Ooryl Qrygg


Pilote de l'Escadron Rogue, partenaire de Corran Horn

  Ce mâle Gand de la planète Gand reçut à sa naissance, comme tous ses compatriotes, le nom de Gand. Selon ses propres mots, il reçut ensuite le nom de Qrygg, qui correspondrait à un nom de famille dans la plupart des cultures de la galaxie lorsqu'il "laissa sa marque sur le monde". Puis, lorsqu'il parvint à maîtriser l'astronavigation et le pilotage, on lui donna un prénom : Ooryl. Sur Gand, les pronoms personnels ont une grande signification : en utiliser un pour se désigner sous-entend que tous les autres Gands savent à qui il est fait allusion. Et c'est pourquoi pendant longtemps, Ooryl ne parla de lui qu'à la troisième personne. De plus, quand le Gand se sentait rabaissé par ses actes, il utilisait volontairement son nom inférieur pour montrer cette humiliation.

  Six ans après la Bataille de Yavin, Ooryl Qrygg intégra l'Escadron Rogue lorsque celui-ci fut reformé par Wedge Antilles. Il devint dès lors l'équipier de Corran Horn sous la désignation de Rogue Dix. Il fut d'ailleurs l'un des premiers pilotes avec qui le solitaire Corellien se lia d'amitié. Ooryl n'était guère bavard sur les détails physiologiques de son espèce et ne cessait de surprendre ses équipiers ainsi que Wedge Antilles, que ce soit sur sa capacité à stocker le sommeil ou sa force surhumaine. Corran Horn fut le témoin de cette force quand ils durent combattre des commandos impériaux qui s'étaient infiltrés dans la base des Rogues sur Talasea : le Corellien vit ainsi son ailier suspendre un commando par les pieds comme s'il ne pesait rien, puis transpercer la tête d'un autre commando avec une seule main.

  Lors de la première attaque des Rogues contre Lunenoire - Borléias -, la Rébellion avait sous-estimé les défenses planétaires. Durant le combat, Andoorni Hui perdit la vie et trois autre pilotes furent blessés, parmi lesquels Ooryl Qrygg. En effet, son X-wing fut touché et le Rogue fut éjecté dans l'espace. Corran Horn transmit alors ses dernières coordonnées à Tycho Celchu qui parvint à le récupérer malgré le feu nourri de l'ennemi. Dans la bataille, Ooryl avait perdu son avant-bras droit mais sa combinaison s'était heureusement scellée autour de sa blessure, lui évitant ainsi l'asphyxie. Les médecins se démenèrent pour savoir s'il leur serait possible de fabriquer une prothèse adaptée à sa morphologie et lui installèrent provisoirement un étrange dispositif terminé par une pince rudimentaire. Par la suite, le Gand finit par leur apprendre qu'ils leur suffisait de lui greffer une capsule de bacta sur le bras pour accélérer son extraordinaire régénération cellulaire. Les Gands se sont toujours montrés très discrets sur leurs caractéristiques physiologiques, et jusque-là, l'Alliance ignorait que ce peuple possédait une telle aptitude. A bout de deux mois, le bras d'Ooryl repoussa totalement et le Gand n'eut plus qu'à attendre que sa carapace durcisse pour redevenir opérationnel.

  Ooryl était totalement guéri lorsque l'Escadron Rogue reçut pour mission de s'infiltrer sur Coruscant afin de faire tomber les boucliers planétaires du monde-capitale. L'arrivée des non-humains étant très règlementé, les pilotes non-humains de l'Escadron ainsi que Gavin Darklighter et Rhysati Inr furent introduits discrètement sur Coruscant sur le Pulsar Skate de Mirax Terrix. Le groupe d'Ooryl se sépara ensuite pour ne pas attirer l'attention et examiner les lieux. Durant sa progression jusqu'au point de rendez-vous, Ooryl fut le témoin de rafles de Quarrens et de Gamorréens. Il ignorait que ceux-ci étaient destinés à servir de cobaye pour le virus Krytos, qui allait bientôt sévir sur Coruscant. Le Gand retrouva ses camarades dans une cantina de l'Invisec, le ghetto réservé aux non-humains. Mais le groupe manqua d'avoir de sérieux problèmes lorsque Asyr Sey'lar prit Gavin Darklighter pour un Impérial. Ooryl se tint alors près de Riv Shiel pour le retenir au cas où les choses dégénèreraient pour son équipier, le Shistavanéen étant connu pour son caractère emporté.

