Bastila Shan


Bastila Shan était une célèbre Jedi de l'Ancienne République, qui combattit les Sith et sépara Revan du Côté Obscur, permettant ainsi sa rédemption.

  Plusieurs millénaires avant la chute de l'Ancienne République, l'Ordre Jedi se retrouva dans une lutte contre les forces de deux Seigneurs Sith qui souhaitaient conquérir la galaxie. Les plans de ces derniers furent toutefois entravés par l'action de plusieurs personnes. Bastila Shan, une jeune Padawan, en fit partie.

  Bastila naquit sur la planète Talravin. Petite fille, elle fut très proche de son père, un homme bon qui faisait tout pour la rendre heureuse. Bref, ses rapports avec lui étaient parfaits. En revanche, avec sa mère, Héléna, c'était différent. Bastila la haïssait à cause de la manière dont elle traitait son père. En effet, sa mère entraînait son père dans des chasses aux trésors ce qui fit qu'elle passa toute sa jeunesse sur des vaisseaux. La plupart du temps, ces chasses ne donnaient rien et coûtaient cher. Bastila reprocha à Héléna de dilapider entièrement la fortune de son père dans ses courses aux trésors.

  Puis vint le jour où Héléna confia, non sans soulagement, sa fille à l'Ordre Jedi pour qu'elle reçoive leur formation. Bastila était encore jeune, comme la grande majorité des Padawans. Le fait de couper les liens avec sa famille, et plus particulièrement avec son père, fut très dur pour elle, d'autant plus qu'elle savait que cela rendrait l'homme très malheureux.

  Alors qu'elle commença son entraînement sous l'égide des Maîtres de l'Ordre, son père lui manqua terriblement pendant une longue période. En effet, les Jedi séparaient les enfants de leur famille, le milieu familial étant propice à générer de puissantes émotions comme la colère, la haine et l'amour. Certaines d'entre elle pouvaient faire basculer un Jedi du Côté Obscur, d'autres pouvaient le perturber dans son jugement. D'abord récalcitrante à cette consigne Jedi, la jeune Shan finit par l'appliquer à la lettre. En vieillissant, elle comprit que l'absence de liens émotionnels permettait au Jedi de faire ce qui était nécessaire, sans se soucier de ses désirs personnels. Ainsi, elle ne chercha pas à renouer le contact avec son père et oublia une émotion telle que l'amour.

  Elle suivit les enseignements dispensés par les nombreux Maîtres de l'Ordre. Elle s'engagea dans la voie des Jedi Sentinelles, une caste de Jedi qui regroupe les Jedi alliant science du combat et d'autres dons. Parallèlement à la formation stricte qu'elle reçut, la jeune Bastila développa un esprit franc et impulsif. Selon elle, ses Maîtres étaient un peu trop moralisateurs et ennuyeux. En effet, ils ne cessaient de lui dire qu'elle était douée et importante. Cela l'énervait et elle se jura même un jour de ne jamais devenir aussi pesante qu'eux. Bastila grandit dans l'Ordre et devint une jeune femme belle et talentueuse.

  Puis vinrent les Guerres Mandaloriennes. Le Conseil recommanda la prudence et ne s'engagea pas dans le conflit aux cotés de la République. D'autres Jedi ne furent pas d'accord avec cette politique et, sous l'impulsion d'un puissant Chevalier Jedi très charismatique surnommé le "Revanchiste", ils partirent combattre les Mandaloriens. Bastila les mit en garde sur leur départ, partageant l'avis du Conseil qu'elle jugeait sage car les Maîtres avaient vu une menace, moins immédiate celle-ci, mais plus terrible encore que les soldats de Mandalore l'Ultime.

  Les Guerres Mandaloriennes se terminèrent par la victoire de la République et des Jedi du Revanchiste et d'Alek Squinquargesimus. Quelques temps après la fin du conflit, Bastila développa un don très spécial que les Jedi appellent la Méditation de Combat. Grâce à la Force, elle pouvait influencer le déroulement d'une bataille à grande échelle en donnant du courage à ses troupes et en faisant perdre à ses adversaires toutes volontés de combattre. Cela permettait souvent de remporter des batailles. Il était extrêmement rare de rencontrer une personne aussi douée pour cette technique. Bastila était fière de son talent, un peu trop même disaient certains Jedi.

  Quand Dark Revan et Dark Malak firent leur apparition à la tête d'une immense flotte Sith d'invasion, les Jedi furent obligés d'entrer en guerre pour venir en aide à la République qui était alors faible en sortant du précédent conflit. Aux brillantes stratégies orchestrées par le Seigneur Noir des Sith, les Jedi opposèrent Bastila et sa Méditation de Combat. Grâce à elle, la République remporta quelques succès cruciaux qui permirent de repousser la victoire ultime des forces Sith. Bastila fut donc toujours en première ligne. Et finalement elle se retrouva à la tête d'une escouade qui avait pour mission la capture du Seigneur Noir Dark Revan en personne.

  L'attaque consista à attirer la flotte du Seigneur Sith à combattre un petit groupe de vaisseaux républicains. Alors que les Interdictors sith combattaient leurs adversaires, l'escouade aborda le vaisseau du Sith et se fraya un chemin à grands moulinets de sabres laser jusqu'au pont où se trouvait Dark Revan. En arrivant sur la passerelle, le Seigneur Sith, sabre laser à lame rouge sang allumé, était défendu par des Jedi Noirs. Avec sa lame jaune, Bastila vainquit ces derniers et, avec les trois derniers Jedi de son groupe, elle se prépara à affronter Dark Revan.

Bastila Shan


Bastila et ses frères Jedi sont prêts à recevoir les assauts de Dark Revan.


  C'est alors qu'un événement inattendu se produisit. Le Léviathan, vaisseau-amiral de Dark Malak, fit feu de tous ses canons sur le pont du vaisseau de son maître. Tout le monde fut pris au dépourvu et succomba. Mais, contrairement à ses frères Jedi, Bastila survécut. En se relevant, elle vit Dark Revan allongé par terre. Il avait subi un violent traumatisme crânien et était en train d'agoniser. Bastila se souvint de ce que les Jedi enseignaient : le respect pour toute vie quelle qu'elle soit. Elle utilisa ses pouvoirs pour maintenir une étincelle de vie dans le corps de Revan et réussit ensuite à s'enfuir du vaisseau du Sith avec l'homme, juste avant l'explosion du navire sous les assauts du Léviathan.

