Rookie One


Talentueux pilote rebelle dont le véritable nom est inconnu, Rookie One a survécu à la bataille de Yavin et même sauvé l’Alliance quelques temps avant la bataille de Hoth.

  

I. Un pilote de talent [haut]


  Rookie One (phon. ʁuki wan) était un jeune pilote qui s'illustra au sein de l'Alliance Rebelle grâce à ses talents remarquables aux commandes de chasseurs stellaires. Peut-être le plus grand exploit de ce pilote avait-il été d'être un anonyme célèbre : en effet, "Rookie One" n'avait rien d'un nom, ce n'était qu'un surnom qu'il s'était donné et qui lui servit de nom d'usage au fil du temps et des missions. Personne n'a jamais su ou dévoilé sa véritable identité.
  Né puis ayant grandi sur la planète Tatooine dans une ferme hydroponique, il s'engagea dans la Rébellion très jeune - aux alentours de dix-huit ans - et fut accepté pour faire ses preuves dans une base secrète située au cœur du Canyon du Mendiant. Alors qu'il était à bord d'un T-16 Skyhooper et prêt à décoller, il eut la surprise d'entendre la voix d'un de ses amis, Hack, qui était à la radio de la tour de contrôle.

Rookie One
C'est le premier pilotage militaire pour Rookie One, dans un T-16 Skyhooper.
Image extraite du jeu vidéo Rebel Assault.


  Après avoir décollé, il retrouva très vite deux autres T-16, dont l'un était son instructeur. Le premier test consistait à vérifier s'il était déjà capable de maîtriser les bases du pilotage, c'est-à-dire savoir manier son vaisseau sans percuter les parois. Un jeu d'enfant pour lui.
  Dans le canyon, en arrivant à une bretelle, son instructeur annonça à Rookie One qu'il y avait un choix à faire : ou continuer de le suivre sur un chemin difficile, ou suivre l'ailier qui prendrait une voie simple. Bien décidé à relever le défi, Rookie One s'engagea sur la voie de droite. Le danger consistait surtout en un court étranglement où la marge d'erreur était minime, pourtant le jeune pilote la franchit sans incident. Le reste fut très simple et ils retrouvèrent l'ailier à la jonction un peu plus loin avant de sortir du canyon.

  Vu qu'il savait piloter correctement son vaisseau, Rookie One passa à la seconde épreuve. Des cibles mobiles avaient été disséminées dans des montagnes et il fallait en détruire au moins cinq tout en évitant les piliers. Rien de bien compliqué pour le pilote, qui fit bonne impression. Son instructeur lui annonça qu'il avait bien mérité un A-Wing et qu'il allait poursuivre son entraînement avec le commandant Farrell. Mais comme Rookie One, face à la facilité de ses épreuves, s'était montré quelque peu fanfaronnant, son instructeur lui conseilla de ne pas s'adonner à ce genre de comportement avec le commandant s'il voulait faire bonne figure.

  Effectivement, en orbite de Tatooine, Farrell annonça aussitôt la couleur en disant qu'il aimait les pilotes faisant preuve de sérieux et de discipline, deux qualités qui manquaient souvent aux jeunes pleins d'énergie. Rapidement intimidé, Rookie One fila droit et suivit, pour son épreuve, le commandant dans un champ d'astéroïdes. Il devait, en plus d'éviter de se crasher, détruire un maximum d'astéroïdes de glace qui se trouvaient sur leur chemin. La traversée ne fut pas très difficile, étant donné que les pilotes prirent un chemin assez dégagé. Farrell indiqua donc à son élève de se rendre vers la planète Kolaador pour terminer son entraînement, au vu de ses capacités illustrées jusqu'alors. Ils se séparèrent donc, le commandant de retour vers Tatooine et le jeune bleu dans l'infinité de l'espace.

  En arrivant sur Kolaador, Rookie One fit la connaissance du commandant Ru Murleen, une pilote émérite qui allait être son ultime instructrice. Mise au courant des qualités du jeune homme, elle choisit de lui faire passer un parcours très sévère, malgré son caractère ouvert et indulgent qui contrastait avec celui du commandant Farrell.
  Ce parcours, Rookie One ne l'avait pas vu venir. S'il avait achevé jusque-là des trajets avec brio étant donné que les obstacles n'étaient pas très serrés, il découvrit sur Kolaador un chemin semé d'embûches, et à une vitesse telle que malgré une forte concentration, il lui était compliqué de bien anticiper ses mouvements. Pour s'en sortir, il décida de suivre à la lettre le conseil de son instructrice : il la suivit de près et copia tous ses mouvements. Ce n'était peut-être pas ce qu'il y avait de plus honorable mais cela lui sauva la vie, contrairement à bien d'autres pilotes. Cette réussite impressionna Murleen qui décida de l'inviter prendre un verre pour fêter ça.

