Bail Organa


Bail Organa était le vice-roi et le Sénateur d'Alderaan durant la Guerre des Clones et était connu pour sa sagesse. A la fin du conflit, il adopta Leia et contribua à la fondation de la Rébellion.

  Bail Organa est né sur la paisible planète Alderaan, au milieu de villes en harmonie avec la nature. Fils d'une longue famille ayant appartenu à la Cour Royale d'Alderaan, Bail fut élevé dans une atmosphère très digne, très en accord avec les lois de la planète et celles de toute la galaxie. Toutefois, sa naissance lui valut le titre de vice-roi de sa planète natale, mais du fait d'une violente dispute qui éclata entre les différentes familles appartenant à la famille royale de la planète, il ne put prétendre à ce titre tout de suite.

  Bien que les membres de la famille royale aient été des personnes civilisées, elles n'acceptèrent pas que Bail monte sur le trône et prétendirent elles aussi à placer leur fils sur le trône. La dispute s'envenima peu à peu pour dégénérer rapidement en un conflit secret qui se jouait dans les coulisses du palais d'Alderaan, loin des regards indiscrets. La dispute devint si importante que les Alderaaniens demandèrent à la République d'agir rapidement si elle ne voulait pas qu'une guerre civile éclate entre les différentes familles. Ce fut le Jedi Jorus C'baoth qui fut envoyé sur la planète pour décider qui serait le vice-roi. Après d'intenses réflexions et une consultation des registres familiaux des différentes familles, Jorus décida que le titre de vice-roi revenait de droit à Bail Organa. Bien que déçues, les autres familles acceptèrent tout de même l'accession du jeune Bail à ce noble titre. Ce dernier lui donnait également la possibilité de siéger au Sénat et de représenter son peuple aux yeux de la galaxie. Son éducation lui permit de briller au sein du Sénat et de défendre les causes auxquelles il tenait énormément.

  Mais ce qui fit de lui une figure de cette auguste assemblée, était qu'il était très pragmatique sans pourtant être dénué de compassion. En effet, Bail défendait ardemment la cause des réfugiés qui fuyaient leur planète natale à cause d'une guerre ou d'une épidémie. Il aimait les savoir en sécurité et surtout, savoir qu'il avait contribué à leur bonheur et leur sécurité. Mais comme il voyait que peu de planètes acceptaient les réfugiés, il décida d'abolir, ou tout du moins, de réduire les lois draconiennes qui régissaient l'immigration sur Alderaan, faisant de cette dernière une zone d'accueil ouverte à tous. Ce puissant politicien découvrit vite la partie sombre du Sénat, qui se prétendait juste et impartiale. Il comprit vite que les sénateurs n'étaient plus intéressés que par l'argent et qu'ils ne croyaient plus en leurs idéaux, préférant adhérer à ceux des autres sénateurs sous caution de recevoir une prime substantielle en contrepartie. Sachant que cette représentation ne collait pas avec ce qu'il pensait et ce que les autres habitants de la galaxie pensaient, Bail s'acharna à redonner au Sénat toute sa puissance et sa gloire d'antan.

  Lorsqu'il apprit que le sénateur Palpatine était devenu le nouveau Chancelier Suprême, il se dit en son for intérieur qu'une nouvelle ère venait de commencer pour la galaxie, et qu'avec son aide, ils pourraient enfin ramener ordre et justice au sein du Sénat. Peu avant que n'éclate la Guerre des Clones, Bail se joignit au Comité Loyaliste, un groupe de sénateurs qui étaient en faveur de la République et qui n'acceptaient pas que les Séparatistes ne fassent peser une menace aussi grande sur la République. Il se joignit à la sénatrice Amidala de Naboo et à bien d'autres sénateurs qui avaient foi en la République afin de préserver la paix dans la galaxie. Devant la montée en puissance du mouvement séparatiste, Bail sut que seules des mesures drastiques appliquées sur l'ensemble de la galaxie pouvaient conduire à un semblant de paix. Mais son projet ne put être réalisé et la guerre éclatera tout de même avec la Bataille de Géonosis.

