Jun Sato


Le commandant Jun Sato de l’Alliance rebelle dirigeait la cellule Phoenix dans la lutte contre l'Empire Galactique avant la bataille de Yavin. Il se sacrifia dans la bataille d'Atollon pour sauver la Rébellion du grand amiral Thrawn.

Continuité : Canon


  Jun Sato était un humain originaire de Mykapo qui se hissa à la tête de la cellule Phoenix dans les années précédant la bataille de Yavin. Il intégra l'Escadron Spectre - la cellule de Lothal - à son groupe, jugeant ses membres très importants pour la cause rebelle, bien qu'étant pour la plupart indisciplinés. Jun Sato était considéré comme un éminent stratège, connu pour savoir faire face à l'adversité. Il arbitrait le recrutement humain et veillait au matériel indispensable pour sa cellule.

  Sato avait un frère et un neveu. Après la mort de son frère, il pensait avoir perdu sa famille, avant de retrouver son neveu par le biais de Hera Syndulla lors d'une mission sur Mykapo. Il était extrêmement dévoué à la Rébellion, et était prêt à donner sa vie pour cette dernière, ce qu'il fit lors de la bataille d'Atollon, en éliminant l'amiral Konstantine pour permettre à Ezra Bridger et Chopper de s'échapper et d'aller chercher de l'aide, et finalement de sauver la Rébellion.

1. Aux commandes de la cellule Phoenix



  En -4, sous l'Empire Galactique, le commandant Jun Sato dirigeait la cellule Phoenix. Il faisait partie d'un mouvement rebelle plus large, organisé par le sénateur Bail Organa d'Alderaan, la sénatrice Mon Mothma de Chandrila et Ashoka Tano, portant alors le nom de Fulcrum. Il avait également un frère qui était membre d'une petite cellule rebelle basée à Mykapo, appelé Escadron Iron. Suite à la mort de ce dernier, tué par les forces impériales, le neveu de Sato prit la direction de l'Escadron Iron malgré son jeune âge.

1.1 Le siège de Lothal



  Ahsoka Tano, alors membre de la cellule Phoenix, assista les Spectres, sans révéler son identité, lorsqu'une mission fut montée pour sauver le Jedi Kanan Jarrus, prisonnier de la garde impériale sur Mustafar. Après la mission, Jun Sato accueillit les Spectres à bord du Phoenix Home suite aux recommandations du sénateur Organa et de la commandante Tano.

Jun Sato

Jun Sato, entouré des Spectres et d'Ahsoka Tano sur le Phoenix Homel


  Faisant désormais partie de la cellule Phoenix, les Spectres, à bord de leur navire le Ghost, menèrent un certain nombre d'attaques contre des cibles impériales, assurant le réapprovisionnement en carburant de la flotte de Jun Sato. Par exemple, après l'échec d'une mission visant à voler des générateurs de boucliers à l'Empire, les Spectres parvinrent tout de même à ramener du carburant, permettant ainsi le maintien des opérations.

  Plus tard, Chopper présenta un message de Maketh Tua, ministre du gouvernement impérial sur Lothal. Cette dernière demanda à ce que les Rebelles l'aident à quitter la planète en échange d'informations secrètes : les noms des sympathisants rebelles sur Lothal et les mondes voisins, ainsi que la vraie raison de la présence de l'Empire sur la planète. Le commandant Sato estima que ces informations étaient d'une grande valeur, et permit donc à l'équipage du Ghost de retourner sur Lothal pour aider la ministre.
  Sur Lothal, les Rebelles furent poursuivis par l'agent Kallus du Bureau de la Sécurité Impériale, et Dark Vador, le Seigneur Noir des Sith. Les Spectres parvinrent à s'enfuir à bord d'une navette volée, mais ne purent sauver la ministre Tua, qui fut assassinée par les troupes de l'Empire.
  D'autre part, les Rebelles constatèrent trop tard la présence d'un dispositif de traçage dans leur navette. Jun Sato en fut averti et ordonna à l'Escadron Phoenix d'engager le combat avec le seigneur Vador, qui venait d'arriver sur place. La majeure partie des intercepteurs A-wing fut détruite par le Seigneur Noir. Sato refusa tout d'abord l'évacuation du vaisseau de commandement conseillée par Hera Syndulla, mais s'y résigna en voyant l'apparition de destroyers stellaires dans la zone. L'équipage du Phoenix Home évacua, rejoignit le reste de la flotte et sauta dans l'hyperespace.