  Là, elle amena le Jedi déchu devant le Conseil sur Dantooine. De nombreuses questions se posaient comme comment il avait pu regrouper une aussi grande armée en si peu de temps. Mais Revan était presque en état de mort cérébrale et certainement que sa mémoire en fut altérée. Les Maîtres Jedi le guérirent, lui effacèrent la mémoire et le "reprogrammèrent". Ils le firent passer pour un soldat républicain nouvellement engagé. Bastila fut marquée par ces événements. Même plus tard, elle n'aimait pas en parler. Elle changea aussi de sabre laser, passant d'une lame simple à un double lame, toujours de couleur jaune.

  Quelques temps après ce surprenant dénouement, Bastila et les Jedi prirent le contrôle total de l'Endar Spire, un croiseur de classe Hammerhead. Elle demanda à ce que soit transféré à bord Revan (qui portait alors une autre identité), probablement dans le but de le surveiller. Arrivant près de Taris, l'Endar Spire fut attaqué par une flotte Sith sous les ordres de Dark Malal et de Saul Karath. Le nouveau Seigneur Noir était intéressé par la Méditation de Combat de la jeune femme. Le groupe Sith qui aborda le croiseur avait pour but de capturer Bastila. Grâce au courage de nombreux soldats, dont Trask Ulgo et Carth Onasi, elle parvint à rejoindre les capsules de sauvetage avant que son vaisseau n'explose.

  Sa capsule fut fortement secouée, traversant la Ville Haute et la Ville Basse de Taris pour finalement s'écraser dans la Ville Souterraine. Sous le choc, son sabre laser se détacha de sa ceinture et roula sous son siège. Ce qui fit qu'elle fut désarmée quand les Vulkars Noirs arrivèrent pour piller les capsules qui s'étaient écrasées. Désarmée mais pas tout à fait car avec la Force comme alliée, Bastila se défendit férocement, mais les Vulkars furent plus nombreux et la capturèrent. En fouillant l'épave, ils retrouvèrent ce qui avait manqué à la jeune femme, c'est-à-dire son arme. Le fait qu'elle aie perdu son sabre laser alors qu'elle en avait besoin sera plus tard un sujet de moquerie de la part de ses compagnons.

  Les Vulkars ne se doutèrent jamais que Shan était une Jedi. Ils la considérèrent juste comme un simple officier de la République. Après lui avoir fait mettre autour du cou un collier de disruptiuon neuronale afin de la contrôler, Brekjik, le chef du gang la proposa au vainqueur de la Grande Course de fonceurs de Taris. Le jour de la course arriva. Bastila fut enfermée dans une cage.  Alors qu'elle allait être remise au jeune homme vainqueur de la compétition, Brejik déclara qu'il préférait la vendre sur le marché aux esclaves plutôt que de la remettre au champion des Beks, qui avait prétendument triché.

Bastila Shan


Bastila, prisonnière des Vulkars Noirs, n'est pas remise au champion des Beks Cachés.


  Ce fut à ce moment qu'elle en profita pour se libérer du collier et sortir de la cage  en assommant le garde, le tout grâce à la Force. Sous les yeux incrédules de tout le monde, elle se battit pour sa liberté. Bastila entendit Brejik ordonner à ses Vulkars de la tuer, elle, ainsi que le pilote de fonceur victorieux. Ce dernier et la Jedi unirent leurs forces et finirent par venir à bout de leurs adversaires, tuant au passage Brejik pendant la bagarre. Une fois celle-ci terminée, elle se retourna vers le pilote et commença à l'envoyer promener, lui disant qu'elle ne serait jamais son trophée. Et qu'elle ne fut sa stupeur en se rendant compte que la personne qu'elle avait en face d'elle était le nouveau Revan.

  Elle le considéra comme le soldat de la République et non comme l'ancien Seigneur Sith. Très vite, ils commencèrent à se disputer sur qui était venu à la rescousse de qui. Elle pensa que Revan n'aurait pas pu s'en sortir sans son intervention. Mais, au-delà de ce petit problème, Bastila fut soulagée d'apprendre que Carth Onasi était toujours en vie et que c'était lui qui avait dit à Revan d'aller la sauver. Récupérant son sabre laser sur le corps de Brejik, ils allèrent tous les deux à l'appartement qui servait de quartier général aux deux Républicains et aux restes de leur groupe, Mission Vao et Zaalbar.

  Dans l'appartement, Bastila s'étonna du fait qu'aucun plan d'évasion n'ait été élaboré alors qu'elle était prisonnière des Vulkars. Et un autre différend éclata pour savoir qui commandait d'elle ou de Carth. Finalement, ils tombèrent d'accord sur le fait qu'il fallait trouver immédiatement un moyen de fuir la planète et les Sith.

  Après la conversation avec Carth, elle remarqua chez Revan un air troublé. Il lui confessa qu'il avait eu une vision lors de leur rencontre. La vision évoquait le combat de Bastila contre le Seigneur Sith. Elle lui donna comme explication que son talent avait réagi avec sa maîtrise de la Force, montrant un des souvenirs de la jeune femme. Shan lui dit aussi que ce signe lui indiquait que la Force avait agi dans les actions du jeune homme et lui proposa de rencontrer le Conseil Jedi une fois qu'ils auraient quitté Taris. Il se pouvait que le nouveau Revan puisse être réentraîné…

  Entre Bastila et Revan, le sujet du sauvetage fut remis sur le devant de la scène. Au départ, elle refusa d'admettre que le jeune homme l'avait sauvée de Brejik, mais, devant son insistance, elle finit par reconnaître le fait que Revan l'avait secourue grâce à ses dons dans la Force. Cette conversation houleuse entre eux ne fut pas la dernière quand Carth évoqua la perte de son sabre laser lors de sa capture : les deux hommes se moquèrent d'elle gentiment et Bastila se jura de ne pas mettre ce fait dans son rapport au Conseil.

  Mais avant de pouvoir faire ce rapport, il fallait d'abord résoudre le problème de leur fuite de Taris. La solution se présenta d'elle-même en la personne de Canderous Ordo, un mercenaire mandalorien à la solde de Davik Kang, baron du crime de la planète. Ordo voulut s'échapper de Taris en utilisant le vaisseau personnel de son patron : l'Ebon Hawk. Et il avait besoin des codes Sith pour forcer le blocus, sans quoi, le vaisseau se transformerait en boule de feu sous les tirs de la flotte Sith. Et Revan devait s'infiltrer dans la base Sith pour récupérer les codes.

