Ulic Qel-Droma


Ulic Qel-Droma était un puissant Chevalier Jedi qui succomba au Côté Obscur et devint l'apprenti d'Exar Kun. Après avoir tué son propre frère, il fut privé de ses pouvoirs et trouva la rédemption en formant Vima Sunrider.

    Il n'y eut sans doute jamais de destin plus tragique que celui d'Ulic Qel-Droma qui fut successivement un des plus grands héros et un des pires criminels de son époque. Ce Jedi déchu ne trouva sa rédemption que très peu de temps avant sa mort grâce à l'amour et à l'obstination d'une enfant…

  Ulic Qel-Droma naquit sur Alderaan à une époque lointaine où la République pouvait compter sur des milliers de Jedi pour la protéger et où un Maître Jedi pouvait former plusieurs apprentis à la fois. La mère d'Ulic, Lien-Tsai Qel-Droma, était elle-même un grand Maître Jedi mais elle refusa toujours de former Ulic et son frère cadet Cay, car elle jugeait que l'amour qu'elle leur portait à tous deux ne lui permettait pas d'avoir la distance affective nécessaire pour être un instructeur efficace. L'étude de la Force lui étant refusé, Ulic préféra se concentrer sur d'autres domaines d'étude.

  Jeune homme, Ulic était pur du cœur et déterminé. Certains le prétendaient arrogant, mais d'autres disaient qu'il possédait plutôt une confiance infinie en lui-même. Ceux qui l'appréciaient le moins étaient sans aucun doute les courtisans Alderaaniens. Quoi que puisse faire Ulic, ils le considéraient avec dédain, et parfois pitié, ce qui était encore pire pour le jeune homme. Sa mère lui conseilla à plusieurs reprises de les ignorer car leur opinion n'avait aucune importance. Seul importait le destin qui liait Ulic à la Force.

  Mais Ulic était incapable d'ignorer les regards moqueurs et les chuchotements qui semblaient le suivre constamment. Il avait besoin de prouver sa valeur et de leur montrer à tous qu'il pouvait atteindre leur niveau, et même les surpasser. Tout au long de ses études, Ulic expérimenta l'enseignement de plusieurs académies et s'essaya à de nombreuses disciplines extra-scolaires, cherchant celle dans laquelle il pourrait exceller. Ulic mettait un telle vigueur dans tout ce qu'il entreprenait que ceux qui devaient travailler avec lui finissaient par ne plus pouvoir le suivre et lui abandonnaient leur part de travail, ce qui ne voulait pas dire qu'Ulic agissait ainsi parce qu'il pensait faire mieux que les autres. À son crédit, Ulic réussissait généralement à atteindre son but, gagnant ainsi le respect et l'attention de ses supérieurs. Malheureusement, à chaque fois qu'il parvenait à relever un nouveau défi, il se lassait très vite et se mettait en quête d'un nouveau but à atteindre.

  Le seul domaine que le jeune homme avait négligé était la Force, en grande partie parce qu'il ne voulait avoir l'impression, et laisser les autres croire, qu'il avait besoin de suivre les traces de sa mère pour réussir. Mais quand il eut épuisé toutes ses autres options, il se tourna à contrecœur vers la Voie Jedi et fut émerveillé en constatant qu'il possédait un talent inné pour la Force. À la différence de ses projets précédents, il n'avait pas besoin de dépenser toute son énergie à chaque étape de sa formation. Il se sentit plus détendu et plus confiant qu'il ne l'avait jamais été.

  Contrairement à ce qui lui était arrivé jusque là, plus Ulic s'entraînait et progressait, plus son dévouement pour la Force grandit et il passa chaque moment où il n'étudiait pas ou ne remplissait pas ses devoirs familiaux à s'entraîner. A sa grande surprise, sa mère lui dit un jour qu'elle s'inquiétait de l'intensité de ses études. Elle craignait qu'il ait manqué le message fondamental de la Voie Jedi , et qu'il finisse par s'ennuyer s'il poursuivait à un tel rythme. Ulic rejeta ses craintes, citant le Code Jedi pour lui montrer qu'il avait compris ce qu'un Jedi représentait, mais sa mère demeura insatisfaite. Néanmoins elle apprit bientôt à Cay et à Ulic qu'elle s'était arrangé pour qu'ils deviennent les apprentis du Maître Arca Jeth sur le monde lointain d'Arkania, parce qu'elle pensait que leur affection pour elle ainsi que les distractions qu'offraient Alderaan, les empêchaient tous deux de progresser plus encore dans la Force. Bien qu'elle était toujours inquiète pour Ulic, elle s'abstint de lui exprimer ses craintes.
  
