Darca Nyl


Darca Nyl était un mercenaire qui se retrouva à manier un sabre laser lors de la traque du tueur de son fils. Par la suite, il participa aux évènements d’Ahakista où il affronta Dark Vador et en réchappa.

Continuité : Legends


  « Lycan m'a dit "L'homme n'est pas mû par l'altruisme." Je lui prouverai le contraire. »
- Darca Nyl, après avoir vaincu l'assassin de son fils.

  Malgré son port de sabre laser, Darca Nyl n'est jamais devenu Jedi par une quelconque formation, d'ailleurs il ne s'est presque jamais appelé ainsi lui-même. Il avait acquis une sorte de lien avec la Force après une traque vengeresse sur le Jedi noir Lycan qui lui avait détruit sa vie en tuant son fils. Il devint par la suite instructeur d'espions pour l'Alliance Rebelle avant de reprendre du service lors des évènements d'Ahakista.

I. Darca Nyl, mercenaire



  On ne connait ni la planète d'origine ni l'enfance de Darca Nyl mais on sait qu'avant la trentaine il était déjà considéré comme un mercenaire aguerri et froidement efficace. En effet, lui-même se considérait comme un « soldat à louer » dont la seule motivation était le gain d'argent et ce métier de reître le détachait de toute conduite morale, il n'avait strictement aucune affiliation avec la cause pour laquelle il se battait.
  Le jeune homme faisait partie d'un contingent employé dans la Bordure Extérieure lorsqu'il participa à un raid aérien. Muni d'une armure complète avec un jetpack ailé individuel appelé Dorsal, Darca et ses compagnons d'armes devaient se faufiler au milieu des vaisseaux en pleine bataille atmosphérique et remplir un objectif au sol.
  Mais avant le largage des soldats, leur vaisseau de transport se fit transpercer par un tir ennemi. Tous les occupants, dont Darca Nyl, D'Lew et Garrett, furent brutalement secoués. Plusieurs d'entre eux moururent sur le coup, dont D'Lew, mais Darca reprit vite la situation en main et ordonna à Garrett de sauter avec lui pour accomplir la mission pour laquelle ils avaient été payés.
  Durant la descente, dans le but de rejoindre un bataillon allié, Garrett se fit toucher, et son Dorsal explosa. En chute libre et blessé, Garrett cria à Darca de le laisser tomber, mais ce dernier continua de descendre et le rattrapa in extremis, le sauvant d'une chute mortelle.

Darca Nyl

Darca Nyl et Garrett dans leurs armures de mercenaires équipées de Dorsaux.
Source : Jedi tome 7 : Nomade


  L'issue de cette bataille n'est pas connue, mais Darca Nyl y a survécu et il est possible de penser qu'il en était de même pour Garrett bien que nous n'ayons aucune certitude là-dessus. Quoi qu'il en soit, Darca continua cette vie de condottiere jusqu'à ce qu'il fit la rencontre qui changea sa vie.

II. Le grand bouleversement



  Darca Nyl rencontra Teril, une jeune femme ravissante aux cheveux bruns coiffés en une immense tresse, dans une cantina. Il en tomba amoureux, et quitta le mercenariat pour elle et leur projet familial. Il bâtit son foyer avec elle, qui, selon lui, l'avait sauvé de ce passé de guerres, de meurtres et d'horreurs.
  Au bout de quelques années, le bonheur du couple fut à son comble lorsque Teril attendit un enfant. Mais cette dernière décéda tragiquement en couche, et cela plongea Darca dans une profonde dépression. Leur fils, Neas, était tout ce qu'il lui restait de Teril, et Darca l'éleva comme son trésor. Et Neas fut plus qu'un bon fils, il était devenu presque un ami pour son père, sa seule raison de vivre pour le futur.