II. Escarmouches contre l'Empire [haut]


1) Bataille sur Tatooine [haut]


  Ru et Rookie échangèrent quelques mots hors de leurs chasseurs, mais peu de temps : les alarmes se mirent à sonner avec un message d'urgence, indiquant que la base rebelle de Tatooine était attaquée. Sans perdre de temps, les deux pilotes se rendirent au hangar et Rookie One pilota pour la première fois le célèbre chasseur T-65 X-Wing. Un troisième pilote était présent sur Kolaador : Thurlow Harris, qui les accompagna.
  Comme Kolaador était proche de la planète de sable, le trio arriva rapidement. Mais l'attaque était déjà lancée et Ru Murleen estima qu'il était plus prudent de s'attaquer directement au Destroyer Stellaire en orbite pour empêcher l'acheminement de renforts ennemis, ainsi que troubler pendant quelques instant leurs communications et leur hiérarchie. Avec leurs seuls appareils monoplace, les pilotes rebelles attaquèrent sans vergogne le vaisseau ennemi qui disposait de nombreux turbolasers et qui se défendait aussi avec des Chasseurs TIE. Mais par une habile stratégie, Rookie One limita sa présence dans la ligne de tir des canons : il volait dans le sillon du flanc du croiseur, attaquant aux lasers la défense ennemie. Arrivé au bout, il entamait un long demi-tour pour s'approcher des dômes-générateurs d'écrans déflecteurs et les attaquer aux lasers, avant de revenir au nez du destroyer en le longeant sur l'autre flanc. Il lui fallut plusieurs passages pour venir à bout de ces cibles, tout en évitant la chasse ennemie qui n'en démordait pas malgré l'aide de ses deux ailiers.
  Quand le destroyer fut assez vulnérable, Rookie One arma une paire de torpilles à protons présente dans son chasseur sur ordre de Murleen pour détruire la passerelle de commandement. Il n'avait droit qu'à un seul coup, et la tâche ne fut pas aisée : de nombreux TIE passaient devant lui, ce qui en faisait des cibles pour l'ordinateur de tir. Ce fut grâce à du calme et de la concentration que le jeune pilote verrouilla la bonne cible et rendit l'imposant vaisseau sans commandement.

Rookie One
Rookie One tire ses torpilles avec succès contre le destroyer.
Image extraite du jeu vidéo Rebel Assault.


  Pas le temps de crier victoire qu'il fallait immédiatement aller sauver ce qui pouvait encore l'être à la surface de la planète. Les réacteurs à plein régime, le groupe arriva à portée de radio de la base secrète du Canyon du Mendiant. La tour de contrôle, en état d'alerte, répétait qu'ils étaient attaqués. Rookie One reconnut la voix qui leur parlait : c'était son ami Hack. Il le rassura, leur groupe approchait à toute vitesse et arrivait dans un instant. Mais des Chasseurs TIE étaient déjà en route avant eux et furent les premiers à atteindre la base secrète. En quelques tirs de lasers, ils détruisirent la tour de contrôle et provoquèrent des réactions en chaîne qui causèrent la destruction de toute la base. Rookie One entendit le dernier cri de terreur poussé par son ami, les tirs de TIE en fond.
  Malgré la mort "en direct" de son ami, le jeune pilote resta concentré et commença à poursuivre les responsables du carnage. Ils étaient trois et commencèrent à s'échapper dans le Canyon. Parti à leur poursuite, Rookie One ne se laissa pas impressionner par leur vitesse car il disposait d'un atout par rapport aux Impériaux : il connaissait le lieu. C'est alors que, un par un, il abattit ses ennemis avant qu'ils n'aient le temps de sortir du canyon et d'appeler des renforts.
  Quand Rookie One eut détruit les trois chasseurs, un autre X-Wing arriva en renfort auprès du groupe : c'était le commandant Merrick Simms. Il avait repéré en arrivant des TR-TT attaquer l'astroport de Mos Eisley. Ru Murleen ordonna à Rookie One et Harris de s'occuper avec Simms de ces troupes au sol pendant qu'elle allait couper le ravitaillement impérial. Les trois hommes volèrent à très basse altitude pour détruire plusieurs bipodes et quelques navettes de débarquement à l'aide de leurs puissants lasers, même s'ils ne purent tous les éliminer tant ils étaient nombreux.

  Ils furent interrompus dans leur attaque en découvrant sur leurs senseurs qu'un groupe de TIE, dont un Intercepteur, était en train de fondre sur eux. Ils n'avaient pas d'autre choix que de battre en retraite et retourner en orbite.
  Mais les vaisseaux ennemis ne les lâchaient pas, et la seule solution dont disposaient les Rebelles était d'essayer de les semer dans le champ d'astéroïdes. Pour Rookie One, cela n'avait rien à voir avec son entraînement aux côtés de Farrell : le champ était plus important, les astéroïdes plus gros et plus serrés, et la longueur de son X-Wing à cause de ses ailerons rendait des manœuvres bien plus dangereuses qu'avec un petit A-Wing.
  La course dura un moment, sans parvenir à se défaire des poursuivants. Ce ne fut qu'au moment de sortir du champ d'astéroïdes que Rookie One, en tête, vit peut-être leur dernier moyen de s'en sortir : un astéroïde troué qui tournait sur lui-même orientait sa cavité vers eux. Rookie One s'y engouffra sans hésiter, le tout pour le tout, et les Rebelles passèrent de justesse tandis que les TIE à leurs trousses, les suivant de près, percutèrent le roc. Simms, Harris et Rookie One purent souffler. Un peu plus sereinement, ils se replièrent sur une autre petite base.

