Bodhi Rook


Bodhi Rook était un pilote de cargo impérial avant de faire défection grâce à Galen Erso et de rejoindre l'Alliance rebelle. Il participa au vol des plans de l'Etoile de la Mort sur Scarif avec l'Escadron Rogue One.

Continuité : Canon


  "Ton père, il a dit que j'pouvais devenir un type bien. Qu'il était pas trop tard... pour me racheter si j'avais le courage. D'écouter mon cœur… et d'agir."
Bodhi Rook à Jyn Erso, après la destruction partielle de Jedha


  Bodhi Rook était un jeune humain natif de Jedha qui, comme beaucoup de ceux de sa génération, avait rejoint l'Empire Galactique. Bodhi devint rapidement un talentueux pilote ainsi qu'un technicien compétent, capable d'opérer sur différentes navettes en vol ou à l'arrêt. Il pilotait avec aisance différents modèles, de la navette de classe Lambda au cargo de classe Zeta.

1. Pilote impérial



  De nature plutôt réservée, Bodhi accepta ses différentes missions même si rien ne ressemblait à ce qu'il avait imaginé. Le pilote effectuait des trajets de routine entre Jedha et Eadu, apportant les cristaux kyber volés au temple de la ville sainte jusqu'au complexe secret de l'Initiative Tarkin.
  Bodhi ne savait pas à quoi les cristaux servaient et ignorait tout ou presque sur le projet de l'Étoile de la Mort. Avec les années, le pilote en vint à détester ce qu'il faisait, ne pouvant plus supporter sur la souffrance du peuple de Jedha dont il était témoin tous les jours, et les différentes exactions de l'Empire dans la galaxie. Néanmoins, Bodhi était trop craintif pour tenter quoi que ce soir et préféra détourner le regard, s'adonnant à des jeux d'argent et des paris sportifs. Il gagna beaucoup d'argent et en perdit autant en remisant les crédits obtenus. Il ne devint pas riche avec ce nouveau passe-temps qu'il partageait avec ses compagnons pilotes, mais il développa tout de même son sens de l'observation et un certain sens tactique.

  Puis, un beau jour, alors qu'il avait vingt-cinq ans et qu'il se rendait comme à son habitude sur Eadu, Bodhi rencontra Galen Erso qui lui expliqua à quoi servaient les cristaux kyber. Le scientifique mit le pilote au défi de pouvoir encore se regarder dans le miroir maintenant qu'il savait le mal qu'il servait. Bodhi sut vaincre son anxiété et décida d'aider Galen. Le scientifique lui confia un message qu'il devait absolument remettre à l'Alliance rebelle, expliquant la faille qui avait été intentionnellement installée dans l'Étoile de la Mort. Bodhi Rook fit défection et se rendit sur Jedha à la recherche de Saw Gerrera.

Bodhi Rook


2. Défection


2.1 Aux mains de Saw Gerrera



  Bodhi Rook quitta donc l'Empire et il ne fallut pas longtemps avant que l'Empire et le directeur Orson Krennic soient informés de sa défection, ce qui valut l'émission d'une prime de 75.000 crédits sur sa tête. Sur Jedha, Bodhi trouva difficilement les Partisans de Saw Gerrera et fut victime de la paranoïa de ce dernier : en effet, les frères Benthic et Edrio l'emmenèrent cagoulé dans leur base secrète dans les catacombes de Cadera.

  Bien qu'impressionné par Saw Gerrera, imposant dans son armure sombre, Bodhi prit son courage à deux mains et répéta qu'il n'avait pas été capturé, qu'il était venu de son plein gré lui livrer un message de Galen Erso. Cependant, Saw était un homme prudent, trop peut-être, et fit appel à Bor Gullet pour sonder l'esprit du pilote renégat. L'imposant Mairan rampa vers Bodhi et l'étreignit de ses tentacules. La créature confirma ainsi que le pilote disait la vérité. Mais à quel prix ? En effet, après cet acte de torture, Bodhi était complètement confus et livré à lui-même dans sa cellule.
  Quand il reprit ses esprits, il rencontra Cassian Andor, Chirrut Îmwe et Baze Malbus, tous les trois enfermés dans la cellule voisine. La discussion fut écourtée quand de violents tremblements de terre secouèrent soudain les catacombes : Jedha venait d'être l'objet du tir inaugural de l'Étoile de la Mort. Cassian força la porte de sa cellule et Baze fit sortir Bodhi. Une fois rejoints par Jyn Erso, la fille de Galen, ils coururent jusqu'à la navette pilotée par K-2SO qui quitta Jedha en toute hâte, avant que l'orage extraordinaire qui ravageait l'horizon ne les atteigne.

