Samar


Samar était un officier des services de renseignements de l'armée de la République du temps de la Guerre Civile des Jedi et il participa à la mission qui permit de capturer le Seigneur Noir des Sith Dark Revan.

Continuité : Legends


  Samar était un officier des services de renseignements de l'armée de la République lors de la Guerre Civile des Jedi qui se déroula de -3.959 à -3.956. Le Khil était un meneur d'homme et cette capacité lui permit sans doute de diriger plusieurs opérations d'espionnages visant à stopper les Sith et réduire leur influence sur des planètes. Il n'était pas un formidable guerrier mais il savait se défendre en combat. En l'an -3.957, il fit partie de ceux qui participèrent à la capture du Seigneur Noir des Sith Dark Revan.

  Tout commença lors de la mission à Sernpidal qui consistait à voler un cylindre codé qui contenait les codes cryptés des capteurs du vaisseau-amiral de Dark Revan. L'objet était en possession du Commandant Doel Scherp, un officier sith qui prenait un peu de bon temps dans sa villa à Sernpidal City. Pour cette opération en territoire ennemi, Samar allait faire équipe avec les Chevaliers Jedi Anyara et Aldren Dayos, le soldat Kagen Brendel et l'éclaireur Haden Vazzar et une membre des services secrets républicains qu'il connaissait certainement, Mara Davos.

  Ils débarquèrent à l'astroport de la capitale de la planète et se mirent immédiatement en quête de la localisation de la demeure de Scherp. On ignore comment ils s'y prirent mais ils parvinrent à trouver la villa et pénétrèrent à l'intérieur le plus discrètement possible. Le groupe parvint à localiser le commandant dans la villa et ils se préparèrent à la rencontre. L'officier sith était assis derrière son bureau, lisant un databloc. Les Républicains se montrèrent et réclamèrent le fameux cylindre codé. Doel Scherp n'était apparemment pas prêt à négocier et le combat fut inévitable. Samar dégaine ses armes et se défendit face aux droïdes Mark I qui gardaient la pièce et aux les gardes personnels du commandant qui rappliquèrent en entendant les détonations. A l'issue de l'affrontement (victorieux pour les Républicains), le Khil récupéra le cylindre codé et, comme l'alerte avait été donnée chez les Sith, il s'échappa avec ses compagnons le plus rapidement possible en empruntant un speeder, direction l'astroport. Une fois dans la sécurité de l'Hyperespace, le groupe mit le cap vers une zone de l'espace profond, à la frontière républico-sith, où se trouvaient le Vicomte et une petite flotte de guerre de la République.

  Le voyage ne dura pas très longtemps et, à leur arrivée, ils transmirent un code d'identification de l'Intelligence républicaine à la flotte pour que celle-ci les reconnaisse. Quelques secondes après, une escorte de quatre chasseurs tactique Aurek leur fut envoyée et les vaisseaux arrivent enfin dans le hangar du Vicomte. Une douzaine de soldats de la République les accueillit et les dirigea vers la salle de conférence où plusieurs officiers de haut rang étaient réunis pour discuter de la suite des évènements. Samar pénétra dans la pièce lumineuse et vit une grande table ovale avec quelques sièges. La moitié d'entre eux était occupée par des représentants de différentes espèces : Humains, Bothans, Duros et même une Cathare, tous portant un uniforme de la République mis à part une jeune femme qui dirigeait les discussions. Cette dernière portait un sabre laser ce qui indiqua à Samar qu'elle devait être une Jedi. Le Khil avait lu des rapports qui mentionnaient cette jeune femme : il s'agissait de Bastila Shan, la célèbre Jedi qui avait offert souvent la victoire à la République grâce à sa Méditation de Combat qui insufflait le courage chez ses alliés tout en démoralisant l'adversaire.

