Gha Nachkt


Gha Nachkt était un Trandoshan qui fut recruté par le Général Grievous durant la Guerre des clones.

  Trandoshan de petite taille, à la bedaine épaisse et dégageant une odeur nauséabonde, Gha Nachkt était, à l'époque du déclin de l'Ancienne République, un ramasseur de l'espace. En d'autres termes, son activité favorite consistait à récupérer divers objets trouvés, surtout après des batailles, le but étant, évidemment, de dénicher des ustensiles de plus grande valeur, des droïdes ou même des morceaux de vaisseaux susceptibles d'être réutilisés de quelconque manière.

  Cette occupation n'était nullement destinée à la constitution d'une collection ; bien au contraire, il s'agissait là d'une façon de tirer les meilleurs bénéfices des outils ainsi découverts. Dès qu'il mettait la main sur une machine intéressante, Gha le conservait bien à l'abri jusqu'à ce qu'il parvînt à le vendre à un individu désireux de l'obtenir. En somme, la cupidité de Nachkt orchestrait sa vie ; sa quête de profit le conduisait à parcourir toutes les régions de la Galaxie.

  C'est sans doute à cause de sa solitude qu'il ne prêtait pas attention à son apparence. Doué d'une peau écailleuse d'un vert jaunâtre qui lui conférait un aspect peu avenant, de longues griffes tout aussi négligées, d'un groin écœurant et de dents irrégulièrement formées quoique blanches, Gha, pour beaucoup, était repoussant. D'autant plus qu'il était connu pour laisser derrière lui un parfum naturel proprement pestilentiel ; il ne se privait pas d'ailleurs de quelques flatulences, même en compagnie de visiteurs.

  Sa tenue habituelle était une combinaison bleue presque entièrement tachée qui laissait apparaître un corps trapu et une panse développée. Une ceinture à outils était enfin un bon moyen pour lui de ramasser quelques petites trouvailles. Nachkt se surnommait lui-même "pourvoyeur d'objets rares ayant autrefois appartenu à des propriétaires" ; il préférait ce qualificatif pompeux aux habituels "récupérateur des champs de bataille", "goule de la ferraille" ou d'autres appellations désagréables qu'il entendait continuellement.

Gha Nachkt

Gha Nachkt, vêtu de sa combinaison crasseuse.
(Star Wars: The Clone Wars: "Duel of the Droids")


  Afin de mener à bien ses recherches, Gha avait besoin d'un transport spatial suffisamment grand pour contenir la masse d'outils qu'il possédait. Dans le Vulture's Claw, dont le constructeur était inconnu, le Trandoshan trouva le vaisseau idéal, à la fois large et équipé de toutes les technologies élémentaires essentielles. Largement détérioré avec les années, cet appareil lui permit d'amasser ses découvertes dans de multiples salles assez bien ordonnées, où droïdes désintégrés aux fonctions diverses - médicale, militaire ou protocolaire - et dispositifs en tout genre se côtoyaient.

  Quand il ne trouvait pas d'épave à son goût, Nachkt passait le plus clair de son temps à dormir dans l'habitacle de son engin tout en écoutant de la musique. Il ne se réveillait que lorsqu'il était contacté par quelque acheteur opulent qui pût certainement lui fournir des crédits en échange d'une pièce récupérée. Au regard de ses affaires, la Guerre des Clones fut accueillie par Gha comme  une véritable bénédiction. Alors que des milliers de soldats s'entretuaient dans un conflit sans merci, lui profitait de leurs batailles.

  En effet, dès que celles-ci se terminaient et que Républicains et Séparatistes s'étaient éloignés, le Trandoshan, à bord de son Vulture's Claw, se précipitait à l'endroit où la lutte - en général spatiale - avait eu lieu. Il se régalait alors avec des morceaux de destroyers sophistiqués ou d'automates dépecés ; après les avoir attrapés au moyen des pinces et autres dispositifs de son vaisseau, il jugeait leur valeur et les entassait à l'intérieur de caisses.

  S'il n'était pas particulièrement convaincu que le gouvernement galactique était corrompu ou si, du moins, cela ne l'intéressait pas, Gha, contre toute attente, se rallia à la Confédération. Dans des conditions inconnues, il approcha le Général Grievous et décida d'épouser sa cause. Le contrat était simple : Nachkt ferait tout son possible pour lui livrer des informations sur la République, mais à la seule condition que des frais conséquents lui fussent versés au final. C'est alors que, au début de la guerre, la Bataille de Bothawui eut lieu.

  Malgré une victoire des Jedi, Anakin Skywalker, après une détonation, perdit la maîtrise de son chasseur Delta-7B et demeura inconscient jusqu'à l'aide de sa padawan Ahsoka Tano et de Rex notamment. À son réveil, son fidèle astromécanicien, R2-D2, avait disparu au terme de la bataille. Sans qu'il le sût, en effet, Nachkt était passé par là.

