Boss (RC-1138)


Boss était un commando clone, chef de l’Escouade Delta.

  Parmi les 5000 commandos clones de la Grande Armée de la République, bien peu passèrent à la postérité ou eurent l'occasion de survivre jusqu'à la fin de la guerre. Les membres de l'Escouade Delta furent de ceux qui acquirent une solide réputation durant la Guerre des Clones. L'un des membres de cette escouade était Boss, le chef.

  Comme tous les clones de Jango Fett, Boss fut fabriqué par les Kaminoans et naquit sur Kamino. Il fut choisi pour devenir un Commando, un soldat entraîné pour les opérations spéciales. On le plaça dans un groupe de quatre clones. Avec ses frères Hacker, Nitro et Sev, il fut entraîné par le Cuy'val Dar Walon Vau. Le Mandalorien ne ménageait pas ses clones et il n'hésitait pas à se battre avec eux.

  L'entraînement fut rude. Au cours des années passées à s'entraîner avec son groupe, Boss développa comme tous les autres commandos le Facteur H, l'émergence d'une personnalité. Grâce à Jango Fett, les commandos ne furent pas détruits et purent continuer à développer leur personnalité. Boss put ainsi s'affirmer en tant qu'excellent combattant, fin stratège et très bon leader. Ses frères de groupe avaient en effet confiance en ses décisions et avaient pris l'habitude de les suivre. C'est donc tout naturellement que Boss devint le chef de son groupe. C'est à cause de cette particularité qu'il obtint ce pseudonyme. Chose amusante, Boss hérita aussi de l'accent de Jango Fett.

  Lorsqu'il fut temps de désigner officiellement les escouades, Boss fut officiellement nommé Sergent par Walon Vau (à qui il avait brisé un bras durant un combat) et eut ses frères sous ses ordres. Le groupe prit le nom d'Escouade Delta et devint au fil des entraînement l'une des plus prometteuses escouades qui soient. Le commandement de Boss et son dévouement pour l'escouade n'y étaient pas pour rien.

Boss (RC-1138)


  Boss était un chef respecté et un excellent soldat. Son second, Hacker, lui vouait une franche admiration et l'épaulait continuellement dans ses tâches, notamment avec les assignements de mission et les deux autres clones, plus dissipés qu'eux. Fier de servir la République, il peignit son armure avec ses couleurs, l'orange et le blanc. Il symbolisa son statut de leader avec quatre petits points orange sur le torse.

  Boss était en contact radio permanent avec CT-1425, un Conseiller Clone qui faisait l'intermédiaire entre lui et le Commandement de la République. S'adressant uniquement au chef d'escouade, le Conseiller fournissait les ordres de mission et des aides tactiques. Grâce à lui, Boss put toujours mener ses tâches à bien. Lorsque pour une raison ou une autre le contact n'était pas possible, Boss devait improviser les tâches et les objectifs. Étant bon stratège, il n'avait aucun mal à le faire à chaque fois que la situation l'exigeait.

  De manière générale, Boss savait analyser son environnement afin d'en tirer toutes les ressources possibles. Il avait l'œil pour détecter les positions de tir adéquates et savait improviser des pièges quand nécessaire. Ses pièges préférés étaient d'ailleurs faits à base de Dispositifs Explosifs Improvisés. Les tactiques qu'il développait à chaque situation permirent à l'escouade de toujours rester en vie et d'accomplir ses missions avec brio. Le fait que les autres clones lui obéissaient au doigt et à l'œil jouait pour beaucoup dans l'obtention de la victoire.

