Mon Mothma


Sénatrice de l'Ancienne République et fondatrice de l'Alliance Rebelle

  Mon Mothma, futur leader de l'Alliance Rebelle, est née sur Chandrila, et y passa la majeure partie de son enfance. Elle grandit dans un environnement très lié à la politique. Son père était un "Arbitre général" de l'Ancienne République alors que sa mère était un gouverneur planétaire. Entourée par ces grands politiciens, Mon Mothma reçut rapidement une éducation liée à la politique. On lui apprit à considérer comme à son égal les autres espèces de la Galaxie sans aucune xénophobie, ni discrimination. Elle surprit ses parents car elle apprenait très vite tous les fondements qu'ils lui inculquaient et devint une politicienne hors pair. Elle put rentrer au Sénat dès que son âge le lui permit, devenant la plus jeune Sénatrice que cette noble assemblée ait connue. Elle brilla en son sein par son sens aigu de la paix et par son esprit, très mature pour son jeune âge.

  Son esprit critique lui permit de se rendre compte à quel point la République était corrompue et à quel stade de décrépitude elle en était arrivée. Elle vit avec effroi les Sénateurs s'intéresser plus à leurs intérêts personnels, qu'à la survie de la République, qu'à la médiation entre les peuples en guerre. Elle vécut l'ascension au pouvoir du Sénateur Palpatine de Naboo. Dès qu'il fut placé au pouvoir, elle s'empressa d'organiser un front commun d'opposition afin de lui faire perdre une place qu'il ne méritait pas. Elle créa de multiples groupes de résistance lorsque l'Empire fut proclamé, sur de nombreuses planètes. Ces cellules de résistance étaient bien sûr illégales mais peu importait à Mon Mothma tant qu'elle empêchait le nouvel Empereur de s'octroyer encore plus de puissance.

  Bien que beaucoup prise par sa mission de création et d'union entre les groupes de résistance, Mon Mothma continua à siéger au Sénat pour pouvoir disposer d'un appui politique de ses sympathisants. Elle trouva en la personne du Sénateur d'Alderaan, Bail Organa, un allié très puissant. Tous deux se chargèrent de l'organisation des cellules rebelles, tout en conservant leur poste au Sénat. Durant leurs longues entrevues, ils supervisèrent la création du front de résistance unique, né de l'union de tous les groupes d'opposants et de résistants possibles, l'Alliance Rebelle. Toutefois, l'Empereur se rendit compte de ce que faisait Mon Mothma et il décida de l'arrêter pour briser dans l'oeuf ses espoirs de liberté. Mais c'était sans compter sur l'aide de Bail Organa qui l'informa de l'ordre d'arrestation dont elle faisait l'objet, et elle put s'enfuir de Coruscant juste à temps pour échapper aux troupes du gouvernement.

  Un avis de recherche fut alors lancé sur elle, et cela l'obligea à vivre dans l'ombre, à se cacher pour ne pas être arrêtée ou même exécutée. Elle était perpétuellement sur le qui-vive lors de ses entrevues avec les groupes de résistants qu'elle souhaitait voir adhérer à son propre groupe, craignant des agents infiltrés dans les rangs rebelles. L'Alliance vit le jour lorsque eut lieu le Traité Corellien qui unissait, dans un même but, trois groupes phares de la résistance face au pouvoir tyrannique de Palpatine. Pour gérer cette incroyable et énorme organisation, elle créa le Haut Conseil Rebelle qui devait planifier les actions et superviser à la direction de l'organisation. Mais bientôt, Mon Mothma fut critiquée par Garm Bel Iblis, le Sénateur Corellien, qui voyait en elle la réincarnation de Palpatine car elle semblait vouloir détenir les pleins pouvoirs sur l'organisation, et il craignait qu'après la chute éventuelle de l'Empereur, elle ne se mette à sa place, instaurant à nouveau un pouvoir dictatorial. Il se sépara de l'Alliance Rebelle, et mena sa propre guérilla avec des troupes et des vaisseaux qu'il avait volés ou récupérés.

  Pour combler le vide qu'avait laissé Bel Iblis en partant, elle prit à la direction du Commandement Crix Madine et l'Amiral Ackbar pour l'aider dans sa tâche. Pendant que l'Alliance se battait sur le plan militaire, elle menait une guerre politique, se rendant sur diverses planète ou systèmes pour convaincre leurs dirigeants de se rallier à sa cause. Sa forte personnalité et sa prestance lui permirent de mener à bien ces missions vitales pour l'Alliance car celle-ci avait besoin de fonds, de soldats, de vaisseaux et de bases sûres.

  Pour "officialiser" l'Alliance Rebelle, Mon Mothma rédigea, avec les autres chefs de l'Alliance, la "Déclaration de Rébellion", adressée personnellement à l'Empereur et qui énumérait ses crimes, les dommages subis par la Galaxie vis-à-vis de ses actes et déclarant l'Alliance comme une organisation opposante au régime qui ne se dissoudrait que lorsque Palpatine et son Empire seraient tombés. Cette déclaration, diffusée sur les ondes de l'Holonet, décida nombre de planètes à rejoindre de leur propre chef l'Alliance Rebelle. Mon Mothma était maintenant le Chef Suprême de la flotte, mais aussi le chef du Gouvernement Civil.