  Cay et Ulic Qel-Droma partirent pour Arkania où ils se lièrent d'amitié avec Tott Doneeta qui était également l'apprenti de Maître Arca. Les deux frères approfondirent leur formation qui se concentra sur le combat au sabre-laser. Comme il l'avait toujours fait, Ulic excella dans ce domaine, apprenant et maîtrisant les techniques que leur apprenait Arca plus rapidement qu'aucun autre de ses camarades apprentis. Mais ses efforts acharnés et ses tentatives parfois imprudentes pour prouver ses capacités, poussèrent régulièrement Cay, Tott, et Arca à lui exprimer leurs inquiétudes.
  
  Maître Arca mit en garde Ulic contre sa tendance à se jeter la tête la première dans l'action sans réfléchir, et donc, sans le soutien de la Force. Ulic écouta attentivement les paroles d'Arca, tentant de comprendre ce qui dérangeait le Maître Jedi au point que celui-ci avait ressenti le besoin de venir le trouver pour lui dire cela. Peut-être allait-il trop vite car Arca et sa mère, tous deux des guerriers Jedi reconnus, avaient exprimé les mêmes inquiétudes. Il se jura de freiner ses impulsions afin de pouvoir se maîtriser et de ne pas dépasser la ligne qu'Arca décrivait comme la "frontière entre la paix et le chaos." En - 4000, après plusieurs années d'apprentissage, Maître Arca confia à ses trois apprentis leur première mission, qu'ils devraient effectuer sans son aide. Il s'agissait de mettre un terme aux Guerres des Bêtes, guerre civile qui durait sur Onderon depuis quatre siècles.

  À peine arrivés à destination à bord du Nébulon Ranger, les trois Jedi furent confrontés aux Chevaucheurs de Bêtes et durent trouver refuge dans la cité fortifiée d'Iziz où ils rencontrèrent la reine Amanoa, la personne qui avait sollicité l'aide des Jedi. La présence des frères Qel-Droma et de Doneeta ne furent pas de trop dans ce conflit, car peu de temps après leur arrivée au palais d'Iziz, les Chevaucheurs de Bêtes attaquèrent et réussirent à enlever Galia, la fille d'Amanoa. Loin d'être découragés, Ulic, Cay et Tott partirent à la rescousse de Galia, mais leur vaisseau fut abattu par un missile ennemi, et les Jedi se retrouvèrent, en pleine forêt, exposés aux diverses créatures sauvages peuplant Onderon. Heureusement, grâce au talent de Doneeta à pouvoir communiquer avec les animaux, les Jedi purent se rendre à la forteresse des Chevaucheurs sur le dos de bomas, et y découvrirent un spectacle pour le moins surprenant. En effet, loin d'être leur prisonnière, Galia préparait son mariage avec le fils du chef des Chevaucheurs, Oron Kira.

  Galia révéla la vérité à Ulic et aux siens, affirmant que c'étaient les habitants d'Iziz qui avaient déclenché cette guerre pour exterminer les Chevaucheurs, mais aussi que le roi Ommin et la reine Amanoa n'étaient autres que les descendants de Freedon Nadd, un Seigneur Sith qui s'était établi sur Onderon quatre siècles plus tôt et avait instauré une dictature cruelle. La reine avait en fait appelé les Jedi, car elle perdait de plus en plus de terrain face aux Chevaucheurs, et Ulic et ses compagnons rallièrent ces derniers pour mettre un terme à l'influence Sith sur cette planète. C'est ainsi que la Bataille d'Onderon débuta. Affrontant les paladins d'Amanoa, Ulic et les Chevaucheurs prirent l'avantage, notamment grâce à l'arrivée impromptue de Maître Arca, et même si Cay perdit son bras gauche durant la bataille. Si, grâce à cette victoire, Galia et Oron Kira purent monter sur le trône et rétablir la paix sur Onderon, Arca Jeth avoua à Ulic que sa mission n'était qu'une victoire partielle, car ce dernier aurait dû sentir la présence du Côté Obscur et faire en sorte que les pertes, dans un camp comme dans l'autre, soient minimes.