Boss (RC-1138)


  L'Escouade Delta fut envoyée en mission pour la première fois en -22, lorsque la Bataille de Géonosis éclata. Les clones furent insérés séparément sur le champ de bataille à bord de canonnières. Leur mission était d'éliminer Sun Fac, un lieutenant géonosien. Boss fut donc introduit dans la Grande Arène seul, avec comme objectif immédiat de rallier ses équipiers. Entraîné pour combattre, il n'eut aucun mal à se débrouiller seul et avec une escouade réduite jusqu'à ce qu'ils soient tous réunis. Après quoi, ils pourchassèrent Sun Fac. Alors que ce dernier s'enfuyait à bord d'un chasseur, Boss ordonna à Sev de se servir de son sniper pour endommager le vaisseau. Ce dernier vint s'écraser, entraînant Sun Fac dans la mort.

  Puis l'escouade fut assignée à la mission d'une autre escouade, qui avait péri en tentant de l'achever. Il fallait désactiver une usine de droïdes située dans les entrailles de la planète, afin d'empêcher les armées séparatistes d'être continuellement alimentées. Boss mena son escouade à travers le dédale de galeries souterraines et de conduits de maintenance, jusqu'à atteindre les pièces vitales de l'usine. Là, il ordonna la pose d'explosifs et fit tout sauter. L'escouade put s'enfuir vivante grâce à l'extraction que Boss avait demandée au Conseiller.

  Juste après, le Commandement décida d'envoyer les clones récupérer les codes de lancement de la flotte séparatiste afin d'empêcher celle-ci de fuir Géonosis. Ils infiltrèrent une Sphère et se séparèrent pour saboter des composants. Boss se rendit dans la zone de stockage des super droïdes de combat. Il dut se faire très discret au risque de voir des dizaines de ces machines se réveiller et l'attaquer. Finalement, il parvint à insérer un ver dans une console, ce qui permit au Conseiller de détruire les stockages. Après quoi l'escouade se retrouva sur le pont du vaisseau, où elle eut très peu de temps pour récupérer les codes avant l'explosion de l'engin.

Boss (RC-1138)


  La réussite de l'Escouade Delta ne passa pas inaperçue, d'autant plus que bon nombre des escouades qui avaient été envoyées sur Géonosis n'étaient pas revenues ou avaient perdu des membres. Le Commandement de la République nota l'efficacité des Delta et les réutilisa souvent au cours des trois années de conflit. Ainsi, Boss mena en -21 ses hommes à bord du Prosecutor, un Acclamator détourné par des esclavagistes Trandoshans, à bord duquel les clones avaient passé de long mois. L'insertion se fit également à part. Ignorants des conditions à l'intérieur du Prosecutor, les Deltas furent pris par surprise et Sev et Nitro furent capturés. De plus, un brouillage gênait les communications. Pour la première fois de sa vie, Boss était réellement livré à lui-même, entièrement coupé du monde extérieur. C'était une situation qu'aucun clone n'aimait expérimenter. De plus, Boss avait peur de perdre des membres. Pour lui, ça aurait été un échec personnel comme professionnel.

  Heureusement pour sa conscience, il put reprendre contact avec Hacker puis ils délivrèrent leurs frères. Ils purent ensuite désactiver le brouillage et reprendre contact avec le Conseiller. Par la suite, ils éliminèrent les forces trandoshans restantes. Lorsqu'un vaisseau de Contrôle droïde sortit d'hyperespace à proximité, le clone reçut l'ordre de repousser les vagues d'ennemis se lançant à l'abordage du vaisseau. Aiguillé par le Conseiller, il détruisit alors les générateurs de bouclier des hangars afin de sceller définitivement ces derniers. Le dernier hangar était en revanche infesté de droïdes. Boss grimpa à bord d'un RT-TT et se servit de son canon principal pour réduire le hangar et son contenu à néant.

  Pour finir, le vaisseau droïde ouvrit le feu sur le Prosecutor, réduisant les défenses du vaisseau à vitesse grand V. Se pensant condamnés, les clones se mirent tacitement d'accord pour infliger un maximum de dégâts à l'ennemi avant de mourir. Boss était résolu à avoir une fin honorable. Mourir ne lui faisait pas peur, après tout il avait été élevé pour ça. Mais avoir une fin digne était tout ce qu'il pouvait offrir à ses clones. Par chance, ils n'eurent pas à mourir, l'Acclamator Arrestor étant venu à temps à leur secours.