  Lorsqu'il apprit qu'une Armée Clone avait été créée pour la République, il sut que c'était le seul moyen pour la République de venir à bout du mouvement séparatiste, mais en même temps, il savait que la guerre éclaterait et que cela entraînerait une véritable catastrophe humanitaire et politique sur la galaxie; et de cela il n'en voulait pas. Lorsqu'il entendit le sénateur de Malastare déclarer que le débat sur la création d'une armée de clones, débat qui durait depuis un long moment et dont il était le principal opposant avec Amidala, était caduc et qu'il fallait impérativement réagir à la menace séparatiste, il ne put s'empêcher de répliquer que le débat était encore loin d'être fini car trop d'avis divergeaient et qu'il fallait un pouvoir fort pour appliquer cette décision, ce qui n'était pas encore le cas. Ce ne fut seulement que lorsque le délégué Jar Jar Binks donna les pleins pouvoirs à Palpatine qu'un tel acte put être entrepris.

Bail Organa


  Durant la Guerre des clones, la planète Alderaan fut l'une des planètes les plus ralliées par les convois d'immigrants qui fuyaient la guerre. Mais elle fut aussi le théâtre de la guerre. Plusieurs batailles ravagèrent la surface de la planète, marquant grandement Bail Organa et ses concitoyens. Mais l'heure n'était pas au recueillement, car toujours plus de réfugiés arrivaient chaque jour et avec l'aide des Jedi, il permit à des milliers d'entre eux de survivre à ce terrible conflit. Alors qu'il se rendait en voyage vers Coruscant, le vaisseau d'Organa fut attaqué, ce qui n'empêcha pas le sénateur de se sortir sain et sauf de cette situation. Mais l'incident prit suffisamment d'ampleur pour que le Sénat traite à nouveau d'une loi de sécurité, qui devait conférer à Palpatine plus de pouvoir exécutif qu'il n'en avait déjà. Ayant appris cela par le précédent Chancelier Valorum, qui fut tué juste après sa rencontre avec le sénateur d'Alderaan, Bail tenta de s'interposer face au vote de cette loi, sans succès hélas. Cependant, malgré cet échec, Bail était convaincu que toutes les batailles ne devaient pas se dérouler aux quatre coins de la galaxie, mais aussi dans l'enceinte du Sénat afin de préserver les principes de la République.

  Lorsque la fin du conflit sembla proche, Bail crut que la paix allait enfin pouvoir à nouveau régner sur la galaxie, mais il se trompait. Peu de temps après la Bataille de Coruscant, Bail aperçut un soir le Temple Jedi en flammes, et se rendit sur place. Mais il fut refoulé par le commandant clone Appo et ses hommes, assistant même à la mort d'un jeune Padawan, constatant désormais que la République s'était mue en une impitoyable dictature. Se souciant de ce qu'il était advenu des autres Jedi de la galaxie, Bail parcourut l'espace républicain et réussit à récupérer Yoda et Obi-Wan Kenobi sains et saufs. Ces derniers désirant en savoir plus sur ce qui s'était passé, Bail retourna avec eux sur Coruscant, où le sénateur fut convié à une session extraordinaire du congrès. Bail s'y rendit, espérant que le temps que durerait la session sénatoriale permette aux deux Jedi de découvrir ce qui s'était passé dans le Temple Jedi. C'est lors de cette séance que les craintes d'Organa se confirmèrent : le Chancelier Suprême Palpatine s'autoproclama Empereur et instaura l'Empire Galactique. Une nouvelle vague de terreur et de violence allait une nouvelle fois s'abattre sur la galaxie.

  Yoda et Obi-Wan décidèrent de tenter une ultime fois d'arrêter Palpatine et son nouvel apprenti Anakin Skywalker, devenu Dark Vador. Mais l'Empereur s'avéra trop fort pour Yoda, qui fut sauvé par Organa, et les deux compagnons partirent pour Polis Massa en attendant qu'Obi-Wan en ait fini avec son ancien apprenti. C'est avec soulagement qu'ils reçurent une transmission de Kenobi, revenu indemne de Mustafar, mais c'est avec la plus grande tristesse qu'il assista à la fin de la sénatrice Amidala, morte en donnant naissance à Luke et Leia. Bail Organa recueillit sur Alderaan la fille de la sénatrice Amidala pour l'élever dans la tradition d'Alderaan tandis qu'Obi-Wan Kenobi emmènerait Luke sur Tatooine.