Ulic Qel-Droma


  Mais la paix restait encore instable sur Onderon, car les partisans Naddistes refusaient de se soumettre à la nouvelle reine, et déclenchèrent la seconde Bataille d'Onderon le jour de l'enterrement d'Amanoa. Ulic, à nouveau entraîné dans les affrontements avec son Maître et ses deux compagnons, accueillit avec enthousiasme l'arrivée d'autres Jedi dans cette bataille : Oss Wilum, Dace Diath, Shoaneb Culu, Qrrrl Toq, Kith Kark et Nomi Sunrider. Durant la bataille, le roi Ommin, que tout le monde croyait mort, réapparut et enleva Arca. Ce dernier fut libéré par Ulic, qui tua avec une violence inouïe le roi Ommin. Une fois les combats terminés, les Jedi déplacèrent les tombeaux de Nadd, d'Amanoa et Ommin sur la lune de Dxun pour garantir la paix future sur Ondéron. Mais à peine ce conflit terminé, les Jedi apprirent que l'influence corruptrice des esprits Sith d'Onderon avait quitté la planète grâce à deux aristocrates tétiens trop curieux qui s'étaient retrouvés sous l'influence du Côté Obscur durant les combats. Soupçonnant l'esprit de Freedon Nadd d'être derrière tout ça, Ulic fouilla dans les artefacts du roi Ommin et fut confronté au spectre de Nadd, qui lui fit la prophétie que le Côté Obscur triompherait et que lui, Ulic Qel-Droma, deviendrait un grand Seigneur Sith.

  D'ailleurs, même s'il ne le savait pas encore, juste avant de partir pour le Système de l'Impératrice Téta pour éliminer la menace du Côté Obscur représentée par les Krath, société secrète créée par les deux aristocrates tétiens Satal et Aleema Keto, Ulic rencontra celui qui allait devenir son futur Maître, Exar Kun, venu sur Onderon pour étudier les artefacts Sith. Lors de l'affrontement en orbite de Koros Major, les forces de la République furent submergées par les illusions Sith créées par Aleema, et Ulic faillit bien perdre la vie lorsqu'un chasseur adverse s'écrasa sur le pont de commandement de son vaisseau, une plaque métallique venant se loger dans le flanc gauche d'Ulic, qui ne dut la vie qu'à l'intervention de Nomi. Constatant qu'une attaque directe contre les Krath était inefficace, Ulic se rendit sur Deneba où se tenait une assemblée Jedi et exposa son nouveau plan : Qel-Droma proposa d'infiltrer la société secrète tétienne, de connaître ses secrets afin de mieux détruire le Côté Obscur de l'intérieur. Évidemment, ce plan quasi suicidaire ne rencontra que des oppositions; mais après que son Maître Arca Jeth ait été tué par un des droïdes de guerre krath envoyés sur Deneba afin d'éliminer un maximum de Jedi, la décision d'Ulic fut définitivement prise et il n'y eut plus de retour possible pour lui. Prenant en note les conseils de Maître Odan-Urr, Ulic fit ses adieux à son frère et à Nomi, son amour, et partit pour Koros Majeure.

  Sur ce monde, Ulic se fit connaître d'Aleema Keto en lui sauvant la vie, afin de gagner sa confiance, alors que la jeune femme était victime d'une tentative de meurtre. Si Ulic voulait espérer que tous les secrets Sith périssent en même temps que les Krath, il se devait de tous les connaître, et pour ce faire, il fallait que les Keto restent en vie... du moins pour le moment. Suite à son intervention, Ulic fut emmené et torturé dans les profondeurs de la Citadelle de Cinnagar par Satal Keto qui, avant de le laisser à sa cousine Aleema, lui administra un poison Sith, qui commença dès lors à ronger le corps et l'esprit d'Ulic et à le faire basculer progressivement du Côté Obscur. Quelques temps après, Nomi, Cay et Tott arrivèrent sur Koros Majeure dans l'intention de prendre contact avec Ulic. Si Nomi fut capturée, constatant qu'Ulic préférait conserver sa couverture plutôt que de l'aider, elle parvint à s'échapper des geôles krath. Alors que Satal Keto barrait la route aux Jedi, Ulic intervint et tua le Krath, puis refusa de suivre ses amis loin de Koros Majeure, affirmant qu'il fallait qu'il en sache plus. En fait, sans s'en rendre compte, Ulic devenait un Seigneur Sith.

  Les séductions des Sith et leurs enseignements, prodigués par la séduisante Aleema, submergèrent petit à petit Ulic, qui se vit offrir par cette dernière une puissante amulette Sith afin d'augmenter sa puissance. Alors, dans une ultime tentative, les amis d'Ulic attaquèrent la capitale tétienne pour arracher de force le Jedi aux envoûtements d'Aleema ; mais Ulic était déjà perdu et repoussa ses anciens amis, qui durent le laisser suivre la voie sur laquelle il s'était engagé. C'est alors qu'un autre Jedi déchu, Exar Kun, arriva sur Koros Major avec l'intention de l'éliminer pour rester seul Seigneur Noir des Sith. Les deux Jedi déchus s'affrontèrent en duel, jusqu'à l'apparition du spectre de Marka Ragnos, et sous l'impulsion de ce dernier, les deux hommes unirent finalement leurs forces. Kun devint le Seigneur Noir des Sith tandis que Qel-Droma devint son apprenti, et Ragnos scella cette nouvelle alliance en leur apposant sur le front la marque des Seigneurs Sith. C'est ainsi que la Grande Guerre des Sith débuta.

