Lorn Pavan


Lorn Pavan était un négociant d'informations associé au droïde Tope-là, qui devint malgré lui une cible importante pour l'Apprenti Sith Dark Maul.

  À l'époque de l'Ancienne République et de l'apogée de l'Ordre Jedi, de nombreux êtres virent leur situation et leur vie changer du tout au tout au contact de ces maîtres de la Force. Dans le cas de Lorn Pavan, ce changement ne se fit pas en sa faveur.

  Plus de vingt ans avant l'avènement de l'Empire Galactique, cet Humain originaire de Corellia travaillait au service des Jedi, ce qui était une position sociale enviable. En effet, cela lui permettait de faire partie du faible pourcentage de la population de Coruscant à vivre en surface, suffisamment haut pour avoir une vue sur les ultimes montagnes à l'air libre de la planète. Son poste était même si important qu'il put avoir accès à des informations concernant l'Ordre Sith, pourtant longtemps gardées secrètes.

  Cependant son bonheur ne fut pas éternel car il eut un jour un fils, Jax, qui s'avéra être sensible à la Force et doté d'un potentiel exceptionnel du fait de son fort taux de midichloriens dans ses cellules. Comprenant qu'il risquait de ne plus jamais le voir, Lorn étudia longuement les Jedi pour tout connaître de leur histoire, de leurs pouvoirs et de leurs éventuelles faiblesses, profitant sans restrictions de ses accès. Malheureusement pour lui, il n'apprit rien qui put lui permettre de conserver sa famille intacte et, à l'âge de deux ans, l'enfant fut intégré à l'Ordre Jedi tandis que son père se vit mettre à la porte du Temple avec l'interdiction de le revoir pour éviter les dangers de l'attachement. Ce fut aussi probablement vers cette époque qu'il se sépara de sa femme, Siena.

  Il fut donc contraint de se reconvertir et, fort des nombreuses connaissances qu'il avait pu acquérir de par son ancienne position, devint un trafiquant d'informations doués et discret. Pour ce travail, bien moins légal que le précédent, il se fit un associé en la personne de Tope-là, un ancien droïde de protocole en lequel il trouva un étrange écho à son passé récent car ils avaient tous deux été globalement maltraités par leurs propriétaires. Grâce à ses relations, Lorn le fit réparer et Tope-là acquit une personnalité aussi exceptionnelle que les améliorations techniques dont il jouit dès lors. En dépit de la tendance de Lorn à se lamenter sur son chagrin en invectivant les Jedi dès qu'il buvait trop et de celle de Tope-là à être sarcastique et prétentieux, les deux compagnons devinrent des amis inséparables, chacun veillant sur l'autre. Le plus souvent, le rôle de protecteur était néanmoins joué par le droïde aux nombreuses armes dissimulées.

Lorn Pavan

Tope-là
Image extraite du New Essential Guide to Droids


  Ensemble, ils exerçaient et vivaient dans le Corridor Écarlate, l'un des quartiers les plus mal famés de tout Coruscant, ce qui ne les empêcha pas de devenir respectés et d'évoluer sans heurts parmi les hors-la-loi. Après cinq ans de cette existence dangereuse autant que potentiellement profitable, le Corellien se retrouva dans une situation financière délicate : alors qu'il devait réaliser une transaction très avantageuse, il perdit son sang-froid suite à une réflexion malencontreuse de son interlocuteur l'assimilant aux Jedi. Lorn perdit alors tout contrôle sur l'affaire qui aurait dû lui permettre d'empocher un holocron Sith pour le prix d'un holocron Jedi et le revendeur, un Toydarien du nom de Zippa, put s'enfuir avec l'objet et tous les crédits de l'Humain.

  Quelques instants de désespoir, des malédictions sur les Jedi responsables de sa situation et une cuite plus tard, les deux associés eurent une chance de se refaire en recevant un message de Hath Monchar, un Neimoidien qui souhaitait revendre des informations particulièrement sensibles. Il possédait en effet des détails sur un embargo prévu par la Fédération du Commerce et orchestré par des Sith, qu'il monnaya cinq cent miles crédits, laissant une heure à Lorn pour réunir la somme. Avec l'aide de Tope-là, il réalisa alors une opération risquée consistant à frauder une banque pour créditer brièvement leur compte du montant nécessaire, suffisamment longtemps pour acheter et revendre à prix d'or l'holocron supportant l'information et enfin disparaître.

  Pourtant, cet argent lui fut superflu car il arriva au lieu de rendez-vous au moment exact où Mahwi Lihnn, une chasseuse de primes engagée par la Fédération du Commerce, faisait exploser une roquette dans le bâtiment pour tuer Dark Maul, qui venait lui-même d'abattre Monchar pour sa traîtrise. Lorn fut secoué par l'explosion mais put entrer dans l'endroit dévasté et s'emparer de l'holocron, intact dans son coffre, ce qui ne l'empêcha pas de remarquer que le cadavre du Neimoidien présentait les marques caractéristiques d'une mort au sabre laser. Comprenant rapidement que le responsable était un Sith, il résolut de conclure rapidement toute cette affaire.