  Il s'agissait là d'une défaite significative de la cellule Phoenix face à Dark Vador. Cependant, l'équipage avait survécu à la bataille. A la suite de la perte du vaisseau principal, Sato transféra son commandement à bord du Liberator, une corvette CR90. Il leur fallait trouver un autre endroit où se cacher, mais personne ne connaissait de lieux suffisamment sécurisés.  Ahsoka Tano affirma toutefois connaître un ami pouvant identifier l'emplacement des bases non surveillées par l'Empire dans la Bordure Extérieure, et envoya l'équipage du Ghost pour prendre contact avec lui. Ce dernier s'avéra être le vétéran de la Guerre des Clones, le capitaine Rex, qui accepta de rejoindre les Rebelles.

Jun Sato

Jun Sato, contraint d'abandonner le Phoenix Home


1.2 Mission sur Ibaar



  Quelques temps plus tard, Jun Sato permit une mission sur Ibaar, visant à livrer de la nourriture aux personnes affamées de la planète vicitme d'un blocus impérial. La tentative initiale échoua à cause de l'explosion du transporteur et de la mort du chef de l'Escadron Phoenix. Suite à cela, Rex suggéra de retrouver un ingénieur Mon Calamari nommé Quarrie, qui disposait d'un chasseur expérimental, le Blade Wing.
  Cependant, ce dernier se trouvait sur la planète Shantipole, connue pour être difficile d'accès pour les pilotes non expérimentés. Hera Syndulla fut alors proposée pour accomplir la mission, idée que Sato accepta. Dans l'éventualité d'un retard de la part de Hera, Kanan Jarrus et Ezra Bridger tenteraient de franchir le blocus d'Ibaar avec le Ghost.

  Après avoir attendu le retour de la Twi'lek, le commandant Sato ordonna le chargement du Ghost avec les provisions pour Ibaar. Les forces rebelles se heurtèrent au blocus impérial une nouvelle fois. Cependant, Hera Syndulla revint à temps à bord du chasseur de Quarrie, conduisant ainsi les Rebelles à la victoire. Après avoir quitté Ibaar, Jun Sato fut présenté au Mon Calamari, venu rejoindre les rangs de la Rébellion.
  Par ailleurs, le commandant Sato avait été informé par Bail Organa qu'un fabricant allié avait accepté de construire davantage des chasseurs B-Wing de Quarrie pour soutenir la Rébellion. Reconnaissant également le talent de Hera Syndulla, Jun Sato la nomma à la tête de l'Escadron Phoenix.

Jun Sato

Jun Sato, organisant la mission sur Ibaar


1.3 Opposition au croiseur Interdicteur



  Par la suite, Jun Sato et Ezra Bridger partirent enquêter sur la disparition d'un patrouilleur rebelle avec le Liberator. Le jeune Bridger ressentit une perturbation dans la Force avant que la corvette ne soit piégée par un croiseur Interdicteur, équipé de puits antigravitationnels. Le commandant Sato réussit à envoyer une transmission de détresse, qui fut captée par l'équipage du Ghost.
  La corvette rebelle fut tractée dans le hangar du vaisseau impérial, puis abordée. Sato et Bridger furent emmenés captifs devant l'amiral Brom Titus, le commandant du croiseur Interdicteur. Jun Sato essaya de leurrer l'amiral en se faisant passer, lui et Ezra, pour des membres de l'Alliance Corporative. Cependant, l'officier parvint à identifier ses prisonniers, ceux-ci étant en particulier recherchés par l'Agent Kallus, faisant échouer la tentative de duperie.