Ulic Qel-Droma


  Ulic Qel-Droma prit la tête des armées du Krath tandis que Kun s'occupait de convertir d'autres Jedi au Côté Obscur. Mais, six mois après le début de cette alliance, le pouvoir d'Ulic et Aleema sur le Système Tétien fut menacé par les Mandaloriens, conduits par Mandalore l'Indomptable. Ce dernier défia Ulic en combat singulier afin de savoir qui aurait la suzeraineté du système. Le duel eut lieu sur la planète Kuar, et Ulic le remporta avec brio, ajoutant l'armée mandalorienne à l'armée tétienne, mais épargna néanmoins Mandalore car pouvant lui être utile. À la tête de ces deux armées, Ulic attaqua les chantiers navals de Foerost, et s'empara de 300 vaisseaux de guerre républicains. Trop impatient d'en découdre avec la République, Ulic lança une attaque contre Coruscant, contre l'avis d'Exar Kun et sans son appui, mais fut trahi au cours de la bataille par sa compagne Aleema qui, faisant croire à Mandalore qu'Ulic avait péri, ordonna la retraite, et le Seigneur Sith fut capturé par ses anciens camarades Jedi.

  Alors qu'il fut amené devant la cours de justice du Sénat, Ulic refusa de reconnaître les crimes dont on l'accusait. Pendant ce temps, Mandalore découvrit la trahison d'Aleema et en fit part à Exar Kun, qui partit immédiatement pour sauver son allié avant qu'une condamnation à mort ne puisse être prononcée. Grâce à ses pouvoirs, Kun prouva que les Sith seraient impossibles à arrêter et repartit avec son lieutenant, désormais libre, après avoir définitivement réglé son compte à Maître Vodo-Siosk Baas. Pour la suite de leurs projets, Kun et Qel-Droma décidèrent d'attaquer la Bibliothèque Jedi d'Ossus, et envoyèrent Aleema et Crado dans l'Amas de Cron afin de déclencher une série de supernovas dont l'onde de choc se répercuterait jusqu'à Ossus. Aleema mourut en même temps que Crado dans l'explosion, ayant compris qu'Ulic avait découvert sa trahison.

  Alors que l'évacuation d'Ossus était en cours, Kun et Qel-Droma arrivèrent sur place afin de s'emparer des trésors des Jedi en profitant de la confusion qui régnait à la surface de la planète. Mais Ulic fut confronté à son frère, qu'il obligea à se poser en catastrophe après une série d'acrobaties dans les cieux d'Ossus. Même si Cay avait survécu à son crash, sa détermination à soustraire son frère de l'influence Sith ne fut jamais aussi grande : il s'ensuivit alors un duel entre les frères Qel-Droma, au cours duquel Ulic tua Cay avec son sabre laser. Profondément choqué et horrifié par son geste, Ulic laissa libre cours à son chagrin en serrant le corps inerte de son petit frère. Lorsque Nomi arriva sur les lieux du duel, elle fut si horrifiée de voir à quel point Ulic avait changé pour être capable de tuer son frère, et lança un mur de lumière sur Ulic, le rendant définitivement aveugle à la Force. Faisant désormais partie du commun des mortels, Ulic, en proie aux remords, indiqua la cachette d'Exar Kun sur Yavin IV, et révéla aux Jedi, même s'il n'avait plus l'usage de la Force, comment neutraliser une superarme que les Sith avait mis au point durant cette guerre, la Faucheuse Noire.

  C'est sur Yavin IV que la Grande Guerre des Sith prit fin, Exar Kun et ses fidèles disparaissant dans une grande déflagration qui dévasta les jungles de cette lune. Incapable de supporter ce qu'il avait fait et exilé par les Chevaliers Jedi, Ulic erra seul durant dix ans à travers la galaxie, étant même revenu une fois sur Yavin IV pour essayer de ressentir à nouveau la Force, en vain. Par la suite il prit un vaisseau pour qu'il le débarque sur l'inhabitée et glaciale planète Rhen Var, où il espérait finir sa vie et s'établit dans une ancienne forteresse abandonnée. Durant son séjour sur Rhen Var, même si la Force n'était plus avec lui, Ulic eut des visions, de son frère et de son mentor, et c'est sans doute la grande force intérieure qui habitait le Jedi déchu qui explique pourquoi Ulic s'accrochait à ce point à la vie, qui avait peut-être également peur de mourir sans avoir pu obtenir le pardon. En fait, la rédemption finit par se présenter à Qel-Droma.