2) La défense de la base Gamma [haut]


  Cette base était appelée la "base Gamma", et avait été installée sur une planète glacière inconnue. Les Rebelles disposaient de quelques speeders T-47 qu'ils avaient déjà réussi à adapter pour les conditions climatiques difficiles. Rookie One fut assigné à une simple mission de reconnaissance dans le secteur. Ce qu'il croyait être comme une nouvelle perte de temps s'avéra fructueux : il repéra quelque chose tomber du ciel et en informa la base, qui lui demanda de vérifier de quoi il s'agissait. Le jeune pilote confirma rapidement ce qu'il suspectait : un droïde sonde impérial avait atterri et allait sans doute repérer la base rebelle en peu de temps. Rookie One reçut l'ordre de traquer le droïde et de le détruire avant qu'il ne puisse prévenir l'Empire de leur présence ici.
  Exécutant les ordres, il suivit la machine jusque dans une immense caverne, mais quelle ne fut pas sa surprise : des tas de droïdes sondes étaient déjà dedans et commençaient à lui tirer dessus. À cause des roches de la caverne, sa radio et son radar étaient inefficaces, et il dut retrouver son chemin dans la grotte qui contenait de nombreuses intersections, toujours sous le feu des droïdes qu'il tentait de détruire au maximum sur son passage.
  Après avoir longtemps tourné en rond, Rookie One parvint enfin à trouver la sortie. Sa radio rétablie, il reçut immédiatement un appel de la base Gamma qui lui somma de revenir immédiatement, car des TB-TT approchaient et l'escadron avait besoin de son aide.

  Sans poser de question, le jeune homme arriva pleins gaz, juste à temps pour commencer l'assaut. La stratégie était d'attaquer les quadripodes aux lasers, afin d'entamer progressivement leur blindage - l'astuce d'utiliser les câbles de remorquage n'ayant été improvisée que trois ans plus tard par Luke Skywalker. Après plusieurs passages, les T-47 réussirent à rogner suffisamment de coque sur les walkers pour les mettre hors service, et les faire tomber. On peut supposer que c'est depuis cet affrontement que l'Empire décida d'intensifier le blindage de ses TB-TT pour les rendre totalement imperméables aux lasers.
  Mais au moment de rentrer à la base et de terminer l'évacuation, Rookie One perdait de l'énergie dans son moteur et commençait à descendre. N'étant pas très loin, il assura à ses ailiers de ne pas perdre de temps pour le chercher et d'aller assurer la défense du dernier transport, et qu'il les rejoindrait après. Il réussit à atterrir en douceur, le manque de puissance ralentissant le vaisseau.

Rookie One
Rookie One contraint de rejoindre la base rebelle à pied.
Image extraite du jeu vidéo Rebel Assault.


  Après une courte marche, il arriva près d'une issue annexe de la base. Malheureusement pour lui, les Snowtroopers impériaux avaient déjà investi les lieux et, armé d'un simple pistolet, Rookie One fut obligé de se frayer un chemin à travers les couloirs, croisant des groupes armés qu'il devait affronter. Le danger était constant, et n'ayant pas eu complètement le temps de se familiariser avec la base, certains couloirs ne le menaient pas toujours où il voulait.
  Grâce à beaucoup de chance, Rookie One arriva au hangar où il ne restait que son X-Wing, un astromécano déjà installé. Poursuivi par les troopers, il parvint à monter et à décoller pour rejoindre le transport en orbite. Il y retrouva Ru Murleen, qui lui dit avoir besoin d'aide pour l'aider à couvrir le transport des vagues de Chasseurs TIE, le temps qu'il puisse sauter en hyperespace. Effectivement, un X-Wing en plus ne fut pas de trop, et grâce aux efforts conjugués de Murleen, Rookie One et Harris, le dernier transport rebelle parvint à s'enfuir en direction de Yavin 4.

III. La bataille de Yavin [haut]


1) Entraînement préalable [haut]


  Quand le groupe de Rookie One, Ru Murleen, Thurlow Harris et Merrick Simms arrivèrent à la base de Yavin 4, c'était déjà l'effervescence : le Faucon Millenium était arrivé avec à son bord les plans volés de l'Étoile de la Mort, elle-même sortie de l'hyperespace derrière la géante gazeuse. C'est donc à peine rentrés que les pilotes rejoignirent le briefing du général Dodonna pour savoir comment mener l'attaque.
  Alors que le gros des pilotes était encore en train de se préparer, Rookie One eut le temps de faire un dernier entraînement le long d'une rivière, entre deux falaises. Dans le cas où les groupes Or et Rouge n'échouent leurs tirs de torpilles sur la bouche d'aération, ce devait être au groupe Bleu de tenter sa chance et Rookie One préféra se préparer à traverser la tranchée. Pour cela, il devait détruire le long de cette rivière le plus grand nombre de cibles possibles, qui remplaçaient les futurs canons laser.

2) Ouvrir la voie [haut]


ATTENTION : Ce passage peut comprendre des divergences notamment avec le film Un Nouvel Espoir et/ou l'Univers Étendu Legends. Ces informations doivent être consultées avec prudence, étant donné que le jeu vidéo Rebel Assault dont Rookie One est le héros a pris de nombreuses libertés vis-à-vis de l'œuvre originale.


