Cal Omas


Cal Omas était un survivant d'Alderaan et le Président de la Nouvelle République, puis de l'Alliance Galactique.

  Cal Omas aurait pu avoir un destin totalement différent si l'Empire Galactique n'avait pas pulvérisé Alderaan, sa planète natale. Avec ce geste d'une atrocité sans nom, l'Empire s'était aliéné tout les Alderaaniens qui avaient pu échapper à cet holocauste. Cal Omas devint par la force des choses un membre actif de l'Alliance Rebelle durant la Guerre Civile Galactique.

  Son talent et sa personnalité le propulsèrent rapidement dans les hautes sphères de l'Alliance puisqu'il devint l'assistant personnel de Bail Organa, ancien sénateur républicain devenu l'un des fondateurs du mouvement rebelle. La victoire de l'Alliance Rebelle sur l'Empire lors de la Bataille d'Endor et la libération de Coruscant du joug tyrannique auraient pu contenter Cal Omas, Alderaan étant vengée.

  Mais c'est bien mal le connaître, puisque Cal Omas décida de continuer son combat d'une autre manière : la politique. C'est ainsi qu'il devint sénateur onze ans après la Bataille de Yavin. Ses électeurs étant par ailleurs composés de nombreux rescapés alderaaniens. Cal Omas était un habile sénateur aux opinions modérées : lorsqu'il fut élu au Conseil Consultatif douze ans plus tard, peu après l'arrivée de Borsk Fey'lya à la tête de l'Etat, il se positionna rapidement en faveur des Jedi.

  Malencontreusement, l'arrivée d'un envahisseur extragalactique perturba quelque peu les activités de la Nouvelle République. Toujours partisan de la cause Jedi, il supposait que le retour d'un Ordre Jedi solidement établi et lié à la Nouvelle République permettrait de faire face aux Yuuzhan Vong. Cette position avait ses partisans, à l'image de Triebakk, sénateur de Kashyyyk au Sénat, mais était également décriée, en grande partie à cause de la perte d'Ithor, malgré le soutien important des Jedi.

  La chute de Coruscant marqua un tournant décisif dans la carrière de Cal Omas. Fuyant la capitale galactique, l'Alderaanien se dirigea en compagnie de Triebakk vers Mon Calamari afin de regrouper les forces restantes de la Nouvelle République. La mort de Borsk Fey'lya laissait pourtant l'État sans chef de l'exécutif. Pwoe avait bien essayé de reprendre les choses en main, sans véritable légitimité, ce qui incita les regards à se tourner rapidement vers des personnalités plus adaptées, notamment Cal Omas. Et c'était compréhensible. Combattant puis secrétaire de Bail Organa au sein de l'Alliance Rebelle, il fut également un soutien de la cause alderaanienne au Sénat ainsi qu'un fervent défenseur des Jedi. C'est sans doute ce dernier positionnement qui favorisa l'arrivée de Cal Omas au pouvoir.

Cal Omas

Cal Omas
Image extraite de l'Essential Reader's Companion


  En effet, même si la Nouvelle République était au bord de l'anéantissement, les responsables politiques souhaitaient quand même un certain processus démocratique pour élire le nouveau président. C'est ainsi que Cal fut opposé à Fyor Rodan de Commenor qui avait pour sa part des positions assez nettement différentes : Il voulait également gagner la guerre certes, mais sans l'aide des Jedi. Mais avant d'affronter Fyor Rodan, Cal Omas devait construire ses soutiens. Avec le renfort de Cola Quis de Ryloth ainsi que de Talon Karrde et Lando Calrissian qui usèrent de leur influence face aux indécis, Cal Omas devint un prétendant crédible pour briguer le poste. Cal Omas était donc en bonne posture pour être élu. Pourtant, il faillit échouer dans la dernière ligne droite à cause d'un complot fomenté par des espions Vong. Par chance, le Maître Jedi Mara Jade Skywalker avait éventé le piège, sauvant ainsi la tête du candidat alderaanien.

  Élu à une écrasante majorité, Cal Omas s'entretint avec le leader des Jedi, Luke Skywalker, dans le but de créer un Haut Conseil composé de douze membres, dont six seraient issus du Nouvel Ordre Jedi. De plus, le nouveau président de la Nouvelle République souhaitait établir une véritable alliance galactique afin de lutter contre les Yuuzhan Vong. L'Alliance Galactique vit le jour lorsque les Vestiges de l'Empire et le Consortium de Hapes s'allièrent avec la Nouvelle République. La rapide débandade des forces galactiques face à l'envahisseur Vong avaient bien souligné les faiblesses de la Nouvelle République. Selon Cal Omas, il était primordial de reforger une crédibilité et une unité politique ; avec la victoire de sur les Yuuzhan Vong lors de la Bataille d'Ebaq IX, notamment grâce au génie tactique d'Ackbar, Cal Omas ordonna d'éliminer les adversaires du nouveau gouvernement. Une troupe de Jedi fut donc envoyée rapidement sur Ylesia afin d'arrêter Pwoe et Thrackan Sal-Solo.