  Neuf mois environ après la bataille de Naboo, une nuit, alors qu'ils labouraient un de leurs champs, un vaisseau s'écrasa dans la plaine. Darca envoya son fils se réfugier chez eux tandis qu'il alla voir s'il y avait des survivants. Il trouva dans le cockpit un Chevalier Jedi blessé, qui n'eut que peu de temps pour lui dire qu'il transportait un dangereux criminel du nom de Lycan sur Coruscant, pour son procès. Ce dernier avait lui-même provoqué le crash, pour s'échapper, au prix de son œil gauche et de sa mémoire.
  Cependant, il n'en restait pas moins un tueur sans pitié, et un adepte du Côté Obscur. Le Chevalier Jedi donna son arme à Darca Nyl et le poussa à arrêter Lycan et sauver son fils. Bien que non formé par les Jedi, ce don fut presque un don de Force pour Darca. En effet, il semblerait que cette arme fortement imprégnée par l'utilisation de la Force ait servi de catalyseur auprès du fermier qu'il était devenu. Le Jedi inconnu mourut de ses blessures dans son vaisseau brûlant pendant que Darca courait pour rejoindre son fils.
  Mais Lycan tomba sur Neas avant lui, et le tua. Son père arriva trop tard pour le sauver, et ne trouva que le cadavre de l'enfant, l'assassin avait disparu sans laisser de trace. Irrémédiablement marqué pour la deuxième fois de sa vie, il fallut deux journées entières à Darca pour qu'il se décide à enterrer le corps.
  Rongé par la vengeance, il s'équipa avec ses anciens effets de guerrier, et pour tirer un trait pour cette vie vidée de tout sens il incendia sa maison et toutes les possessions qui lui restaient. Enfin, il partit dans une longue traque pour retrouver le meurtrier de son fils.

Darca Nyl

Réminiscence de Darca Nyl sur la découverte du corps de Neas.
Source : Jedi tome 7 : Nomade


III. La traque de Lycan [- 31]



  Après moult recherches, Darca arriva sur un monde non-identifié de la bordure extérieure, où les tempêtes de sables étaient omniprésentes. Mais avant même d'avoir eu le temps de chercher un endroit où dormir, un enfant surgit et le supplia de l'aider à s'enfuir des hommes de main de Samuel, le propriétaire des mines de la station, qui le poursuivaient. Mais les poursuivants attrapèrent le jeune garçon, et l'interrogèrent en le menaçant avec un blaster. Pas indifférent à la scène, Darca dégaina son sabre laser et s'interposa. Et libérant l'enfant, il demanda à voir leur chef.
  À l'arrivée de Darca Nyl, le propriétaire des lieux se plaignit de ses actes, mais finalement, lui proposa de lui montrer la station pendant que ce premier l'interrogeait sur la présence de Lycan puis sur la direction de sa fuite. Accompagné du garçon, Darca découvrit l'excavation du minerai trouvé par Samuel qui justifiait la colonisation d'un monde si hostile. Par la suite, Darca apprit que la fille de Samuel, Leddar, avait été enlevée par un mercenaire professionnel, ce dernier demandait une rançon de deux millions de crédits. Et si le garçon était poursuivi, c'était parce qu'on l'avait aperçu auprès de Leddar durant le rapt.
  Samuel demanda à Darca de l'aider à faire la transaction : il disposait de l'argent, mais il voulait être sûr que Royce, le kidnappeur, tiendrait sa parole. Désirant agir comme un Jedi, Darca accepta, mais à condition que Samuel l'informe de la direction vers laquelle était parti Lycan, ce que Samuel savait mais avait refusé de lui dire.
  Une fois l'accord conclu, les deux hommes partirent à bord de modules spéciaux, des exo-armures monoplaces permettant de traverser le désert, pour le point de rendez-vous. En cours de chemin, Samuel proposa à Darca Nyl de tuer Royce, pour une somme de vingt mille crédits, mais ce dernier n'accepta pas, refusant de vivre comme le mercenaire d'autrefois.

