Bengel Morr


Bengel Morr était un Jedi renégat à l’époque de la Guerre Froide qui tenta de détruire l’Ordre Jedi sur Tython.

  La guerre est toujours un traumatisme pour les jeunes générations et affecte tant les civils que les Jedi, à l'image de la Grande Guerre Galactique. C'est ainsi que le Padawan Bengel Morr, présent lors du Sac de Coruscant, fut choqué profondément par cet évènement, et sombra dans le Côté Obscur, déterminé à purger l'Ordre Jedi des faibles qui le composaient.

  Bengel était dans sa jeunesse un Nautolan au teint bleu pâle, dont la nature était extrêmement douce. Sensible à la Force, il fut repéré par l'Ordre Jedi, qui l'accepta dans ses rangs au titre de Padawan, sous la tutelle d'Orgus Din. Ce dernier était particulièrement touché par la bonté de son Padawan, et chercha peut-être à le protéger des affres de la guerre. On ignore ainsi si le Nautolan accompagna son maître dans l'offensive Sith de l'Amas de Minos durant la Grande Guerre galactique. Quelques temps après, ils se trouvaient tous les deux sur Coruscant, lorsque les Sith attaquèrent la capitale galactique.

  Si Orgus Din était avec le lieutenant Harron Tavus, Bengel était lui dans le Temple Jedi, l'épicentre de la bataille quand Dark Malgus déclencha l'assaut. Il parvint miraculeusement à réchapper de la destruction du Temple, mais il était en état de choc : la vue de l'instauration de l'ordre impérial sur Coruscant et la retraite des Jedi et des soldats républicains vers les niveaux inférieurs, qu'il assimila à une reddition, le firent basculer du Côté Obscur de la Force.

Bengel Morr

Bengel Morr, Jedi Noir.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Se considérant désormais comme le seul vrai Jedi apte à arrêter les l'Empire Sith, il ne donna plus de signe de vie auprès de l'Ordre, qui le compta comme perte durant le Sac. Sa mort apparente affligea profondément Orgus Din, qui vint se recueillir sur les ruines du Temple, et qui, durant les dix années suivantes, ne reprendra pas de Padawan. Bengel Morr commença alors à organiser sa vengeance envers l'Ordre.

  Il prit comme apprenti l'humain Callef, qu'il forma au maniement du sabre laser et de la Force. Ils tissèrent un lien fort d'amitié et le caractère fougueux de Callef complétait la froide analyse de Morr, qui considérait le jeune homme comme un homme bon avec des principes. Leur but était de purger l'Ordre Jedi, de le débarrasser de ces traîtres sans caractère qui s'étaient avérés incapables de ralentir les Sith. Ils décidèrent de rejoindre le nouveau refuge des Jedi, Tython, où ils espéraient frapper à mort leurs adversaires.

Bengel Morr

Morr s'allie aux Déchiqueteurs.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Ils arrivèrent sur la planète en toute discrétion, et s'établirent à bonne distance des Jedi, dans les régions qui demeuraient inexplorés des gardiens de la Lumière. Bengel et son apprenti réussirent à obtenir l'allégeance des "autochtones" de la planète, les Déchiqueteurs, qui considéraient les Jedi et les Républicains comme des envahisseurs et du gibier. Le Nautolan confia alors à son apprenti la tâche d'entraîner les natifs, son nouveau peuple, tandis que lui se réservait sans doute la formation des Adeptes Sauvages, des guerriers Déchiqueteurs sensibles à la Force.

  Les Jedi Noirs planifièrent de former leurs troupes en les lançant contre les pèlerins Twi'leks du Village Kalikori, qui ne disposaient pas de la protection des Jedi, afin de mener leur armée à pleine puissance. Le Nautolan devait tempérer aussi son apprenti, impatient de commencer les hostilités contre les Jedi. Ce qu'ils ignoraient, c'est que leur conversation avait été enregistrée par un droïde astromécano capturé, T7-O1.

  On ignore si Bengel Morr se trouvait derrière la confection de l'élixir maléfique qu'utilisèrent les Déchiqueteurs contre les pèlerins ou s'il réorganisa les cultes des autochtones, mais il s'occupa particulièrement de ses Adeptes Sauvages, qu'il envoya en formation dans les ruines de Kaleth, avec l'aide d'un vieil holocron. Il établit aussi dans la région du Temple Jedi de plus en plus de camps de ses troupes, et installa son QG dans les territoires des Déchiqueteurs aux abords du Col de Tythos.

Bengel Morr

Bengel Morr et Callef préparent leur plan.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Les attaques contre les pèlerins augmentèrent et Morr finit par conférer à son apprenti les responsabilités d'une attaque contre les terrains d'entraînement des Gnarls. Mais celle-ci échoua, en raison de la présence de Maître Orgus Din, du Padawan Unaw Aharo, et d'un nouveau Padawan, qui terrassa Callef.

  Bengel ressentit amèrement la perte de son élève et resta un temps passif face à la contre attaque des Jedi et des pèlerins qui s'organisait. Le Padawan responsable de la mort de Callef, pris sous l'aile d'Orgus Din, mena plusieurs opérations au Col de Tythos et dans les basses terres de Kaleth contre les Déchiqueteurs. L'ancien maître de Morr finit par percer l'identité de son ancien élève, en analysant la confection du sabre laser de Callef et l'enregistrement de T7-01. S'il était surpris de la survie de Bengel, il n'en était pas moins déterminé à l'arrêter.

