Nefarid


Nefarid était un Seigneur Sith qui s’empara de la Marque de la Mort sur Alderaan pour Dark Angral.

  Si le Côté Obscur est source de puissance pour ses adeptes, les formes que peuvent prendre cette puissance varient beaucoup selon les individus. Ainsi le seigneur Nefarid compensait un manque de pouvoir brut par un esprit retors adepte de la manipulation depuis les ombres.

  Né avec une sensibilité à la Force limitée au sein du Second Empire Sith, la loi impliquait qu'il soit instruit dans le but d'intégrer l'Ordre Sith. Toutefois, en raison de ses capacités réduites, peu de personnes pensaient qu'il survivrait les épreuves pour accéder au titre de Sith. Il réussit pourtant à surpasser ses concurrents plus puissants que lui en développant une prédilection pour demeurer dans les ombres et accomplir ses sombres desseins par personnes interposés.

  Cette réussite étonnante lui valut l'attention de Dark Angral, l'une des personnalités les plus renommées au sein de l'Empire, qui le prit à son service et lui accorda le rang de Seigneur Sith, aux côtés des Seigneurs Praven et Sadic. Là où le premier était réputé le plus puissant et le second le plus ambitieux, Nefarid acquit de son côté la réputation d'être le plus rusé des serviteurs d'Angral. Il était même renommé pour être l'apprenti favori de Dark Angral, ce qui n'était pas rien lorsque l'on sait que ce dernier était d'abord un partisan de la démonstration de force, par opposition à ses rivaux plus fourbes comme Dark Baras.

  Mais dans le contexte du complot organisé par Angral et son fils, Eli Tarnis, pour retourner les super armes nouvellement produites par la République Galactique contre elle, les capacités de Nefarid ne pouvaient qu'être mises en valeur. Petit et hideux, mais par ailleurs brillant, le Seigneur Sith avait développé tout un réseau de pions et d'espions à son service. Sa spécialité était de répandre la terreur et la paranoïa au sein des foules, mais il prenait particulièrement plaisir à dominer ceux qui se pensaient supérieurs à lui. Dans sa logique, l'univers tout entier l'avait maltraité, et il était déterminé en retour à montrer sa supériorité.

Nefarid

Le Seigneur Nefarid, membre du complt de Dark Angral et apprenti de ce dernier.
Source: Star Wars: The Old Republic


  Ses inimitiés pouvaient s'étendre au sein même de la sphère d'influence de Dark Angral, en particulier vis-à-vis du Seigneur Sadic. Ce dernier était aussi dépourvu de scrupules et adepte de frapper depuis les ombres que Nefarid. Mais son ambition dévorante le rendait moins patient et le poussait à s'exposer davantage directement dans l'action, alimentant sans doute la jalousie de Nefarid.

  On ignore quelles actions spécifiques Nefarid accomplit pour Dark Angral avant le début de la crise sur Coruscant déclenchée par Eli Tarnis. Le Seigneur Sith était néanmoins présent comme il se doit aux côtés de ses pairs Sadic et Praven ainsi que de leur maître lorsqu'ils reçurent la communication de Tarnis leur annonçant que le piège du Générateur de Blocus se refermait sur Coruscant. Toutefois, un Chevalier Jedi apparut alors derrière Tarnis, dans le but de l'arrêter.

  Nefarid, fidèle à son habitude, resta silencieux, mais approuva secrètement Sadic qui prit plaisir à moquer Tarnis qui se voyait déjà triomphant. Toutefois, le léger impair de Tarnis lui coûta la vie, puisqu'il tomba dans le duel qui l'opposa au Chevalier, déclenchant l'ire de son père à l'égard de son meurtrier, promettant une vengeance sanglante à l'encontre de l'ensemble de la République.