  Le pilote n'eut guère le temps d'en faire beaucoup : la station de combat venait d'être détectée, et le groupe Bleu fut chargé de s'assurer de la sûreté du chemin pour le gros des forces. À quatre X-Wings, le groupe remarqua un Destroyer Stellaire qui coupait la trajectoire vers l'Étoile de la Mort, et qui lâchait plusieurs vagues de Chasseurs TIE.
  La bataille à presque un contre vingt-cinq fut intense. Les TIE approchaient de chaque X-Wing la plupart du temps par groupe de trois, et à toute vitesse. Certaines manœuvres nécessitaient de la coordination entre les pilotes et de nombreux échanges radios étaient nécessaires.
  En pleine action, Rookie One entendit Murleen dire à Simms qu'il avait des ennemis derrière lui. Immédiatement, le jeune pilote les eut dans sa ligne de mire et il disposait d'une fenêtre d'action très restreinte avant qu'ils n'ouvrent le feu : si Simms venait à être détruit, la mission entière aurait été mise en péril. Rookie One agit donc sans se poser de question et aligna les trois chasseurs ennemis, sauvant ainsi son supérieur.
  Quand les quatre Rebelles en eurent fini avec les TIE, le Destroyer Stellaire quitta sa position, ce qui ouvrit une voie directe à toute la chasse de l'Alliance vers la gigantesque station spatiale.

Fin des divergences.


3) Attaque de l'Étoile de la Mort [haut]


  Lorsque la trentaine de vaisseaux approcha de la station de combat sous les tirs anti-aériens, Luke Skywalker amorça la première attaque. Dès lors, tout le monde y alla de son assaut. Rookie One, à pleine vitesse, zigzaguait entre les turbolasers pour en détruire un maximum ; tantôt il volait en rase-mottes, ce qui avait pour conséquence de réduire son rayon d'action mais en étant protégé, soit il prenait de l'altitude à la merci des canons mais avec un plus large rayon d'action. Dans un savant mélange de prudence et d'audace, il put détruire un certain nombre de canons avant l'arrivée de la chasse impériale.
  Pour optimiser les approches des vaisseaux vers la tranchée, le groupe Bleu s'attaqua à une batterie d'artillerie imposante. Tout cela ne les arrangeait pas, car en plus de cela des Chasseurs TIE s'étaient joints pour un corps-à-corps sanglant auprès de l'Alliance. Couvert par Simms, Murleen et Harris, Rookie One attaqua les boucliers sur le socle du canon pour accéder aux générateurs de puissances en-dessous. L'espace était assez grand pour y faire passer son X-Wing et, en quelques essais, il parvint à détruire toutes les cellules énergétiques : la batterie était alors inutilisable.

  Après que le groupe de Y-Wings "Or" se soit fait massacrer par Dark Vador, le Seigneur Sith s'en prit à plusieurs autres vaisseaux rebelles. Il détruisit le chasseur de Harris et endommagea celui de Ru Murleen, qui fut contrainte d'abandonner le combat. Rookie One, pour sa part, eut la chance de ne pas entrer dans sa mire car le groupe Rouge entama son attaque "de secours", avec deux groupes successifs. Quand Skywalker, sauvé de justesse dans la tranchée par Han Solo, tira ses torpilles dans la bouche d'entrée, Rookie One repartit avec les quelques rares survivants de cette bataille. Il participa à la décoration des deux héros un peu plus tard.

IV. Aux alentours de Dreighton [haut]


1) Une patrouille mouvementée [haut]


  Un peu plus d'une année après la bataille de Yavin, Rookie One se trouvait en patrouille dans le célèbre Triangle de Dreighton, avec le commandant Kirby. Ils recevaient un message de détresse brouillé d'un vaisseau civil attaqué non loin par l'Empire : le Corellia Star. Comprenant que le pilote avait été tué après un abordage, les deux Rebelles s'attendirent à l'arrivée imminente de Chasseurs TIE. Ils mirent leurs B-Wings en position d'attaque et affrontèrent plusieurs vagues d'appareils impériaux tout en s'approchant de Dreighton : le signal du transport venait de là-bas.
  Quand la chasse impériale fut hors d'état de nuire, les Rebelles se remirent en mode patrouille en orbite de la planète. Ayant eu vent des rumeurs comme quoi il existerait des "vaisseaux fantômes" dans le Triangle, il supposa que les TIE qu'ils venaient de rencontrer pouvaient en être, étant donné la vitesse particulière avec laquelle ils leur sont tombé dessus. La conversation fut interrompue par une reprise du signal de détresse du Corellia Star, mais au même moment, ils se firent littéralement surprendre par de "vrais" chasseurs fantômes : les V38 impériaux, qui étaient encore une fois en test. Rookie One se fit arracher un aileron et perdit deux moteurs sur quatre, ce qui lui faisait perdre trop de puissance pour rester en orbite : il fut rapidement attiré par la gravité de la planète et s'éjecta de justesse avant que l'appareil n'explose. Kirby, quant à lui, fut totalement détruit en orbite par les chasseurs.

  Seul au milieu du désert, Rookie One utilisa un GPS en transférant les données de son tableau de bord pour se guider par le signal du transport civil. Il découvrit alors un poste avancé impérial dans lequel il entra et se fraya un chemin, échangeant quelques fusillades avec les stormtroopers en garnison.

Rookie One
Rookie One progressant dans le poste Alpha.
Image extraite du jeu vidéo Rebel Assault II.


  En retrouvant le cargo, le Rebelle se fit repérer ce qui déclencha l'alerte. Alors qu'il montait à bord pour prendre les commandes et amorcer le décollage, les Impériaux fermèrent les portes du hangar ce qui poussa Rookie One à emprunter un autre chemin : celui des larges tunnels de minage sous le poste Alpha et dans les montagnes. Avec une habileté inouïe pour manier un YT-1300 seul, le jeune pilote ne déplora aucun dégât critique durant son parcours et s'échappa depuis un puits d'aération. Une fois en orbite, il sauta très vite en hyperespace pour rejoindre la flotte de l'Alliance.