  L'Alliance Rebelle commença à remporter de plus en plus de victoires. Son attaque contre l'Etoile de la Mort fut un succès et atteint directement le symbole de la tyrannie de Palpatine, symbole de l'impérialisme et de la puissance brute de l'Empire Galactique. La victoire à Endor marqua le glas de L'Empire. Celui-ci perdit sa tête, l'Empereur, et son bras : la flotte avait subit des pertes assez conséquentes et Dark Vador n'était plus. Après la chute de l'Empire, Mon Mothma prit sur elle de reformer un gouvernement stable pour oublier cet affreux épisode que fut le règne de l'Empereur. Elle créa tout d'abord l'Union des Planètes Libres puis fonda la Nouvelle République, pour retrouver la force de la République. Elle en devint le Chef et officialisa le Haut Conseil Rebelle en créant le Conseil Provisoire et en réinstaurant le Sénat, dissout par Palpatine.

Mon Mothma  Mais la paix n'était pas encore à l'actualité. Elle dut diriger la Nouvelle République afin qu'elle résiste aux manoeuvres et aux attaques des Impériaux qui voulaient reprendre la Capitale, capturée cinq années après la chute de l'Empire, et pouvoir retrouver son hégémonie sur la Galaxie. Bien que profondément pacifiste, elle dut lancer des attaques contre des planètes entières pour les libérer du joug de l'Empire. Grâce à elle, la Nouvelle République prospéra malgré les attaques impériales, même celles du génie militaire du Grand Amiral Thrawn. Lors de ces périodes troublées, elle se lia d'amitié avec l'Amiral Ackbar encore plus que lors de la Rébellion. Leurs rôles respectifs étaient complémentaires, elle était l'orateur politique et patient, alors que lui était le génial amiral, celui qui pouvait remporter des victoires même en position difficile.

  Etant donné son statut, Mon Mothma était exposée à des tentatives d'assassinat. Elle en fut l'objet réellement qu'une seule fois. Ce fut lorsque l'Ambassadeur de Carida, une planète profondément ancrée dans l'esprit impérial, venu sur Coruscant pour une tentative de réconciliation organisée par Leia Organa Solo, l'empoisonna avec des organismes virulents introduits dans son corps par le contenu d'un verre empoisonné. Profondément affaiblie, elle ne pouvait plus diriger le gouvernement. Les médecins les plus compétents se succédèrent mais n'y purent rien, alors qu'elle pensait mourir, elle déclara Leia Organa Solo comme future Chef d'Etat. Toutefois, grâce à l'intervention de la Jedi Guérisseuse Cilghal, elle put se relever de ce terrible mal mais ne revint pas sur sa décision de donner les rennes du pouvoir à Leia.
  
  Alors, elle put prendre une retraite bien méritée, retournant sur Chandrila pour couler des jours heureux, loin des dangers mais aussi loin de ce qu'elle aimait car c'est grâce à son statut qu'elle pouvait ramener la paix dans la Galaxie. Elle mourut peu avant l'invasion des Yuuzhan Vong, une race extragalactique. En son honneur, on construisit un croiseur qui porta son nom : le Mon Mothma, qui servit lors de cette invasion.
  
  Mon Mothma fut donc une grande dirigeante, préférant se sacrifier plutôt que d'accepter le règne tyrannique de Palpatine. Grâce à elle, une organisation de résistance assez puissante put se lever et vaincre l'Empire Galactique. Elle instaura un gouvernement stable, apte à ramener la paix dans la Galaxie. Après sa mort, la Galaxie regretta sa force de caractère et sa prestance à la direction d'un gouvernement. Ackbar en fut le plus profondément atteint car il se sentait seul et incompétent puisqu'il devait relever un gouvernement moribond en proie aux Yuuzhan Vong.


Actualités en relation

Bibliothèque Verte : Sortie de Aventures dans un monde rebelle 06 - Le Froid

Sortie aujourd'hui même de Aventures dans un monde rebelle 06 - Le Froid, une parution de la rubrique Roman Jeunesse. La date prévue est donc le 16/08/2018. Le descriptif officiel ne nous a pas encore été communiqu...


L'exposition les Fans Contre-Attaquent débarque à Paris

partir du 14 décembre, et jusqu'au 10 mars 2019, une exposition un peu particulière débarque à Paris, et plus particulièrement à l’espace Expo Lafayette-Drouot (75009 PARIS), puisque pour une fois ce n’est pas une collection...


Del Rey annonce Thrawn: Treason

Après quelques petits tweets sur le compte de l'éditeur nous laissant présager une annonce littéraire, c'est dans le Star Wars Show, dont le lien vers la vidéo se trouve plus bas, que l'annonce est...


TASCHEN : Sortie de Les Archives Star Wars : 1977-1983

Sortie aujourd'hui même de Les Archives Star Wars : 1977-1983, une parution de la rubrique Beau Livre. La date prévue est donc le 05/12/2018. Description officielle : L'exploration ultime de la trilogie originale de Star Wars...


Jedi Fallen Order : Quelques nouvelles rumeurs sur le jeu

C'est sur Reddit qu'un utilisateur a dévoilé des informations sur le futur jeu Star Wars Jedi: Fallen Order qu'il aurait obtenues après avoir participé à une réunion chez Disney.  D'après lui, le jeu...


Informations encyclopédiques
Mon Mothma
Nom
Mon Mothma
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1.50 m
Fonctions
Sénatrice de la République
Armes
Politique
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
24/01/2017

Nombre de lectures
44 401


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Mon Mothma" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • L'Académie Jedi, Vol. 3 : Les Champions de la Force
  • Revenge of the Sith : The Visual Dictionary
  • Star Wars Episode III : La Revanche des Sith
  • Star Wars Episode VI : Le Retour du Jedi

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.