Nalgol


Nalgol était un officier impérial et le capitaine du destroyer stellaire de classe Impérial Tyrannic à l'époque de la crise du document de Caamas.

  Appartenant à une riche famille Kuati, Nalgol était, à l'époque de la crise du document de Caamas, le capitaine du destroyer stellaire de classe Impérial Tyrannic ; affecté avec son vaisseau à la défense du secteur Braxant et de la capitale des Vestiges de l'Empire, Bastion. Placé sous les ordres directs du Moff Disra, qui avait toute autorité sur la flotte du secteur, Nalgol se montrait, en aparté, plutôt critique envers son supérieur. En effet, bien qu'il se revendiquât comme un officier impérial de la vieille école, Nalgol savait se montrer réaliste ; le mettant dans le même sac que l'amirale Daala, Nalgol considérait que Disra, ses intrigues et son jusqu'au-boutisme étaient néfastes à la survie de l'Empire.

  Aussi, quand le Grand Amiral Thrawn semblait ressurgir d'outre tombe et s'acoquiner au Moff Disra, Nalgol se montra dubitatif. Il le montra d'autant, lorsque le Grand Amiral lui confia à lui et aux capitaines Argona du Main D'Acier et Trazzen de l'Obliterator la mission très risquée de sauter en hyperespace, boucliers de camouflage activés, aux confins du système de Bothawui, d'y attendre que les vaisseaux de la Nouvelle République s'y entretuent et enfin de finir le travail.

  Pour Nalgol, qui n'avait jamais servi sous les ordres de Thrawn, ce plan de bataille parut tout à fait hasardeux voire irréfléchi… Mais après tout, les exploits passés du Grand Amiral parlaient pour lui et maintes fois ses manœuvres s'étaient avérées dévastatrices pour l'ennemi. Plus ou moins rassuré par ailleurs par les dires du capitaine Dorja, Nalgol prit également soin de vérifier l'identité du Grand Amiral dans les archives impériales ; en effet, arborant en permanence une massive bague Kuati ornée d'une pointe - autrefois imprégnée d'un poison mortel -, Nalgol avait prélevé un échantillon de sang du Grand Amiral par une simple poignée de main lors de leur entrevue.
  
  Finalement, Nalgol se résolut à faire confiance à son nouveau supérieur et s'acquitta au mieux de la première partie de sa mission. Désormais totalement isolé du monde extérieur, Nalgol guettait patiemment l'évolution de la situation autour de Bothawui ; habitué à ce genre de situation - il avait servi sur une station d'écoute perdue alors qu'il était cadet - Nalgol s'inquiétait davantage pour la santé mentale de son équipage, bien moins entraîné, et de certains comportements déviants… En effet, certains membres d'équipage, las des holovidéos du bord, allaient jusqu'à payer les pilotes des vaisseaux de reconnaissance pour qu'ils les embarquent et leur fassent profiter de la lumière des étoiles.

  Mais l'inquiétude de Nalgol se reporta sur l'équipe de l'Ubiqtorate envoyée par Thrawn à la surface de Bothawui, censée saboter les boucliers planétaires puis mettre le feu au poudre entre les différents belligérants de la Nouvelle République. En effet, les rapports successifs rapportés par le Major Oissan à Nalgol indiquaient que le jour J était sans cesse repoussé. Mais la machine s'emballa brusquement lorsque le commando, démasqué par une agente de la Nouvelle République, fut hâté de mettre ses plans à exécution ; après avoir fait s'effondrer une partie du bouclier planétaire de Bothawui, un membre du commando infiltré à bord d'un vaisseau néo-républicain s'empara d'une batterie de canon laser et fit feu sur les vaisseaux avoisinants.

  Au même moment, Han Solo, accompagné de Carib Devist, avait remarqué le petit manège des vaisseaux de reconnaissance qui s'affairaient autour du météorite à laquelle était amarré le Tyrannic ; Et s'approchant un peu trop près, ils découvrirent le vaisseau impérial tapis sous son bouclier de camouflage. Nerveux mais résolu à ne pas les laisser faire capoter l'opération, Nalgol donna l'ordre de tracter les deux vaisseaux intrus au plus près du Tyrannic et ensuite de les abattre.

  Malheureusement pour Nalgol, Carib Devist et ses compagnons clones abandonnèrent leur vaisseau à bord de leurs Intercepteurs TIE et, avec une extrême agilité, parvinrent à faire sauter les rayons tracteurs du Tyrannic et permirent au Faucon Millenium de s'extirper des griffes impériales.

  Han Solo ayant alerté l'ensemble des vaisseaux néo-républicains de leur présence, les trois destroyers stellaires impériaux abaissèrent leurs boucliers de camouflage pour faire face à cette nouvelle menace. Confiant dans un premier temps, Nalgol ne put finalement que constater son impuissance face à la multitude des vaisseaux ennemis. Ainsi, alors que plusieurs brèches avaient été détectées dans la coque du Tyrannic, le capitaine impérial donna à la hâte l'ordre de la retraite et, furieux, se promit que Disra et le Grand Amiral Thrawn entendraient parler de ce fiasco.

  Ce que Nalgol ne savait pas c'est qu'au même moment l'Amiral Gilad Pellaeon avait mis un terme aux manigances du trio formé par Disra, le Major Grodin Tierce et le Grand Amiral Thrawn, en réalité un imposteur de talent dénommé Flim.
Quoi qu'il en soit, suite à ces événements, on ignore ce qu'il advint du capitaine Nalgol et de son vaisseau le Tyrannic.




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Nalgol
Nom
Nalgol
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Capitaine
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/04/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
1 528


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Nalgol" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.