  Bastila émit de gros doutes sur Canderous, remettant en cause la loyauté du Mandalorien. Cependant, elle sentit que le mercenaire ne mentait pas et Revan accepta. Mais pour entrer dans cette base, il fallait un droïde astromécano capable de casse la sécurité de la porte d'entrée. Et T3-M4 entra dans l'équipe et permit à Bastila et à son groupe d'obtenir les codes Sith. Ces derniers furent amenés à Canderous qui embarqua Revan avec lui pour voler le vaisseau chez Kang. Et ils y parvinrent. Ce fut à ce moment-là que Dark Malak décida de bombarder Taris pour éliminer Bastila. A bord de l'Hawk, elle prit la place de copilote aux côtés de Carth, pendant que Revan tenait à distance les chasseurs Sith lancés à leurs trousses.

Bastila Shan


Bastila demande à Revan d'aller aux tourelles pour contenir les chasseurs sith, le temps d'entrer les coordonnées hyperespace dans l'ordinateur de bord.


  Une fois en sécurité dans l'hyperespace, Bastila proposa à ses compagnons d'aller sur Dantooine où se trouvait une enclave Jedi. A l'atterrissage du vaisseau sur la planète, elle alla directement voir le Conseil, composé des Maîtres Zhar Lestin, de Vrook Lamar, de Vandar Tokare et de Dorak. Elle leur expliqua ce qui s'était passé sur Taris et leur exposa son idée de guider à nouveau Revan dans les voies de la Force. Le Conseil lui demanda d'amener devant lui le jeune homme qui écouta Zhar lui dire que les Jedi envisageaient de le former. Le soutien de Bastila s'opposa au scepticisme de Vrook. Voyant que la conversation se dirigeait vers les dangers de reformer Revan, Vandar ordonna à elle et au jeune homme de retourner à l'Ebon Hawk pendant que le Conseil discutait. Toute la question fut de savoir s'ils n'allaient pas reformer le Seigneur Noir des Sith.

  La nuit tomba et Bastila se reposa après toutes ces péripéties. Il se produisit alors quelque chose d'inhabituel : elle rêva de Revan et de Malak avant qu'ils ne deviennent Sith. Ces deux personnes se trouvaient dans un endroit sombre, au milieu de ruines, et ils semblaient chercher une chose. Cette vision appartenait à Revan mais il l'avait inconsciemment partagé avec Bastila. Au petit matin, toute bouleversée, elle alla raconter au Conseil ce qui s'était produit. Elle demanda aussi à Carth de dire à Revan de la rejoindre à son réveil.

Bastila Shan


Bastila raconte l'étrange rêve qu'elle a eu au Conseil des Jedi.


  Bastila et les Maîtres comprirent qu'un lien s'était créé entre la jeune Jedi et l'ancien Seigneur Sith. Ce lien et ce rêve que Bastila et Revan avaient eu pouvait bien être la clé de ce mystère que représentait la soudaine montée en puissance des Sith. Ce fut d'ailleurs pour cette raison que le Conseil décida de former le jeune homme. Même si Shan ne fut pas trop d'accord  pour utiliser Revan de cette manière, elle comprit que c'était  là le seul moyen qu'il avait pour réparer les fautes qu'il avait commises par le passé.

  Elle prit une part très importante dans la formation du nouveau Revan. Elle lui permit de s'entraîner aux techniques de combat Jedi, tout en lui donnant de précieux conseils. Le jeune homme devint Padawan et entra de nouveau dans l'Ordre Jedi.

  De là, ils furent tous deux envoyés vers les ruines qu'ils avaient vu dans leur vision, ruines qui se trouvaient d'ailleurs sur Dantooine. A l'intérieur, un vieux droïde gardait les lieux. Bastila encouragea Revan à poser des questions au gardien, ce dernier semblant enclin à lui répondre. Ainsi, ils découvrirent l'existence d'une Forge Stellaire, "l'outil de conquête ultime".

  Le droïde déclara que les secrets de cette Forge était derrière la porte qu'il protégeait. Et pour ouvrir cette porte, il devait réussir des épreuves. Ces dernières accomplies, la porte délivra un passage vers une carte stellaire. Bastila comprit rapidement que cette carte n'était qu'une pièce d'un puzzle qui, une fois reconstitué, donnerait l'emplacement de la Forge Stellaire. Elle reconnut les mondes de Tatooine, de Kashyyyk, de Manaan et de Korriban.

  Sachant que Dark Revan et Dark Malak étaient allés au moins une fois sur l'ancienne planète de l'Empire Sith, Shan sut qu'elle était sur la bonne piste. La Forge Stellaire qui devait être une arme ou quelque chose dans le genre.pouvait expliquer la rapidité avec laquelle la flotte sith grandissait. Le rapport au Conseil ne fit que corroborer ce qu'elle pensait. Et comme elle s'y attendait, les Maîtres décidèrent de les envoyer, elle et Revan, retrouver ces cartes pour retracer l'itinéraire des deux Sith et ainsi situer l'emplacement de la Forge. Pour cette mission, les compagnons avec qui ils avaient fait équipe sur Taris se joignirent à eux, ainsi qu'une jeune Cathare nommé Juhani que Revan avait sauvé du Côté Obscur au cours de sa formation.

  Le Conseil voulut que Bastila utilise le lien et les visions qu'elle avait avec le jeune homme pour justement savoir où étaient les cartes stellaires. Elle ne fut pas trop d'accord, voulant même dire à son compagnon sa véritable identité, une action que les Maîtres lui déconseillèrent. Sa mission et ses devoirs de Jedi devaient passer avant ses sentiments personnels. Elle comprit aussi que c'était là le seul moyen que Revan avait pour réparer les fautes qu'il avait commises par le passé.

  Durant les préparatifs du voyage, Bastila s'octroya un rôle de professeur pour Revan. Elle chercha à le protéger du Côté Obscur afin qu'il ne redevienne pas le Seigneur Noir des Sith. Bastila s'intéressa beaucoup à lui. Elle examina la progression de Revan dans les voies de la Force, une progression sous le signe de la Lumière. Elle s'en félicita.