  Heureusement, Nawara Ven réussit à calmer les Rebelles locaux, mais ce fut à ce moment alors que Corran Horn sema la panique en s'écrasant en moto dans la cantina. Les Impériaux qui le poursuivaient se mirent alors à tirer sur tout ce qui bougeait. Durant un moment, Ooryl se réfugia avec certains de ses camarades chez les Rebelles locaux avant de rejoindre le reste de l'escadron. Pour s'emparer de Coruscant, les Rogues conçurent un plan audacieux : ils décidèrent d'utiliser les miroirs orbitaux afin de provoquer un orage qui leur permettrait de désactiver les boucliers de Coruscant. Ooryl Qrygg fit partie de l'équipe chargée d'attaquer les miroirs orbitaux et joua un rôle décisif lorsque la salle de contrôle fut envahie par un gaz, le Fex-M3d, qui provoque la suffocation. En effet, le pilote se porta alors volontaire pour aller y chercher des masques respirateurs pour ses camarades car, à leur grande surprise, il n'avait pas besoin de respirer. L'Alliance Rebelle parvint à s'emparer de Coruscant mais la victoire eut un goût amère : Corran Horn avait apparemment trouvé la mort durant l'opération suite à un acte de trahison. Après une cérémonie en l'honneur du coéquipier d'Ooryl s'ouvrit le procès pour trahison et le meurtre de Corran d'un autre Rogue, Tycho Celchu. Bien que Corran ait été son ami et son équipier, Ooryl était persuadé que celui-ci se trompait en soupçonnant Celchu de trahison. La suite des événements lui donna raison car un Corran Horn, bien vivant, lava de tout soupçon son camarade.

  Les membres de l'Escadron Rogue n'assistèrent pas à la "résurrection" de Corran lors du procès car ils se trouvaient dans le ciel de Coruscant où ils combattaient le Lusankya d'Ysanne Isard. Durant la fuite du super destroyer stellaire, le vrai traître de l'Escadron, Erisi Dlarit, parvint à s'enfuir en simulant sa capture. De retour au sol, Ooryl fut ravi de retrouver Corran vivant et en bonne santé et Tycho Celchu en liberté. Lors de la fête pour célébrer ces deux événements et la fuite d'Isard, Corran découvrit son héritage Jedi, mais il refusa d'être formé car il voulait avant tout poursuivre Isard pour la mettre hors d'état de nuire et tenir sa promesse faite aux prisonniers du Lusankya de les libérer. Mais Isard avait depuis réussi un coup d'état sur Thyferra et la Nouvelle République refusait d'intervenir dans le gouvernement d'une planète n'appartenant pas à sa juridiction. Corran Horn, Wedge Antilles et Tycho Celchu démissionnèrent alors pour combattre Isard et Ooryl fut le premier des Rogues à les imiter. Ne faisant plus partie de la Nouvelle République, les pilotes choisirent de repeindre leurs X-wings à leur convenance, car ils ne pouvaient plus arborer les couleurs de l'Escadron Rogue. Ooryl surprit une nouvelle fois Wedge Antilles en choisissant de repeindre son appareil entièrement en blanc, mais pour Ooryl et les êtres capables de voir les ultraviolets, cette réalisation était un véritable chef-d'œuvre.

  Les anciens Rogues choisirent de s'attaquer à Ysanne Isard en s'en prenant à sa nouvelle source de revenu : les convois de bacta. Lors de ces attaques, Ooryl fit preuve de sa précision habituelle. En effet, au contraire de Corran Horn et d'autres pilotes, le Gand effectuait des frappes chirurgicales, tirant peu mais juste. Il se distinguait également par le fait qu'il ne manifestait jamais son enthousiasme en parvenant à atteindre un cible, mais Corran Horn soupçonnait son équipier d'être fier de ses performances et de juste savoir mieux gérer son ego que les autres pilotes. De plus, alors que sur la terre ferme son exosquelette lui donnait parfois un air maladroit, dans l'espace, les mouvements de son chasseur étaient fluides et délicats. Lorsque la colonie Haranit leur demanda d'urgence du bacta pour lutter contre une épidémie, Ooryl Qrygg et Corran Horn furent chargés de leur en apporter. Ils pensaient le leur remettre gratuitement mais quand les colons insistèrent pour les payer, les pilotes échangèrent le bacta contre un bon repas et un bain dans les sources chaudes de Haranit pour ne pas froisser la fierté des colons. Mais les choses dégénérèrent très vite : Riv Shiel fut tué lors d'un affrontement et la colonie de Haranit fut rasée en représailles par l'escadron thyferrien dirigé par Erisi Dlarit.