  Après quatre heures de marche, alors que Samuel prétendait que rien ne pouvait vivre dans le désert, ils croisèrent d'immenses sculptures en forme de reptiles blancs, semblables aux dragons Krayt. Mais ils reçurent dans l'instant suivant un missile tiré par Royce. Furieux d'avoir été trahi, Royce ayant exigé que Samuel vienne seul, le Nikto tira sans sommation, explosant ainsi le module de Darca. Mais alors que Samuel le croyait mort, ce dernier avait filé à temps dans sa combinaison hermétique, et arriva derrière Royce, plaçant son sabre laser devant son cou. Le kidnappeur Nikto amorça une grenade, que Darca s'empressa d'éloigner en lui assénant un coup de pied à la tête. L'explosif roula jusqu'à Leddar qui se tenait un peu plus loin, mais sous la menace du sabre laser du pseudo Jedi, Royce désactiva à distance l'arme.
  L'arrivée de Samuel coïncida avec un cri au ravisseur : il le tuerait sans avertissement. Cependant, Darca l'en empêcha, refusant de tuer ou de laisser tuer, il n'était venu que pour sauver Leddar. Après les explications de Royce sur le mauvais coup de Samuel, la confrontation finale se termina sur la fuite du Nikto vengeur et la révélation du propriétaire minier : Lycan se dirigeait vers Molavar.

Darca Nyl

Darca équipé pour traquer Lycan dans la Bordure Extérieure.
Source : Jedi tome 7 : Nomade


  Darca, renseignement en poche, partit en direction du système comme passager à bord d'un vaisseau cargo dont l'équipage eut la mauvaise idée d'essayer de le dépouiller une fois dans l'espace. Comprenant ainsi que les Jedi possédaient des armes parce qu'ils ont « les ennuis aux trousses », Darca Nyl s'écrasa à la surface d'une planète sur le chemin de Molavar. Il quitta le cargo pour chercher un nouveau moyen de transport, mais rebroussa chemin pour sauver ses agresseurs des flammes, avant que le vaisseau n'explose, ce qui n'arriva que quelques minutes plus tard…
  Le vengeur marcha pendant deux jours sans croiser de technologie, et douta même que la planète soit civilisée. Le deuxième jour, après avoir entendu un tir de blaster, Darca chuta sur une jeune femme, Jaren, qui lui demanda immédiatement de sauver son frère. La discussion s'acheva brusquement lorsqu'une motojet passa en rase-motte, dans le but de les faucher. Avant un second passage, Darca alluma son sabre laser et découpa l'évent avant du véhicule. Le pilote projeté au sol protesta quant à l'identité véritable de la jeune femme et de son frère mais Darca le fit fuir, au regret de Jaren qui aurait préféré qu'il l'eût achevé.
  Par la suite, Jaren lui révéla son identité, elle était une négociatrice d'un village voisin envoyée pour négocier une paix avec le pays de provenance du motard. Ament, son frère, une véritable armoire à glace, lui servait de garde de corps. Alors que cette première lui évoquait la situation, Darca eut du mal à se concentrer. Jaren expliqua que la cause venait de la planète qui avait des vertus télépathiques et manifestait les émotions des gens. Puis elle lui montra comment faire et les flammes du campement arborèrent le visage de Neas. De colère, Darca protesta qu'il ne voyait rien et qu'il ne connaissait pas cette personne puis il s'en alla sous les rires d'Ament.

  Plus tard dans la soirée, Darca discuta avec Ament et eut des soupçons sur lui. Sa sœur arriva et l'homme se défila et partit chercher de la nourriture en prétextant une envie de solitude. L'attendant quatre heures, Darca laissa finalement Jaren au campement, et partit trouver son frère. Il fouilla le coin pendant une heure, et arriva face à une bête qui l'attaqua. Le temps de l'abattre, il entendit Jaren appeler à l'aide, une bête similaire était arrivée au campement. Darca, épouvanté par cette course où il perdit son fils, fit tout son possible pour arriver à temps mais ce fut en vain. Ament avait sauvé sa sœur, en écrasant la tête de l'animal à coup de pierre. Quand l'homme continua de frapper le cadavre avec le rocher, éclaboussant les environs de sang violet, Darca réalisa qu'il y avait en effet un problème, ce même problème qu'il avait vu sur les champs de batailles d'avant : ce type était un tueur fou pulsionnel...
  La nuit même, il se réveilla et tira Ament de son sommeil. Il le força à révéler, via le feu et les propriétés ambiantes de la planète, ses actes passés. Ses crimes étaient nombreux, et Darca comprit alors les paroles du pilote de motojet. Le lendemain, il amena ses deux compagnons d'infortunes menottés aux motards qui les traquaient. Ament fut arrêté pour le meurtre de 31 personnes. Jaren, elle, avait tout fait pour sortir son frère de prison. Par chance, un des pilotes, pas rancunier, proposa à Darca de prendre un vaisseau à deux jours de speeder pour l'emmener sur Molavar, ce qu'il accepta.