3) Dans la Ceinture d'Arra [haut]


  Les Impériaux n'avaient pas encore effacé les données du journal de bord, et les Rebelles purent récupérer le message de détresse envoyé un peu plus tôt, bien clair à présent : le pilote du cargo avait surpris l'Empire en train d'extraire du minerai d'oridium dans la Ceinture d'Arra, l'un des sommets du Triangle de Dreighton. Le minerai en question devait servir à la confection d'une nouvelle arme ; les Rebelles ayant déjà échappé de justesse à l'Étoile de la Mort, ils ne voulaient pas risquer de voir monter une nouvelle menace d'envergure et l'amiral Ackbar décida qu'il fallait envoyer une patrouille vérifier les dires du pilote de cargo.

  Rookie One fut désigné pour cette opération ; puisqu'il avait récupéré le Corellia Star et s'avérait être le seul à avoir survécu à une attaque furtive qui était certainement liée à cette histoire de minerai, il était un élément indispensable pour recouper toutes les informations qui pouvaient être trouvées. Dans cette mission, il accompagnait les pilotes Ace Merrick, qui dirigeait la patrouille, et Ina Rece. À eux trois, ils formaient le groupe Rascal ; Rookie fut Rascal 2.

  Pour entrer dans la Ceinture d'Arra, il fallait d'abord traverser un champ d'astéroïdes. Ce dernier n'était pas sans risque, car outre les blocs de pierre de toutes tailles qui flottaient dans tous les sens, il y avait un nombre conséquent de mines spatiales, prêtes à s'aimanter à tout vaisseau pour le faire sauter. Les trois pilotes devaient donc faire très attention à détruire celles sur leur chemin. En sortant des météorites, les trois pilotes mirent plein gaz pour passer entre deux mines qui, essayant de s'accrocher, ne furent pas assez rapides et explosèrent l'une contre l'autre. Les Rebelles, quant à eux, avaient trouvé qu'ils s'étaient bien amusés.
  Mais la fête n'était pas terminée pour autant. Une fois dans la Ceinture, Ina repéra sur ses senseurs une escadrille d'Intercepteurs TIE venus pour les arrêter. Les trois X-Wings se mirent en position de combat pour leur faire face dans une escarmouche violente. Les trois pilotes étaient en infériorité numérique et technique (les Intercepteurs étant plus rapides, maniables et mieux armés que les X-Wings), mais grâce à une bonne coordination, ils s'en sortirent sans dégâts. À l'issue du combat cependant, un dernier TIE se mit à coller le chasseur de Rookie One et s'apprêtait à le verrouiller ; Ina Rece arriva juste à temps pour le détruire et le trio poursuivit sa route.

  Bientôt, les Rebelles trouvèrent une immense station minière, plus grosse que ce qu'ils pouvaient connaître. Tout portait à croire que c'était dans cette station de traitement que les Impériaux excavaient le minerai d'oridium. Les trois appareils s'engouffrèrent depuis le couloir d'accès et atteignirent finalement le cœur de la station. Pour pouvoir sortir, les chasseurs détruisirent les boucliers des conduits d'aération, qui provoqua très rapidement une surchauffe entraînant l'implosion du complexe. Rookie One, Rece et Merrick eurent le temps de sortir avant l'explosion et décidèrent de rentrer après une mission couronnée de succès.
  Mais au moment de sauter en hyperespace, les Rebelles furent attaqués en traîtres par des V38. Merrick et Rece périrent à quelques secondes d'intervalle et seul Rookie One, une nouvelle fois, put s'échapper.

V. Les chasseurs Fantômes [haut]


1) Vers Imdaar [haut]


  Grâce aux enregistrements de vol dans l'ordinateur de bord du X-Wing de Rookie One, l'Alliance rebelle a pu identifier les Chasseurs Fantômes de l'Empire. Le temps jouant ainsi contre eux, les Rebelles durent élaborer un plan pour voler un prototype de ce chasseur afin de l'étudier et d'espérer trouver une parade contre cette technologie furtive. À la fin du briefing, l'amiral Ackbar dit à Rookie One de se préparer pour son entraînement à bord d'un TIE. Le jeune homme s'était en effet porté volontaire un peu plus tôt pour remplir cette mission d'infiltration, aidé par l'agent qui allait l'attendre sur la planète Imdaar.

  Avant de pouvoir se mettre aux commandes d'un V38, Rookie One devait assurer à l'État-Major qu'il était capable de manipuler les vaisseaux impériaux. On le mit donc sous l'aile de l'amiral Krane, un pilote de la Rébellion particulièrement expert dans le maniement très sensible des chasseurs TIE.

---------------------
"Si tu veux t'en sortir, il va falloir que tu penses comme un pilote de l'Empire."
L'amiral Krane à Rookie One, avant de commencer le parcours en Chasseur TIE.
---------------------