Boss (RC-1138)


  Juste après cette mission il enchaîna sur la récupération de l'Escouade Oméga durant sa mission à l'Intersection Corello-Perlemienne. Puis il fut affecté avec ses frères sur Coruscant afin d'aider l'Escouade Oméga et Kal Skirata à démanteler un réseau terroriste.

  Cette mission conjointe permit aux deux escouades de se rapprocher, malgré leur rivalité et la compétitivité existant entre chacun de ses membres. Boss et Neuf apprirent à mieux se respecter et à ne pas considérer l'autre comme un ennemi parce qu'ils avaient eu un instructeur différent. Chacun d'eux était un excellent chef d'escouade, le succès de cette mission le leur confirma. Après cela, il continua à en mener à bien avec ses frères.

  Boss mena par la suite ses hommes en -19 sur Kashyyyk, où ils délivrèrent le chef Wookie Tarfful et mirent un terme à un début d'invasion séparatiste, les trandoshans et la CSI s'étant en effet alliés pour réduire tout Kashyyyk à l'esclavage. Une opération suffisamment importante pour que le Général Grievous lui-même soit présent sur la planète. Les informations récupérées à ce moment permirent par la suite à la République de se préparer pour la Bataille de Kashyyyk.

  A la fin de leur mission sur Kashyyyk, les clones perdirent Sev. Les ordres du Commandement étaient stricts et les empêchèrent d'aller à son secours. Boss frôla l'insubordination, tant l'idée de laisser un de ses frères derrière lui l'insupportait. Mais c'était un commando, et les commandos obéissaient toujours, surtout lorsque l'ordre de repli venait de Maître Yoda lui-même. Yoda félicita l'escouade et leur fit comprendre que leur travail sur Kashyyyk avait été vital pour la République. La perte de Sev affectait toujours Boss, mais il n'abandonna pas pour autant et repartit aussitôt en mission avec ses deux frères restant.

  On ignore ce qu'il advint de Boss après cela ainsi que la façon dont il réagit à l'Ordre 66.


Actualités en relation

Solo : Les scénaristes parlent du gros caméo du film

Cela fait plusieurs jours maintenant que Solo : A Star Wars Story est sorti en France et dans le monde : il est donc temps pour l'équipe du film d'assurer le service après-vente en se livrant à une nouvelle vague...


Star Wars Resistance : Quelques détails officiels et un visuel en fuite

Quelques mois après avoir été dévoilée, au printemps dernier, voilà que Star Wars Resistance, la prochaine série d'animation de Lucasfilm, refait parler d'elle ! En effet, il a été annoncé, à l'occasion du rendez-vous annuel...


Solo : La presse française, entre curiosité et désenchantement

Dévoilé en avant-première au Festival de Cannes, mardi dernier, Solo : A Star Wars Story a vite eu droit à ses premières critiques et retours francophones, publiés tout le long de la semaine. Une fois n'est pas...


Direction Chicago pour la Star Wars Celebration 2019 !

Après une Star Wars Celebration 2017 assez fournie et intéressante, Lucasfilm avait décidé de faire l'impasse sur une édition 2018 de sa fameuse convention, notamment à cause de la sortie de Solo : A Star Wars Story en plein...


[MAJ] Le prochain spin-off centré sur le jeune Lando Calrissian ?

Mise à jour du 16/05/2018 Première a mis à jour son article. Lucasfilm leur aurait fait savoir qu'il s'agissait d'un malentendu entre leur journaliste et Kathleen Kennedy. Point de spin-off sur Lando à l'horizon immédiat...


Informations encyclopédiques
Boss (RC-1138)
Nom
Boss (RC-1138)
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Taille
1.83m
Fonctions
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
91 128


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Boss (RC-1138)" 4.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Lucasarts - Republic Commando
  • Republic Commando

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.