  Les nouveaux arrivants donnèrent le cylindre à la jeune femme qui poursuivit ensuite son exposé. Celle-ci était en train d'expliquer aux officiers son plan pour capturer Dark Revan. Elle désirait attirer la flotte sith afin de l'engager et, alors que les deux flottes s'échangeraient des tirs, une petite force de combat se frayerait un chemin vers le navire-amiral, l'aborderait pour tenter d'arrêter Dark Revan en le capturant ou en le tuant si cela était nécessaire. Samar comprit qu'elle avait encore besoin d'elle et de ses compagnons et pour cause, Bastila leur confia la mission d'ouvrir la voie au groupe de combat. Pour cela, le Khil et ses compagnons allaient devoir piloter des chasseurs Aurek, appareil que l'officier des renseignements n'avait jamais eu l'occasion de manier. Alors que la flotte de la République se dirigeait vers la position du vaisseau-amiral de Dark Revan, il apprit les rudiments du pilotage de l'Aurek.

  En sortant de l'hyperespace, le combat entre les flottes ennemies commença. Samar et ses compagnons montèrent chacun dans leur chasseur Aurek et s'élancèrent dans l'espace. Ses yeux s'adaptèrent rapidement à l'obscurité de l'espace et il vit en face de lui la flotte sith composée de vaisseaux de guerre Interdictor. Quelques secondes après, il reçut le signalement sur son radar la signature du navire de Dark Revan et mit plein gaz dans sa direction, immédiatement imité par ses autres camarades. Derrière eux, la navette Ministry, avec à son bord Bastila Shan et son groupe de combat, les suivait. Le trajet se déroule sans encombre mis à part une rencontre avec un escadron de chasseurs sith et une canonnière Pelagia.

    Après avoir simulé leur destruction aux yeux des turbolasers avec l'explosion d'une bombe, les Républicains entrèrent dans le vaisseau sans être vu, le hangar étant totalement vide. Alors que le groupe de Bastila restait dans la baie d'atterrissage, Samar et son groupe se rendirent sans plus attendre au centre de commande de sécurité (SecCom) dans le but d'écarter toutes les patrouilles du vaisseau du chemin menant au pont du vaisseau. Ils traversèrent des couloirs et arrivèrent enfin devant la porte du SecCom. Lorsque celle-ci s'ouvrit, elle laissa place à un homme vêtu de robe noire, Dark Voren, et à des commandos et maraudeurs sith. Tous préparèrent leurs armes et un féroce combat eut lieu. Le Khil se montra très précis en éliminant quelques commandos tandis que les Jedi s'occupaient du Sith et des maraudeurs. Les tirs cessèrent et les Républicains, victorieux, parvinrent à s'infiltrer dans le système de sécurité et ils écartèrent les différentes patrouilles sith du chemin conduisant au pont du vaisseau. Cela donna le feu vert à Bastila qui se précipita avec ses Jedi vers son duel avec Dark Revan. Leur part du travail accompli, Samar, Aldren, Kagen, Mara, Anyara et Haden retournèrent au hangar pour préparer le départ.

  Quelques instants après leur retour dans la baie d'atterrissage, le vaisseau fut secoué par de violents chocs : il était en train de se faire pilonner par le Léviathan, navire de Dark Malak. Surpris par cette trahison, Samar espéra que Bastila avait réussi sa mission. Ils reçurent alors un appel de la jeune femme qui réclamait leur présence pour l'aider à rejoindre le hangar. Le Khil se précipita vers sa position et lorsqu'elle la rejoignit, il vit que Shan portait un grande forme noire. Dark Revan était inconscient et dans un sale état. Samar et ses compagnons servirent d'escorte à Bastila et au Seigneur Noir mourant et ils purent enfin s'échapper du brasier qu'était en train de devenir le croiseur Interdictor. Rejoignant les restes de la flotte républicaine, ils s'enfoncèrent dans l'hyperespace, direction Dantooine afin d'amener le Seigneur Noir devant le Conseil Jedi.

Bien entendu, la capture de Dark Revan resta un secret et le bruit de la mort du Seigneur Noir s'entendit à toute la galaxie. Dark Malak. On ignore ce qu'il advint à Samar après cette mission qui se révéla décisif car Revan retourna du Côté Lumineux de la Force et offrit la victoire finale à la République et aux Jedi.
Informations encyclopédiques
Samar
Nom
Samar
Espèce
Fonctions
Officier des services de renseignements de la République
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
22/07/2010

Date de modification
16/11/2015

Nombre de lectures
3 063


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.