  Au début, Rookie One se montrait sûr de lui, un peu trop au goût de l'amiral. Il lui fit comprendre que ces chasseurs étaient très fragiles dû au fait qu'ils n'avaient ni bouclier ni blindage, et par conséquent le moindre choc à leur vitesse pouvait être fatal. Rookie One devait donc changer totalement d'état d'esprit, même s'il se familiarisait à peu près avec la maniabilité du TIE. Il suivit donc l'amiral dans un long canyon, affrontant des obstacles tant sur les côtés qu'au-dessus et en-dessous d'eux, et traversant parfois des nuages qui les rendait temporairement aveugles.
  Presque vers la fin du parcours, les deux vaisseaux se retrouvèrent à une intersection et l'amiral provoqua gentiment son élève en l'invitant à le suivre s'il avait du cran. Rookie One relevant le défi, il surprit le vétéran en restant derrière lui pour traverser un passage étroit et plein d'obstacles. Mais l'amiral ne savait pas que Rookie One avait déjà eu affaire au parcours bien plus dangereux de la planète Kolaador, et le jeune pilote avait donc une certaine expérience de ce genre de pilotage.
  En sortant du canyon, l'amiral Krane fut agréablement étonné des talents de Rookie One qui n'avait percuté aucune paroi avec ce vaisseau tout nouveau pour lui. Ils retournèrent à la base pour monter à bord de Y-Wings afin de voler en direction d'Imdaar. Avec eux se trouvait un autre pilote : Darnell Reggs.

  Tous les trois en chemin vers Imdaar, leurs senseurs repérèrent une importante formation d'Intercepteurs TIE se dirigeant droit sur eux. Ces ennemis étaient particulièrement agressifs et l'accrochage se voyait très intense, notamment à cause de la maniabilité difficile des bombardiers face à des chasseurs très légers et donc rapides. Heureusement, l'affrontement s'avéra victorieux pour les trois Rebelles et Rookie One entra seul en hyperespace pour la planète Imdaar, l'amiral Krane et Reggs n'ayant été là que pour l'escorter jusqu'à son point de saut.

  Sa sortie d'hyperespace se fit à l'orée du champ d'astéroïdes de la planète. Ce champ avait subi des installations de l'Empire : certains blocs de roche avaient été dotés de canons sentinelles, programmées pour faire feu sur tout appareil approchant, ainsi que de larges boucliers capables d'agir comme de véritables murs. Rookie One se devait de détruire les générateurs pour ouvrir un espace assez grand pour y faire passer son vaisseau, tout en tirant sur les canons et en évitant les météorites. Il parvint à se frayer un chemin pour se rendre à son point de rendez-vous sur la planète. Son contact l'attendait et lui fit signe pour atterrir. Quelle ne fut pas la surprise du pilote quand il découvrit que cet agent rebelle n'était autre que son ancienne instructrice et ailière Ru Murleen.

2) Infiltration et vol d'un chasseur [haut]


  Murleen avait préparé deux motos-jet pour s'approcher de la base impériale. Pour la discrétion du bombardier, ils avaient dû se retrouver très loin des positions ennemies. Rookie One abandonna donc son vaisseau et son casque de pilote pour chevaucher une moto-jet, guidé par Ru Murleen à travers les immenses marécages d'Imdaar. Sur le chemin, il devait protéger la jeune femme qui parfois se faisait importuner par des mynocks, attirés par les câbles électriques du véhicule.
  En arrivant à la plate-forme d'atterrissage impériale, et malgré les doutes de Rookie One sur leurs capacités à passer au nez et à la barbe des gardes, ils purent assommer deux stormtroopers et dérober leurs armures pour passer inaperçus, avant de prendre le contrôle d'une navette Lambda. Murleen au pilotage, ils furent tous deux circonspects de ne rien trouver aux coordonnées enregistrées dans l'ordinateur de bord, en orbite d'Imdaar. Après un contact radio et un code d'authentification, ils découvrirent avec stupeur l'apparition du super destroyer Le Terreur, qui les invita à apponter.

Rookie One
"Nous avons ordre de patrouiller la zone, il y aurait des intrus.
— Je n'en ai pas été informé. Qui vous a donné cet ordre ?
— Euh, où sont les hangars ?"
Rookie One (à droite) se fait démasquer par un officier.
Image extraite du jeu vidéo Rebel Assault II.


  À bord du Terreur, les deux Rebelles cherchèrent au hasard le chemin vers la réserve de TIE Fantômes. Mais alors qu'ils entraient dans un secteur à l'accès restreint, un officier qui les a croisés leur demanda de s'expliquer quant à leur présence. La supercherie fut rapidement découverte et l'alerte fut donnée. En voulant fuir, les infiltrés se retrouvèrent dans un cul-de-sac et Rookie One eut pour mission de couvrir sa collègue qui essayait de court-circuiter une porte. Malgré sa position inférieure par rapport aux autres stormtroopers, Rookie One disposait d'un monticule de caisses parfait pour se mettre à couvert et tint bon le temps de pouvoir s'enfuir. Mais la course ne fut que de courte durée, car en même temps que l'alarme, leur position fut donnée pour concentrer toutes les forces là-bas au plus vite. Il y eut des échanges de tir dans un couloir jusqu'à ce qu'ils soient acculés au vide : un pont était relevé et il fallait trouver une solution très rapidement. Rookie One, toujours sous le feu de quelques troupes ennemies, détruisit avec son blaster les supports du pont juste au-dessus d'eux ; la manœuvre fit tomber et aligner la passerelle. Les deux espions traversèrent alors sans attendre, et se retrouvant dans un nouveau cul-de-sac sans porte cette fois, avec des gardes sur leurs talons, Murleen pensa que c'était fini pour eux. Rookie One venait alors de remarquer une plaque d'égouts et décida de s'y engouffrer juste à temps avant d'être repérés.