  Quand la paix fut signée entre les Yuuzhan Vong et l'Alliance Galactique, Cal Omas fut alors confrontée à la gestion d'un gouvernement en temps de paix. L'attaque des Vong avait causé des dégâts incommensurables et de nombreux mondes avaient besoin d'aide. Il fut soumis à de fortes contraintes qui affectèrent son caractère et son humeur. Il devint plus irritable et davantage impatient. Ses rapports avec les Jedi se raidirent également. Depuis trente-cinq ans, les nerfs du chef de l'État avaient été mis à rude épreuve : la destruction de sa planète natale, son combat politique, l'invasion des extragalactiques ainsi que son élection au poste présidentiel, tout cela avait changé Cal Omas. Il espérait sincèrement que le Haut Conseil soit un fidèle soutien de sa politique et de son gouvernement. Hors, ce conseil paritaire, composé pour moitié de Jedi, finit par révéler des lignes de fractures idéologiques. Les Jedi voulaient avant tout obéir à la volonté de la Force.

  Lors de la crise des Killiks, la fracture n'en fut que plus grande. Corran Horn et Kenth Hamner soutenaient la position d'Omas, mais Mara Jade Skywalker et Kyp Durron n'estimèrent pas que les Killiks puissent être une réelle menace pour l'Alliance Galactique. Avec l'absence de Luke Skywalker, les Jedi devaient élire un leader temporaire. Corran Horn fut ainsi désigné. Avec le retour de Skywalker, les relations se détendirent, puisque Luke Skywalker s'aligna sur la position d'Omas concernant la guerre. Néanmoins, lorsque les hostilités cessèrent, Luke décida que les Jedi ne siègeraient plus au Haut Conseil, jugeant inopportun que les Jedi soient mêlés à la politique gouvernementale. Toutefois, Cal Omas reçut l'assurance que les Jedi soutiendraient le gouvernement et défendraient toujours l'Alliance Galactique.


Actualités en relation

[MAJ] Le prochain spin-off centré sur le jeune Lando Calrissian ?

Mise à jour du 16/05/2018 Première a mis à jour son article. Lucasfilm leur aurait fait savoir qu'il s'agissait d'un malentendu entre leur journaliste et Kathleen Kennedy. Point de spin-off sur Lando à l'horizon immédiat...


The Mandalorian : Plusieurs rumeurs concernant le casting de la série

Alors que le tournage de la toute première série Star Wars en live-action, The Mandalorian, se poursuit et que tout le monde attend une annonce de casting de la part de Lucasfilm, plusieurs rumeurs commencent déjà à circuler...


La série live s'appelle The Mandalorian, le synopsis officiel dévoilé !

On attendait des nouvelles officielles de la série live-action Star Wars dont le tournage vient de commencer cette semaine ... et voilà que nos vœux sont enfin exaucés ! Jon Favreau, le scénariste et producteur de la s...


Le président de Disney envisage de réajuster le tempo des sorties Star Wars

Alors que Solo : A Star Wars Story est en train de débarquer un peu partout en format DVD / Blu-Ray, le président de Disney, Bob Iger, est revenu récemment - dans un interview accordé au Hollywood Reporter - sur sa...


HoloNet : 22 nouvelles fiches sur la Trilogie de Han Solo

Hier c'était dimanche, et comme un dimanche sur deux, c'est l'heure des fiches. Comme indiqué dans le titre, on s'intéresse à l'histoire d'Han Solo, non pas grâce au film sorti il y a quelques...


Informations encyclopédiques
Cal Omas
Nom
Cal Omas
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Sénateur
Président de la Nouvelle République
Président de l'Alliance Galactique
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
18 610


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 01 : Vecteur Prime
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 02 : La Marée des Ténèbres I : Assaut
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 04 : Les Agents du Chaos I : La Colère d’un Héros
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 05 : Les Agents du Chaos II : L'Eclipse des Jedi
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 06 : Point d'équilibre
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 14 : La Voie Du Destin
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 15 : L'Hérétique de la Force I : Les Vestiges de l'Empire
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 16 : L'Hérétique de la Force II : Les Réfugiés
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 19 : La Force Unifiée
  • The New Essential Chronology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.