Ahlan Matale


Ahlan Matale était un riche colon de Dantooine qui se disputa avec Nurik Sandral. Père de Shen, il eut du mal à accepter le mariage entre son fils et Rahasia, la fille de son ennemi.

  Pour échapper à la surpopulation des Mondes du Noyau, Ahlan Matale amena sa famille sur Dantooine, loin de l'urbanisation des villes et pour entamer une vie de colon. Dirigeant probablement l'une des plus vastes exploitations agricoles de la planète, Matale réussit sa transition et, pour preuve de sa réussite, se fit construire une grande demeure dans son domaine qui se trouvait à proximité de l'Enclave Jedi, au Sud de celle-ci. Avec son argent, Ahlan écrasait les autres colons, faisant très probablement pression sur eux pour racheter leurs exploitations pour une bouchée de pain. Assez instable, il était très imbu de lui-même et pouvait se montrer très oppressant, même pour sa famille. Shen était son fils unique et l'héritier de la propriété Matale. Il fondait tellement de grands espoirs en lui qu'il dirigeait la propre vie de son enfant, jugeant pour lui ce qui était bon et ce qui ne l'était pas. Ahlan pouvait aussi se montrer paranoïaque et, pour preuve il disposait d'une solide garde personnelle composée de plusieurs unités de droïdes sentinelles de chez Kellenech Technologies.

  Peu après l'arrivée des Matale, une autre famille débarqua sur Dantooine, les Sandral, et les problèmes commencèrent. Leur chef de famille, Nurik, refusait l'hégémonie d'Ahlan et s'opposa à lui à de nombreuses reprises. Le père Matale haïssait les Sandral qu'il accusait d'être des voleurs et des menteurs venus sur Dantooine pour s'emparer de ce qu'il avait gagné, et il encouragea son fils à les détester. La présence des Jedi et de Vrook Lamar temporisait la querelle entre les deux familles mais la situation était effroyablement tendue et pouvait dégénérer en un conflit sauvage et sanglant. Les choses prirent une tournure très dramatique lorsque le fils Sandral, Casus, disparut. Évidemment, Nurik pensa qu'Ahlan était derrière cela et il envoya quelques-uns de ses droïdes en expédition de nuit dans le domaine Matale pour retrouver son fils. Ahlan prit cette intrusion très mal, pensant que les machines étaient présentes pour remplir un sinistre objectif comme son propre assassinat, la destruction de ses biens ou encore une simple mission d'espionnage. Quoi qu'il en soit, il ne chercha pas à comprendre et ses droïdes de sécurités détruisirent ces envahisseurs. Ce fut peu après cet incident que Shen disparut.

  Aveuglé par sa haine, Ahlan accusa aussitôt Nurik d'avoir commis cet acte ignoble pour se venger de la perte de ses droïdes et se rendit à l'Enclave Jedi pour porter ses accusations. Le Maître Jedi Vrook Lamar reçut la plainte du colon et le fit patienter dans une des chambres d'accueil de l'Enclave. Mais, pour Ahlan, les Jedi mettaient beaucoup trop de temps à agir, aussi en eut-il assez d'attendre et n'hésita pas à intervenir en plein milieu d'une session du Conseil Jedi de Dantooine pour exiger que justice soit faite. Tout en lui assurant qu'ils s'occuperaient de cette affaire, le Maître Vandar Tokare tenta d'apaiser la colère du colon : il n'y avait pour l'instant aucune preuve et les Jedi ne souhaitaient pas se brouiller avec les Sandral s'il s'agissait d'une erreur. Pour Lamar, il y avait peut être d'autres explications possibles à la disparition de son fils et sa haine pour la famille Sandral le conduisait à des conclusions rapides. Mais Ahlan n'avait que faire de telles suppositions ; convaincu de la culpabilité des Sandral, il ne tarderait pas à régler le problème lui-même, à sa manière. Il quitta l'Enclave et retourna dans sa demeure pour préparer certainement l'assaut contre la villa des Sandral.