  Sato et son équipage furent ensuite emmenés en détention, tandis qu'Ezra fut enfermé dans une cellule sécurisée. Bridger parvint néanmoins à s'échapper et à s'associer à une mission de sauvetage avec l'équipage du Ghost. Quant à Jun Sato, il fut sauvé par Rex et Kanan, et tous ensembles se dirigèrent vers le Liberator, tout en étant  pourchassés par des stromtroopers.
  Rex fut malheureusement capturé alors qu'il tentait de retarder les soldats impériaux. Ezra et Chopper menèrent Sato et son équipage à bord de la corvette, tandis que Kanan retourna sauver Rex. Ces derniers parvinrent à s'échapper, tandis que le commandant se préparait à réaliser un saut dans l'hyperespace. Cependant, le Liberator fut de nouveau bloqué par le croiseur Interdicteur, qui avait été rejoint par deux croiseurs légers de classe Arquitens. Chopper sabota les projecteurs du puits de gravité de l'Interdicteur, provoquant la collision des croiseurs légers avec ce dernier. Le commandant Sato et le reste de son équipe purent ainsi s'échapper.

Jun Sato

Jun Sato et Ezra Bridger, faits prisonniers par Bom Titus


1.4 Garel et Concord Dawn



  Plus tard, en -3, à cause d'une négligence d'Ezra sur Takobo, la Septième Sœur et le Cinquième Frère apprirent que la cellule rebelle Phoenix se cachait sur Garel. Les deux Inquisiteurs informèrent l'agent Kallus et l'amiral Kassius Konstantine, qui envoyèrent leur flotte attaquer Garel City.
  Pendant l'évasion, Jun Sato se trouvait avec Rex lorsque le Liberator fut pris dans le rayon tracteur du Relentless, le destroyer de Konstantine. Hera Syndulla libéra l'équipage de la corvette en utilisant le Ghost pour percuter le générateur de rayon du Relentless. Sato put ainsi s'échapper dans l'hyperespace avec ses hommes.

  Les Phoenix se réunirent ensuite avec leur commandant afin de discuter de l'ouverture d'une nouvelle voie hyperespatiale vers le secteur de Lothal. Sabine Wren suggéra de passer par Concord Dawn, qui abritait un clan mandalorien connue sous le nom des Protecteurs. Connaissant la philosophie de guerre des Mandaloriens, Sato demanda tout d'abord l'envoi d'une force militaire dans le secteur. Sur demande de Kanan Jarrus, il accepta finalement l'envoi d'une mission diplomatique.
  Cependant, comme le craignait Sato, les Mandaloriens attaquèrent l'équipage diplomatique de Sabine Wren et Hera Syndulla. En effet, Fenn Rau, chef des Protecteurs, avait été contraint de rallier son peuple à l'Empire et avait par conséquent refusé de négocier avec les Rebelles. Par la suite, Jun Sato autorisa une mission de sabotage pour détruire les chasseurs Fang des Mandaloriens. Cette mission fut un franc succès, et les Rebelles parvinrent même à capturer Fenn Rau. Ce dernier accepta de les laisser passer en sécurité, si sa capture restait secrète.

Jun Sato

La préparation de la mission sur Concord Dawn


1.5 Ryloth et  Atollon



  Suite à la perte d'un A-Wing au cours d'une mission, le besoin d'un nouvel endroit pour protéger les chasseurs se fit durement sentir. Jun Sato suggéra ainsi le vol d'un transporteur de classe Quasar qui se trouvait en orbite autour de Ryloth, le monde des Twi'lek. Hera prit contact avec son père, Cham Syndulla, leader d'un mouvement de rébellion local. Ensemble, les deux groupes parvinrent finalement à élaborer un plan pour dérober le transporteur, malgré de nombreuses divergences initialement. Le transporteur fut baptisé le Phoenix Nest.

