Mekel


Mekel était un étudiant sith cruel de l'Académie de Korriban. Il se fit piéger par Jorak Uln dans le tombeau de Tulak Hord et ne dût son salut que grâce à Revan.

  Attiré par des rêves de gloire et de puissance, Mekel faisait partie de cette jeunesse qui, lors de la Guerre Civile Galactique, gagna Korriban dans l'espoir d'y intégrer l'Académie Sith et devenir un véritable Seigneur Sith. La sélection pour intégrer la formation était extrêmement dure mais Mekel avait le potentiel pour devenir un Sith : sa colère, sa cruauté et son lien avec la Force en faisaient le candidat idéal. Lui, ainsi que d'autres étudiants, intégrèrent l'Académie dirigée par le Maître Sith Uthar Wynn et son apprentie Yuthura Ban.

  Fort d'être parmi les meilleurs étudiants (comme Lashowe et Shaardan) pour passer les ultimes épreuves, Mekel s'amusa à humilier ceux qui désiraient entrer à l'académie et pratiqua sur eux des jeux cruels, notamment en les forçant à jeûner devant l'entrée du bâtiment pour prouver leur valeur. Certains se laissèrent mourir de faim tandis que d'autres essayèrent de se montrer forts afin d'attirer le bon œil de Mekel. Ce spectacle pathétique, prenant place à l'entrée de l'Académie Sith, fascinait l'étudiant : ces imbéciles imaginaient que s'ils restaient là assez longtemps, il les laisserait entrer. Or un Sith n'était pas un bantha, résistant et sans cervelle. Un Sith combattait pour sa vie, quel que soit l'enjeu. Si ces vermisseaux étaient aussi stupides qu'ils en avaient l'air, ils méritaient tout simplement leur sort. Personne ne sembla s'offusquer de ce que faisait subir Mekel - après tout, Korriban était une planète sans pitié - mais un homme vint le voir pour faire arrêter ce lamentable spectacle ; l'étudiant sith se moquait éperdument de ce que cet étranger pensait, étranger qui n'était autre que Revan alors en mission secrète pour le Conseil Jedi. Cependant, tout cela ennuyait Mekel : il décida de partir manger un morceau à Dreshdea. Il conseilla aussi à celui qui avait osé le déranger de ne plus être là à son retour, sans quoi il se déciderait à l'intégrer au spectacle. Mekel s'empiffra certainement au Côté Bourré, une petite cantina située dans Dreshdea, et eut une pensée amusée pour ses victimes.

Mekel

Mekel prépare son plan pour devenir Sith et supplanter ses concurrents.
Image tirée du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Quelques instants plus tard, Mekel fut convoqué, ainsi que Shaardan et Lashowe, par Maître Uthar pour leur signifier le début des épreuves. Là, Mekel fut étonné de voir l'étranger qui l'avait apostrophé à l'entrée de l'académie alors qu'il menait son jeu ; Yuthura avait détecté en lui un grand potentiel et avait jugé bon de l'intégrer aux épreuves. Uthar prit la parole et leur expliqua qu'ils avaient tous montré une certaine aptitude à la Force et avaient donc le potentiel pour devenir un vrai Sith. Cependant un seul d'entre eux serait choisi pour l'épreuve finale, dans le Tombeau de Naga Sadow. Les étudiants allaient devoir gagner du prestige aux yeux de Maître Uthar en accomplissant des actes qui prouveraient leur engagement sur la voie des Sith.

  Apprendre le Code des Sith aurait été un bon début pour gagner du prestige mais Mekel fit l'impasse, estimant qu'il avait un meilleur plan ; peut-être les paroles du code étaient-elles trop abstraites pour lui. À la place, il se mit en quête de reliques sith de la Vallée des Seigneurs Noirs. En effet, il avait entendu dire que Uthar était généreux envers ceux qui lui rapportaient des artefacts et la vallée, où se trouvaient bon nombre de tombeaux et de mausolées d'anciens Seigneurs Sith, devait recéler beaucoup de trésors. Mekel s'équipa et, confiant, partit en expédition dans la vallée. Le site de fouilles était occupé par les archéologues sith et on se doute que l'étudiant n'avait aucune envie de creuser hasardeusement la terre pour chercher son artefact. Il décida alors d'explorer l'un des tombeaux qui se trouvait à proximité. Armé de son sabre laser, il pénétra dans le mausolée d'un certain Tulak Hord et avança dans les couloirs sombres cachant de nombreux dangers. La progression de l'étudiant fut ralenti par les attaques de quelques tuk'atas et autres shyracks, créatures gardiennes des tombeaux des Seigneurs Sith.

