Cha Niathal


Cha Niathal était une Mon Calamari qui fut Commandant Suprême et Chef d’Etat de l’Alliance Galactique au cours de la Nouvelle Guerre Civile Galactique.

Continuité : Legends


  Depuis la Guerre Civile Galactique, la célèbre planète aquatique des Mon Calamari produisit de nombreux officiers supérieurs au premier rang desquels l'Amiral Ackbar. S'il fut difficile de s'illustrer après lui, Cha Niathal y parvint, une dizaine d'année après la mort du célèbre stratège.

I. De l'amirauté au commandement suprême.



  Militaire de carrière très ambitieuse et politicienne rouée, Niathal était une personne très pragmatique et froide, à l'opposé de la sympathie d'Ackbar au point d'être surnommée l'Iceberg. Elle était cependant très compétente et atteignit le grade d'Amirale. A cette position, elle était, au début de la Seconde Insurrection Corellienne, l'un des plus proches conseillers du Commandant Suprême Gilad Pellaeon qu'elle assista pour préparer l'opération Roundabout.

  Elle participa également au débriefing où elle ne brilla pas par sa sympathie envers les Jedi ou les erreurs de ses subordonnés. Après l'échec de l'opération Roundabout et la défaite essuyée par l'Alliance Galactique sur Tralus, Niathal s'entretint de plus en plus souvent avec Jacen Solo grâce auquel elle échappa à un attentat. Peu après, une partie de l'alimentation en eau de Coruscant fut empoisonnée par des activistes. Avec Jacen, elle fit donc face à Cal Omas pour créer une police secrète chargée de la lutte contre les terroristes corelliens. Directe, elle tenta également de le convaincre, avec l'appui de Luke Skywalker, de révéler la vérité sur les manigances de Corellia mais se heurta à un refus.

  Avec le soutien de G'vli G'Sil, chef du Conseil de la Sécurité, il fut décidé de procéder à l'internement des terroristes, une tâche confiée à Jacen, nommé Colonel de la nouvelle Garde de l'Alliance Galactique. En réaction, Pellaeon démissionna de son poste et retourna sur Bastion. Sa succession au poste de Commandant Suprême fut assurée par Niathal qui voyait là un pas de plus vers son ambition de devenir Chef d'État. Progressivement, Jacen gagna son respect et son écoute et ils convainquirent Omas de lancer un blocus contre Corellia, profitant des nuances légales pour entamer les opérations avant d'en avoir l'accord.

Cha Niathal

Cha Niathal, Commandant Suprême de la Force de Défense de l'Alliance Galactique.


  Elle y envoya les Troisième et Cinquième Flotte, profitant du fait que leurs commandants étaient également des Mon Calamari, et confia l'escadron Rogue à Jacen pour un temps. Le blocus fit son œuvre mais n'empêcha pas Corellia d'utiliser sa flotte cachée pour soutenir un coup d'État sur Hapès. Elle autorisa tout de même une intervention tardive, en renfort de l'Anakin Solo, le destroyer confié à Jacen Solo et sa Garde.

  Après ce succès du jeune Jedi, Niathal et Omas tentèrent de convaincre les Jedi de le promouvoir au rang de Maître mais ils se heurtèrent à un refus uni. Peu après, le blocus fut brisé par les forces de Commenor et Bothawui, déclenchant une guerre aux multiples fronts. La Mon Calamari dut alors lutter contre la désinformation - une tâche attribuée notamment au très fiable Général Tycho Celchu - et mena le conflit avec Jacen Solo. Ce fut lui qui mit au point la stratégie employée à Gilatter VIII pour surprendre la Confédération au cours de l'élection de son chef des armées.

  Celui-ci avait déjà été sélectionné en la personne de Turr Phennir et referma son piège sur la Neuvième Flotte. Lorsque Niathal le comprit, elle dirigea les opérations depuis la passerelle du Voyageur Galactique et s'arrangea pour contrecarrer ses adversaires en agissant de manière imprévue. Cependant, l'affrontement se finit sur un match nul après des échanges de feu très confus et peu glorieux.