Bodhi Rook

Bodhi Rook, torturé par Bor Gullet


2.2 Retour sur Eadu



  En route vers Eadu, Bodhi expliqua à Jyn, émue, que c'était son père qui lui avait donné le courage d'agir contre l'Empire. Mais le pilote, face à la puissance destructrice de l'Étoile de la Mort, se demandait s'il n'était pas déjà trop tard. Jyn lui assura que non : ils allaient retrouver Galen et le ramener à l'Alliance pour qu'il explique tout.

  Bodhi conseilla à Cassian et K-2SO de voler en rase-motte pour ne pas se faire détecter à l'approche du complexe impérial. Mais à cause de l'obscurité, de la pluie et des pics rocheux affleurant, l'atterrissage sur Eadu fut brutal, endommageant ainsi lourdement le vaisseau. Bodhi accompagna Cassian sur la crête la plus proche afin d'avoir une vue dégagée sur le complexe. Le pilote assura de plus au Rebelle qu'un dépôt de vaisseaux se trouvait non loin où ils pourraient voler une navette.
  Une fois en position, Bodhi s'empara des électrojumelles et indiqua à Cassian qui était Galen Erso parmi tous les scientifiques étrangement de sortie. En réalité, ils avaient été convoqués par Orson Krennic qui venait d'arriver : ce dernier savait que la fuite venait de ce laboratoire secret. Cassian congédia ensuite Bodhi et lui ordonna d'aller trouver un vaisseau : le pilote suspecta que le Rebelle avait autre chose en tête mais obéit.

  De retour au vaisseau où K-2SO avait déjà effectué de nombreuses réparations, ils furent avertis qu'une escadrille de l'Alliance était en approche. Bodhi et le droïde de série KX prirent tout l'équipement dont ils avaient besoin et le transférèrent à bord d'une navette-cargo. Quand l'attaque des chasseurs rebelles survint, le pilote renégat se trouvait donc hors de danger. Des X-Wing bombardèrent le complexe impérial et Galen Erso fut tué dans les explosions. Des chasseurs TIE furent envoyés en réponse, plongeant ainsi la région dans le chaos complet.
  Cassian ramena finalement Jyn à la navette réquisitionnée par Bodhi, et ils furent ensuite rejoints par Chirrut et Baze. Une fois au complet, ils décollèrent sans plus attendre et quittèrent Eadu. Bodhi ne dit mot dans la dispute qui suivit entre Jyn et Cassian, qu'elle accusait d'être responsable de la mort de son père.

Bodhi Rook

Bodhi, Cassian et K-2SO à l'approche d'Eadu


2.3 Mission sur Scarif



  Alors que quelques jours auparavant il était encore un impérial, Bodhi Rook se retrouva par la force du destin au cœur de l'Alliance rebelle sur Yavin 4. Mais, en dépit du message transmis par Galen à Bodhi, puis rapporté par Jyn au reste de l'équipe, Mon Mothma n'obtint pas le consentement du Conseil pour mener une attaque décisive sur Scarif et ainsi dérober les plans de l'Étoile de la Mort. En effet, sans les plans, il était impossible d'exploiter la faille mise en place par Galen Erso.