  Pour le préparer à sa future rencontre avec Dark Malak, Bastila raconta au jeune homme son duel contre Dark Revan, en indiquant que le  Seigneur Sith avait été tué par son apprenti. Un récit douloureux pour elle car elle mentit à Revan. Shan lui parla aussi de sa famille et de la manière dont elle avait intégré l'Ordre Jedi. Ils débattirent aussi sur les nombreux sentiments qu'engendraient les rapports familiaux : la haine, la colère et l'amour. En évoquant cette dernière émotion, la jeune Jedi éprouva une certaine tristesse que Revan sentit.

Bastila Shan


Bastila cherche à protéger Revan de l'influence néfaste du Côté Obscur.


  Le lien qui les unissait permettait de voir des fragments de l'esprit de l'autre. Ce fut certainement grâce à ce lien que Bastila commença à ressentir une certaine attirance vers Revan. Ce dernier faisait d'ailleurs timidement quelques pas vers elle, preuve que lui aussi éprouvait de l'amour pour la belle et intelligente jeune femme.

  Juste avant de partir en mission, Carth demanda à Bastila pourquoi Revan, qui n'était qu'un Padawan, venait avec eux. Ne voulant rien révéler sur l'identité du jeune homme, elle fut peu loquace avec Onasi. Revan aussi lui posa la question : pourquoi était-il envoyé en mission alors qu'il avait si peu d'expérience sur la Force? Elle répondit que c'était à cause du lien entre eux et de sa forte affinité avec la Force. Elle reconnut aussi qu'elle éprouvait des doutes sur les décisions du Conseil : elle se demanda si le Conseil ne la jugeait pas sur son aptitude à guider Revan et ainsi sur sa capacité à devenir un Maître Jedi. Le Jedi ne fut pas très convaincu, et Bastila le réprimanda sur son impatience.

  Au cours de la quête des cartes stellaires, le groupe qu'elle avait formé avec Revan s'agrandit, comme lors de l'arrivée de Jolee Bindo, un ancien Jedi. Elle essaya de le faire revenir dans l'Ordre afin de le protéger du Côté Obscur. Mais le vieil homme avait une toute autre vision des choses et répliqua que ce n'était pas la peine d'essayer de le convaincre. Il faut dire qu'il voyait plus de gris que de blanc ou de noir. Bastila eut aussi deux autres altercations : une avec Canderous Ordo et l'autre avec Carth Onasi. Le Mandalorien se moqua d'elle, encore une fois sur le fait qu'elle avait perdu son sabre laser face aux Vulkars et cela agaça la jeune femme. Avec Onasi, ils débattirent sur les raisons pour lesquelles le Conseil n'avait pas aider la République durant les Guerres Mandaloriennes et sur l'intervention providentielle de Revan et de ses Jedi. Elle émit aussi des  doutes sur la coopération du droïde HK-47 après son achat par Revan dans une boutique sur Tatooine.

  Aux abords de chaque planète indiquée par la carte stellaire de Dantooine, Bastila et Revan remarquèrent qu'une vision s'offrait à eux, montrant toujours l'emplacement de la carte stellaire. La Jedi comprit qu'il s'agissait là des souvenirs du jeune homme. Revan retrouva généralement l'emplacement de la carte grâce à des négociations. Ils furent souvent poursuivis par divers sbires des Ténèbres comme des Jedi Noirs. Bastila et Revan combattirent ensemble contre le meilleur chasseur de primes de la galaxie, Calo Nord, et croisèrent le laser face à l'apprenti du Seigneur Noir : Dark Bandon.

  En visitant une des planètes où se trouvait une carte, Bastila eut des nouvelles de sa mère par le biais d'une Twi'lek, Malare, qui avait travaillé avec son père lors d'une de ses expéditions. Elle apprit que sa mère était très malade et qu'elle l'avait désespérément cherchée. Héléna était sur Tatooine, aux dernières nouvelles. Une des cartes stellaires se trouvant sur cette planète de sable, Bastila n'eut pas besoin de faire un détour pour revoir sa mère.

  Bastila était avec Revan quand ils rencontrèrent dans les rues d'Anachore un Duro en colère envers une humaine du nom d'Héléna qui l'avait traité comme un moins que rien. Elle comprit que c'était sa mère et demanda son chemin au Duro qui lui indiqua la cantina. Le jeune homme l'accompagna dans le bar et elle retrouva sa mère. Son père était absent, aussi demanda-t-elle à Héléna où il était. Celle-ci lui annonça alors la terrible nouvelle: son père était mort, tué par un dragon krayt. Quelque chose se cassa chez Bastila: elle n'avait pas revu son père depuis très longtemps. Mais sa mère ne lui avait toujours pas dit pourquoi elle la cherchait. En fait, Héléna voulait que Bastila utilise ses dons pour retrouver l'holocron de son père. D'abord réticente, surtout par rapport à la réalité de la maladie de sa mère, Bastila accepta, mais ne promit rien.

  En sortant de la cantina, elle fut assez perturbée et essaya d'éviter le sujet. Son père était mort et elle confia à Revan qu'elle ne savait pas si elle allait donner l'holocron à sa mère si elle le trouvait. Elle désirait le garder, ne serait-ce que pour avoir un souvenir de son père et pour que sa mère ne l'ait pas. La jeune femme eut du mal à contrôler ses émotions. Son entraînement ne lui servit pas beaucoup pour faire face à cette situation.

  Elle trouva l'holocron de son père dans la caverne du dragon krayt, celui-là même qui gardait la carte stellaire. Les doutes de Bastila ne cessèrent alors de croître. Allait-elle remettre l'objet à sa mère où bien allait-elle le garder rien que pour elle? La décision fut prise lorsqu'elle revit Héléna à la cantina. Une dispute éclata entre les deux femmes. En effet, Bastila se souvenait du comportement de sa mère envers elle et son père. Bien qu'Héléna cherchât à se défendre, sa fille ne la laissa pas parler. Bastila était lasse de ces disputes et désirait se séparer définitivement de sa mère. C'est alors que Revan intervint : il désira écouter les explications d'Héléna et le jeune homme déclara que pour régler ce problème à l'amiable, il fallait peut-être qu'une des deux femmes cède l'holocron à l'autre. La mère et la fille se rendirent alors compte de toute l'absurdité de la situation. Héléna avoua que si elle avait confié sa fille à l'Ordre, c'était pour qu'elle ne connaisse pas une vie ponctuée par le désespoir d'une vie qui n'aurait mené à rien, avec un père aventurier et une mère malade. La maladie de la mère de Bastila était bien réelle: elle était en train de mourir à petit feu. Son père avait essayé de trouver, à l'aide des perles de dragon, un moyen de payer des remèdes. Mais il n'y avait aucun espoir de vaincre la maladie.