  Après cet évènement, elle reprit ses fonctions de conseiller d'Omas, partageant ses inquiétudes sur le démantèlement de l'Alliance Galactique. Elle désapprouvait cependant sa volonté d'apaiser tous les esprits en éparpillant ses unités de guerre. Face à la situation, elle mit au point deux stratégies distinctes utilisant la totalité de la Force de Défense ou la seule flotte de Coruscant. Elle tenta aussi de calmer Solo en lui confiant quelques missions administratives dans lesquelles il excella et en profita pour faire passer un amendement lui permettant de changer les lois à condition de ne pas modifier le budget.

  Le laissant à ses jeux politiques, elle se rendit à Bothawui à bord du Généreux d'où elle découvrit par elle-même la nouvelle frégate des Bothans. Ses capacités d'observation de Mon Calamari lui furent utiles dans le bref échange de feu au bilan positif et améliora son image en la montrant au front, à l'instar de Solo. A son retour sur Coruscant, ce dernier l'informa de la volonté d'Omas de rencontrer en secret son homologue corellien, Dur Gejjen, et d'écarter le duo de militaires. Avec cette information, le jeune homme la convainquit de s'allier à lui et de prendre part à un coup d'État légal contre Omas.

II. Co-Chef d'État de l'Alliance Galactique.



  Niathal le laissa s'en charger, se contentant de remplir ses tâches habituelles pendant que la Garde tuait Gejjen et se procurait les preuves suffisantes pour accuser le Chef de l'Etat de trahison. L'amendement passa en l'absence d'Omas et fut appliqué à minuit. Dix minutes plus tard, l'Alderaanien était mis aux arrêts et Niathal s'entretenait avec G'Sil pour prévoir la transition. Elle s'adressa au Sénat dans son ensemble pour lui expliquer la situation, sa décision de diriger l'Alliance Galactique conjointement avec Solo pendant la crise avant la réalisation d'élection, et décréter une loi martiale allégée sans couvre-feu.

  Après son discours, elle rétablit rapidement la normalité, rencontrant les différents ministres et Luke Skywalker, et elle plaça les Renseignements sous le contrôle de la Garde. Elle eut rapidement des désaccords avec son partenaire, Solo appréciant l'éclat médiatique pour faire passer des messages là où elle privilégiait le pragmatisme. Il commença à prendre de plus en plus de décisions unilatéralement, notamment en partant pour Hapès où sa présence s'éternisa au-delà de la durée prévue, le jeune homme ayant été confronté à Mara Skywalker dans un duel sanglant qu'il remporta de peu.

  Il se remit assez rapidement pour être, comme elle, présent de nouveau au front et assister à ses funérailles. Néanmoins, il y prit part auprès de sa famille alors que Niathal et ses officiers restèrent dans la foule. Après ce triste évènement, Niathal vit Solo sacrifier une partie de la Quatrième Flotte pour affaiblir la Confédération à Balmorra puis perdre le soutien des Jedi pour avoir mêlé Ben Skywalker à la mort de Cal Omas, juste avant une bataille majeure à Kuat. Aussi, lorsque le jeune homme déplaça le combat qui s'enlisait sur Kashyyyk avec la Cinquième Flotte, Niathal retint les renforts dans le Noyau.

  Contre toute attente, Solo s'en sortit vivant, quoiqu'avec de lourdes pertes. En revanche, il avait également perdu le soutien de Hapès, privant l'Alliance Galactique d'un cinquième de sa force, qui s'unit à Skywalker pour fonder une Coalition Jedi. A son retour, ils débattirent des actions à mener avec cette modification de l'équilibre des forces et la Mon Calamari put constater les méthodes de plus en plus radicales de son collègue pour juger les erreurs de ses subalternes, alors qu'il lui assurait pouvoir ramener Hapès de leur côté.

  En réalité, il enleva sa propre fille, Allana, l'héritière du trône du Consortium, et l'emmena avec lui lorsqu'il se rendit à une offre de négociation de Corellia. C'était en réalité un piège qui détruisit la quasi-totalité de la Deuxième Flotte avec un tir de Centerpoint, aussi exigea-t-elle de voir immédiatement Solo pour en parler. Après un rapide débriefing, elle demanda officieusement au Général Tycho Celchu de rencontrer Luke Skywalker pour le ramener du côté de l'Alliance Galactique, ce qu'il refusa mais ouvrit la porte à une certaine collaboration entre eux grâce au travail de Syal Antilles.