  Après le départ de Luke pour Tatooine, Bail se retira pour un temps du Sénat afin de s'atteler à la reconstruction de sa planète natale, ravagée par les affres de la guerre. Il interdit la détention d'arme sur la planète afin de montrer au reste de la galaxie la nouvelle philosophie de la planète, philosophie qui devait mener à la paix. Toutefois, il décida d'en conserver suffisamment au cas où la planète viendrait à être menacée. Il amassa autant d'armes qu'il pouvait dans un vaisseau spatial nommé le Seconde Chance qui serait jeté dans l'hyperespace et n'en sortirait que lorsque le vice-roi en titre le lui ordonnerait. Une fois ces mesures prises, il se concentra sur l'éducation de sa nouvelle fille, Leia, avec l'aide de sa femme Breha. Ensemble, ils lui inculquèrent les principes de la démocratie, de la justice, du droit. Ils lui apprirent les ficelles en politique qui lui permettront d'amener ses détracteurs à embrasser sa vision des choses, et donc à la rejoindre. Parallèlement, ses deux tantes, Tia et Celly, lui apprirent l'étiquette et le protocole de la Cour. Elle reçut, en plus de son enseignement sur la politique, un enseignement concernant les techniques de défense dispensé par son maître d'armes Giles Durane.

  Une fois l'éducation de sa fille en bonne voie, Bail réintégra le Sénat et sa conception très cynique et réaliste de la galaxie et de la politique se heurta à la conception très idéalisée de la sénatrice de Chandrila, Mon Mothma. Leurs discussions donnèrent souvent lieu à de vives confrontations verbales qui se soldaient souvent par un appel à l'ordre de la part de l'orateur sénatorial en vigueur. Toutefois, les deux sénateurs s'accordèrent sur la création d'un mouvement s'opposant à l'hégémonie de l'Empereur et de son Empire afin de voir enfin triompher la paix et la liberté dans la galaxie. Au fur et à mesure de leurs entrevues, Bail et Mon Mothma planifièrent l'organisation de l'Alliance Rebelle et définirent ses buts, ses idéaux, les ressources dont elle avait besoin pour survivre. Toutefois, l'idée d'une confrontation ouverte contre le pouvoir en place dérangea Bail, qui avait l'habitude de la discipline et du sens moral. Mais il s'aperçut rapidement que c'était le seul moyen pour en finir avec ce gouvernement dictatorial. Pour préserver les apparences, Bail continua à se montrer comme l'opposant le plus virulent à Mon Mothma, ce qui dans une certaine mesure était vrai.

  Membre du Comité des Finances et du service d'espionnage, cela lui permettait de fournir à la Rébellion les fonds, le matériel mais aussi les informations dont elle avait besoin soit pour agir, soit pour pouvoir anticiper le mouvement des troupes impériales envoyées à son encontre. Également membre du Comité Militaire, c'est bien Bail qui peaufina les détails militaires et logistiques de l'Alliance. Lors d'un de ses entretiens, Organa apprit par un sénateur loyal à la cause de Palpatine que ce dernier projetait d'arrêter Mon Mothma. Bail le remercia pour cette information et s'empressa de la communiquer à la concernée, qui s'enfuit juste avant que les troupes de choc n'arrivent. Une fois la structure de l'Alliance mise en place, Organa retourna sur Alderaan pour inciter ses concitoyens à mettre en suspens le caractère pacifique de leur planète et d'accepter d'aider l'Alliance Rebelle, de façon discrète tout en sachant que la planète pourrait être la cible de représailles organisées par l'Empire. Tous acceptèrent et commencèrent à œuvrer pour la Rébellion. Préférant rester sur sa planète, Bail ordonna à nombre de ses ministres et amis de se mettre en contact avec les leaders de la cause rebelle et de faire en sorte que la multitude de petits mouvements disparaissent au profit d'une grande organisation unifiée.