Bastila Shan


Bastila se réconcilie avec sa mère grâce à Revan.


  Bastila ne savait pas quoi dire. Elle voulut s'excuser de son attitude. Héléna décida de laisser de bon cœur l'holocron à sa fille. Toutes deux furent finalement heureuses de ces retrouvailles. Avant de partir, Bastila vit sa mère faire jurer à Revan de prendre soin de sa fille, une chose qu'il promit de faire de son mieux. Mais Bastila n'en avait pas encore fini avec sa mère : elle lui offrit 500 crédits pour qu'elle aille sur Coruscant et trouver un médecin. Bastila voulait la revoir pour qu'elles puissent discuter à nouveau, rattraper le temps perdu. La jeune femme fut triste d'avoir perdu son père, mais l'amélioration de sa relation avec sa mère fut une source de joie pour elle. Elle remercia Revan pour son aide.

  On peut facilement supposer que ce fut vers ce moment que Bastila commença à vraiment éprouver de l'amour pour le Jedi. Elle s'excusa du comportement qu'elle avait eu vis-à-vis de lui et lui confessa qu'elle l'admirait, en tant qu'homme et en tant que Jedi. Elle voulut le considérer comme un ami, mais tous deux  sentirent qu'ils pouvaient être bien plus l'un pour l'autre. Mais du fait qu'elle lui mentait, qu'elle le trahissait à chaque occasion qu'elle lui parlait, elle ne pouvait pas se permettre de tomber amoureuse de cet homme. Ce fut un véritable déchirement pour elle et cela la poussa à douter sur ses capacités à devenir une vraie Jedi.

  Elle fit part à son ami de ses incertitudes. Bastila lui raconta qu'elle rêvait souvent d'utiliser tous ses pouvoirs pour affronter et vaincre Dark Malak. La cruauté des Sith la rendait furieuse, pourtant la jeune femme savait que c'était là le chemin qui menait au Côté Obscur. En fait, elle imaginait assez mal son influence corruptrice, malgré les avertissements que lui avaient donnés les Maîtres Jedi par le passé.

  En constatant que le jeune homme était resté du Côté Lumineux en dépit de son influence plus que grâce à elle, Shan en vint à la conclusion qu'elle était incapable de le guider correctement. Revan, sentant sa détresse, lui proposa qu'ils s'entraident à résister aux Ténèbres. Bastila en fut émue: il était toujours là pour elle, malgré le fait qu'elle se refusait à entretenir une relation amoureuse avec lui. Il ne ressemblait à aucun des hommes qu'elle avait rencontrés auparavant.

Bastila Shan


La belle Bastila Shan, armée de son sabre laser à double lames jaunes.


  Dès lors, Bastila fut de plus en plus attirée par Revan. La jeune femme ne s'attendait sûrement pas à ce que Revan soit cet homme de bien, après l'accident qui lui avait coûté la mémoire. C'est pour cette raison qu'elle avait beaucoup de mal à discerner la vraie personnalité de son ami. Il arriva souvent à Bastila de le regarder et de penser à lui sans le vouloir. Une forte présence et une réelle passion émanait de Revan, à tel point que la Jedi échouait à se calmer. Elle avait un sentiment de faiblesse par rapport à la puissance qu'il dégageait, mais, paradoxalement, elle se sentait plus forte, plus vivante à ses côtés. Bastila en conclut que tout cela était la conséquence du lien qu'ils partageaient. Il leur conférait une certaine intimité. Elle avait besoin d'affaiblir ce lien : elle ne pouvait se permettre de rester près de Revan, sans quoi la mission risquait d'être mise en péril. On peut comprendre dans son attitude que c'était pour elle une véritable douleur  que de mentir à l'homme qu'elle aimait.

  Bastila prit alors une décision et souhaita en discuter avec Revan, en privé. La rencontre eut lieu dans les quartiers d'équipage de l'Ebon Hawk. Shan expliqua au jeune homme qu'elle avait compris une leçon sur le contrôle des émotions et que les sentiments qu'ils éprouvaient n'étaient en fait qu'une illusion créée par leur lien. En clair, elle se résignait à ne donner aucune chance pour une histoire d'amour entre eux. Ses explications ne convainquirent pas Revan qui fut peiné par ses déclarations. Ils souffraient de cette situation et Bastila désirait être forte pour eux deux : elle ne voulait pas ralentir la formation de son ami. Mais Revan déclara que rien n'obligeait la belle jeune femme à être forte tout le temps, puis il lui demanda de laisser, au moins une fois, parler son cœur. Bastila baissa ses barrières et ils s'embrassèrent pour la première fois. Quelques secondes s'écoulèrent avant qu'elle ne réalise ce qu'elle faisait. Elle se libéra de son étreinte, regrettant son geste. Elle s'excusa avant de partir et décida de ne plus reparler de ce qui c'était passé entre eux, non seulement pour que le reste de leurs compagnons garde leur concentration, mais aussi pour ne plus mettre en danger la mission. Elle se jura aussi de ne plus aborder ce sujet tant que Dark Malak ne serait pas arrêté.

Bastila Shan


Malgré les doutes qu'elle éprouve, Bastila laisse parler ses sentiments et embrasse Revan pour la première fois.


  La mission se passait pour le mieux jusqu'à leur capture. Alors qu'il volait vers la quatrième et dernière planète, le vaisseau sortit subitement de l'hyperespace près du Leviathan de Saul Karath et de Dark Malak. L'équipage fut fait prisonnier par les forces sith mais juste avant la capture, Revan avait désigné un de leurs compagnons pour les sortir de là.

  Bastila, Carth et Revan furent enfermés dans la salle d'interrogatoire. Saul Karath qui était présent leur signala que Malak était dans un autre système et qu'il arrivait. Le Seigneur Sith était très intéressé par les deux Jedi : Bastila pour sa Méditation de Combat et Revan pour son identité perdue. Shan craignait que l'amiral ne révèle la vérité au jeune homme, mais Saul préféra laisser tout le plaisir de cette annonce à son maître.