  Une fois près de la planète Molavar, il fallut quatre jours à Darca Nyl pour retrouver le vaisseau de Lycan. Après avoir interrogé les aiguilleurs de l'espace, il tomba sans problème sur un vaisseau ignorant toute consigne d'amarrage : celui utilisé par le Jedi noir. Heureusement pour Darca, Lycan n'était pas parti en vitesse-lumière mais s'était posé à la surface de la planète sablonneuse. Une fois au sol, Darca quitta la ville de Malcraan et rejoignit un groupe de nomades, conduit par un dénommé Tooth, qui cherchait un lieu où s'installer à long terme et passait près du lieu d'atterrissage de sa cible. Il arriva au vaisseau le quatrième jour et laissa les nomades dans leur périple pour traquer le tueur dans la poussière.

  Trois jours plus tard, Darca marcha sur une mine et alors qu'il allait tenter quelque chose, le propriétaire de l'explosif qui l'observait en cachette lui conseilla de ne pas relever le pied, l'explosion devant se déclencher à ce moment-là. L'homme lui demanda de retirer ses armes comme condition de désamorçage puis intrigué par le sabre laser, il invita chez lui l'ancien nervi. Byrom lui présenta sa femme, Ensa, le couple était de vieux fermiers établis depuis longtemps sur Molavar. Durant la discussion Darca apprit qu'ils avaient rencontré un homme correspondant au fuyard trois jours plus tôt.
  Alors qu'Ensa s'occupait des vaporisateurs hydroponiques avec son droïde L-23, Lycan avait débarqué et commencé à l'étreindre par la Force. Mais, sans raison, une violente douleur avait surgi dans le crâne de ce premier et permit à Ensa de prendre la fuite. La vieille femme était revenue sur les lieux un peu plus tard, mais l'agresseur avait disparu, probablement parti en direction des montagnes. Et c'était pour éviter de rencontrer de nouveaux problèmes de ce genre que Byrom avait installé des mines.
  Plus tard dans la journée, un groupe de cinq Molavariens mené par un certain Sleeth vint réclamer de l'argent au vieux fermier dans la pure continuité du racket mis en place par le groupe. Mais lorsque le jeune Molavarien prévint de l'élévation du coût à sa future visite, Byrom éclata de colère et Darca se mêla à l'affaire. La discussion s'envenima et provoqua des tirs de la part des racketteurs, et le déclenchement des mines par Byrom. Après la mise à terre de ses quatre hommes de main, Sleeth s'en alla, mais pas sans proférer des menaces de mort et de vengeance que sa mère mettrait à l'œuvre.
  Une fois le Molavarien parti, Byrom invectiva Darca et l'accusa de les avoir condamnés, lui et sa femme. Rejoint par Ensa, le vieux couple expliqua que la mère de Sleeth, Magon, était haut placée dans le crime organisé de la planète et avait la main mise sur Malcraan, la ville la plus proche de la ferme hydroponique. Magon disposait d'une véritable armée, et Byrom n'en viendrait jamais à bout, même aidé par Darca. De plus, sa volonté d'arrêter de faire couler le sang le renforça dans son pessimisme.
  La nuit tombée, Darca discuta avec Ensa, à qui il avoua ses remords pour les avoir mis dans cette situation délicate. Mais Ensa le rassura en précisant que cela aurait fini par arriver un jour ou l'autre. Dès l'aube suivante, Darca repartit dans les montagnes pour continuer sa traque. Mais sur le chemin, avoir deux morts de plus sur la conscience le travailla énormément alors qu'il était si près de son unique but.