  Devant le Chevalier Jedi tout juste victorieux de son duel, Nefarid ne put résister à la tentation d'appuyer les propos de son maître et de rabaisser le Jedi en expliquant de manière narquoise que les Sith s'étaient approprié les localisations des super armes républicaines et qu'ils allaient les retourner contre la République, avant qu'Angral ne mette un terme à la communication.

Nefarid

Nefarid observe son rival Sadic se moquer de Tarnis pendant la crise sur Coruscant.
Source: Star Wars: The Old Republic


  Parmi toutes ces super armes à capturer, le seigneur Nefarid reçut la charge de celle qui demanderait sans doute le plus de doigté, à savoir la Marque de la Mort sur Alderaan. La Marque de la Mort était un laser orbital capable de frapper n'importe quel individu n'importe où sur une planète. Elle avait été développée sur Alderaan dans le but d'éliminer les chefs de l'opposition aux alliés de la République dans la guerre civile qui déchirait la planète. Mais si elle tombait entre les mains des Sith, elle ferait un merveilleux instrument pour embraser davantage le conflit.

  Comme à son habitude, Nefarid débuta lentement son approche, en infiltrant ses espions au sein du projet scientifique. Son approche prudente fut confirmée lorsqu'il apprit la mort de Sadic sur Nar Shaddaa des mains du même Chevalier Jedi qui avait vaincu Tarnis. Nefarid se permit alors d'envoyer un message de félicitations à son ennemi pour l'avoir débarrassé d'un rival maladroit, et assura que lui ne commettrait pas l'erreur de l'attaquer de front.

Peu de temps après, il se jugea suffisamment prêt pour passer à l'offensive et s'emparer de la Marque de la Mort. Dans un premier temps, il lança ses troupes de choc impériales contre le centre de recherche, mais elles furent battues par le Maître Jedi Orgus Din, chargé de protéger le projet. Nefarid se mêla lui-même au combat, en frappant depuis les ombres puis en disparaissant avant que son adversaire ne puisse riposter, mais il manqua de peu le Maître Jedi, qui renforça ses défenses.

  Le Sith avait cependant encore des atouts dans sa manche. D'une part, il manipula un nid de Killiks à proximité pour que ceux-ci attaquent le centre de recherche. Dans le même temps, Aleyna Hark, une espionne à sa solde au sein des scientifiques républicains, sabota les défenses du complexe de recherche, piégea les scientifiques et le Jedi, et remit la technologie de la Marque de la Mort à Nefarid.

  Pour que le laser soit capable d'atteindre une cible, il était nécessaire que celle-ci soit marquée par un désignateur laser d'une portée de quelques mètres. C'est pourquoi Nefarid envoya Aleyna toujours sous couverture au palais Organa afin de procéder à un marquage systématique de ses ennemis.

  La première cible était le Comte Alde, investisseur important dans le projet de la Marque de la Mort, et vers qui Aleyna se rendit aussitôt. Une fois ce dernier marqué, le Sith activa l'arme et le tua sur le champ. Ce fut le début d'une campagne de terreur sur le territoire Organa, avec l'espionne qui marquait autant de personnes que possibles, et Nefarid qui prenait plaisir à frapper au hasard pour instiller la peur dans le cœur des alliés de la République.

  Cependant, la couverture d'Aleyna finit par être percée, et elle dû se replier, non sans avoir informé son supérieur qu'un Chevalier Jedi était arrivé sur la planète pour retrouver Orgus Din et la Marque de la Mort. Il s'agissait du Jedi qui avait vaincu Tarnis et Sadic, mais également battu Praven sur Tatooine. Aleyna l'avait envoyé vers le centre de recherche dans l'espoir que les Killiks se chargeraient de lui, mais lorsque les espions de Nefarid lui rapportèrent que le Jedi en était ressorti vivant, le Sith contacta personnellement le Jedi par holocommunication.