  Le Jedi attira toute l'attention de l'amiral lors de l'interrogatoire. Bastila vit avec effroi Karath proposer une sorte de marché à Revan : s'il répondait correctement, Bastila ne serait pas torturée. L'interrogatoire commença, Saul désirant savoir le lieu de formation du jeune homme et le but de sa mission. L'amiral savait que Revan avait été entraîné sur Dantooine, ce fut d'ailleurs à cette occasion que Bastila apprit que l'Enclave avait été détruite. On ignore si Revan résista aux cris atroces que poussait la jeune femme sous la douleur des décharges électriques. Une part d'elle désirait que le Jedi réponde aux questions pour que toute cette souffrance s'arrête. Finalement, une fois l'interrogatoire terminé, les champs de torture de chaque cellule furent activés et Bastila et Carth subirent d'horribles souffrances. Mais ces dernières n'étaient rien comparé à celles que supporta Revan, comme le constata avec horreur et chagrin Bastila. L'être qu'elle aimait perdit connaissance et Shan ne put rien faire quand les soldats sith s'acharnèrent sur lui. A son réveil, Revan demanda pardon à Bastila pour toutes les douleurs qu'il avait pu lui provoquer en refusant de répondre. La Jedi se sentit rassurée : jamais Revan ne lui ferait de mal intentionnellement. Soudain, elle sentit dans la Force une présence qui approchait : Dark Malak...

  Quelques instants après, Bastila, Revan et Carth furent libérés de leur prison par un de leurs compagnons. La Jedi prit la direction des opérations. Elle et les deux hommes allaient vers le pont pour ouvrir les portes du hangar, pendant que le reste du groupe faisait chauffer les moteurs de l'Ebon Hawk. Les trois lames laser des Jedi et les tirs de blaster d'Onasi leur permirent de se frayer un chemin jusqu'au pont où Saul Karath et quelques troupes sith les attendaient. Le combat fut rude, mais les défenseurs de la République sortirent vainqueurs. A terre, l'amiral dans ses derniers instants, raconta dans le creux de l'oreille de Carth la vérité sur l'identité de Revan. Onasi commença alors à s'emporter et il fallut à Bastila toutes ses capacités de persuasion pour que l'homme garde son calme, lui disant que ce n'était pas là le moment de discuter sur ce sujet. Revan ne comprit pas ce qui se passait, aussi la Jedi leur jura, à lui et à Carth, de tout expliquer.

  Ils ouvrirent les portes du hangar et allèrent au hangar. Dans le dernier couloir qui conduisait à l'Ebon Hawk, une grande silhouette en armure rouge avança vers eux. Bastila alluma son sabre laser à double lame, prête au combat. Le Seigneur Sith révéla à Revan sa véritable nature, celle du Seigneur Noir des Sith qu'il avait été. Le moment que la jeune femme avait tant redouté était arrivé. Comme elle pouvait s'y attendre, Revan fut abasourdi et lui demanda des éclaircissements. Pour Bastila, ce fut un véritable duel verbal : Malak ne cessait de la contredire dans l'espoir de provoquer la colère chez son ancien maître. L'échange atteignit son comble quand le Seigneur Sith déclara qu'elle utilisait le lien qui l'unissait à Revan dans le but d'étudier et de goûter au Côté Obscur de son ami. Bastila expliqua à Revan que tout ce qu'elle avait fait, tous les mensonges qu'elle lui avait dit n'avaient eu qu'un seul et même objectif: celui de la rédemption du jeune homme. Le Jedi pardonna à sa bien-aimée.

  Par la suite, Bastila ne put pas faire grand chose. Dark Malak la paralysa avec Carth par le biais de la Force, et il se jeta sur Revan. Le duel au sabre laser se déplaça et Bastila et Onasi parvinrent à se libérer. Ils arrivèrent devant le combat qui tournait en la défaveur de Revan : le Jedi ne pouvait plus bouger à cause du pouvoir paralysie de son ancien apprenti. Bastila, pleine de courage, lança son sabre laser sur Malak ce qui le blessa un peu. Le Seigneur Sith se dirigea vers elle, son sabre laser à lame rouge activé. Bastila, voyant dans quelle situation désespérée elle se trouvait, donna ses derniers ordres à Carth et à Revan : trouver les derniers morceaux de la carte stellaire et localiser la Forge. Des portes se refermèrent sur le duel de la jeune femme et du Seigneur Sith. Bastila savait qu'elle n'avait aucune chance contre Dark Malak. Aussi tenta-t-elle de résister un maximum de temps contre son ennemi pour que Revan et ses alliés puissent s'enfuir à bord de l'Ebon Hawk. Quelques instants après, Bastila Shan fut vaincu par le Seigneur Sith.

Bastila Shan


Bastila se sacrifie pour que Revan et Carth puisse fuir du Leviathan.


  Cependant, Malak ne la tua pas. Comme l'avait indiqué feu Saul Karath, le Seigneur Sith avait de grands projets pour elle. La Méditation de Combat de Bastila serait un atout si Malak parvenait à la "convaincre" de se battre pour lui et son armée. Le Seigneur Noir l'amena dans le système de la Forge Stellaire, sur Lehon, la planète des Rakatas. Dans le Temple des Anciens qui se trouvait sur la planète, elle fut enchaînée sur une pierre et torturée par Dark Malak et ses terribles éclairs de Force. Bastila fit le vide dans sa tête, essayant de ne pas écouter l'appel du Côté Obscur. Le Sith désirait qu'elle prenne la place d'apprentie, laissée vacante par Dark Bandon. Elle parvint à résister aux Ténèbres pendant au moins une semaine, espérant la venue de Revan pour qu'il la sauve. Mais une semaine de souffrances constantes l'affaiblit mentalement. Malheureusement pour elle, Bastila succomba au Côté Obscur et jura allégeance aux Sith et à Dark Malak qui fit d'elle sa nouvelle apprentie.

Bastila Shan


Même avec le meilleur entraînement, Bastila a du mal à résister au Côté Obscur et cède aux Ténèbres.