Ulic Qel-Droma


  Vima Sunrider, la fille âgée de treize ans de Nomi Sunrider, dénicha l'ancien amour de sa mère et le persuada de devenir son mentor, après quelques premières tentatives infructueuses. En instruisant Vima, une symbiose parfaite s'établit entre Vima et Ulic, ce dernier apprenant à la jeune fille les voies de la Force, tandis que Sunrider lui apprenait à revivre. Et le Maître et l'apprentie, pour rendre honneur à Arca Jeth et à Andur Sunrider, le père de Vima, sculptèrent même deux statues dans la glace éternelle de Rhen Var. Cette période de sérénité prit fin pour Ulic, quand Nomi, accompagnée de Sylvar, débarquèrent sur le monde glaciaire pour retrouver Vima. Il s'ensuivit un duel entre Ulic et Sylvar, mais l'ancien Chevalier Jedi parvint à raisonner Sylvar, qui tenait Ulic pour responsable de la mort de son compagnon Crado. Néanmoins, Qel-Droma finit par succomber à une mort gratuite - abattu dans le dos par un pilote de cargo nommé Hoggon - qui avait amené Nomi et Sylvar sur Rhen Var et essayait d'être un héros en éliminant le criminel de guerre qu'avait été Ulic. Cette mort s'avéra être une délivrance pour Ulic, dont le corps disparut dans la lumière de la Force, l'ancien Sith ayant gagné sa rédemption.

  Mais même mort, Ulic Qel-Droma fit encore parler de lui quelques quatre millénaires après son décès : au cours de la Guerre des Clones, un mois après la Bataille de Géonosis, Anakin Skywalker sollicita l'aide du fantôme d'Ulic Qel-Droma dans son tombeau sur Rhen Var afin d'anéantir la Faucheuse Noire, la superarme de la Grande Guerre des Sith redécouverte par Dooku. Juste avant d'enseigner à Skywalker les techniques pour se prémunir contre les effets dévastateurs de la Faucheuse, Ulic le mit en garde, car cela amènerait le jeune Jedi à se rapprocher du Côté Obscur. Devant la grande confiance d'Anakin en ses capacités, Ulic prit son propre exemple, lui aussi ayant cru pouvoir dominer le Côté Obscur alors que c'était tout l'inverse qui s'était produit. Fort de ces informations, Skywalker parvint à détruire la Faucheuse, et l'on entendit plus dès lors parler du Chevalier Jedi Ulic Qel-Droma.
Informations encyclopédiques
Ulic Qel-Droma
Nom
Ulic Qel-Droma
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Chevalier Jedi
Seigneur Sith
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
03/12/2014

Nombre de lectures
119 365


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Ulic Qel-Droma" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Tales of the Jedi 1 : Ulic Qel-Droma and the Beast Wars of Onderon, Partie 1
  • Tales of the Jedi 2 : Ulic Qel-Droma and the Beast Wars of Onderon, Partie 2
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 1 : Masters and Students of the Force
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 2 : The Quest for the Sith
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 3 : Descent to the Dark Side
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 4 : Death of a Dark Jedi
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 5 : Sith Secrets
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 6 : Jedi Assault
  • Tales of the Jedi : Redemption 1 : A Gathering of Jedi
  • Tales of the Jedi : Redemption 2 : The Search for Peace
  • Tales of the Jedi : Redemption 3 : Homecoming
  • Tales of the Jedi : Redemption 4 : The Trials of a Jedi
  • Tales of the Jedi : Redemption 5 : Master
  • Tales of the Jedi : The Freedon Nadd Uprising 1
  • Tales of the Jedi : The Freedon Nadd Uprising 2 : Initiates of the Sith
  • Tales of the Jedi : The Sith War 1 : Edge of the Whirlwind
  • Tales of the Jedi : The Sith War 2 : The Battle of Coruscant
  • Tales of the Jedi : The Sith War 3 : The Trial of Ulic Qel-Droma
  • Tales of the Jedi : The Sith War 4 : Jedi Holocaust
  • Tales of the Jedi : The Sith War 5 : Brother Against Brother
  • Tales of the Jedi : The Sith War 6 : Dark Lord
  • The New Essential Guide to Characters
  • WEG - Tales of the Jedi Companion
  • WOTC - Power of the Jedi Sourcebook

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.