Observateur 1


Observateur 1 était un agent des Services Secrets du Second Empire Sith qui pourchassa sur les ordres de Dark Angral le docteur Godera.

  L'homme connu sous le nom de code Observateur 1 fut l'un des agents les plus réputés des Services Secrets Impériaux du Second Empire Sith à l'époque de la Guerre Froide contre la République Galactique. Sa renommée était telle qu'il passait même pour être le chef des services de renseignement de l'Empire aux yeux de nombreux Républicains, bien que ce rôle fût en fait détenu par Cerbère.

  Observateur 1, comme son nom de code l'indique, était avant tout un agent qui collectait des données sur le terrain et qui ne répondait à personne d'autre qu'à Cerbère. Le numéro "1" ne signifiait pas qu'il était le meilleur des Observateurs, mais plutôt sans doute qu'il était le premier dans la liste des observateurs recensés. Toutefois, s'il était donc avant tout un collecteur d'information, il était aussi parfaitement formé aux tactiques et stratégies impériales d'opérations sur le terrain, sachant user tant de la ruse que de la force pour se défaire de ses potentiels ennemis, de sorte qu'il pouvait ainsi rivaliser avec les meilleurs Opérateurs des Services Secrets Impériaux.

  Ses préférences en armement allaient d'abord à un simple pistolet blaster qu'il maniait avec adresse, mais il avait aussi recours à des déguisements holographiques et maniait bien les substances chimiques, tout comme les sérums de vérités. Il gardait même sur lui une seringue de poison donnant une mort foudroyante pour éviter la capture s'il échouait dans sa mission.

  Son nom de code était son identité pour ce professionnel des renseignements. Son amour propre était de respecter la hiérarchie de manière constante et d'obéir aux ordres, mais il essaya durant ses vingt de service de toujours éviter de se laisser embrigadé dans ce qu'il qualifiait de "folie Sith", à savoir obéir à des ordres irrationnels ou déshonorants. Car si en tant qu'agent secret, Observateur 1 considérait que tous les coups étaient permis, il n'en suivait pas moins son propre code. Il savait reconnaître ainsi la valeur d'un ennemi, et préférer la négociation à un bain de sang inutile, de même qu'il respectait la parole donnée, quand il agissait ouvertement.

  Plus d'une douzaine d'année après le Traité de Coruscant, Observateur 1 fut chargé de surveiller puis de récupérer un ancien savant de la République, le Docteur Nasan Godera. Celui-ci, expert en super armes, avait déserté après le Traité et avait trouvé refuge sur Taris. Suivant les directives personnelles de Dark Angral, un Seigneur Sith réputé qui supervisait de près l'opération, Observateur 1 mit sous surveillance un petit avant-poste automatisé identifié comme appartenant au scientifique, dans l'espoir de débusqué la cachette de ce dernier.

  Mais il apprit bientôt qu'un Jedi était en route aussi pour retrouver le Docteur Godera. Ce Jedi n'était autre que celui qui avait vaincu le fils de Dark Angral, et sa venue poussa l'agent à passer à l'action. Il fit massacrer par ses troupes la patrouille républicaine qui devait attendre le Jedi à l'avant-poste, puis il utilisa l'ordinateur central et les antennes de localisation pour trianguler le bioscan du Docteur Godera. Après avoir obtenu ce qu'il désirait, il détruisit la console, et laissa pour le Jedi des assassins avec lesquels il restait en contact par holocommunication, tandis qu'il gagnait la base du savant.

Observateur 1

Observateur 1 se présente à son adversaire.
Source:Star Wars: The Old Republic


  Il assista à la défaite de son arrière garde via holocom, et rencontra ainsi le Jedi pour la première fois. Faisant appel au professionnalisme de l'ex-élève d'Orgus Din, il déclara que le sang avait assez coulé. Observateur 1 pouvait justifier son attaque de l'avant-poste comme de la légitime défense contre les projets de super armes du docteur Godera, ce qui ne brisait pas ainsi le Traité de Coruscant. De plus il tenta de persuader le Jedi que celui-ci n'avait aucune chance. Observateur 1 avait anticiper la rencontre et avait analyser les faiblesses du Chevalier Jedi, révélant même qu'il connaissait la défaite de Bengel Morr, qui n'avait pourtant pas été rendue publique en dehors de Tython. Mais devant l'entêtement du Jedi, il ordonna à ses assassins restants de l'éliminer, puis coupa la communication.

  Il prit par surprise le laboratoire du Docteur Godera au sud du Sédiment de Brell, avec l'aide de nombreux commandos et droïdes impériaux. Mais alors qu'ils venaient de s'emparer du scientifique vivant mais assommé, des éclaireurs durent sans doute informé l'agent que le Chevalier Jedi, qui avait réussi on ne sait comment à trouver la position du laboratoire, était en train d'arriver. Réalisant que la confrontation allait dégénérer, et préférant la ruse à l'épreuve de force, Observateur eu recours à un déguisement holographique.