  Malak lui fit fait comprendre que les Jedi l'avait manipulée depuis le début, l'empêchant de réaliser tout son potentiel. Affichant une tenue noire, elle prit un cristal sith et l'installa dans son sabre laser qui produisit alors deux lames rouges. Bastila découvrit de nouveaux pouvoirs comme les éclairs de Force ou l'absorption de vie. Mais si sa loyauté était acquise à la cause de Malak, elle éprouvait toujours quelque chose pour Revan, une étincelle de bien que sentit le Seigneur Sith.

  Quand la présence de Revan sur la planète se manifesta, il ordonna à Bastila de rester dans le Temple pour tuer le Jedi et prouver son allégeance. Shan patienta au sommet de l'édifice. Revan apparut aux côtés de Juhani et de Jolee Bindo. Ils espéraient la ramener avec eux, les Jedi se trompèrent: elle affirma qu'elle était à présent l'apprentie du Seigneur Noir. Le récit de son emprisonnement attisa sa propre colère et elle se rua, sabre allumé, vers ses anciens compagnons. Sa furie et ses attaques violentes repoussèrent les trois Jedi dans leurs derniers retranchements.

Bastila Shan


Bastila telle que Revan et ses amis la découvre: envahie de colère et de haine.


  Durant le combat, elle sentit un grand trouble chez Revan : le Côté Obscur ne l'avait pas totalement quitté. Elle tenta alors de faire de nouveau chuter Revan dans l'Obscurité. Elle ne fut jamais à cours d'arguments. Grâce au lien, elle avait vu pendant la quête des cartes stellaires les zones d'Ombre en lui. Elle désira que le jeune homme reprenne sa place de Seigneur Noir des Sith, qu'il redevienne Dark Revan et la prenne pour apprentie. Ainsi, Bastila appliqua à la lettre la doctrine sith du Maître contre l'Apprenti. Elle était prête à trahir Dark Malak pour son ancien ami, plus puissant.

  Mais Revan ne l'écouta pas et tenta de la convaincre de revenir du Bon Côté de la Force. Bastila réfuta toutes les tentatives du Jedi, même quand il évoqua leur lien et les émotions qu'ils avaient partagées. Elle essaya une dernière fois de le faire basculer vers les Ténèbres. Le sort de la galaxie fut joué quand Revan affirma que Dark Revan ne reviendrait jamais et qu'il était mort pour toujours. Enragée de ne pas être arrivée à ses fins, Bastila s'enfuit à bord d'une navette de type G en direction de la Forge Stellaire.

  Elle se posa dans la station et raconta à Malak ce qui s'était passé au Temple. Certainement qu'elle omit de mentionner sa tentative de trahison. Elle se dirigea aussitôt après vers le centre de commandement : la bataille de la Forge Stellaire avait commencé et Bastila utilisa sa Méditation de Combat pour aider les vaisseaux Sith à protéger la station et repousser les navires de la République.

  La victoire fut à la portée des Sith quand Dark Malak la convoqua pour lui annoncer que Revan était  à bord de la Forge et qu'il se dirigeait vers eux pour une inévitable confrontation. Bastila fut très surprise: le jeune homme ne l'avait toujours pas oubliée. Le Seigneur Sith ordonna à sa nouvelle apprenti de terminer ce qu'elle avait commencé au Temple des Rakatas : la mort de Revan de sa main montrerait si elle était digne d'être vraiment son apprentie. Bastila hésita, une chose que perçut Malak. Elle avait encore des sentiments pour le Jedi et cela pouvait l'empêcher de l'abattre. Malak la rassura sur ses chances de victoires, lui garantissant une quasi-invincibilité avec la puissance de la Forge.

Bastila Shan


Bastila reçoit l'ordre de Dark Malak de tuer Revan, un acte qu'elle hésite à commettre.


  Les deux Sith se séparèrent, Bastila retournant à sa Méditation en attendant l'arrivée de Revan. Ce dernier surgit dans la salle de commandement, les cadavres de nombreux Jedi Noirs derrière lui. Le duel entre entre Bastila et Revan allait commencer. Le Chevalier Jedi déclara à son entrée que jamais il ne l'abandonnerait et qu'il la sauverait. L'Apprentie Sith était confiante dans ses capacités, surtout avec l'aide de ses nouveaux pouvoirs et de la Forge. Les lames se croisèrent une première fois. Bastila avait foi dans les valeurs Sith et Revan chercha à montrer que les voies qu'elle était en train d'emprunter étaient celles de la mort et de la destruction. Un deuxième échange de coups eut lieu. Les deux duellistes furent épuisés physiquement. Shan resta un temps sûre de sa propre force et dans la faiblesse du Côté Lumineux mais le Jedi gardait cependant toute sa puissance lumineuse et commença à semer le doute chez elle. Dans un ultime élan de défi, Bastila se jeta sur Revan qui finit par la vaincre en la blessant.

  Bastila ne put que constater son échec. Revan avait toujours eu raison: le Côté Obscur n'était pas plus fort que le Côté Lumineux, bien au contraire. Elle se sentit honteuse de tout ce qu'elle avait fait, de sa trahison envers les personnes qu'elle aimait. Le désespoir la gagna : elle ne pouvait pas racheter ses fautes. La seule solution, pensa-t-elle, qui s'offrit à elle fut que Revan l'exécute. Elle lui demanda de faire cela rapidement, en hommage aux sentiments qui les avaient liés. Revan refusa et lui expliqua que si lui avait rejeté le Côté Obscur, elle le pouvait aussi. Shan n'y crut pas beaucoup, affirmant qu'il était un cas spécial. Les remords furent trop grands pour elle et elle demanda à nouveau au Jedi d'arrêter de la faire souffrir en la tuant.

  Revan lui déclara alors son amour en lui déclarant sa flamme pour elle. Ces mots magiques  rappelèrent à Bastila qu'il fut un temps où elle craignait et rêvait de les entendre. La déclaration d'amour de Revan la rassura, mais pas encore suffisamment pour la sauver: elle avait peur de rechuter à nouveau. Néanmoins, cette crainte disparut quand Revan lui renouvela sa confiance totale en elle. Le Jedi lui proposa d'utiliser sa Méditation de Combat pour désorganiser la flotte Sith et positionner ainsi les vaisseaux républicains en vue du bombardement de la Forge. Bastila comprit qu'elle allait se racheter de ses fautes de cette manière. Avant que Revan ne parte mettre fin une bonne fois pour toutes à l'Ordre Sith qu'il avait créé, Bastila lui dit qu'elle l'aimait aussi, de tout son cœur. Rien ne la rassura plus que l'amour de Revan. Elle emploierait sa Méditation pour aider la République et prévint le jeune homme de faire vite dans son duel car, une fois les stabilisateurs de la Forge détruits, il ne leur resterait plus beaucoup de temps pour s'enfuir. Elle souhaita à son amour que la Force soit avec lui durant son combat contre Dark Malak.