  En revanche, après l'échec pour Solo pour s'emparer de Centerpoint et son meurtre du lieutenant Tebut avec la Force, elle se rendit en personne sur l'Anakin Solo pour s'entretenir avec le Capitaine Kral Nevil. Celui-ci lui confia ses inquiétudes et sa confiance, bien qu'il ait douté d'elle auparavant. Elle entreprit de remonter le travail des troupes alors que son homologue s'occupait de mettre les Vestiges de l'Empire, leur offrant Bilbringi et Borleias quasiment sans la consulter. Elle le laissa agir et préparer le plan d'attaque pour mettre Fondor au pas, la planète aux chantiers navals représentant un moyen d'arrêter la guerre selon Solo.

  Excédée, Niathal alla rencontrer Luke Skywalker en personne près de N'zoth où le Grand Maître lui donna quelques renseignements et lui dit en qui avoir confiance dans la Garde. Après cela, elle continua de jouer son rôle en travaillant avec Jacen Solo et en tentant de contrebalancer sa folie croissante. Elle transmit ses plans pour Fondor aux Jedi, élaborés par son collègue et qu'elle désapprouvait fortement, et le rejoignit avec la Troisième Flotte, non sans s'être assuré le soutien de Gilad Pellaeon qui apportait ses flottes à l'Alliance Galactique.

  A Fondor, elle découvrit que les poseurs de mines avaient été détruits grâce aux informations qu'elle avait transmises à Skywalker, ce qui la perturba de manière surprenante. Elle fut en revanche furieuse de voir l'insistance de Solo à vouloir attaquer sans le soutien des mines pour faire pression sur la planète, aussi prit-elle un malin plaisir à l'humilier lorsqu'il tomba dans une illusion des Jedi. Niathal se chargea elle-même de demander sa reddition au président de Fondor, Shas Vadde, avant une réunion avec Pellaeon et Solo en prélude à la bataille.

III. Déchéance et héritage.



  Au cours de celle-ci, son homologue au sein de l'Alliance réussit à abattre le bouclier planétaire de la capitale, ce qui permit à Niathal d'obtenir la reddition de Vadde. Cependant, Solo ou plutôt Dark Caedus refusa de respecter le cessez-le-feu et balaya les objections de la Mon Calamari. Elle ordonna alors de le démettre de ses fonctions et de l'arrêter, déclarant qu'une défense des Fondoriens ne romprait pas leur accord, soutenue par Pellaeon. Malheureusement pour elle, Tahiri Veila assassina le vieil Impérial qui put seulement confirmer son ordre de suivre Niathal et appeler des renforts.

Cha Niathal

Le point de basculement : la bataille de Fondor


  La lutte qui s'ensuivit fut terrible mais la plus grande part des forces de l'Alliance Galactique et des Vestiges suivit Caedus. A cet instant, la Flotte Irrégulière de la Gueule, menée par l'Amirale Daala, arriva et mit à mal les vaisseaux loyaux au Sith qui battit en retraite sur Coruscant. Dans une situation délicate, elle reçut l'aide de Skywalker qui convainquit Fondor de lui permettre d'y installer un gouvernement de l'Alliance Galactique en exil, lequel s'allia à Daala et intégra la Coalition Jedi.

  A compter de cet instant, Niathal combattit Caedus et fit participer ses forces à un vaste engagement dans les astéroïdes de Roche, opposant six flottes aux trois du Sith et des Vestiges. Cependant, lorsque l'Amiral Nek Bwua'tu arriva sur place pour mener les opérations, il réussit à les contenir et à les repousser jusqu'au système voisin de Carbos Treize, anéantissant les partisans de Niathal. La Mon Calamari ne put donc pas prendre part à l'ultime affrontement à Shedu Maad. Lorsque la paix arriva, elle abandonna son désir de devenir Chef d'État élu et quitta l'armée pour une retraite discrète sur son monde natal.