Nefarid

Le Seigneur Nefarid explique au Chevalier Jedi qu'il hésite entre tuer "une fermière ou un vieux colonel".
Source: Star Wars: The Old Republic


  Le Seigneur Nefarid se gaussa de son pouvoir devant le Chevalier, et s'amusa à tirer au sort devant lui les prochaines victimes du laser orbital. Nefarid se savait hors de portée du Jedi, mais il s'agaça lorsqu'il comprit que ce dernier cherchait à couper les générateurs d'énergie qui alimentaient la Marque de la Mort. Ce n'était qu'une manœuvre dilatoire, puisque le Sith n'aurait qu'à relier l'arme à un nouveau générateur hors de portée de ses ennemis, et cela ne leur ferait gagner que de futiles minutes avant leur défaite inévitable.

  La super arme fut ainsi réinstallée dans la vallée de Glarus, dans un complexe fortifié où Impériaux et la maison Thul travaillaient main dans la main. Le Sith restait toutefois méfiant vis-à-vis de plusieurs membres de cette dernière, notamment du Duc Horis Thul, favorable à des négociations de paix avec la Maison Organa dans le cadre de la guerre civile.

  L'élimination de ce dernier aurait permis à Nefarid de faire d'une pierre deux coup, en éliminant un allié peu fiable et en plaçant sa mort sur le compte d'une arme républicaine, ce qui aurait mis fin à toute tentative de négociations. Mais ne pouvant le frapper pour le moment, il envoya Aleyna Hark pour sonder le Duc dans le Palais des Thul, et également le marquer au cas où. Pendant ce temps, le Sith s'attelait à trouver un nouveau générateur pour son jouet.

  Lorsque ce fut fait, Nefarid fut informé de deux nouvelles. La première était que le Chevalier qui lui posait tant de problèmes avait réussi à pénétrer son complexe fortifié, après avoir sauvé le Duc Thul des machinations de Hark. La deuxième, un Nefarid tout sourire se chargea de la transmettre directement à son adversaire via un écran holographique.

  Orgus Din, le Maître Jedi qui avait formé le Chevalier et que ce dernier avait sauvé des Killiks, avait été capturé par Dark Angral alors qu'il tentait d'infiltrer son vaisseau. Angral exécuta le maître sous les yeux de l'apprenti, alors que Nefarid, dissimulé dans les ombres, se délectait du spectacle et se moquait des deux Jedi. Il annonça ensuite que la Marque de la Mort était à nouveau active, et que le Jedi, marqué par Aleyna, était sa nouvelle cible.

Nefarid

Dissimulé dans les ténèbres, Nefarid cherche à déstabiliser le Chevalier Jedi.
Source: Star Wars: The Old Republic


  Nefarid engagea ainsi le combat, utilisant le laser pour tenter de tuer son ennemi, et sortant des ombres pour frapper pendant que la super arme se rechargeait. Toutefois, il avait sous-estimé son adversaire, qui anticipait grâce à la Force les tirs du laser. Le Sith, pensant son adversaire plus affaibli qu'il n'était, sortit de son voile de Force pour frapper et s'exposa à la riposte de son adversaire, qui lui ôta la vie, et détruisit ensuite la Marque de la Mort.

  Le dernier et le plus retors des apprentis de Dark Angral tomba ainsi dans les souterrains d'une forteresse d'Alderaan, connaissant le même échec que son rival Sadic. Plus rien désormais ne se dressait pour s'opposer à la confrontation finale entre le Seigneur Noir des Sith et le Chevalier Jedi.



Actualités en relation

HoloNet : Un pack de fiches The Old Republic centré sur le Chevalier Jedi

Et nous voilà ce week-end pour vous parlez du premier chapitre d'une classe du jeu The Old Republic. Et non petits malins, ce n'est celui de l'agent impérial dont il était fait mention le week-end...


Informations encyclopédiques
Nefarid
Nom
Nefarid
Espèce
Date de décès
3640 Av. BY
Lieu de décès
Fonctions
Armes
Affiliation
Second Empire Sith
Ordre Sith

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
12/10/2019

Date de modification
12/10/2019

Nombre de lectures
147


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.