  Durant tout le temps pendant lequel il supporta la Rébellion, Bail Organa savait qu'il n'était pas à l'abri de représailles et que sa position d'opposant direct à Palpatine pouvait lui valoir la mort. Mais peu lui importait, car il préférait se voir arrêter que de renoncer à son projet de rébellion. Pour assurer ses arrières, il fit creuser dans la roche de la planète de petites cavernes qui serviraient de refuge si attaque il y avait. Il fit également construire une base aérienne sur le monde couvert de cristaux nommé Isis. Une mission sur Ralltiir permit aux Rebelles de disposer des plans de la première station de combat spatiale capable de détruire une planète. Pour brouiller les pistes, lors d'un dîner diplomatique avec le seigneur Tion, Leia prétendit qu'il était responsable de la divulgation de secrets existentiels pour l'Empire et qu'il aidait, implicitement, les Rebelles à sa développer. Très fier, Tion objecta vivement contre ces allégations et une bagarre s'ensuivit durant laquelle Leia tua Tion. Afin de protéger sa fille de représailles, Bail prétendit à un accident de chasse. Mais, afin que les informations récupérées sur Ralltiir puissent aider la Rébellion, Bail demanda à Leia de trouver Obi-Wan Kenobi et de les lui transmettre. Ce fut la dernière fois qu'il vit sa fille avant de mourir lors de la destruction d'Alderaan, pulvérisée par l'Etoile de la Mort. Mais Leia accomplit sa mission et l'avenir de la galaxie était sauvé.


Actualités en relation

[MAJ] Episode IX : Le casting dévoilé

C'est aujourd'hui que le casting du prochain Star Wars, qui sortira en Décembre 2019, a été annoncé sur le site officiel. Pas de très grandes nouvelles, pas beaucoup de nouveaux, mais quelques petites informations assez sympa. Pour...


Episode IX : Rumeur sur le retour de Billy Dee Williams dans le rôle de Lando

Après Han Solo, Chewbacca, Leia Organa, et Luke Skywalker, l'Episode IX sera-t-il l'occasion de faire revenir Lando Calrissian ? La rumeur provient à nouveau de Fantha Tracks, à qui l'on doit déjà les infos concernant le suppos...


Forces of Destiny : Sept nouveaux épisodes de la saison 2 en ligne !

Forces of Destiny (Forces du Destin, en VF), la minisérie d'animation de Lucasfilm est de retour ! Disney vient de mettre en ligne sept nouveaux épisodes de la saison 2 à l'occasion du Star Wars Day ; de quoi patienter un...


Holonet : L'encyclopédie se complète sur Les Derniers Jedi

Qui a dit que le dimanche c'était jour de repos ? Parce que sur l'Holonet je vous assure qu'il n'y a jamais de répit pour les rédacteurs encyclo qui s'acharnent à vous fournir des fiches de...


Forces of Destiny : La minisérie est de retour avec huit nouveaux épisodes !

Sitôt la série Star Wars Rebels définitivement achevée, voilà que Lucasfilm nous propose aujourd'hui d'enchainer avec le retour de Forces of Destiny (Forces du Destin, en VF), la minisérie d'animation de Lucasfilm ! Et...


Informations encyclopédiques
Bail Organa
Nom
Bail Organa
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Sénateur d'Alderaan
Vice-roi d'Alderaan
Membre du Comité Loyaliste
Co-créateur de l'Alliance Rebelle
Armes
Sens de l'honneur
Influence très forte
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
24/01/2017

Nombre de lectures
39 253


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Bail Organa" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Attack of the Clones : The Visual Dictionary
  • Épisode III : La Revanche des Sith (roman)
  • La Trilogie Han Solo, Vol. 1 : Le Coup du Paradis
  • La Trilogie Han Solo, Vol. 3 : L'Aube de la Rébellion
  • Republic 61 : Dead Ends
  • Revenge of the Sith : The Visual Dictionary
  • Rogue One: A Star Wars Story
  • Star Wars Episode II : L'Attaque des Clones
  • Star Wars Episode III : La Revanche des Sith

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.