  Lorsque le nouveau Padawan de Din neutralisa les protections du QG de Morr, celui-ci se manifesta à lui via holocom, curieux sans doute de faire sa connaissance. Après avoir déclaré que les attaques futiles des Jedi contre lui échoueraient, le Nautolan reprocha la mort de Callef à son interlocuteur, et justifia sa cause. Il ferait justice à la galaxie en tuant les Jedi.

Bengel Morr

Bengel Morr se révèle à ses ennemis.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Le Jedi Noir ordonna ensuite à ses troupes d'empoisonner les cultures des Pèlerins Twi'leks avec des mines toxiques, en représailles de leur aide aux Jedi. La tentative ne réussit pas, grâce aux efforts du Padawan, présent sur les lieux de l'action. Pendant ce temps, Orgus Din vidait le QG des alliés du Nautolan, et transmit les coordonnées de tous les camps des Déchiqueteurs aux Jedi, qui allaient mener des attaques simultanées.

  Mais Bengel comptait profiter de cet éparpillement des Jedi. Il prit contact avec Moorint, le chef des éclaireurs de Kalikori, pour réaliser avec la nouvelle Matriarche Ranna Tao'Ven un marché : la protection du village par ses Déchiqueteurs, contre la vie d'Orgus Din et celle de son Padawan. Ranna accepta de livrer Din, mais était plus réticente concernant le Padawan. Elle attira les deux Jedi en leur disant que ses éclaireurs avaient repéré Morr, et Moorint et ses sbires capturèrent le Maître Jedi, arrivé en premier.

  Bengel prit livraison de son ancien maître et, après avoir exigé de voir le Padawan mort, il emmena son prisonnier à l'ancienne Forge. Il prévoyait de le sacrifier pour nourrir l'obscurité ambiante du lieu et profiter de cette puissance. Pour ne pas être dérangé, il avait disposé ses soldats et ses adeptes tout le long du chemin menant à la Forge. Mais il sentit arriver le Padawan qui avait réchappé de l'embuscade au village Kalikori.

Bengel Morr

Bengel, après avoir assommé Orgus Din, se prépare à confronter l'apprenti de celui-ci.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Bengel assomma violemment son ancien maître, puis se prépara à la confrontation avec le nouvel arrivant. Il commença par narguer le Jedi, car il sentait ce qu'il prenait pour de la peur. Le Padawan était faible comme tous les Jedi ; tant que ces derniers enseigneraient leur lâcheté, la galaxie ne pourrait être sauvée des Sith. Morr allait sacrifier les faibles pour faire renaître un nouvel Ordre plus fort.

  Il engagea alors son duel contre l'élève de Din, son sabre laser à lame jaune au poing et deux de ses Adeptes à ses côtés, le Jedi n'ayant qu'une simple lame et son compagnon astromécano T7-01 pour se défendre. Mais le Nautolan, en dépit de son adresse au sabre, de la présence de ses acolytes et de son immersion dans le Côté Obscur, fut vaincu.

  Blessé et désarmé, il ne comprenait pas sa défaite, alors qu'il devait sauver l'Ordre Jedi. Peut-être que le Padawan était en fait celui qui sauverait l'Ordre et vaincrait les Sith, et que c'était lui, Bengel Morr, qui l'avait forgé. Cette supposition devint une certitude, et le Jedi déchu proposa alors à son adversaire de le laisser partir pour préparer le galaxie à la venue de cet Élu. Le Padawan avait le choix : laisser le Jedi Noir partir et continuer de faire germer des graines d'obscurité dans la Galaxie, ou bien régler définitivement le problème de manière brutale en l'abattant. Une troisième voie était aussi possible, celle de croire dans les chances de rédemption de Bengel, et de le capturer pour le confier aux soins des Maîtres du Temple. Le choix appartenait au Padawan.

  On ignore le résultat de cette décision, et après ce duel, les évènements qui concernent Morr ne reposent que sur des conjectures et des hypothèses. Certains disent que le Jedi aurait recroisé le Jedi Noir après l'avoir laissé fuir, sur Corellia, où aurait eu lieu une nouvelle confrontation. D'autres pensent au contraire que le Nautolan aurait retrouvé le chemin de la Lumière et aurait exprimé sa gratitude et ses regrets au Jedi via un holomessage, avant de le retrouver sur la planète capitale du secteur Corellien, où Morr, après avoir vu périr les maîtres chargés de le superviser, aurait été sauvé des Mandaloriens par le Chevalier Jedi. Toujours hanté par le passé, il aurait néanmoins pris part aux opérations aux côtés de Unaw Aharo au sein des forces Jedi de la Bordure Extérieure, pour empêcher l'annihilation de la planète par le Maître Jedi déchu Tol Braga.

Bengel Morr

Quelle sera la destinée finale de Bengel Morr?
Source : Star Wars: The Old Republic



En savoir plus

  Les deux derniers paragraphes de cette fiche présentent les choix s'offrant aux joueurs de la classe Chevalier Jedi dans le jeu vidéo Star Wars: The Old Republic.
Informations encyclopédiques
Bengel Morr
Nom
Bengel Morr
Espèce
Fonctions
Padawan Jedi
Leader des Déchiqueteurs
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
14/03/2014

Date de modification
30/12/2015

Nombre de lectures
20 356


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • The Old Republic

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.