  Sur un plan plus personnel, Ooryl Qrygg apprit qu'il allait subir une inspection de la part de sa planète. En effet, les Anciens de Gand lui envoyèrent à cette époque trois ruet-savii, Ussar Vlee, Syron Aalun et Vviir Wiamdi, chargés de l'observer et de consigner son existence et de la critiquer. Quand Corran Horn et Mirax Terrix l'interrogèrent sur leur présence, Ooryl se montra assez vague et leur affirma que leur présence était un grand honneur. Cependant, son équipier remarqua que la situation semblait déplaire à Ooryl mais rétrospectivement, il semble que le Gand devait surtout être très nerveux. Loyal, Corran fit l'éloge des talents de pilote d'Ooryl. Quand à Wedge Antilles, la présence des observateurs le laissa perplexe et Ooryl dut insister pour qu'ils puissent participer à une mission contre une usine de raffinage du bacta sur Qretu VI. Durant la mission, Antilles dut admettre que les trois Gands se révélaient être des pilotes corrects, même si à son avis ils ne possédaient pas le talent d'Ooryl. Lors de la prise de Thyferra, Ooryl excella particulièrement en pilotage et se montra plus confiant qu'à son habitude au point que Corran Horn le félicita pour sa performance. Il réalisa également un excellent score avec six victoires en un seul engagement.

  Plus tard, Ooryl rejoignit Corran Horn et Tycho Celchu sur le Lusanskya fraîchement capturé et, à la grande surprise des deux hommes, le Gand utilisa la première personne pour parler de lui. Il leur apprit alors que les ruet-savii l'avaient déclaré janwuine et qu'ils retournaient sur Gand pour raconter son histoire. Désormais, comme le veut la coutume gand, quand Ooryl dirait je, ses compatriotes sauraient de qui il parlait. Ooryl avait tenu à ce que son équipier et ami soit le premier à l'entendre s'exprimer ainsi. Il les invita ainsi que tout l'Escadron à assister à la cérémonie qui eut lieu par la suite sur Gand. Après la Guerre du Bacta, les pilotes réintégrèrent officiellement la Nouvelle République et l'Escadron Rogue. Avec ses équipiers, Ooryl participa aux campagnes contre Zsinj et le Grand Amiral Thrawn. Lors du retour d'Isard neuf ans après la Bataille de Yavin, le pilote gand fit partie des Rogues déclarés morts à tort et participa à la libération des anciens prisonniers du Lusanskya. Les Rogues n'eurent ensuite qu'un court répit avant l'éprouvante campagne contre l'Empereur Palpatine ressuscité.

  Onze ans après la Bataille de Yavin, Mirax Terrik Horn vint le trouver pour lui demander si son époux lui avait parlé de son désir de fonder une famille pour découvrir si Corran y pensait sérieusement. Mais Ooryl tira de fausses conclusions de cette conversation et crut que Corran avait des problèmes et qu'il n'avait pas su le voir. Cela déprima Ooryl, et lors d'une conversation avec son ailier, il lui rappela qu'au cours de son janwuine-jika auquel Corran avait assisté, il avait également été nommé Trouveur, une fonction qui est très utile sur Gand. Ooryl proposa alors à son équipier de lui trouver un enfant né des brumes, enfants très précieux pour son peuple. Corran Horn lui assura alors ne pas avoir de problème de ce côté-là, ce qui surprit le Gand car pour Ooryl procréer était le plus grand acte qu'une créature puisse accomplir. Puis, quand Corran lui demanda pourquoi, s'il pensait ainsi, il ne fondait pas un famille, Ooryl haussa les épaules et répondit qu'en tant que janwuine, c'était à sa planète de lui choisir une compagne avec qui il accomplirait alors de bon cœur la fusion génétique. Il acheva de convaincre Corran de réfléchir à l'éventualité d'avoir un enfant en lui disant qu'après avoir rétabli la paix dans la galaxie, ils étaient à présent de leur devoir d'engendrer la génération qui en profiterait.