  Plusieurs jours s'étaient déroulés quand Magon arriva à la ferme pour exercer son joug. Mais elle eut alors une mauvaise surprise lorsque Darca Nyl débarqua avec les nomades menés par Tooth pour défendre Byrom et Ensa. Les nomades étaient clairement plus nombreux que le gang de Magon et celle-ci s'avoua vaincue et s'en alla après une courte escarmouche. De ces évènements fut conclu un arrangement : les fermiers allaient aider les nomades à s'installer aux alentours, et les compagnons de Tooth les protégeraient des éventuelles attaques. De son côté, Darca avait finalement perdu une semaine de plus dans sa traque qu'il reprit en empruntant un speeder.

  Ce prêt lui fut salutaire car ce n'est que quelques temps plus tard que Nyl rattrapa Lycan. Les traces de l'assassin laissaient penser que ce dernier vagabondait tel un fou sans savoir où il allait. Le lendemain, Darca le repéra visuellement et se prépara à assouvir sa vengeance.
  Mais alors qu'il fit le point sur la situation il se surprit à ne rien ressentir en lui : il se sentait calme, sans sensation de peur ou de haine. Il s'installa et visa sa cible avec son Blaster, mais Darca refusa de tirer : son tir ne l'aurait pas tué, il lui fallait donc un autre moyen. Il interchangea alors son rôle avec sa cible et prit plusieurs heures d'avance à la recherche du lieu parfait. Le temps que Lycan le retrouve, le traqueur avait préparé le terrain pour l'assaut final et était plongé dans ses souvenirs.

Darca Nyl

Darca traque Lycan sur Molavar.
Source : Jedi tome 7 : Nomade


  Lorsque le Jedi noir arriva finalement, il attaqua Darca Nyl sans véritablement savoir pourquoi. Usant de la Force, il envoya un rocher dans les côtes du chasseur devenu chassé. Darca, blessé, amena Lycan dans une grotte en admettant que la fin était proche.
  Lycan n'eut aucun mal à affaiblir Darca, mais lorsque ce dernier lui rappela son absence d'identité, le meurtrier s'énerva et l'envoya contre une statue au centre de la salle, et il en profita pour récupérer le sabre laser de son poursuivant. Curieux d'en apprendre plus, Lycan demanda à Darca la raison de cette haine, et sa propre identité. Sa victime lui raconta alors sa vie jusqu'aux évènements qui ont justifié cette traque, à savoir l'arrivée du Jedi noir dans sa ferme, et le meurtre de son fils, Neas.
  S'étant réapproprié son nom, Lycan retrouva sa mémoire. Et fier de sa victoire il demanda une dernière volonté avant de tuer Darca, qu'il appela « père ». Mais ce dernier eut une vision de son fils au loin, il se contenta de remercier Lycan de l'avoir suivi dans la grotte, cette grotte qu'il avait au préalable truffée de mines. Darca Nyl activa les engins explosifs et fut enfin vengé de la mort de son fils : Lycan ne pouvant se défendre contre les chutes provoquées par les explosions, il mourut écrasé.
  Mais alors que Darca s'attendait à mourir au même moment, une vision de Teril et Neas lui insuffla la puissance suffisante pour s'enfuir et sortir avant que tout ne s'effondre sur lui. Durant ce dernier effort pour la vie, Darca s'ouvrit pleinement à la Force. En acceptant le sabre laser du Jedi inconnu, il avait fait une avancée majeure dans sa connexion avec la Force et ce n'est qu'après cette traque qu'il en comprit la portée.

  Darca Nyl revint alors vers les nomades installés près de chez Byrom et Ensa, avant de partir, sans doute, pour la quête qu'il s'est donné face au cadavre de Lycan : prouver que l'homme peut être mû par l'altruisme.

