Gume Saam


Gume Saab était un sénateur de la République secrêtement pro-séparatiste lors de la Guerre des Clones.

  Gume Saam était un sénateur Ishi Tib en poste lors du début de la Guerre des Clones et visiblement jusqu'à sa fin. Être hypocrite et corrompu, il recevait des pots de vin de la part du Techno-Syndicat afin de faire valoir leurs intérêts au Sénat puisqu'ils s'étaient rangés du coté de la Confédération des Systèmes Indépendants. On ignore si Saam représentait au Sénat Tibrin, le monde d'origine de son espèce, puisque celle-ci s'était ralliée officiellement sous l'égide de Dooku, chef de la confédération qui avait exécuté le tyran Suribran Tu et avait ainsi libéré les Ishi Tib de son joug. Lorsque la Guerre des Clones débuta, il assista à l'embarquement de milliers de troupes clones depuis un balcon, en compagnie d'autres sénateurs ainsi que du Chancelier Suprême Palpatine. Il semblait être un fervent sénateur de la République

  Toujours est-il que Gume Saam s'allia avec Lott Dod, sénateur de la Fédération du Commerce et un représentant du Clan Bancaire InterGalactique dénommé Nix Card afin d'augmenter leurs profits et pour tirer des avantages commerciaux ( souvent illégaux ) de la guerre. Gume Saam s'assura que le Techno-Syndicat reçoive sa part du profit même si, évidemment, c'était surtout le sien qui l'intéressait. Ainsi, avec la bénédiction de Lott Dod et Nix Card, il rédigea un projet de loi qui déréglementerait les banques et ainsi permettrait d'allouer de nouvelles lignes de crédits à la République. Cette dernière pourrait ainsi s'endetter d'avantage en empruntant au Clan Bancaire InterGalactique assez de crédits pour payer aux Kaminoans de nouvelles troupes clones.

  Gume Saam présenta son projet de loi au Sénat Galactique. L'opinion fut partagée. Si certains sénateurs tels que Bail Organa, Onaconda Farr, Mon Mothma et Padmé Amidala furent contre, plusieurs sénateurs, à l'exemple de Halle Burtoni et Mot-Not Rab, furent pour le projet. Saam fut aussi fortement appuyé par son allié Lott Dod. Un débat fut lancé, la cohue envahit le Sénat jusqu'à ce que Padmé prit la parole. Elle accusa les sénateurs d'ignorer leurs responsabilités morales en voulant prolonger la guerre qui, selon elle, avait assez duré. Saam lui demanda alors si elle suggérait de se rendre aux Séparatistes. Elle lui répondit qu'elle préférait négocier avec eux plutôt que d'acheter de nouveaux clones afin de continuer la lutte. Mot-Not Rab s'exclama en colère que la République ne pouvait pas négocier avec les Séparatistes, les traitant d'animaux. La cohue repartit de plus belle et il fut finalement décidé que le vote du projet de loi de Saam serait reporté à plus tard, une décision qui surprit l'Ishi Tib et Lott Dod.

Gume Saam

Gume Saam présente son projet de loi.


  La séance levée, Saam et Dod se rendirent au bureau de Nix Card. Celui-ci, découragé par la tournure des évènements, déclara que la nouvelle loi leur aurait rapporté des millions de crédits. Saam assura Card qu'il avait fait de son mieux afin que le projet de loi soit approuvé. Lott Dod le rassura : il avait joué son rôle dans ce complot à la perfection. Il lui rappela que le véritable problème était la sénatrice Amidala. Nix Card leur confia qu'il avait espéré que les années auraient tempéré son idéalisme. À ces mots, Saam lui répondit qu'il connaissait quelqu'un qui s'occuperait de l'éliminer. Nix Card fut contre l'idée : ils étaient des hommes de commerce, ne gérant pas les affaires par la violence. Mais lorsque Lott Dod proposa de commettre simplement des actions qui allaient en engendrer, le plan fut approuvé par Card. Cependant, le Muun expliqua que le vote du Sénat ne dépendait pas seulement de l'opinion d'Amidala mais de la majorité du Sénat. Or la majorité des sénateurs étaient contre la déréglementation des banques. Nix Card proposa alors de planifier une attaque sur Coruscant elle-même, une proposition qui fut du goût de Saam. Nix Card lui rétorqua alors avec désinvolte qu'il se moquait de ce que pensait le sénateur : il n'était qu'un acteur mineur dans ce complot.