  Il alla donc trouver Yanth, un Hutt, qui accepta immédiatement la première offre du Corellien à un million de crédits, connaissant sa véritable valeur. Malheureusement pour les deux improbables associés, ils ne purent en profiter car Dark Maul débarqua sur ces entrefaites dans le repaire du Hutt, se livrant à une véritable tuerie qui n'épargna Lorn que grâce au sacrifice de la mallette d'argent pour intercepter un coup de sabre laser. Ils s'enfuirent aussitôt, suivis peu après du Zabrak qui fut de nouveau gêné dans sa tentative de tuer l'Humain, mais par le Maître Jedi Anoon Bondara cette fois-ci.

  Bondara sauva ainsi les deux associés et les emmena avec lui mais le Sith se remit bien vite, entamant une courte course-poursuite à laquelle le Maître Jedi tenta de mettre fin en allant à l'affrontement, laissant sa Padawan se charger des civils. Celle-ci, une jeune femme nommée Darsha Assant, prit alors la décision de retourner aider son mentor, ce qu'elle ne put faire. En effet, celui-ci se sacrifia pour éliminer Dark Maul, provoquant une explosion qui tua le Jedi, manqua de blesser le Sith et fit s'écraser le véhicule d'Assant dont les occupants organiques ne durent leur salut qu'à l'initiative de Tope-là.

Lorn Pavan

Le Maître Jedi Anoon Bondara se sacrifie pour sauver ses compagnons et les informations qu'ils détiennent
Image extraite du Power of the Jedi Sourcebook


  Le trio improbable se retrouva alors contraint d'errer dans les sous-sols de Coruscant, ne pouvant revenir sur leurs pas à cause des débris de l'explosion. Ils évoluèrent dans une atmosphère des plus étranges, due notamment au fait que la logique voulait que Lorn se réfugie au Temple Jedi jusqu'à l'apaisement de toute l'affaire, ce qui était bien évidemment pour lui déplaire. Le Corellien ne cessait de ressasser ses sentiments négatifs à l'égard des Jedi, s'en voulant même de l'impulsion qui l'avait poussé à empêcher la Padawan de tomber dans le vide peu avant leur crash.

  Leurs ennuis ne cessèrent toutefois pas, même au cœur des niveaux obscurs de la planète car, alors que Darsha signalait un pressentiment venu de la Force, des créatures assommèrent Lorn et capturèrent la Padawan et le droïde. Les créatures en question étaient des Cthons, des mutants primitifs et dangereux, comme Lorn put le remarquer en revenant à lui. Il remarqua également que ses geôliers avaient des organes auditifs surdéveloppés, un point faible que Tope-là allait pouvoir exploiter s'il le réactivait. Mais il se fit attaquer avant de pouvoir agir et se fut Darsha qui, revenant à elle à temps, s'en chargea. Le droïde émit alors un son strident qui neutralisa leurs agresseurs.

  Le trio put alors s'enfuir sans trop de difficultés, à l'aveuglette dans les sous-sols de la cité planétaire, ce qui amena Tope-là à formuler l'hypothèse que la poursuite avait été abandonnée pour leur tendre un piège ou en raison d'un autre danger, encore plus grand. Néanmoins, la question ne paraissait pas la plus urgente pour Lorn qui s'appliqua à mettre au point un plan pour fuir à la fois les Jedi et les Sith. Finalement, ils arrivèrent au bord d'un ravin traversé par un simple pont de cordes qui semblait être l'unique chemin possible.

Lorn Pavan

Darsha Assant
Image extraite du Power of the Jedi Sourcebook


  Au cours de la traversée, Darsha décida de lancer la conversation sur l'origine de l'amitié entre Tope-là et Lorn, ce qui dériva sur le propre passé de l'Humain. Fidèle à son ami, le droïde ne trahit pas son secret mais fut suffisamment subtil pour laisser la Padawan reconstituer le puzzle elle-même, ce qui modifia radicalement les émotions que la jeune femme ressentait pour le trafiquant. Elle ne put pas lui en faire part car leur situation se dégrada très rapidement. En effet, Darsha ressentit que le Sith à leur poursuite venait d'arriver au bord du ravin  au moment même où une créature gigantesque et affamée leur barrait la route. Le monstre s'avéra rapidement invisible dans la Force, résistant aux tirs de blaster et aux sabres laser, ce qui permit à Lorn de l'identifier comme étant un taozin.