  Après la disparition de sa femme Mirax, Corran Horn décida de suivre la formation Jedi afin d'être mieux armé pour la retrouver et la délivrer. Ooryl l'accompagna sur Yavin 4 à bord d'une navette de classe Lambda et le laissa piloter, sachant qu'il n'en aurait pas l'occasion avant un moment. Durant le voyage, son ami fut soulagé de le voir utiliser à nouveau la première personne, signe qu'il se sentait mieux. Ooryl lui dit que lors de leur prochaine rencontre, il serait fier d'avoir un Jedi comme ami et ailier. Il le laissa sur place et repartit en ramenant les vingt ingénieurs de la Nouvelle République qui avaient rendu le Grand Temple habitable pour les élèves de l'Académie Jedi. Ooryl rejoignit ensuite les Rogues qui participaient à une campagne contre un nouveau trouble-fête impérial, Léonia Tavira. Lors d'une bataille spatiale, le pilote se retrouva sans le savoir face à son propre équipier. En effet, Corran Horn s'était alors infiltré parmi les Survivants, des pirates à la solde de Tavira et seuls Luke Skywalker et Booster Terrik étaient dans le secret.

  Corran avait toujours trouvé qu'Ooryl Qrygg était un bon pilote, mais lors de leur affrontement, il le trouva plus dangereux qu'il ne l'aurait imaginé. Le Corellien se demanda alors si, inconsciemment, son ami ne se retenait pas contre lui durant leurs simulations. Ne voulant évidemment nuire à aucun Rogue et surtout pas à son ailier, Corran Horn choisit d'utiliser ses canons ioniques pour le mettre hors combat. Malheureusement, une pilote de son unité de pirates du nom de Timmset crut l'aider en tirant sur le X-wing d'Ooryl. Par chance, le Rogue parvint à s'éjecter et Corran Horn ordonna à ses hommes de se retirer pour minimiser les dégâts et laisser les Rogues s'occuper de leurs blessés au lieu de les poursuivre. Quelques temps plus tard, Ooryl et Luke Skywalker rejoignirent Corran Horn pour lui apporter leur aide dans sa lutte contre les Jensaarai à la solde de Léonia Tavira grâce à des ysalamiris. Ooryl fut heureux de retrouver son ami et de pouvoir l'aider à libérer sa femme. Sur place, il fit la rencontre d'Elegos A'kla, qui avait secondé Corran durant sa "pacification" de Courkrus, et se lia aussitôt d'amitié avec le Caamasi.

  Après avoir découvert que Mirax se trouvait sur Susevfi, Ooryl Qrygg pilota avec l'assistance d'Elegos le vaisseau qui les y conduisit tous les quatre. Se doutant que les deux Jedi leur demanderaient de rester à bord pour surveiller le trafic spatial, les deux non-humains prirent l'initiative de programmer l'ordinateur de bord à cet effet afin de pouvoir prendre part au sauvetage. En fin de compte, ils se révélèrent d'une grande utilité grâce à leurs dons respectifs : en effet, alors qu'Ooryl était capable de voir dans le noir, Elegos avait un sens olfactif sur-développé. Les quatre hommes, armés de sabres laser, et de carabines blaster pour les non-Jedi, parvinrent à localiser Mirax Terrik Horn et à la tirer de sa stase artificielle. La situation faillit mal tourner avec l'arrivée du Scélérat, le destroyer stellaire de Tavira, mais Corran Horn sauva la situation grâce aux puissantes illusions propres à la famille Halcyon. Ooryl resta sans doute encore quelques années au sein de l'Escadron Rogue avant de le quitter d'une manière indéterminée, même s'il ne semble pas avoir péri au combat.
Informations encyclopédiques
Ooryl Qrygg
Nom
Ooryl Qrygg
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Pilote de chasse
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
8 157


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Les X-wings, Vol. 1 : L'Escadron Rogue
  • Les X-wings, Vol. 2 : Le Jeu de la Mort
  • Les X-wings, Vol. 3 : Un Piège nommé Krytos
  • Les X-wings, Vol. 4 : La Guerre du Bacta
  • Les X-wings, Vol. 7 : Aux commandes : Yan Solo !
  • Les X-wings, Vol. 8 : La vengeance d'Isard
  • Moi, Jedi

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.