  Plus tard, le commandant Sato convoqua une réunion dans son vaisseau pour discuter de l'installation d'une base rebelle dans le système Yost. En croisant les cartes stellaires de la République et des Lasats, Ketsu Onyo, une amie de Sabine, avait identifié une lune comme emplacement potentiel. Le transporteur impérial fraîchement dérobé étant à court de carburant, Sabine Wren recommanda de faire un raid sur le dépôt impérial de la Base Horizon.
  Mais la flotte rebelle fut attaquée par l'amiral Konstantine. Une fois le Ghost posé sur le transporteur avec les réserves de carburant, Jun Sato prépara la flotte pour partir en direction du système Yost. Cependant, Hera Syndulla fut informée de la présence d'un piège de l'Empire dans la zone. Le commandant Sato et le reste de la flotte se rendirent finalement sur Atollon.

  Sur place, les Rebelles établirent une nouvelle base appelée la base Chopper, en l'honneur du droïde qui avait su identifier à temps le piège de l'Empire dans le système Yost. Sato resta à bord du Phoenix Nest pendant que l'équipage du Ghost se rendait à la base afin de livrer une cargaison de générateurs. Celle-ci fut sécurisée en érigeant une clôture périphérique de balises de détection autour. Plus tard, le commandant Sato fut également présent lors du retour des Jedi Ezra Bridger et Kanan Jarrus de Malachor. Il observa un Kanan aveuglé et mutilé retrouver Hera Syndulla, et un Ezra anéanti par la perte d'Ahsoka Tano, probablement morte sur la planète.

Jun Sato

Jun Sato donnant ses ordres pour Ryloth


1.6 Partenariat avec Hondo Ohnaka



  Quelques mois plus tard, en -2, Jun Sato assista à un briefing avec les Spectres et le pirate Hondo Ohnaka, sauvé de la prison impériale rocheuse de Naraka. En guise de paiement pour son sauvetage, Hondo demanda un vaisseau de contrebande aux Rebelles. Suspicieux envers le pirate, le commandant Sato répondit qu'il ne le paierait que si ses informations étaient correctes.
  Le Weequay révéla ainsi que les Impériaux exploitaient une usine de démantèlement sur la planète Yarma. Sato accepta qu'une mission de reconnaissance soit envoyée là-bas. Il promut également le jeune Bridger au grade de lieutenant-commandant suite au sauvetage d'Ohnaka, et lui confia le commandement de la mission sur Yarma. Toutefois, Bridger désobéit aux ordres et préféra se lancer dans une mission de récupération de vieux Y-Wing. Les choses tournèrent mal et Sato se rendit avec Hera et Kanan sur place pour sauver le jeune Jedi en grande difficulté.

  Plus tard, le commandant révéla aux Spectres qu'un nouvel espion, répondant également au nom de Fulcrum, travaillait pour les Rebelles. Ce dernier avait eu des informations sur des désertions envisagées par des cadets de l'Académie Skystrike. Jun Sato envoya Sabine Wren et Ezra Bridger sur place : au retour de la mission, et après que ceux souhaitant faire défection eussent échappé au pilote impérial Vult Skerris, Jun Sato accueillit Wedge Antilles et Hobbie dans la Rébellion.

Jun Sato

La préparation de la mission sur Yarma avec Hondo Ohnaka


  Suite à la perte du contact avec les Protecteurs de Concord Dawn, le commandant Sato et Hera Syndulla convoquèrent Fenn Rau, qui était toujours leur prisonnier depuis sa capture. Ce dernier assura à Jun Sato qu'il était de bonne foi, et que le silence radio des Protecteurs Mandaloriens n'était pas un piège : Fenn Rau suspectait que quelque chose de terrible soit survenu. Sabine, Ezra et Chopper accompagnèrent donc Fenn Rau en mission de reconnaissance sur Concord Dawn, où ils découvrirent que le Gouverneur Gar Saxon avait anéanti les Protecteurs. Après avoir échappé aux supers commandos impériaux, Sato enrôla alors Fenn Rau dans la Rébellion.