  Quelques temps plus tard, Saam et Lott Dod se retrouvèrent encore une fois dans le bureau de Nix Card. Avec celui-ci, ils reçurent une communication holographique du Comte Dooku en personne, le chef de la Confédération des Systèmes Indépendants. Saam fut informé d'un évènement bien particulier : le Congrès Séparatiste, situé sur la planète Raxus, avait voté favorable à ce que des pourparlers de paix soient déclarés avec la République. Nix Card était des plus découragés et Saam non plus n'était pas enchanté à cette idée. Si la paix venait à être établi, il allait perdre beaucoup de ses profits, comme il l'expliqua à Dooku. Le Comte lui répondit qu'après l'attaque qu'il se tramait contre Coruscant, le processus de paix serait définitivement abandonné. Le Sith assura aux trois conspirateurs qu'eux et les entreprises pour lequel ils travaillaient recevraient leur juste part voire bien plus…

Gume Saam

Dooku promet à Saam ainsi qu'à Nix Card et Lott Dod qu'ils recevront leur part du profit.


  Gume Saam et Lott Dod se rendirent ainsi au Sénat afin de voter pour le projet de loi de l'Ishi Tib. Arrivés là-bas, la sénatrice Padmé Amidala annonça la proposition des Séparatistes pour des négociations de paix. Onaconda Farr demanda à ce que tous votent à l'instant, le Vice-Président du Sénat Mas Amedda leur donna le feu vert et les sénateurs commencèrent à voter. Gume Saam et Lott Dod commencèrent à paniquer : le moment de l'attaque était tout proche.

  Soudain, une panne de courant survint, plongeant le Sénat dans l'ombre. La panique se propagea sur toute la planète et des explosions se déclenchèrent dans les rues. Lorsqu'un semblant de calme revint au Sénat, quelques instants plus tard, Gume Saam annonça aux sénateurs que l'explosion du générateur de puissance du système électrique de Coruscant avait été identifiée comme une attaque séparatiste. Le vote tourna en la faveur du projet de loi de Saam : tandis que les pourparlers de paix avec les Séparatistes étaient rejetés, le projet de Saam fut enfin approuvé. Les banques furent déréglementées et de nouveaux clones commandés, à la grande joie de Lott Dod et Saam. Ainsi, malgré le chaos qu'il contribua à provoquer sur Coruscant avec l'aide de Dooku, Saam s'en tira avec encore plus de profits. Le vil sénateur continua évidemment à "servir" la République jusqu'à la fin de la Guerre des Clones, ce conflit dévastateur qui fut entièrement planifié par le maître de Dooku, Dark Sidious, qui se trouvait en fait à être le Chancelier Palpatine, une chose que jamais Saam ne parvint à voir.

Gume Saam

Malgré tout le chaos qu'il a causé, Gume Saam sourit en pensant au profit qu'il a réalisé en complotant avec Dooku.



Actualités en relation

Holonet : Chère communauté...

Chère communauté, chers fans de Star Wars. Je ne sais même pas comment commencer cette actualité tant le sujet me paraît complexe à aborder avec toi, mais aussi parce que je n'aurais jamais pensé un jour être l...


Informations encyclopédiques
Gume Saam
Nom
Gume Saam
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Sénateur
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
30/09/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
4 782


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Revenge of the Sith : The Visual Dictionary
  • Star Wars - The Clone Wars : Episode Guide
  • Star Wars : The Complete Visual Dictionary
  • Star Wars : The Visual Dictionary
  • Star Wars Episode II : L'Attaque des Clones
  • Star Wars Episode III : La Revanche des Sith
  • The Clone Wars S03E10 - Heroes on Both Sides
  • WOTC - The Unknown Regions (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.