Bastila Shan


En utilisant sa Méditation de Combat pour aider la République dans son combat contre la flotte sith, Bastila rachète ses erreurs.


  Bastila se replongea dans sa Méditation et éparpilla les vaisseaux sith, créant différentes brèches dans leur formation. Les escadrons républicains n'eurent plus qu'à s'y engouffrer et faire un maximum de dégâts. Après avoir fait le nécessaire pour aider la flotte de la République et pour sa propre rédemption, la Jedi alla au hangar retrouver ses amis qui lui offrirent certainement un accueil très chaleureux. Elle attendit ensuite Revan avec Carth, au pied de l'Ebon Hawk. Jamais Bastila ne douta sur les chances de victoire de son compagnon et sa joie fut sûrement grande quand elle vit son héros revenir. Tous remontèrent dans le vaisseau qui quitta alors la Forge Stellaire juste avant l'explosion de la station.

  La célébration de leur victoire eut lieu sur les marches du Temple. Aux côtés de Revan, elle reçut les honneurs, décernés par l'amiral Dodonna et MaîtreVandar qui avait survécu à l'attaque de Dantooine. En rejetant le Côté Obscur, Bastila devint une véritable Jedi et trouva  le vrai amour dans les bras de Revan.

Bastila Shan


Bastila est célébrée comme une héroïne de la République, aux côtés de ses compagnons et de Revan.


  Malheureusement, Bastila et Revan ne vécurent ensemble que durant un an. D'autres souvenirs revinrent à la mémoire de son amant et commencèrent à le perturber. Elle sentit qu'il essayait de lui dissimuler une chose mais le lien qu'elle partageait avec lui ne permettait pas au Jedi de tout lui cacher. Bastila obtint quelques informations : il y avait une menace qui se trouvait en bordure de la galaxie et il pensait devoir se rendre là-bas pour y mettre un terme.

  Revan devait s'en aller seul vers les Régions Inconnues pour combattre la vraie raison des Guerres Mandaloriennes. Shan ne fut pas convaincue par ses explications et le chagrin la gagna. Bastila avait peur pour lui: la crainte de ne jamais le voir revenir et la vision de fragments de l'avenir la poussèrent à demander à T3-M4 d'être sa balise durant le futur périple de Revan. Elle envisagea toutes les possibilités : si le Jedi se perdait, s'il trouvait cette terrible menace dont il parlait, il n'y survivait pas. Au cas où il ne reviendrait pas, Bastila demanda au petit droïde de revenir dans l'espace républicain et de la trouver. S'il ne la trouvait pas, T3 devait chercher alors un autre Jedi ou bien la République. Bastila se refusa de perdre Revan, même quand celui-ci déclara qu'il faisait cela pour la protéger.

  Bastila vit alors son bien-aimé partir à bord de l'Ebon Hawk, en compagnie de T3-M4 et d'HK-47. De long mois s'écoulèrent et elle n'eut toujours pas de nouvelles de lui, ni de T3. Entretemps, l'Ordre Jedi, dont les effectifs s'étaient beaucoup amoindris à cause de la guerre, fut victime de plusieurs vagues d'assassinats. Un danger invisible guettait les Jedi et, sous l'impulsion d'Atris, une des Jedi du Conseil, tous se réunirent sur Katarr, un monde peuplé de Miraluka. On ignore pour quelle raison, mais Bastila ne se rendit pas à la réunion. Et ce fut ce qui la sauva : toutes les personnes présentes sur Katarr périrent. Les membres du Conseil et certains autres Jedi dont Bastila décidèrent alors de se dissimuler et de dissoudre l'Ordre Jedi, dans l'espoir de voir leurs ennemis surgirent de l'ombre.

  On peut aisément supposer que Bastila se cacha en restant près de Carth Onasi qui avait été nommé amiral pour ses faits d'armes lors de la Guerre Civile des Jedi. Si tel fut le cas, elle resta à bord dans le navire Séjour, une frégate dont Carth en avait le commandement. Puis, quatre ans après son départ, l'Ebon Hawk refit son apparition. Après la défaite de Dark Nihilus à Télos IV, le vaisseau se posa sur la Station Citadelle, une base supervisant la reconstruction du monde dévasté par Dark Malak. T3-M4 et HK-47 étaient toujours à bord et la maîtresse des lieux était l'Exilée, une des généraux Jedi qui avait servi Revan au cours du conflit contre les Mandaloriens.

  T3 et l'Hawk étaient revenus, mais sans Revan. Bastila supposa immédiatement que son amant avait peut-être échoué dans sa quête. Carth Onasi eut un entretien privé avec l'Exilée, et l'espoir de Bastila d'avoir des nouvelles de son compagnon fut vite éteint quand la Jedi déclara à l'amiral qu'elle ignorait où se trouvait le jeune homme. Bastila souffrait de cette situation, elle ne pouvait pas vivre sans savoir pourquoi Revan avait essayé de la protéger...


Bastila Shan


Bastila, inquiète du devenir de Revan, l'homme qu'elle aime.


[Merci à Soren et à Irolia pour leur aide et leur coopération.]

Note de Revan_Skywalker : le visage de Revan qui apparaît dans cette fiche n'est pas officiel. Les images concernées ne sont fournies qu'à but illustratif, le visage de Revan étant inconnu.


Actualités en relation

Holonet : 17 Nouvelles fiches sur The Old Republic

Sorti le 3 Mai dernier, La Conspiration de Nathema est la dernière mise à jour du jeu Star Wars: The Old Republic parrue. Il était donc normalement qu'on s'occupe un peu du sujet avec l'arrivée de 17...


Informations encyclopédiques
Bastila Shan
Nom
Bastila Shan
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Chevalier Jedi
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
90 066


Note de la fiche
3 membres ont noté la fiche "Bastila Shan" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Wizards of the Coast
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)
  • Knights of the Old Republic II : The Sith Lords

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.