Dia Passik


Dia Passik était une jeune Twi'lek autrefois tenue en esclavage, désormais pilote des Spectres.

  Alors qu'elle n'était encore qu'une enfant, Diap'assik fut vendue à un marchand de Coruscant qui avait créé une société d'équipements pour l'HoloNet. Devenue esclave, elle dut apprendre à danser. Dotée d'un caractère fort, la jeune Twi'lek fit semblant de se soumettre en attendant son heure. Son maître vivant sur un yacht, le Lisière Pourpre, la jeune femme joua les jeunes filles émerveillées pour que ses pilotes lui apprennent les rudiments du pilotage. Au bout de plusieurs années, Dia était devenue une experte en la matière et lorsque son maître reçut la visite d'un pilote venu dans une navette armée, la jeune femme comprit que le moment de fuir était enfin venu.

  Elle trafiqua les boucliers du Lisière Pourpre pour qu'il soit impossible de les relever, et après avoir volé la navette, elle détruisit le yacht, tuant ainsi celui qui l'avait asservie. Dia rejoignit ensuite la Nouvelle République à laquelle elle donna sa navette. Devenue désormais pilote de X-wing, Dia fut impressionnée par la sauvagerie avec laquelle les membres de l'Escadron Spectre avaient détruit l'Implacable, et se porta volontaire pour remplacer les pilotes de l'escadron tués en mission. Elle rejoignit sa nouvelle affectation dans son propre chasseur et devint Spectre 4, avec Wes Janson pour équipier. Cette jeune Twi'lek de petite taille, aux traits fins et aux yeux rouges arborait une expression méfiante lorsqu'elle fut présentée à ses nouveaux équipiers. Elle apportait comme contribution aux Spectres une grande expérience des véhicules de la Nouvelle République et de l'Empire, en particulier des vaisseaux de grandes dimensions et des connaissance sur les organisations criminelles comme la contrebande, le trafic d'esclaves et les compagnies de mercenaires.

  Lors de sa première simulation contre un Spectre, elle battit Ton Phanan à plate couture et sortit du simulateur en arborant un sourire suffisant et, autant que son corps le permettait, la démarche d'un pilote corellien. Elle fut alors abordée par Garik "Face" Loran et pensa qu'il la félicitait de son score avec l'intime espoir qu'elle lui tombe dans les bras, impressionnée qu'une telle célébrité ait daignée lui adresser la parole. Elle lui déclara n'avoir vu aucun de ses films car à l'époque elle n'était qu'une petite esclave devant apprendre à danser et qu'on ne lui laissait aucun loisir. Amusés, Loran et Phanan la taquinèrent en lui faisant croire qu'elle était donc la femme de sa vie. Puis, Garik lui apprit ensuite qu'il voulait seulement lui demander comment elle avait torpillé sa carrière. Dia fut très surprise d'apprendre qu'à l'origine les Spectres étaient tous des inadaptés et fut amusée lorsqu'ils la déclarèrent "inadaptée d'honneur". Lors de sa première mission, elle infiltra avec les Spectres une base impériale et fit partie du groupe qui partit aux commandes d'un intercepteur TIE volé. Ceux-ci furent par la suite utilisés par les Éperviers, couverture utilisée par les Spectres pour leur mission en cours.

  Lorsque les Spectres furent affectés sur le Mon Remonda, Nawara Ven, le commandant en second des Rogues, tenta de sympathiser avec la jeune femme en lui parlant la langue de leur peuple mais Dia mit rapidement fin à la conversation : elle ne parlait pas twi'leki et n'éprouvait aucun attachement pour son monde natal auquel elle avait été arrachée dans son enfance. Ven n'ayant jamais été esclave, ils n'avaient donc rien en commun. Dia Passik se retranchait en fait derrière une carapace pour se protéger des autres et se concentrait sur le destruction des Impériaux, en partie responsables de son ancienne condition d'esclave. Mais elle laissa tomber le masque après la mission au cours de laquelle elle dut se rendre sur le Poing d'Acier.

  En effet, Garik Loran, Kell Tainer et Dia Passik rencontrèrent Zsinj en se faisant passer pour des membres d'un groupe de pirates, les Eperviers. Dia, alias le capitaine Seku, fit preuve d'un mélange de sensualité et de sauvagerie et se montra si convaincante dans son rôle que Garik se demanda si ce n'était pas en réalité une facette de sa personnalité. Pour l'occasion, Dia avait orné ses lekkus de faux tatouages de glyphes de Ryloth, censés raconter ses faits d'armes et portait une tenue en cuir très sexy. Pour tester leur loyauté et savoir s'il s'agissait d'un de leurs complices, Zsinj fit apporter le corps apparemment inanimé de Castin Donn. Malgré les ordres de Wedge Antilles et la vigilance de ses camarades, Donn s'était glissé dans leur navette pour infiltrer le super destroyer mais il avait été repéré par les systèmes de sécurité. Quand Zsinj lui demanda de l'abattre, Face s'en sortit d'une pirouette et ce fut alors que Dia prit le blaster que lui tendait Zsinj et tira sans sourciller dans la gorge de Donn.