Ils allumèrent leurs capteurs infrarouges pour se déplacer dans ce dédale de tunnels et de tuyaux. Sachant que les Impériaux étaient déterminés à les trouver, Rookie One ouvrait la marche tandis que sa partenaire couvrait ses arrières. Ils croisèrent plusieurs groupes de stormtroopers et quelques droïdes de sécurité avec lesquels plusieurs échanges de lasers éclatèrent. Finalement, le duo trouva un ascenseur qui les mena directement à un hangar de V38. Les Rebelles montèrent à bord du premier TIE venu sans se faire repérer, et Rookie One eut la charge de se tenir aux canons laser. Murleen réussit à décoller et, l'appareil n'étant pas autorisé à se déplacer, l'alerte retentit à nouveau.

  Bien des soldats et des tourelles tentèrent de les arrêter, mais face à la fermeture des portes du hangar, ils choisirent de passer directement par la superstructure du destroyer. En arrivant près des réacteurs, Rookie One dut détruire les générateurs de faisceaux qui maintenaient un bouclier actif : non seulement la coupure de ce bouclier leur dégagerait l'issue dont ils avaient besoin, mais en plus cela déréglerait rapidement la température des réacteurs.
  Une fois hors du Terreur qui commençait à exploser de l'intérieur, le chasseur des deux Rebelles se fit attaquer par d'autres V38 : l'Empire avait déployé autant de chasseur possibles pour les arrêter. Rookie One dut particulièrement être attentif car les ennemis utilisaient leur manteau d'invisibilité pour se rapprocher rapidement. Comme ils devenaient visibles pour pouvoir tirer, cela ne lui laissait qu'une fenêtre très restreinte pour tirer le premier. Finalement, Murleen parvint à trouver la commande pour activer elle-même le champ d'invisibilité de leur appareil et ils étaient en sûreté.

3) L'usine Imdaar Alpha [haut]


  Quand le Terreur explosa complètement, il révéla un énorme bâtiment construit sur la lune de la planète : Imdaar Alpha. Ils n'avaient pas le choix : cette usine était la base de l'existence des chasseurs fantômes, et ils devaient le détruire pour terminer leur mission. Entrant aussitôt dans le complexe, ils firent face à un bon nombre de tourelles et de petits vaisseaux de sécurité qui, malgré le fait qu'ils soient dans un TIE, avaient compris que c'était un vaisseau volé.
  Après s'être infiltrés dans de nombreuses salles, les Rebelles finirent au cœur du complexe. Le seul moyen de s'en sortir était que Rookie One détruise les bases d'un rayon énergétique pour le dévier de son axe ; le rayon, peut-être plus puissant encore que la lame d'un légendaire sabre laser, faisait fondre en un rien de temps l'épais blindage du bâtiment, une fissure par laquelle le TIE Fantôme put passer pour sortir. Le rayon énergétique toucha un point sensible de l'usine, ce qui provoqua une réaction en chaîne aboutissant à l'annihilation de toute l'installation, et des derniers V38. L'Alliance n'était pas seulement victorieuse, mais également sauvée.

---------------------
"Ça n'a pas dû être facile, je veux bien le croire, mais tu t'en es quand même bien tiré !"
Rookie One se faisant féliciter par Krane à son retour.
---------------------

  En revenant à la base rebelle, les deux héros se firent acclamer par les autres pilotes qui n'en revenaient pas de voir le fameux vaisseau impérial venir se poser tranquillement à l'endroit prévu à cet effet. L'amiral Krane en personne vint à leur rencontre et, connaissant mieux Rookie One que Ru Murleen, lui parla directement en lui disant qu'il n'imaginait pas le voir réussir. Le jeune pilote, en récompense de sa bravoure, reçut une médaille de l'amiral ainsi qu'une invitation à venir piloter avec lui à tout moment, ce qui était un grand honneur et une marque de reconnaissance très forte. Fort de toutes ces aventures riches en émotions, Rookie One et Ru Murleen échangèrent un baiser devant tous les pilotes qui ne manquèrent pas de le commenter par des hourras.

Rookie One
Rookie One félicité par l'amiral Krane pour son courage.
Image extraite du jeu vidéo Rebel Assault II.


  Après cette décoration, il demanda à Ru ce que l'Alliance allait bien pouvoir faire du dernier chasseur fantôme existant. Ils ignoraient tous les deux qu'une sécurité perfectionnée avait été installée sur cette arme redoutable pour prévenir tout détournement : un système d'autodestruction. Le vaisseau explosa donc sur sa plate-forme, heureusement éloigné de tous et ne causant aucun blessé. Rookie One, tout autant surpris que Ru Murleen, resta coi face à cet événement impromptu ; mais il avait la réponse à sa question : rien.
  Suite à cela, le pilote - comme sa partenaire - ne refit plus parler de lui au cours de la guerre. Il est peu probable qu'il se soit retiré de l'armée pendant le conflit, et sans doute a-t-il continué d'être un pilote de chasse anonyme dans divers accrochages contre l'Empire. On ne sait pas s'il a participé à la bataille d'Endor ; Wedge Antilles étant connu pour avoir été le seul pilote rebelle à avoir survécu aux deux Étoiles de la Mort (Luke Skywalker n'ayant pas combattu dans l'espace pour la deuxième), soit Rookie One a été tué durant cette bataille, soit il n'y a pas pris part.


En savoir plus

  Rookie One est le héros des deux jeux vidéo Rebel Assault et Rebel Assault II: The Hidden Empire.

  Il est interprété dans le premier jeu par un acteur non identifié pour sa version masculine et par une certaine "Ru Murleen" pour sa version féminine (mais ce nom n'est sûrement qu'un pseudonyme). Dans le second jeu, il est joué par l'acteur américain Jamison Jones et doublé en Français par Vincent Barazzoni (orthographié Barazoni).

