Orloc


Orloc était un faux prophète du côté obscur ayant combattu les Jedi pour s'emparer de l'holocron d'Asli Krimsan.

Continuité : Legends


  Humain dont les origines sont inconnues, Orloc était un soi-disant adepte du côté obscur de la Force et un mage plus de vingt ans après la bataille de Yavin. En réalité, il n'était rien de plus qu'un criminel qui s'engagea d'abord dans l'Intelligence impériale en tant qu'agent. Il se fit passer pour un prophète du côté obscur et fut l'un des rares rescapés du massacre de la station Scardia, perpétré par le Grand amiral Afsheen Makati.

  L'usurpateur, qui prétendait posséder d'importants pouvoirs, se réfugia sur le spatioport de l'astéroïde Borgo Prime, dans la Bordure extérieure. Il vécut, dans des conditions mystérieuses, avec de nombreux marchands et pirates et décida de constituer une organisation criminelle sur la station Exis. Il rassembla autour de lui un groupe de mercenaires ranats, ainsi que tous les chasseurs de primes ou contrebandiers qui le souhaitaient.

  Mais c'est véritablement en l'an 22 qu'Orloc allait être connu. Cette année-là, en effet, l'historienne Jedi Tionne Solusar découvrit que le sabre laser du légendaire Obi-Wan Kenobi avait été conservé par Dark Vador comme un trophée de guerre dans le Château de Bast, sur la lointaine planète Vjun. Elle décida de s'y rendre et amena avec elle le Maître kushiban Ikrit et les apprentis Anakin Solo, Tahiri Veila et Uldir Lochett.

  Apprenant de quelque indicateur que cet objet sacré se terrait dans l'ancienne forteresse du Seigneur Sith, Orloc prit la décision de se rendre sur place, accompagné de quelques-uns de ses gardes du corps. Par la même occasion, le faux Prophète du Côté Obscur voulait mettre la main sur un précieux holocron ayant appartenu à l'ancien Maître Asli Krimsan.

  Arrivés sur Vjun, les Jedi constatèrent qu'ils n'étaient pas les seuls à avoir appris l'emplacement du sabre laser. Ils affrontèrent les nombreux pièges holographiques créés par Orloc et rencontrèrent ce dernier. Il prétendait qu'il était un adepte du côté obscur et qu'il possédait de nombreux pouvoirs de Force, bien plus puissants que les Jedi ne pouvaient l'imaginer.

  Les laquais d'Orloc engagèrent un combat contre le groupe mené par Ikrit et Solusar, lutte au terme de laquelle le soi-disant Mage réussit à voler l'arme de Kenobi tant convoitée. Ayant connaissance des plans du Château de Bast, il sut parfaitement utiliser les différentes pièces et portes secrètes éparpillées dans toute la forteresse. C'est ainsi qu'il put subtiliser le sabre laser. Dans le même temps, il parvint à neutraliser Solusar et Ikrit dans une trappe après avoir mis en échec ce dernier au cours d'un duel.

  Pour récupérer la relique Jedi, Anakin Solo et Uldir Lochett se lancèrent à la poursuite d'Orloc à travers le château. Mais n'y parvenant pas, ils durent se séparer et Lochett se retrouva nez à nez avec le faux Mage. Celui-ci se targua une nouvelle fois de détenir des facultés incommensurables et dévoila à l'apprenti qu'il était à la recherche de l'holocron d'Asli Krimsan.

  Toutefois, le groupe de Jedi se rassembla dans une salle de la forteresse et le "Prophète" dut envisager une autre alternative. Il s'enfuit pendant un temps, laissant la possibilité à Tionne et ses compagnons de découvrir l'emplacement de l'holocron sacré dissimulé dans ce qui servait autrefois de quartier personnel à Vador.

  Mais alors que ces derniers se croyaient débarrassés de leur opposant, Orloc réapparut et, dans un moment d'inattention, parvint à dérober la relique de Krimsan des mains de Solusar quand celle-ci était en train de l'étudier à l'intérieur de l'ancienne chambre de Dark Vador. Ayant obtenu ce qu'il était venu chercher, Orloc se pressa pour s'enfuir mais n'omit pas d'activer le système de trappes de la citadelle.

  Néanmoins, le "Mage" fut pris à son propre piège et tomba dans l'un des trous tandis que le droïde R2-D2 avait stoppé l'ouverture des portes secrètes. Heureusement pour les Jedi, l'holocron était intact et Orloc l'avait lâché avant de chuter. Lochett put ainsi le reprendre, en même temps que le sabre laser d'Obi-Wan Kenobi. Par la suite, ils purent ramener les objets à l'Académie Jedi de Yavin 4 pour les étudier.