  Ses équipiers parvinrent à dissimuler leur surprise afin de ne pas se trahir aux yeux du Seigneur de Guerre Impérial, mais une fois que leur navette eut quitté le vaisseau de Zsinj et sauté dans l'hyperespace, Garik demanda à Dia de lui faire son rapport. La voix teintée de douleur, la jeune pilote lui apprit que Donn était déjà mort, les Impériaux ayant rusé pour faire croire qu'il vivait encore. Ensuite, Dia entra dans une violente crise de nerfs et Garik dut la maîtriser. Elle lui avoua qu'elle avait l'impression que Dia était morte, que celle qu'elle était n'aurait jamais fait une telle chose. Cet épisode éprouvant fendit la coquille protectrice dont s'était enveloppée Dia depuis des années. Craignant qu'elle n'ait des pulsions suicidaires, Loran demanda à sa camarade de chambre, Shalla Nelprin, de garder un œil sur elle. Lors du bal organisé par "Avorton", Janson et Lara conspirèrent pour la faire danser avec Loran. Elle le remercia de ne pas l'avoir laissé mourir, puis lui avoua qu'elle s'était sentie soulagée après avoir tiré sur le corps de Donn, car cela signifiait qu'on ne les tueraient pas. Elle se sentait une nouvelle femme. Dès lors, les deux pilotes se rapprochèrent et nouèrent une relation amoureuse.

  Plus tard, lorsque les Éperviers attaquèrent Kuat pour le compte de Zsinj, Dia servit d'équipière au Lieutenant Kettch, alias Wedge Antilles. Durant l'assaut, le pilote remarqua le changement qui s'était effectué chez Dia : abattre ses ennemis n'était plus le plus important pour elle, elle se focalisait d'abord sur le résultat. Après la mission, tous les Spectres rendirent visite à Garik, dont le chasseur avait été descendu durant l'assaut, dans sa chambre d'hôpital. Alors qu'elle lui caressait amoureusement le front, Dia remarqua un détail intrigant et souleva sa cicatrice qui se révéla factice. Le jeune homme avait profité de son hospitalisation pour se la faire retirer afin d'obéir aux dernières volontés de Ton Phanan. Mutine, elle la lui mit dans la bouche pour le faire taire. Désormais, Dia Passik était une jeune femme épanouie et non plus la fillette qui cachait ses peurs sous un masque d'assurance.
  En effet depuis sa relation avec Garik Loran, Dia rayonnait de bonheur et faisait preuve d'un humour inédit. Lors d'une mission sur Saffalore, elle fit une chute et eut le bras cassé. Garik porta la jeune Twi'lek et la protégea de son corps lorsqu'ils furent menacés. Cette aventure lui permit de comprendre qu'il était amoureux d'elle et de se rapprocher encore plus.

  Après la triple attaque contre le Mon Remonda dans laquelle était impliqués deux pilotes twi'leks, tous les Twi'leks de la flotte de la Nouvelle République furent suspendus à titre préventif. Outrée qu'on puisse la suspecter, Dia se montra insolente envers ses supérieurs en déclarant qu'elle préférait se fier à l'opinion de ses frères d'armes plutôt qu'à celle du Conseil Provisoire. Comprenant sa révolte, Wedge Antilles ne la réprimanda pas pour son comportement. Lors de la fête organisée pour célébrer la sortie de cuve de bacta de "Piggy" et Janson, Dia observa Lara Notsil et Myn Donos et trouva la jeune femme crispée. Garik réalisa alors que Lara utilisait le langage amoureux par fleurs des cadres impériaux, ce qui était incompatible avec son passé de petite fermière d'Aldivy. De nombreuses choses lui paraissaient étranges chez Lara et Dia lui rappela le nom qu'un vieil homme sénile lui avait donné au Musée Galactique quelques semaines plus tôt. Devant sa surprise, Dia lui expliqua que durant son esclavage elle devait retenir tous les noms des personnes qu'on lui présentait sous peine d'être punie. Même si elle était heureuse comme jamais, Dia avait néanmoins du mal à oublier son passé d'esclave.
  Malgré sa suspension, Dia se rendit utile auprès de ses camarades qui s'apprêtaient à partir en mission d'escorte du Faussaire Millénium au large de Kidiff V et, surtout, embrassa Garik dès qu'elle pensa qu'on ne la regardait pas. Après que Garik ait démasqué Lara Notsil, Dia reprit officieusement ses fonctions. Lorsque les Spectres devinrent une unité de Renseignements, elle décida de poursuivre l'aventure comme la plupart de ses camarades.


Actualités en relation

Le Porg enchainé : Le seul média qui vous dira tout sur Star Wars

L'idée nous trottait dans la tête depuis déjà un bon moment, mais il faut avouer que la sortie de l'Episode VIII, et surtout les débats enflammés qui ont suivi, nous font dire qu'il...


Star Wars VIII : Un succès commercial mondial à nuancer et un flop en Chine

Sans grande surprise, Les Derniers Jedi, sorti en salle le 13 décembre dernier, a quasi-monopolisé le box-office mondial de ces dernières semaines. Le film a ainsi d'ores-et-déjà dépassé 1,2 milliards de...


Holonet : De nouvelles fiches pour Solo

Alors que le film est encore en salle, il fallait bien commencer sur l'Holonet à vous faire quelques fiches. C'est maintenant chose faites avec ces 23 fiches que vous avez pu voir arriver sur la home depuis quelques jours...


Holonet : Chère communauté...

Chère communauté, chers fans de Star Wars. Je ne sais même pas comment commencer cette actualité tant le sujet me paraît complexe à aborder avec toi, mais aussi parce que je n'aurais jamais pensé un jour être l...


Solo : Le film fait un flop et pourrait faire perdre au moins 50 millions à Disney

Presque bientôt deux semaines après la sortie de Solo : A Star Wars Story, le constat objectif des chiffres est sans appel : le film a fait un flop au box-office mondial. Après un démarrage sans éclat, le...


Informations encyclopédiques
Dia Passik
Nom
Dia Passik
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Pilote de chasse
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
04/12/2015

Nombre de lectures
8 969


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Les X-wings, Vol. 6 : Le Poing d'Acier
  • Les X-wings, Vol. 7 : Aux commandes : Yan Solo !

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.