Panaka


Capitaine de la garde du palais royal sous le règne d'Amidala

  Panaka est un homme assez grand, doté d'une musculature puissante, d'un sens de la tactique très développé et d'une loyauté sans faille envers celui ou celle à qui il a prêté allégeance. C'est un homme endurant, avec une volonté sans faille dans la mesure où la personne qu'il doit protéger se trouverai en danger. Contrairement à ses origines Naboo, Panaka n'a pas été formé à la sécurité sur sa planète natale. En effet, Naboo est bien trop paisible pour que le jeune soldat puisse acquérir une expérience digne des plus grands personnages de la sécurité galactique. De plus, l'espace environnant Naboo n'est pas en proie à des attaques de pirates de l'espace et, de fait, apprendre des techniques de combat spatial devient une chose très difficile à mettre en œuvre.

  La sécurité du Palais l'a envoyé rejoindre les Forces Spéciales de la République, afin qu'il acquière une grande expérience et un sens tactique plus développé que celui qu'il aurait eu sur Naboo. Très vite, ses multiples confrontations avec les pirates, les assauts contre des cachettes de seigneurs du crime et les planques de contrebandiers font de lui un soldat très polyvalent, apte à décider dans un laps de temps très court, les consignes à mettre en place pour assurer la sécurité d'une personne ou d'une planète. Toutefois, son apprentissage s'interrompt brusquement lorsqu'il apprend que sa sœur est morte dans un exerce réel d'incendie sur Naboo. Elle n'était pas parvenue à sortir à temps du foyer de l'incendie et s'était retrouvée entourer de flammes et mourut par asphyxie. Très troublé lorsqu'il prend connaissance de ce message, il décide de rallier Naboo pour achever sa formation sur la planète qui deviendra son lieu de travail.

  Dès son arrivé, Panaka est placé sous le commandement du Capitaine Magneta qui était le chef des Forces Royales de Sécurité sous le règne du prédécesseur d'Amidala, le roi Veruna. Toutefois, ce dernier s'est vu contraint d'abdiquer après un scandale de politique étrangère. Veruna se retira dans sa maison privée, sur les rives d'un des nombreux cours d'eau de Naboo, mais se fit assassiner dans son manoir. Cette mort passa d'abord pour accidentelle mais après une enquête poussée, on découvrit qu'il avait été tué mais rien ne laissa supposer l'auteur du crime. Se sentant coupable de la mort de son Chef d'Etat par manque d'attention, Magneta décida de quitter le service actif des Forces de Sécurité et c'est Panaka qui prit sa place.
  Placé au sommet de la hiérarchie des Forces de sécurité, Panaka décide d'entamer des mesures radicales dans l'organisation de Gardes veillant au bien être et à la protection, à la fois des citoyens de Naboo mais aussi de la nouvelle reine. Il créa trois corps de gardes. La Garde du palais qui rassemble des gardes du corps surentraînés, la Garde de sécurité qui est ni plus, ni moins, un armée régulière qui maintient l'ordre dans les rues de Theed et des autres villes de la planète. Et enfin, l'escadron de chasse spatiale qui existait déjà, mais qu'il améliora, qui regroupait les meilleurs pilotes de la planète.

  Panaka demanda aussi au Conseil Consultatif d'allouer des fonds plus importants aux différentes Gardes afin d'être mieux préparé face à un conflit. Il voulait entre autre, qu'il y ait plus d'hommes dans les différentes Gardes et qu'ils soient mieux entraînés et équipés car sur ce dernier point, le matériel de combat n'était pas assez développé ni efficace contre une attaque de grande ampleur selon Panaka. Mais le Conseil ne lui accorda jamais le moindre crédit pour financer ses projets, et Panaka dut se débrouiller avec ce qu'il avait sous la main. Pour encore mieux assurer la protection de la reine, Panaka décida de mettre à sa disposition cinq dames de compagnie, qui sont plus des gardes du corps que de réels servantes aidant la reine dans ses tâches domestiques. Panaka insista sur la ressemblance de ces dames de compagnie avec la reine mais aussi sur leur loyauté envers le couronne de Naboo et leur endurance. Il trouva cinq jeunes filles qui se prêtaient parfaitement à ce poste: Rabé, Eirtaé, Sabé, Saché et Yané. De fait, lorsque la reine courait un danger, l'une de ses dames de compagnie prenait sa place afin de servir de cible aux malfaiteurs afin que la reine ne soit pas blessée.

Panaka


  Cette technique fut très utilisée lors de l'invasion de Naboo par la Fédération du Commerce. Malgré les protestations de Panaka sur le fait que les Neimoidiens pouvaient à tout moment envahir Naboo, il ne trouva en face de lui que des personnes froides qui ne croyaient pas en cette possibilité. Ils se trompaient. Lorsque la Fédération du Commerce lança ses troupes sur la planète, les Gardes furent dépassées par le nombre et la puissance pure de l'armée droïde. La reine fut capturée mais grâce à l'intervention des deux Jedi Qui-Gon Jinn et Obi-wan Kenobi, elle put échapper à ses gardes et quitter la planète avec sa Nef Royale. Fidèle à Amidala, Panaka embarqua aussi sur la vaisseau et accompagna la reine dans son périple jusqu'à Coruscant. Arrivé sur Tatooine afin de trouver les pièces de rechange pour réparer la Nef, Panaka fut sceptique quant à l'idée de miser les dernières chances de survie de la reine sur un jeune esclave lors d'un course de pods. Il pensait que ce n'était que pure folie et qu'ils ne parviendraient jamais plus à quitter Tatooine si le vaisseau venait à être perdu. Toutefois, cela n'arriva pas car Anakin Skywalker remporta la course et permit à Qui-Gon de ramener au vaisseau un hyperdrive neuf. Ainsi, la reine put rejoindre Coruscant et le Sénat.

  Mais devant le refus du Sénat à agir, Amidala décida de revenir sur Naboo pour mener bataille avec l'aide des Gungans. Panaka, bien connu pour son animosité envers les Gungans, trouva cette idée assez risquée mais devant l'inexistence d'autres choix, il ne put qu'accepter. Lorsque la reine exposa son plan, Panaka décida immédiatement de faire parti du groupe attaquant le palais afin de protéger au mieux la reine. Après avoir forcé l'entrée dans le palais, les troupes Naboo eurent à combattre trois droïdes destroyers qui furent détruits par le Chasseur N-1 piloté par le jeune Anakin Skywalker. Après avoir laissé les Jedi affrontés Dark Maul L'opération fut un succès car le Vice-Roi Nute Gunray et son second Rune Haako furent capturés mettant fin au blocus et à la bataille. Dix années après la libération de la planète, Panaka décida de prendre sa retraite tout en continuant de superviser et d'apporter son aide aux Forces Royales de sécurité mais sans intervenir directement et prendre le commandement. Ceci, il le laissa à son successeur, le Capitaine Typho.
Informations encyclopédiques
Panaka
Nom
Panaka
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Responsable de la sécurité de la reine Amidala
Responsable des forces de sécurité royales
Armes
Vaisseau
-
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
19 836


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.