  Pris entre deux feux, ils durent encore une fois leur salut à Tope-là qui entreprit de démonter le pont pour le fragiliser avant d'utiliser un des câbles pour passer sous la masse du taozin et se retrouver sur le côté opposé à celui du Sith. De plus, Dark Maul se retrouvant seul face à la créature, il fut contraint de détruire le reste du pont pour survivre et se débarrasser du monstre, s'isolant de ses proies. Grâce à cette manœuvre, le trio put semer, au moins provisoirement, le tueur et regagner l'air libre à défaut de la surface. Ils y croisèrent un gang, les Raptors, qui ne leur posa guère de problèmes après leurs récentes aventures et purent ainsi obtenir un guide, des crédits et une arme pour le trafiquant d'informations.

  Après une tentative de rébellion, apaisée par un peu d'influence mentale Jedi, le voyou capturé guida le trio jusqu'à un passage qui allait leur permettre de quitter enfin le sinistre Corridor Écarlate. Et en effet, après avoir traversé une unité de congélation de carbonite et une réserve de matériaux explosifs, ils atteignirent un hangar éclairé par le soleil. Leurs réjouissances furent encore une fois de courte durée car ils furent rejoints presque aussitôt par Dark Maul. Consciente de ce qui les attendait, Darsha se laissa alors envahir par la Force et alla à sa rencontre, non sans avoir propulsé ses compagnons dans la pièce comprenant l'unité de congélation.

  Lorn, qui en était venu à éprouver une véritable affection pour la jeune femme, était au désespoir mais Tope-là prit de nouveau le contrôle des évènements en s'assurant que son ami pourrait y survivre, ce qui ne serait pas le cas s'il le laissait prendre part au combat. Furieux, l'Humain menaça le droïde qui le neutralisa aisément et le ramena à la raison, le convainquant d'entrer dans l'unité de congélation avec lui. De l'autre côté de la porte, Darsha se battait brillamment mais demeurait très inférieure au Sith aussi regroupa-t-elle au centre de la pièce, apparemment par hasard, toutes les réserves de carburants et de gaz de la pièce pour finalement les faire exploser en y plongeant son sabre. La déflagration lui coûta la vie mais Dark Maul put s'échapper à temps. Le Sith crut alors sa mission achevée car Lorn, suspendu dans la carbonite, était indétectable à ses sens.

  Plus tard, la minuterie programmée par Tope-là fit son œuvre et décongela les deux compères, vivants grâce à cette protection providentielle. Le temps que Lorn se remette physiquement et émotionnellement, le droïde contacta une de leurs relations pour obtenir un moyen de quitter la planète et fit un résumé de la situation à son ami. Leur contact, Tuden Sal, vint les chercher et, avec son aide, le Corellien découvrit que Dark Maul avait survécu. Il résolut donc de le tuer lui-même, une fois pour toutes, et Tope-là lui confia un nodule de taozin pour l'aider. En retour, l'Humain le chargea d'informer le Temple Jedi des récents évènements avant de le désactiver pour éviter qu'il ne refuse de le laisser. Il confia la charge d'emmener le droïde aux Jedi à Tuden Sal qui s'en empara et effaça sa mémoire.

  Inconscient de cette trahison, Lorn suivit le Sith sur une station spatiale en orbite de Coruscant où, protégé par le nodule du taozin, il parvint à l'approcher assez pour lui tirer dans le dos. Ce ne fut toutefois pas suffisant pour le tuer et la riposte lui coûta sa main droite, bien qu'il parvienne à s'enfuir en lui arrachant l'holocron de Monchar. Au cours de sa fuite, Lorn rencontra un groupe de Sénateurs dont il connaissait au moins un membre pour avoir déjà travaillé avec lui des années plus tôt et dont il savait l'honnêteté profonde : Palpatine. Épuisé, il lui remit l'holocron avant de s'évanouir.

  Lorsqu'il se réveilla, le Sénateur lui assura avoir transmis les informations aux Jedi, que le Sith avait été arrêté et le fit soigner. Lorn fut donc suprêmement surpris de voir Dark Maul à la porte de sa chambre d'hôtel et, adressant ses dernières pensées à son fils, il périt sous la lame écarlate. Il ne sut donc jamais que son sacrifice avait été vain et que le blocus de Naboo eut lieu peu après. Il ignora également que son compagnon droïde ne récupéra pas sa mémoire avant la Guerre des Clones où il gagna enfin le Temple Jedi pour accompagner Jax qui hérita pour sa part du talent de son père pour survivre en échappant à l'Ordre 66.

Lorn Pavan

Jax Pavan et Tope-là après l'Ordre 66
Image extraite de la couverture de Coruscant Nights Vol 01 : Jedi Twilight

Informations encyclopédiques
Lorn Pavan
Nom
Lorn Pavan
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Revendeur d'informations
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/12/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
19 363


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Lorn Pavan" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Dark Maul : l'Ombre du Chasseur
  • La Guerre des Clones : Medstar I : Chirurgiens de l'Espace
  • La Guerre des Clones : Medstar II : Guérisseuse Jedi
  • The New Essential Chronology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.