Les informations suivantes se basent sur des sources inédites en France (Spoiler)

  Cependant, deux années plus tard, le public se remit à parler d'elle. En effet, en tant que Chef d'État, Daala fit subir un procès difficile à Tahiri Veila ce qui fit jaser sur le favoritisme qui épargnait la Mon Calamari, pourtant membre du coup d'Etat contre Cal Omas, ce que lui reprocha le Conseil Jedi et Jagged Fel, son homologue impérial. Merratt Jaxton, le dirigeant du Commandement des chasseurs stellaires, lui fit la même remarque, soulignant que Niathal devait être jugée par un tribunal militaire et que si seule une erreur de jugement pouvait lui être reprochée, Luke Skywalker était dans la même situation et avait été sanctionné par un exil.

  Elle fut personnellement avertie par Daala de la sommation de rentrer sur Coruscant pour affronter la cour martiale pour le chef d'accusation de "sérieux manquement au devoir" en échouant à "reconnaître l'évolution progressive du Colonel Jacen Solo vers un comportement ayant finalement inclus le génocide et des crimes contre toutes les espèces pensantes". Niathal accepta de comparaître mais l'avertit qu'elle serait forcément convaincue de culpabilité.

  Le lendemain, Elyas Caran, l'émissaire chargé de la convoquer sur Coruscant, la retrouva morte, flottant en uniforme d'apparat d'amiral dans son bassin d'eau. Celui-ci avait été alimenté en monoxyde de carbone, une méthode de suicide propre. Elle avait laissé une note expliquant qu'elle avait "avec honneur, sans erreur et par sa volonté". La nouvelle ébranla Daala qui la rapatria sur la capitale afin d'identifier ses détracteurs avant de lui offrir des funérailles avec tous les honneurs militaires sur Mon Calamari.

  Comme bien souvent chez les célébrités, la mort de Niathal la racheta aux yeux du public qui se souvint d'elle comme d'un officier honorable s'étant sacrifié pour le bien commun. A l'inverse, Daala fut perçue comme la responsable de son décès par sa volonté de faire désigner des responsables et fut désignée comme meurtrière par des manifestants dont l'hostilité l'empêcha même de prendre part à la cérémonie. La procession fut très médiatisée, regroupant ses proches et ses collaborateurs parmi lesquels Tycho Celchu qui fit son éloge funèbre.
Fin de la section Spoiler



Actualités en relation

Delcourt | Sortie de Dark Vador : Les Contes du Château #2

Un an après la sortie du premier opus, Delcourt fait paraitre aujourd'hui le second tome de Dark Vador : Les Contes du Château ! Adapté et traduit de la minisérie de comics Return to Vader's Castle parue chez...


Del Rey | Sortie de Thrawn Ascendancy: Chaos Rising

Premier tome d'une nouvelle trilogie de Timothy Zahn consacrée au plus illustre des Chiss, Thrawn Ascendancy: Chaos Rising parait aujourd'hui aux États-Unis, chez Del Rey. Ce nouveau récit forme le préquel de la trilogie pr...


HoloNet | Critique de Star Wars Tome 11 - Le Châtiment de Shu-Torun

On n'arrête plus Panini Comics depuis la fin du confinement : en effet, Star Wars 11 - Le Châtiment de Shu-Torun est sorti le 19 août 2020, seulement cinq semaines après le volume 10, intitulé La Fuite...


HoloNet | Critique du roman Thrawn Ascendancy : Chaos Rising

Thrawn Ascendancy : Chaos Rising est le premier tome de la toute nouvelle trilogie romanesque de Timothy Zahn (Thrawn, Choix décisifs, La Main de Thrawn, ...) qui sortira aux États-Unis le 1er septembre prochain chez Del Rey, et que nous avons...


HoloNet | Un pack de fiches The Old Republic pour l'événement Chasse à la prime

Hasard du calendrier puisqu'une semaine consacrée à l'événement Chasse à la Prime vient de se terminer sur The Old Republic, l'HoloNet a le plaisir de vous proposer ce week-end un pack de 38 fiches consacré à celui-ci...


Informations encyclopédiques
Cha Niathal
Nom
Cha Niathal
Surnom
L'Iceberg
Espèce
Lieu de naissance
Date de décès
An 43
Lieu de décès
Mon Calamari
Fonctions
Amirale de la Force de Défense
Commandant Suprême
co-Chef d'Etat
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/10/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
5 073


Note de la fiche
4 membres ont noté la fiche "Cha Niathal" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.