  Le Trandoshan l'avait enlevé du chasseur d'Anakin après que celui-ci eut été détérioré ; il savait pertinemment que les unités R2, rares en temps de crise, représentaient un luxe ; toutefois, il n'avait pas l'intention de le conserver. Il s'empressa de contacter son employeur, Grievous, pour se targuer d'avoir fait une telle trouvaille. Moyennant une somme alléchante, Gha promit de lui remettre à un lieu de rendez-vous, la station séparatiste Skytop.

  Mais avant, le ramasseur fut interpellé par Skywalker et Tano qui, tous deux, à bord du Twilight, avaient entrepris de trouver R2 parmi les décombres de la Bataille de Bothawui. À la place, ils aperçurent le Vulture's Claw de Nachkt ; Anakin, très au fait en la matière, pensa, à juste titre, qu'il s'agissait d'un vaisseau de récupération trandoshan. Il posa son cargo d'épices sur le sas de l'appareil de Gha et, avec sa padawan, se rendit à l'intérieur dans l'espoir d'y découvrir son astromécanicien.

Gha Nachkt

Gha reçoit Ahsoka et Anakin.
(Star Wars: The Clone Wars: "Downfall of a Droid")


  Quand les Jedi arrivèrent, ils furent tout de suite frappés par la puanteur qui émanait de ces lieux ; après avoir fait face à un droïde-portier TT-8L en feignant d'être des acheteurs, et après avoir remarqué que les portes ne fonctionnaient pratiquement plus tellement elles étaient rouillées, ils firent la connaissance de Nachkt qui passa par le trou étroit que l'entrée lui offrait. En guise d'accueil, celui-ci les gratifia de quelques flatulences. Sur ce, et malgré son dégoût, Anakin demanda à Gha s'il avait récemment récupéré une unité R2.

  Un temps de réflexion s'en suivit ; le Trandoshan finit par mentir en prétendant qu'il n'avait pas mis la main sur de tels robots depuis longtemps. Skywalker se doutait qu'il ne disait pas la vérité ; c'est pourquoi il insista et, quand Gha manifesta de l'intérêt pour R3-S6, l'automate navigateur de remplacement, le jeune homme sortit de sa poche quelques bâtons de crédits. Cela aiguisa l'appétit de Nachkt qui - comme par hasard -, se souvint qu'il détenait peut-être une unité R2 quelque part.

  Le Trandoshan conduisit les Jedi dans la salle du Vulture où étaient amassés les innombrables cadavres de droïdes ; avant de les enfermer seuls à l'intérieur, Gha leur conseilla de faire preuve de minutie dans leurs recherches, car des objets uniques s'y logeaient. Là, ils découvrirent que les "objets uniques" en question n'étaient autre que des cyborgs assassins IG-86. Ceux-ci furent activés par la maladresse - ou plutôt la sournoiserie - de R3 alors qu'Anakin, qui crut entendre le sifflement caractéristique de R2, était sur le point d'entrer dans la salle d'où semblait provenir le son.

Gha Nachkt

Les Jedi partent, pour le plus grand bonheur de Gha.
(Star Wars: The Clone Wars: "Downfall of a Droid")


  Dès que ces ennemis furent détruits, Skywalker aperçut Gha qui écoutait derrière la porte. Il dégaina son sabre laser et menaça le Trandoshan, affirmant que celui-ci cachait son droïde quelque part. Mais Ahsoka rasséréna l'esprit de son maître : R2 n'était sûrement pas là. Tous deux partirent à bord du Twilight tandis que Nachkt, constatant que des morceaux de IG-86 avaient été laissés à l'abandon, maugréait de son côté. D'une manière ou d'une autre, il se vengerait.

  Et, effectivement, au moment où les Jedi quittaient le Vulture, Gha gagna le cockpit de son appareil et, furieux, allait mettre ses menaces à exécution. Il contacta Grievous par hologramme et lui assura qu'il arrivait au lieu de rendez-vous ; en outre, il gardait R2, immobilisé grâce à un boulon, dans un compartiment pour le livrer à la Confédération : il contenait assurément des données capitales sur la République. Nachkt fit ensuite comprendre au Général qu'il demanderait beaucoup d'argent, ce qui ne manqua pas d'énerver le Kaleesh.

Gha Nachkt

Gha Nachkt s'entretient avec Passel Argente.
(Webcomics The Clone Wars: Discount)


  Pendant le trajet, Gha reçut la visite inattendue de Passel Argente qui sortit de son propre vaisseau pour se rendre dans le Vulture. Il s'assura d'abord que le Trandoshan ne parlerait jamais de leur discussion future ; pour en être sûr, il proposa quelques crédits à son interlocuteur, ce qui le convainquit immédiatement. Ensuite, le chef de l'Alliance des Corporations exprima sa volonté : il désirait un droïde-espion. Cela surprit le récupérateur d'objets, puisque le Séparatiste, allié au Techno-Syndicat, disposait d'une armée entière.