1.7 L'évacuation de Mykapo



  Plus tard, Jun Sato reçut des renseignements selon lesquels les Impériaux lanceraient une répression à l'encontre d'insurgés sur Mykapo. Ainsi, il ordonna à Hera Syndulla de s'y rendre pour évacuer les civils. Les Rebelles tombèrent sur une embuscade tendue par l'Escadron Iron de Mart Mattin, le neveu de Jun Sato, contre une patrouille impériale. Les Spectres éliminèrent la patrouille et informèrent leur supérieur de la présence de son neveu : pendant ce temps-là, une frégate évacuait les civils au sol.
  Le commandant Sato supplia Hera de ramener Mart sur Atollon, mais celui-ci refusa. Alors que les Spectres s'apprêtaient à partir, Ezra et Sabine rejoignirent le cargo de l'Escadron Iron et aidèrent à la réparation de l'hyperdrive. Quand des renforts impériaux menés par l'amiral Konstantine arrivèrent, Gooti Terez, Jonner Jin et leur droïde rejoignirent les Spectres à bord du Ghost, abandonnés par Mart Mattin qui avait décidé d'affronter seul l'Empire.

  Hera retourna alors avec le Ghost pour sauver le neveu de Sato. Elle se posa sur son cargo pendant que Chopper préparait une bombe. Des renforts de Jun Sato arrivèrent enfin, et à l'approche du croiseur Arquitens de l'amiral Konstantine, les Rebelles larguèrent la bombe et décollèrent, évitant de justesse l'arrivée du destroyer stellaire du grand amiral Thrawn. Le Chiss jura à Jun Sato que leurs chemins se croiseraient de nouveau.
  De retour sur Atollon, Jun Sato embrassa son neveu et remercia Hera, considérant qu'il était désormais endetté vis à vis de la Twi'lek et de son équipage. Il resta ensuite à la base pendant qu'Ezra, Kanan et Chopper entreprirent une infiltration du complexe militaire de Lothal avec l'aide de Ryder Azadi et de Morad Sumar. Grâce à Ryder, l'ancien gouverneur de Lothal, Sato et Syndulla en apprirent davantage sur le grand amiral rencontré au-dessus de Mykapo.

Jun Sato

Les retrouvailles entre Jun Sato et son neveu, Mart Mattin


  Après les événements de Mykapo, le commandant Sato fut informé par Bail Organa de la perte de contact avec Saw Gerrera, un autre commandant rebelle qui évoluait en dehors de l'Alliance à cause de ses méthodes violentes, lors d'une opération sur Géonosis, qui avait révélé la disparition potentielle de l'espèce géonosienne. Les Spectres furent chargés de sauver Saw et de récupérer des données.
  Durant leur périple, ils rencontrèrent Klik-Klak, apparemment le dernier de son espèce, et durent le protéger de Gerrera qui voulait le torturer pour comprendre la raison de la présence de l'Empire ici. Dans les profondeurs de Géonosis, les Rebelles découvrirent des preuves que l'Empire avait causé un génocide sur la planète, mais échouèrent à les ramener avec eux. Quant à Garazed Orrelios et Sabine Wren, ils récupérèrent un bouclier déflecteur qui viendrait consolider la base sur Atollon.

2. La création de l'Alliance



  Jun Sato assista au discours de la sénatrice Mon Mothma visant à condamner l'Empire et appelant de ses vœux à la révolte générale. Ce discours conduisit à la formation de l'Alliance Rebelle. Plus tard, Jun Sato, Rex et les Spectres participèrent à une réunion visant à préparer l'attaque sur l'usine de TIE Defenders de Lothal. Ezra, qui devait rester sur Atollon pour organiser la mission, désobéit et partit seul sur Tatooine, convaincu qu'Obi-Wan Kenobi était menacé par Maul.