  Il poussa un peu plus son exploration et se mit en quête de la tombe de Hord dans laquelle devaient se trouver de précieuses reliques. Malheureusement pour lui, il tomba dans le piège de Jorak Uln, surnommé l'ermite fou. Uln était en fait l'ancien directeur de l'Académie de Korriban et ancien mentor d'Uthar Wynn ; chassé par son élève qui avait pris sa place, le vieil homme s'enfonça dans la folie et se mit en quête de tester les étudiants qui tombaient dans ses pièges pour voir s'ils avaient le cran des Anciens Sith. Étourdi par la toxine répandue par le vieil homme, Mekel ne put se débattre et fut amené dans la pièce centrale du Tombeau où se trouvait le sarcophage de Tulak Hord. Là, Uln commença à tester le jeune homme, lui infligeant d'effroyables tortures : Mekel montra les prédispositions cruelles d'un Sith mais, d'après l'ermite fou, il n'en avait pas le caractère.

  Mekel fut rapidement rejoint dans son supplice par Revan qui s'était, lui aussi, lancé dans l'exploration du tombeau de Tulak Hord et était tombé dans le piège de l'ermite fou. En ayant terminé avec Mekel (dont les résultats s'étaient montrés décevants), Uln voulut tester la fibre sith de son nouveau prisonnier et instaura un jeu sadique. Il lui poserait des questions de morale sith : si Revan répondait juste, il torturerait Mekel et, dans le cas contraire, ce serait lui qui éprouverait moult souffrances. L'étudiant sith était dans un état de grande faiblesse et il ne supporterait plus très longtemps d'autres supplices. Mekel était terrifié, certain de mourir, car Revan, à qui il avait montré tant de haine et de cruauté, n'allait pas risquer sa vie pour le sauver. Mais le nouveau prisonnier refusa de se prêter à ce jeu sadique et encaissa du coup les éclairs de Force à sa place, laissant le temps à Mekel de récupérer assez des forces pour attaquer Uln. Revan profita aussi de l'attaque de l'étudiant sith pour se jeter sur l'ermite fou qui finit par céder devant l'assaut conjugué des deux hommes. Jorak Uln fut transpercé par les lames lasers de ses assaillants et périt.

Mekel

Mekel et Revan ont assez de force pour vaincre Jorak Uln
Image tirée du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  La fureur du combat redescendue, Mekel et Revan se regardèrent. Jamais il n'aurait cru être sauvé, d'autant plus qu'il n'avait jamais été de ce côté de la barrière, dans la position du supplicié. Il serait certainement mort si Revan avait été un vrai Sith. Cela lui donnait beaucoup à réfléchir. Le Jedi sentit que Mekel se remettait en question et lui suggéra de renoncer au Côté Obscur. Il est vrai qu'il avait fait tant de mal à beaucoup de personnes et il ne pensait pas être fait pour le bien. Mais ce qui venait de se passer - se retrouver démuni face à tant de cruauté et être malgré tout sauvé - lui avait mis le doute : peut-être n'était-il pas fait pour être un Sith non plus. Mekel remercia Revan et quitta le tombeau de Tulak Hord. Et depuis ce jour, on ne revit plus jamais l'étudiant sith à l'académie de Korriban, ce qui laisse à penser que l'expérience dans la Vallée des Seigneurs Noirs et les mots de Revan changèrent la destinée du jeune homme.

Mekel

Les doutes de Mekel à devenir un vrai Sith le font finalement quitter l'académie de Korriban.
Image tirée du jeu vidéo Knights of the Old Republic

Informations encyclopédiques

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
06/03/2015

Date de modification
14/03/2015

Nombre de lectures
2 275


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)
  • The Complete Star Wars Encyclopedia

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.