IV. La Rébellion [0]



  On ne sait que très peu de choses sur la vie de Darca Nyl entre ces évènements et le rôle qu'il a joué dans l'Alliance Rebelle. Tout ce qui est sûr c'est qu'il a récupéré le sabre laser à poignée courbe de Lycan et qu'il a entraîné des espions de la rébellion, jusqu'à ce que des accidents mortels ne le mettent à l'écart du mouvement. C'est durant cette période de formateur qu'il fit la connaissance d'un humain nommé Wyl Tarson. Il vécut cette retraite forcée en ermite sur une planète inconnue couverte de jungles dans un vieil Action VI à la coque trouée, en passant son temps à sculpter des statues de Teril et Neas agrandissant sans cesse sa collection.

  Durant l'an 0, il est apparu que Tarson était un agent de renseignement de Raze, un seigneur du crime agissant depuis Per Lupelo, mais qui donnait secrètement ses renseignements à l'Alliance. Alors que ce premier devait partir en mission sur Ahakista, il vint chercher Darca Nyl, accompagné d'une femme de grande intelligence, Laynara, et de Baco Par, un ivrogne d'une espèce canine inconnue, rejeté lui aussi par l'Alliance malgré son talent incomparable pour forcer la sécurité des portes magnétiques.
  Après une brève échauffourée déclenchée par l'entrée par infraction du trio chez l'ermite, Wyl et Darca eurent une longue discussion visant à convaincre le porteur de sabre laser d'accompagner le trio. Mais ce dernier décida de continuer sa vie en ermite, et de ne pas les rejoindre, sous prétexte que la rébellion ne voulait pas de lui, et qu'il n'avait aucune envie de partir en mission avec quelqu'un n'ayant pas gagné sa confiance. Cependant, les mots de Laynara, à propos de Teril finirent par le toucher, et il les rejoignit au dernier instant.

  Nonobstant qu'il se soit rallié à leur cause, Darca ne faisait pas entièrement confiance à Tarson, et il le surveilla durant le trajet interstellaire jusqu'à Ahakista. Et en effet, Tarson ayant suivi les ordres de Raze malgré lui, ils tombèrent nez-à-nez face à une flotte impériale, dans un secteur interdit. Les chasseurs TIE les sommèrent de donner un code d'atterrissage, dont ils ne disposaient pas. Depuis sa cache, Raze savoura les instants de terreur dans la navette, avant de leur donner le code « Daystar450 » in extremis via un Comlink implanté dans le crâne de Wyl, pour leur permettre de poursuivre leur mission.
  Grâce au code, ils arrivèrent au casino Daystar, accueillis par le patron, un Iktotchi nommé Sardoth. Celui-ci leur parla de la situation tendue à Ahakista, qui se trouvait être très mauvaise pour les affaires du casino. Sardoth les amena à leurs appartements, en leur expliquant la cause de l'absence de monde au Daystar, et Laynara lui remit une valise de la part de Raze au contenu secret. Sardoth changea alors de sujet, et leur proposa de parler de leur mission le lendemain. À peine plus tard, Erla, la domestique Kaminoan de Sardoth, alla chercher Darca Nyl, pour que son maître discute avec lui autour d'un verre. Sardoth l'emmena en fait dans son bureau pour lui montrer sa collection de sabres lasers, véritables bijoux de rareté durant la guerre civile galactique. L'Iktotchi lui demanda finalement s'il était un Jedi. Mais on ne sut pas ce que Darca lui répondit…

  Le lendemain, le groupe suivit Sardoth pour une réunion secrète, rencontrant ainsi Rasha Bex, une capitaine impériale prête à vendre l'Empire Galactique pour obtenir une faveur de Raze : revoir un certain BoShek ; et surtout, le leader de l'insurrection à Ahakista : Dunlan. L'Iktotchi expliqua à tous l'existence du Moyeu : une série de superordinateurs, créée et supervisée par l'Empereur Palpatine lui-même pour réguler la circulation des flottes impériales. Le Moyeu avait été établi sur Ahakista, planète discrète où personne ne songerait à l'existence d'un tel système à sa surface. L'installation de l'Empire, et leur alliance avec la classe supérieure de la planète avaient provoqué les conflits en cours. Le but de leur mission était de saboter l‘ordinateur, afin que l'Empire quitte la planète.
  Pour accéder à la salle de connexion du Moyeu, il existait d'anciens tunnels ignorés de l'oppresseur, suivis d'une porte magnétique inviolable, sauf pour Baco. Mais le dernier rempart était le plus dur à franchir : un champ énergétique grillait tout ce qui le traversait. Le débrancher n'était possible qu'en coupant l'alimentation à la source, et pour cela un missile explosant la centrale énergétique suffirait. Sardoth proposa à Dunlan de le faire, permettant ainsi de faire passer ceci pour une attaque aléatoire, mais le leader refusa. Attaquer la pyramide était du suicide, et Duncan s'en alla, sûr de son choix. Wyl le retrouva, sans pour autant lui faire entendre raison. Cependant, Wyl revint, et ordonna à Rasha de les aider, en faisant pression sur sa requête, en sabotant elle-même le générateur d'énergie à l'intérieur de la base impériale.