  Entre-temps, Orloc, défait, était retourné à la Station Exis. Il reçut la visite inattendue d'Uldir Lochett lorsque l'apprenti naïf, non sensible à la Force, voulut accroître ses pouvoirs et croyait que le "Prophète" aurait pu satisfaire son désir. Le jeune homme savait que les artefacts Jedi avaient été placés dans les affaires personnelles de Luke Skywalker par Tionne Solusar en attendant son retour. Il s'empara des reliques et décida d'aller une nouvelle fois à la rencontre d'Orloc pour qu'il lui apprît comment maîtriser la Force.

  Pour cela, il emprunta le vaisseau d'Ikrit, le Sunrider, et se rendit sur la station, au moment où ses amis réalisèrent qu'Uldir avait disparu avec l'appareil. Tionne et ses compagnons, ainsi que l'astromécano R2-D2 prirent alors le Lore Seeker pour tenter de rattraper le Jedi et l'empêcher de commettre une grave erreur. Pourtant, le garçon avait déjà été capturé par les sbires ranats d'Orloc et fut interrogé par ce dernier.

  Il lui révéla qu'il était intéressé par les prétendus pouvoirs que possédait le faux Prophète du côté obscur, et qu'il aimerait connaître quelques-uns de ces secrets pour devenir plus puissant. Si Orloc acceptait de le prendre comme élève et de lui enseigner ses pouvoirs, il recevrait en contrepartie le sabre laser d'Obi-Wan Kenobi et l'holocron qu'il recherchait depuis qu'il avait appris que ces objets étaient conservés sur Vjun.

  Le marché fut conclu et bien qu'Orloc n'eût pas les capacités suffisantes pour faire croire bien longtemps à son nouveau disciple qu'il était réellement un adepte de la Force, il réussit au début à le persuader. Quand l'imposteur voulut activer l'holocron et qu'il n'y parvint pas, il masqua son échec en priant Uldir de concentrer ses perceptions sur la lumière. De suite, l'apprenti s'exécuta et les lumières de la station faiblirent instantanément.

  Lochett était alors convaincu qu'Orloc était celui qu'il prétendait et voulut approfondir ses connaissances sur la Force. Alors que sa formation commençait à peine, le groupe de Jedi à bord du Lore Seeker arriva sur la station. En les observant depuis une grille d'aération, Solo et Veila découvrirent que leur ami était en train de se faire duper par Orloc.

  Mais la grille céda sous leur poids ; les deux Jedi se retrouvèrent alors au beau milieu de la salle où le "Prophète" se cachait avec son disciple et ses laquais. Sans hésiter, Ikrit et Solusar sautèrent à leur tour et se préparaient à éviter du mieux possible les forces droïdes et ranats d'Orloc. En usant de la Force, ils récupérèrent dans le même temps le sabre laser de Kenobi et l'holocron de Krimsan.

  Les Jedi tentèrent alors de s'enfuir et Orloc, bien déterminé à en finir avec ses opposants, fit usage de toute la technologie dont son refuge recelait pour mettre la main sur les artefacts. Il activa les nombreux appareils et pièges qu'il possédait ; des jets de vapeur furent utilisés contre Solusar, Ikrit et les autres. Ceux-ci furent par ailleurs confrontés à des adversaires holographiques et perdirent leur holocron au cours de la lutte.

Orloc

Anakin Solo utilise le sabre laser d'Obi-Wan Kenobi pour mettre en échec Orloc devant les yeux de ses amis Jedi et de R2-D2.
(Junior Jedi Knights : Kenobi's Blade )


  Quand Lochett eut compris qu'il était en train de trahir ses amis Jedi, il se reprit brusquement et récupéra la relique de Krimsan pour le remettre à Tahiri Veila. Cela eut pour effet d'activer l'holocron ; l'ancienne Jedi apparut et couvrit l'ensemble de la salle. Ainsi, Solo put passer à travers les ennemis holographiques créés par Orloc et s'apprêta à affronter le faux Prophète du Côté Obscur.

  Avec une audace incroyable, le fils de Han et de Leia dégaina le sabre laser d'Obi-Wan Kenobi et se lança à l'assaut d'Orloc. Il détruisit les appareils produisant les nombreux pièges et les Jedi réunis se débarrassèrent du "Mage". Cependant, celui-ci, usant d'un dernier tour de passe-passe, créa de la fumée pour s'enfuir sans être dérangé. Il y parvint et on ne sait pas ce qu'il advint de lui par la suite.
Informations encyclopédiques
Orloc
Nom
Orloc
Espèce
Fonctions
Armes
Ruse
Vaisseau
Affiliation
Indépendant

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
23/07/2008

Date de modification
31/07/2020

Nombre de lectures
7 130


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.