Manos


Dirigeant cupide de l'un des plus gros syndicats de la Galaxie, Manos fit partie des rares non-humains au service de l'Empire, ce qui ne l'empêcha d'être membre du Conseil Intérimaire Impérial.

  Alors que sous l'Empire, les non-humains se voyaient privés tous leurs droits, l'avènement de la Nouvelle République leur permit d'acquérir leur indépendance et reconquérir le pouvoir qu'ils avaient perdu. Durant ces années-là, un devaronien répondant au nom de Seigneur Manos prit le contrôle de l'un des plus gros syndicats de travailleurs de la Galaxie. Bien qu'on ignore la date précise de son arrivée à la tête de cette union, il est fort probable qu'elle se fit dans les premières années de la Nouvelle République. L'un de ses principaux buts était d'œuvrer à améliorer l'équité entre aliens et humains, malgré ces beaux idéaux, c'était quelqu'un de particulièrement cupide.

  C'est d'ailleurs ce qu'il prouva lors du retour de l'Empereur Palpatine sur Byss. En effet, l'un de ses gardes royaux : Carnor Jax, enviait le Seigneur Noir et il voulait sa place, tant à la tête des Sith que de l'Empire. Probablement par avidité autant que par sa volonté d'aider les siens, Manos rejoignit l'Empire et il fit partit de la conspiration qui visait à éliminer Dark Sidious. Après la mort de ce dernier, il fut nommé comme membre du Conseil Régnant de ce qu'on appellera plus tard l'Empire Écarlate, et se rangea très vite dans la ligne progressiste et minoritaire de Feena d'Asta. Ce n'est qu'après la mort de Jax dans un duel face à Kir Kanos sur Yinchorr que le Conseil put réellement assumer sa fonction, c'est-à-dire diriger l'Empire.

  Durant tout son mandat, Manos eut un jeu politique intéressant puisqu'il n'hésitait pas à soutenir Feena d'Asta mais fut le premier, après l'assassinat de Burr Nolyds, à proposer un vote pour élire Xandel Carivus comme nouveau chef du Conseil, certainement sous l'influence de Mahd Windcaller et Norim Kym. Cependant, il s'en mordit les doigts puisque Carivus ne fit rien pour protéger ses pairs, ce qui eut pour conséquence la mort de l'amiral Banjeer, poignardé dans ses appartements. Là, le Seigneur Manos vota une motion de défiance avec Feena d'Asta et le Prince Za mais, par manque de soutien, elle n'aboutit à rien. C'est d'ailleurs cela, accompagné par l'assassinat du Général Immodet, qui amena le chef du Conseil Intérimaire Impérial à faire arrêter par sa garde tous conseillers non-humains comme le Prince Za, Kooloota-Fyf, Norim Kym ou le Maitre-lancier Ch'unk ou Manos.

  Tout laisse à supposer que le devaronien resta enfermé dans les geôles d'Ord Cantrell jusqu'à la victoire en orbite des forces du Baron Ragez d'Asta qui livrèrent la planète à la Nouvelle République.
Informations encyclopédiques
Manos
Nom
Manos
Espèce
Lieu de naissance
Devaron (probablement)
Fonctions
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
07/06/2010

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
4 784


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.