Ahlan Matale

Revan et ses compagnons se présentent devant Ahlan Matale pour enquêter sur la disparition de son fils Shen.
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Alors qu'il croyait que le Conseil l'avait oublié, son droïde de protocole lui annonça qu'un Jedi et ses compagnons (dont Bastila Shan et Carth Onasi) souhaitaient le rencontrer pour avoir des éclaircissements sur l'enlèvement de son fils. Avec une escorte de quatre droïdes sentinelles, Ahlan sortit de sa demeure et se tint devant Revan, nullement impressionné par cette démonstration de puissance. Le colon affirma qu'il perdait son temps et qu'il ferait mieux d'interroger les Sandral, véritable responsable de la disparition de Shen. Ahlan lui raconta ensuite les méfaits des Sandral envers sa famille, comme l'intrusion des droïdes de Nurik sur son domaine. Mais Revan, impartial, estima qu'il allait trop vite en besogne, ce qui, en plus des impertinences d'Onasi, irrita d'avantage Matale qui eut alors une idée pour faire accélérer les investigations. Il proposa une contribution de 1000 crédits au Conseil s'il tirait Shen des griffes des Sandral. Choqué, Revan refusa : un Jedi ne se laissaient pas acheter et il se devait de rester neutre dans cette affaire. Ahlan était prêt à tout pour retrouver Shen, même s'il devait pour cela raser la propriété des Sandral ; il maintint son offre, tout en précisant que sa patience avait des limites.

  Quelques heures plus tard, la situation n'ayant guère évolué, ses limites furent dépassées et Ahlan Matale, armé d'un blaster et accompagné de deux de ses droïdes sentinelles, prit la direction de la demeure des Sandral. A sa grande surprise, il trouva là-bas son fils Shen mais il n'était pas seul : il y avait avec lui Rahasia Sandral, la fille de Nurik, Revan et deux de ses compagnons. Nurik fit également son apparition, entouré aussi de droïdes sentinelles. C'est alors que la vérité éclata : Nurik avait bel et bien kidnappé son fils! Ahlan allait à présent le faire payer pour ses actes ignobles et se prépara à tirer, tout comme Nurik, mais Revan et Shen s'interposèrent en leur demandant de se calmer. Shen et Rahasia s'aimaient et désiraient vivre ensemble en paix mais le père Matale refusait d'écouter son fils, considérant que son histoire avec la fille de son ennemie n'était qu'un caprice. Si Shen comprenait qu'il n'avait pas d'autre choix que de lui obéir, tout cela serait déjà terminé.

Ahlan Matale

La situation est sur le point d'exploser !
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Revan désamorça cette situation explosive et on pense qu'il parvint à faire revenir à la raison les deux pères de familles en leur faisant prendre conscience que leurs enfants avaient le droit de vivre comme bon leur semblait. La perspective d'un mariage entre les deux jeunes gens, ainsi que l'achat d'une maison pour eux, aurait ainsi apaisé Ahlan et Nurik qui auraient alors donné leur accord pour les épousailles. On raconte aussi que, devant l'obstination des deux pères à se haïr, Shen et Rahasia auraient pris la fuite en direction de la sécurité de l'Enclave Jedi où ils auraient été accueillis par le Conseil et où ils auraient ensuite préparé leur mariage. Quoi qu'il en soit, grâce à Revan, cette affaire ne se termina pas dans un bain de sang et il est certain que l'union entre Shen et Rahasia permit un rapprochement entre les deux familles. C'était la meilleure solution, la plus raisonnable mais aussi la plus surprenante après tant d'années de conflit entre les Matale et les Sandral. Hélas, il semble que le mariage n'eut jamais lieu et pour cause, Dantooine et l'Enclave Jedi furent attaquées par la flotte sith conduite par le Seigneur Noir Dark Malak en personne. On pense qu'Ahlan Matale périt lors du bombardement de sa propriété qui devint plus tard, le centre du gouvernement de Khoonda.
Informations encyclopédiques
Ahlan Matale
Nom
Ahlan Matale
Espèce
Fonctions
Colon
Propriétaire d'une exploitation agricole sur Dantooine
Armes
Affiliation
Aucune

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
23/05/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
2 200


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.