  Mais c'était précisément contre l'organisation menée par Wat Tambor que Passel agissait ; il se doutait que le Skakoan préparait des actions douteuses. Gha lui montra alors les automates dont il disposait : droïdes médicaux, souris, assassins, etc. ; mais le dignitaire jeta son dévolu sur un RA-7, à la fois pratique et élégant. Étrangement, Nachkt était prêt à lui offrir une remise.

Gha Nachkt

Tandis qu'Argente part, Gha discute avec son vrai employeur, Wat Tambor.
(Webcomics The Clone Wars: Discount)


  Cela n'était cependant pas une action louable. Gha s'était en fait allié, au préalable, avec Tambor, celui-là même que Passel suspectait. En lui vendant un cyborg-espion, il offrait au responsable du Techno-Syndicat la possibilité d'épier les moindres faits et gestes d'Argente et ainsi de l'empêcher de découvrir ses propres agissements. Dès que le Koorivar disparut du Vulture avec son droïde, Nachkt contacta Tambor ; celui-ci se mit sur la fréquence de l'automate que le Trandoshan venait de vendre et désormais, Argente serait suivi. Grâce à son intervention, Gha fut assuré de recevoir une lourde paie de Wat.

  Plus tard, le Trandoshan, parmi les étoiles, s'était endormi ; R2 en profita pour retirer le dispositif qui l'empêchait de se mouvoir à loisir et entreprit de s'enfuir. L'astromécano, par la suite, dupa un IG-86 du Vulture mais sa tentative d'évasion s'avéra finalement infructueuse : Nachkt se réveilla et, quand il remarqua que son prisonnier n'était pas à l'endroit prévu, le chercha dans son appareil pour le retrouver près du sas. Irrité, il le ramena dans l'habitacle sans attendre.

Gha Nachkt

Gha Nachkt réclame de recevoir son argent en liquide.
(Star Wars: The Clone Wars: "Duel of the Droids")


  Près de la Station Skytop, située au-dessus de la lune de Ruusan, Gha, en entrant dans son orbite, contacta Grievous pour lui faire remarquer qu'il arrivait et plaisanta à nouveau sur les conditions de son paiement qu'il préférait recevoir en liquide. Peu après, il constata qu'un signal lumineux anormal s'allumait sur le panneau de contrôle de son transport.

  Après maintes manipulations sur l'ordinateur de bord, il se rendit compte que c'était encore R2, son prisonnier, qui faisait des siennes : il avait essayé de bricoler l'électronique du vaisseau. Gha, encore plus énervé, utilisa un commutateur ionique pour paralyser l'astromécanicien récalcitrant. Toutefois, il était trop tard : Anakin et ses camarades, dans le Twilight, avaient capté une faible transmission et approchaient de la station eux aussi. Quant à Nachkt, il finit par poser le Vulture à l'intérieur d'un hangar de la base d'écoute séparatiste.

Gha Nachkt

En approche de la Station Skytop, Gha informe Grievous.
(Star Wars: The Clone Wars: "Duel of the Droids")


  Le Trandoshan traversa les couloirs en utilisant son interrupteur pour faire avancer R2 et se retrouva face à Grievous. Celui-ci manifesta sa satisfaction de voir que le droïde pourrait lui fournir de précieuses informations sur l'ennemi. Le Général ordonna à Nachkt de le mettre en pièces pour en extraire toutes les données possibles ; ce dernier s'exécuta et entra dans la salle de désassemblage. Après l'avoir démonté, Gha fit une découverte incroyable : la mémoire du droïde n'avait pas été effacé ; par conséquent, il renfermait encore la localisation des bases et les tactiques républicaines.

  Grievous jubilait. Le Trandoshan, du fait de la découverte qu'il avait faite, réclama que sa paie fût revue à la hausse. Mais alors qu'il était sur le point de spécifier les termes d'un accord, le Kaleesh, par surprise, dégaina son sabre laser à lame verte et éventra Gha, de façon à ne pas dépenser un crédit. Celui-ci mourut quelques secondes plus tard. Malgré l'aide indispensable du défunt Nachkt, Grievous subit une cinglante défaite quand Anakin et ses coéquipiers parvinrent non seulement à détruire la Station Skytop, mais encore à retrouver R2.

Gha Nachkt

Gha Nachkt est éventré par Grievous.
(Star Wars: The Clone Wars: "Duel of the Droids")

Informations encyclopédiques
Gha Nachkt
Nom
Gha Nachkt
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1,75 m
Fonctions
Récupérateur d'objets trouvés
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/12/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
6 766


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Gha Nachkt" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • The Clone Wars : The Visual Guide
  • The Clone Wars Character Encyclopedia
  • The Clone Wars S01E06 - Downfall of a Droid
  • The Clone Wars S01E07 - Duel of the Droids

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.