  Peu avant le jour prévu pour l'attaque sur Lothal, Jun Sato se trouvait à bord de son transporteur, le Phoenix Nest, quand la cellule rebelle du général Jan Dodonna arriva. Les derniers préparatifs entre Dodonna, Sato, Azadi et Syndulla furent toutefois interrompus par une communication urgente de Fulcrum - qui était en fait l'agent Kallus - révélant que Thrawn avait déterminé que les Rebelles se cachaient sur Atollon. L'attaque sur Lothal fut aussitôt annulée et l'évacuation fut ordonnée. Mais la flotte du grand amiral Thrawn sortit soudain de l'hyperespace.

  Pendant la bataille d'Atollon, de nombreux vaisseaux rebelles furent détruits par les Destroyers Stellaires, ainsi que la majorité de la flotte du général Dodonna. Les Rebelles n'avaient pas la possibilité de s'échapper à cause de la présence de deux croiseurs Interdicteur, dont l'un commandé par l'amiral Konstantine. Afin de permettre à ce qu'il restait de la flotte de s'échapper d'Atollon, le commandant Sato ordonna à son équipage d'abandonner le Phoenix Nest, puis mit le cap sur l'Interdicteur de Konstantine qui avait rompu sa formation.
  Les deux militaires furent tués dans l'explosion des deux vaisseaux. Le sacrifice de Jun Sato permit à Ezra Bridger et Chopper de s'échapper et de demander de l'aide au clan Wren sur Krownest. L'arrivée des Mandaloriens et de Sabine Wren permit d' abattre le second croiseur Interdicteur. Les survivants purent ainsi échapper au blocus de Thrawn et se réfugier sur Yavin 4.

  Le commandant Jun Sato resta ainsi dans la mémoire des Rebelles pour s'être sacrifié au nom d'une cause qu'il chérissait tant.

Jun Sato

Jun Sato, quelques instants avant son sacrifice




Actualités en relation

HoloNet | Un pack de fiches Star Wars Rebels pour préparer la rentrée

Après quelques semaines de repos, du moins pour vous parce que les rédacteurs n'ont pas vraiment vu le soleil depuis les sous-sols de Korriban, voici venu le temps de reprendre les publications. Pour reprendre d'un bon...


Roger Carel nous a quittés

C'est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons la mort de l'acteur Roger Carel à l'âge de 93 ans, annoncée par sa famille ce vendredi 18 septembre 2020. Il est décédé la semaine dernière, le...


Pocket | Sortie de Star Wars : Renaissance

C'est aujourd'hui que parait, chez Pocket, Star Wars : Renaissance, le roman de Rebecca Roanhorse se déroulant entre Les Derniers Jedi et L'Ascension de Skywalker. Sorti aux États-Unis en novembre 2019 - peu de temps avant la sortie...


Une vidéo et des concepts arts pour Tales From the Galaxy's Edge

Développée par ILMxLAB (Trials on Tatooine, Vader Immortal) et annoncée en mai dernier, Tales From the Galaxy's Edge, la prochaine expérience Star Wars de réalité virtuelle (VR), se dévoile un peu plus en d...


HoloNet | Critique de Jedi : Fallen Order - Dark Temple

Jedi : Fallen Order - Dark Temple est une mini-série parue chez Panini Comics le 10 juin 2020. Avec Mathhew Rosenberg au scénario et Paolo Villanelli aux dessins, cette série sert de préquel au jeu vidéo Jedi...


Informations encyclopédiques
Jun Sato
Nom
Jun Sato
Espèce
Lieu de naissance
Date de décès
-2
Lieu de décès
Fonctions
Commandant
Vaisseau
Affiliation
Interprété par
Keone Young

Informations administratives
Auteur principal

Co-auteur(s)

Date de création
15/08/2020

Date de modification
15/08/2020

Nombre de lectures
260


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.