  Initialement, Vincent Lee, le créateur des Rebel Assault, imaginait Rookie One interprété dans le deuxième opus par les acteurs Tom Cruise ou Michael J. Fox - plus connu comme étant le personnage de Marty McFly dans la trilogie Retour vers le Futur.

  Au cours de son entraînement de base dans le Canyon du Mendiant dans Rebel Assault ainsi que celui à bord d'un Chasseur TIE dans Rebel Assault II, Rookie One a la possibilité de choisir temporairement un chemin plus facile, ce qui influe sur les points finaux. L'équipe d'Holonet a choisi par défaut de faire faire au personnage les trajets difficiles pour la biographie.

  Dans le premier Rebel Assault, il est évident que Rookie One était un avatar de Luke Skywalker : élevé dans une ferme de Tatooine, il se montre très bon pilote et va même, dans cette partie non-canon du jeu, tirer les torpilles qui détruiront la première Étoile de la Mort. De plus, dans la cinématique de fin, on voit un jeune homme de dos seul, avec de longs cheveux blonds, une veste jaune et un pantalon brun avancer pour recevoir sa médaille pour sa bravoure ; les mêmes tenue et chevelure que Luke dans Un Nouvel Espoir.

Rookie One

À gauche, Luke Skywalker dans Un Nouvel Espoir. À droite, Rookie One dans Rebel Assault. Ils paraissent bien similaires…


  Naturellement, comme c'est Luke Skywalker qui a tiré les torpilles, ce passage du jeu comme quoi l'action fut de Rookie One n'a pas été gardée dans cette fiche. Les faits relatés dans Rebel Assault qui entraient en contradiction directe avec le film original ont été légèrement adaptés ou volontairement omis pour faciliter la lecture de la fiche.

  Dans ce même jeu, il y avait la possibilité de choisir le sexe de Rookie One : ses lignes de texte avaient été doublées deux fois. Avec la sortie de Rebel Assault II, la version officielle a été d'en faire un homme et le choix féminin du premier opus est aussitôt devenu non canon.

  L'explication du mystère de son nom était de permettre aux joueurs de s'identifier eux-mêmes grâce à un surnom plutôt qu'un "vrai" nom de personnage. Si cela pouvait marcher dans le premier opus, ça devenait impossible avec le deuxième où l'on voyait clairement le visage du pilote. Cette identification avait tout de même quelques limites, notamment vis-à-vis de sa couleur de peau : dans le premier jeu, les rares fois où il est vu de face, il a déjà la peau blanche.

  Dans le premier Rebel Assault, Rookie One doit retrouver son X-Wing à la base Gamma. Néanmoins, il affronte des stormtroopers classiques alors qu'il se trouve sur une planète de glace. Par souci de cohérence et de simplification à la lecture, l'erreur dans le jeu a été corrigée lors de la rédaction et les stormtroopers sont remplacés par des snowtroopers.

  À la fin du jeu Rebel Assault II, la récompense que Rookie One reçoit de l'amiral Krane dépend de la difficulté avec laquelle le jeu a été terminé, allant de la simple poignée de main à l'invitation à être son ailier. Cette dernière, réservée au niveau le plus difficile, a été gardée pour la fiche.

  En Anglais, le terme Rookie signifie "débutant", "bleu", souvent associé au jeune âge, et s'accorde aussi bien aux hommes qu'aux femmes. Il désigne une personne toute nouvelle dans un domaine et par conséquent inexpérimentée.


Actualités en relation

HoloNet : Des créatures Star Wars à l'honneur du nouveau pack de fiches

Et voilà, une nouvelle semaine est passée, les publications du week-end sont arrivées. Après avoir volé avec l'escadron Rogue, explorons d'autres pans de l'univers Legends. Cette fois-ci, l'équipe (Boba Heet, Islerding Minor...


HoloNet : Publication d'un pack de fiches Rogue Squadron - Opposition Rebelle

Est-ce un aiwha ? Est-ce un X-wing ? Non c'est Boba Heet qui revient avec un pack de fiche sur la série X-Wing : Rogue Squadron (vous savez ces engins qui volent comme des aiwhas). Ce week-end...


HoloNet : Critique de L'Ère de la Rébellion - Les Héros

L'Ère de la Rébellion - Les Héros sort aujourd'hui, le 6 novembre 2019, chez Panini Comics. Il s'agit du premier volume pour l'époque de la Trilogie Originale, et il fait suite aux deux numéros consacr...


HoloNet : Publication d'un pack sur La Légende des Jedi

Après l'Ancienne République et un voyage dans la continuité Canon, nous voici repartis dans l'univers Légendes, et plus particulièrement dans La Légende des Jedi, avec notre tout premier pack de novembre ! Sur l'instigation...


HoloNet : Critique de l'extension Offensive de The Old Republic

Pour commencer, faisons un rapide point en arrière. Les deux dernières extensions de The Old Republic offraient à l'époque un nouveau système : une histoire en épisodes disponible pendant la durée de l'abonnement, ce que l'on...


Informations encyclopédiques
Rookie One
Nom
Rookie One
Surnom
Petit
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Armes
Vaisseau
Affiliation
Interprété par
Jamison Jones (Rebel Assault II), Vincent Barazzoni (VF Rebel Assault II)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
10/02/2019

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
647


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Rookie One" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.