  Cependant, comme Bodhi, Cassian, Chirrut et Baze, de nombreux Rebelles considéraient que Jyn avait raison et étaient prêts à la suivre sur Scarif ; le sergent Ruescott Melshi, Pao et bien d'autres se regroupèrent autour de la fille de Galen et écoutèrent ce qu'elle avait à dire. L'Opération Fracture du général Davits Draven prit donc une tournure bien différente que prévue. Bodhi assura que même, s'ils allaient être un peu serrés, tout le commando rentrerait dans la navette-cargo dérobée sur Eadu. À l'intérieur, le pilote fut un peu désemparé quand, par le poste radio, quelqu'un lui demanda ce qu'il se passait dans ce vaisseau interdit d'accès, ainsi que son nom de code. Pressé par Jyn, Bodhi inventa "Rogue One" : ce serait le nom de leur groupe. K-2SO mit un terme à la communication et le vaisseau décolla.
  À l'approche de Scarif, Bodhi fit preuve de sang-froid et prétendit au poste de contrôle avoir été dérouté depuis Eadu. Il transmit les codes d'authentification et la navette-cargo put se poser sur la plateforme 9, au milieu des plages de ce monde forteresse. Pendant la descente, Bodhi expliqua à Cassian que les plans devaient se trouver dans la citadelle.

Bodhi Rook

Bodhi, attendant la confirmation du poste de contrôle impérial à l'approche de Scarif


  La mission de Bodhi était de rester dans la navette afin d'être prêt à quitter Scarif une fois les plans récupérés : cette tâche incomba à Jyn, Cassian et K-2SO. Pendant ce temps, Chirrut, Baze, Melshi et Pao se dirigeraient vers l'est et feraient diversion. Au signal de Cassian, les différents groupes rebelles attaquèrent et la bataille de Scarif commença.

  Caché dans la navette-cargo avec d'autres Rebelles, Bodhi se fit discret et transmit par radio de fausses informations au poste de commandement impérial afin de disperser la garnison de stormtroopers et shoretroopers. Toutefois, les différents groupes d'assaillants furent contraints de se replier avec l'arrivée des TCB-TT. Heureusement, la flotte de l'amiral Raddus était arrivée et une partie des chasseurs de l'Escadron Bleu d'Antoc Merrick avait pu franchir le bouclier de Scarif à temps.
  Soudain, Cassian, en panique, contacta Bodhi : le bouclier étant fermé, il fallait absolument prévenir la flotte qu'il fallait le détruire afin de pouvoir transmettre les plans. Bodhi n'étant pas connecté à la tour de communication, il dut trouver un autre moyen d'émettre. Il bricola dans la navette de quoi émettre le message, mais encore fallait-il activer le commutateur général. Bodhi chargea quelqu'un de s'en occuper pendant qu'il courait sur le champ de bataille pour se raccorder au réseau, malgré les tirs croisés. Il attira cependant l'attention de shoretroopers mais fut sauvé à temps par des Rebelles et regagna la navette-cargo.

  De là, grâce au sacrifice de Chirrut qui avait activé le commutateur général, Bodhi put émettre un message à l'attention de la flotte. Ce fut l'amiral Raddus qui entra en contact avec lui et Bodhi lui expliqua qu'il fallait à tout prix détruire le bouclier de Scarif. Quelques secondes après avoir rempli sa mission, et sans même avoir le temps de prévenir Cassian, un shoretrooper envoya une grenade dans la navette. Bodhi Rook n'eut pas le temps d'évacuer et périt dans l'explosion.

Bodhi Rook

Bodhi se raccordant au réseau de Scarif pour émettre vers la flotte rebelle




Actualités en relation

HoloNet | Publication d'un nouveau pack de fiches canons

Alors qu'une partie de la galaxie se remet au boulot, les équipes HoloNet n'ont pas chômé ! En effet, nous vous proposons aujourd'hui un pack de 42 fiches de l'univers Canon concocté par Boba Heet, Revan, Jek...


Lucasfilm dévoile tout un programme de publication pour The Mandalorian

Ce n'est pas parce que la Star Wars Celebration 2020 n'aura pas lieu, que Lucasfilm n'a pas quand-même quelques annonces à nous faire passer pendant l'été ! En effet, alors que quatre mois nous séparent encore...


Informations encyclopédiques
Bodhi Rook
Nom
Bodhi Rook
Espèce
Date de naissance
-25
Lieu de naissance
Date de décès
0
Lieu de décès
Taille
1.72m
Fonctions
Pilote
Vaisseau
Affiliation
Interprété par

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
11/08/2016

Date de modification
03/06/2020

Nombre de lectures
16 237


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.