  Partis sur-le-champ dans leur opération, Darca, Wyl, Baco, Laynara et Sardoth parcoururent les tunnels sous la pyramide impériale. Darca se battant vaillamment face à des lézards géants cavernicoles, Baco le prit pour un tueur sans pitié et Wyl s'inquiéta auprès de son partenaire. Darca lui annonça qu'il s'en fichait : de cette condition, de savoir que Wyl lui mentait depuis le début, de savoir pour qui travaillait Wyl. La seule chose pour laquelle il le remercia, c'est de lui avoir permis d'agir, après tout ce temps de solitude. Cela dit, Darca restait méfiant, se doutant d'une magouille avec Wyl Tarson. Ils atteignirent finalement le champ énergétique, toujours allumé. Alors que les autres attendaient patiemment que Rasha désactive le champ en coupant le générateur dans la pyramide, Darca partit chercher une faille dans la défense.
  Pendant qu'il errait dans les couloirs, il entendit Sardoth lui expliquant les dessous de l'Ordre 66, à savoir que certains Jedi avaient rejoint Palpatine pour exécuter secrètement les traqués. Mais, une fois la grande purge Jedi finie, l'Empereur se retourna contre ces Jedi déchus, qui furent presque tous éliminés. Sardoth, en voyant le sabre de Lycan, son ancien maître, se souvint de l'époque où il avait été tellement plus et s'attaqua à Darca dans un élan de colère. Le combat fut long et Sardoth se crut immensément supérieur à son adversaire. Alors qu'une explosion due au bombardement de la planète fit tomber un débris sur eux, le patron du casino usa de la Force pour le faire léviter et l'écarter.
  Cet acte fit ressentir à Dark Vador, alors à la surface, la présence d'adeptes de la Force. Le combat se poursuivit sans vainqueur jusqu'à l'arrivée du Seigneur Sith, prêt à savourer sa future victoire sur les rares rescapés de la purge des Jedi. À deux contre un, ils n'arrivèrent pas à faire flancher Dark Vador, néanmoins Darca Nyl parvint à effleurer son casque, provoquant la fureur du Sith, qui le menaça de mort et l'expédia dans le décor. Et alors que Vador achevait Sardoth, qui tentait de comprendre la raison de la trahison de l'Empereur envers ceux qui l'avaient aidé, Darca s'échappa hors de portée du Seigneur Sith.

Darca Nyl

Un Sith, un Jedi noir et un pseudo-Jedi s'affronte pour Ahakista.
Source : couverture de Star Wars Rebellion #10
Auteur : Ryan Sook


  Darca Nyl passa vraisemblablement dans la clandestinité telle qu'il l'a presque toujours connue dans l'optique de surveiller Wyl Tarson après sa trahison.

Note de l'auteur : La série de comics Rebellion ayant été arrêtée pour laisser place à la série Invasion, aucune suite n'a été donnée aux aventures de Darca Nyl ... pour l'instant.
Informations encyclopédiques
Darca Nyl
Nom
Darca Nyl
Espèce
Fonctions
Mercenaire
Instructeur d'espions de l'Alliance Rebelle
Armes
Fusil blaster
Blaster
Sabre laser
Affiliation
Indépendant
Alliance Rebelle

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
14/12/2012

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
7 952


Note de la fiche
3 membres ont noté la fiche "Darca Nyl" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.