  Transportant Godera, toujours inconscient, jusqu'à l'entrée du laboratoire, il se déguisa en Rodien, prit le nom de Kulaa, et simula une grande joie lorsque le Jedi se présenta. Expliquant que son compagnon blessé et lui n'étaient que des techniciens au service du savant, il le pressa de se rendre au laboratoire principal, où Godera s'était barricadé contre les agresseurs. Sacrifiant ainsi ses hommes pour gagner du temps, il mit le docteur à l'abri dans sa base de la Station cinq, puis reprit contact avec le laboratoire central. Il avait espéré piéger le Chevalier Jedi avec l'aide d'un faux cadavre de Godera, prétextant par le biais de l'un de ses capitaines qui avait prit son apparence, qu'ils avaient tous échoué. Comme leur quête n'avait plus lieu d'être, les Impériaux ne pourraient-ils pas quitter Taris pacifiquement plutôt que d'affronter le Jedi?

Observateur 1

Kulaa révèle son secret.
Source: Star Wars: The Old Republic


  Mais le droïde RE-M0, conçu par Godera, intervint alors et révéla la supercherie au prix de son intégrité physique. Il put transmettre les coordonnées de l'avant-poste secret d'Observateur 1, avant que ce dernier ne prenne contact de nouveau avec le Chevalier. L'agent était réellement impressionné par les capacités de survie du Jedi, et même si sa petite prestation de passe-passe avait permis de mettre la main sur Godera indemne et de l'amener en sécurité à son QG, il allait falloir du temps pour lui arracher ses secrets.

  C'est pourquoi, désireux d'éviter une course poursuite éternelle sans que quiconque y gagne, il décida de passer un marché avec le Jedi et de jouer la carte de la vérité après l'échec de ses tours d'illusionnistes. L'Impérial offrait au Jedi les coordonnées d'une colonie républicaine qui allait être la proie d'un assassin Sith aux ordres d'Angral, ainsi que des arguments pour la sauver en accord avec le profil psychologique du Chevalier. Il aurait pu aussi indiquer la position d'artefacts Jedi que les Sith comptaient racheter aux pirates locaux. Pendant que le Chevalier s'en occuperait, Observateur 1 de son côté administrerait un sérum de vérité au savant pour récupérer ses informations, puis restituerait le scientifique à son adversaire. Pour l'agent impérial, les connaissances de Godera avaient plus de valeur que les missions des Sith, ce qui justifiait ce "passage d'information".

  On ignore si le Chevalier accepta le marché de son adversaire et si ce dernier eu alors le temps d'interroger le scientifique, mais de toute manière Observateur 1 contacta Angral via holocom pour lui envoyer le rapport de la situation. Le Sith fut choqué du comportement modéré de son agent face au Jedi, et ordonna qu'il capture immédiatement le meurtrier de son fils. Observateur 1 dut obéir face aux menaces d'Angral, la mort dans l'âme.

Observateur 1

Observateur 1 fait son rapport à Dark Angral.
Source: Star Wars: The Old Republic


  Il s'excusa auprès du Jedi, et expliqua qu'il devait obéir aux ordres. Il lui demanda de se rendre, et devant le refus de ce dernier l'engagea en duel avec ses subordonnés restants. En dépit de sa formation pour lutter contre les Jedi et de son adresse au blaster, il fut vaincu par son adversaire.

  Comprenant que Dark Angral avait encore une fois sous-estimé le Jedi, il confessa qu'il avait toujours évité de se retrouver confronté depuis vingt ans aux erreurs des Sith, mais que les ordres étaient les ordres. Il n'avait aucun regret, s'étant toujours tenu à sa ligne de conduite, et maintenant, son destin reposait entre les mains d'un adversaire dont il sentait qu'il n'était peut-être pas aussi différent après tout. On peut être sûr que sa loyauté allant d'abord à l'Empire, il aurait préféré le suicide à la capture. Toutefois, il fut surpris lorsque le Jedi décida de l'épargner et de le laisser fonder une nouvelle vie loin de l'Empire.

  Acceptant cette offre généreuse, il quitta Taris libre et se reconvertit en tant que chef de sécurité pour de grands groupes industriels. Il tint sa promesse faite au Chevalier Jedi et resta à l'écart de l'Empire. Mais il ne tira pas un trait complet sur son passé, puisqu'il fut de ceux qui furent contactés en secret par le ministre des Services Secrets, l'ancien Cerbère, au moment du complot de la Cabale Stellaire. Il servit ainsi à bord du Ténébreux pour aider à faire tomber les conspirateurs, et avant sans doute de repartir vers le monde de l'entreprise, put constater qu'Opérateur 9 l'avait parfaitement remplacé en tant que fer de lance des Services Secrets de l'Empire.


Actualités en relation

HoloNet : L'Agent Impérial à l'honneur du nouveau pack The Old Republic

Le mois d'octobre débute et quoi de mieux pour nous que de vous proposer quelques fiches sur un thème qui refait parler un peu de lui en ce moment : The Old Republic. Le pack suivant vient compléter...


Informations encyclopédiques
Observateur 1
Nom
Observateur 1
Nom original
Watcher One
Espèce
Fonctions
Armes
Pistolet blaster
Poisons
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
02/09/2016

Date de modification
13/10/2016

Nombre de lectures
3 060


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.