Satele Shan


Satele Shan, descendante de la célèbre Bastila Shan, dirigea l'Ordre Jedi durant la Guerre Froide contre l'Empire Sith en ayant le titre de Grand Maître Jedi.

  Descendante directe des célèbres Bastila Shan et Revan, Satele sentit certainement le poids de son héritage quand elle commença sa formation auprès du Maître Dar'Nala. La jeune femme développa rapidement ses talents de la Force grâce à son puissant lien avec elle. De nature chaleureuse et accessible, modeste et détendue, elle savait faire preuve de force et de détermination lorsque la situation l'imposait. Elle se battit courageusement contre les forces de l'Empire Sith lors de la Grande Guerre Galactique alors qu'elle était Padawan et joua un rôle primordial dans plusieurs combats. Devenue Chevalier Jedi, elle prit encore plus d'importance dans l'Ordre, les Maîtres du Conseil étant désireux de la voir assumer les plus hautes fonctions comme l'avait fait Bastila juste après la Guerre Civile des Jedi.


I.Négociations du Traité de Paix sur Alderaan

  C'est pour cette raison qu'elle se retrouva en l'an -3.653 sur Alderaan, dans le cadre de négociations pour un accord historique entre l'Empire Sith et la République. Avec son ancien Maître Dar'Nala, elle accompagna la délégation de sénateurs conduite par Paran Am-Ris. Shan sentit immédiatement qu'il y avait quelque chose de cacher derrière tout cela, quelque chose qui avait échappé au Conseil qui ne voyait là que de simples pourparlers de paix. Sa nervosité était palpable. La délégation sith menée par le Seigneur Dark Baras entra dans la salle des négociations et les discussions purent commencer.

Satele Shan

Satele Shan et Dar'Nala font face à la délégation sith conduite par Dark Baras.
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  Tout se passait apparemment pour le mieux jusqu'à ce que Am-Ris reçoive une communication du Chancelier présent sur Coruscant leur conjurant de cesser immédiatement les négociations : la capitale de la République était attaquée ! Ce fut la stupéfaction chez les Républicains, surtout lorsqu'ils virent le Chancelier Suprême être sauvagement assassiné par un Seigneur Sith. La trahison des Sith dans ces soi-disant pourparlers était évidente : Satele dégaina son sabre laser et sa lame rencontra celle du Seigneur Baras.

  Le Sith leur expliqua alors la raison de cette attaque sur Coruscant. Il s'agissait en fait d'une prise d'otage visant à obliger les Jedi et la République à ne pas paralyser le processus de paix et à accepter les exigences des Sith et de leur Empereur. La délégation républicaine était toujours sous le choc mais Am-Ris parvint à apaiser la situation et Satele se désengagea, éteignant son arme. Il fallait immédiatement faire la lumière sur ces évènements et prendre rapidement une décision. Dar'Nala et Am-Ris contactèrent le Grand Maître Jedi Zym qui leur confirma que les communications avec Coruscant étaient bel et bien coupées, ce qui confirmait les exactions sith. Il leur demanda  d'accepter les conditions de l'Empire et ordonna à Satele de présenter ses excuses à Baras. Son impulsivité avait failli faire perdre la République et les citoyens de Coruscant.

  Satele fut obligée de s'exécuter et la République signa le fameux Traité de Coruscant qui l'obligea à se retirer de tous les fronts sur lesquels elle était engagée et à céder certains mondes. Bien que la situation fût à son désavantage, cet accord de paix allait permettre à la République de panser ses plaies et de gagner du temps pour retrouver ses forces et être prête pour le moment où il faudrait reprendre les armes pour le combat final.


II.-Menace sur la paix

  Les Jedi étaient orphelins de leur Temple, détruit lors du sac de Coruscant. Satele et Dar'Nala ne purent voir l'édifice détruit car elles furent envoyées dans la Bordure Extérieure à bord du Messager pour veiller à ce que les soldats républicaines se retirent sans heurts de Dantooine. La jeune femme ne cacha pas son mécontentement vis-à-vis des actes du Conseil et Dar'Nala la rejoignit dans ses propos. Bien que cela n'avait été qu'un sentiment, une impression, Satele avait été bien plus clairvoyante que les Maîtres du Conseil comme Zym sur la fourberie des Sith et voilà qu'ils préféraient la tenir à l'écart en l'envoyant avec son ancien maître pour effectuer une simple mission de retrait de troupes.

  Le Messager se dirigea vers Dantooine en passant par le secteur Kuat, situé dans les Mondes du Noyau. A son bord se trouvait également un droïde protocolaire sith, SP-99, chargé de surveiller les activités républicaines et Jedi et de s'assurer de leur conformité avec le traité. Satele vit bien que la présence de SP-99 n'était pas du goût de Dar'Nala mais la jeune femme se montra bien moins désobligeante envers le droïde. Shan était d'ailleurs avec SP lorsque le Messager fut secoué par de violentes secousses dues au choc de tirs lasers. La Jedi comprit immédiatement qu'ils étaient attaqués et se précipita dans les coursives, sabre laser en main et avec le droïde à sa suite. Elle élimina quelques soldats sith qui étaient parvenus à entrer dans le vaisseau républicain, malgré les avertissements de SP-99 vis-à-vis de ses actes qui constituaient une violation du traité de paix. Mais la jeune femme ne se soucia guère des ses remarques et se mit à la recherche de Dar'Nala. Hélas, elle arriva trop tard et vit son ancien maître se faire capturer. Le dernier ordre de Dar'Nala fut qu'elle avertisse le Conseil Jedi de cette attaque. Avec SP-99, Satele prit aussitôt la direction des nacelles de sauvetage et eut juste le temps de s'échapper à bord de la capsule de survie pour voir le Messager se faire désintégrer par les tirs du cuirassé de classe Pourfendeur.

Satele Shan

Satele Shan fuit du Messager avec SP-99.
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  Il fallait qu'elle rejoigne le plus tôt possible les mondes de la République pour répandre la nouvelle de cette violation du Traité de paix. Mais, comme le lui fit remarquer SP, ils étaient isolés de tout et il faudrait au moins 500 ans pour qu'ils soient enfin localisés. Pour remédier à cela, Satele se mit en méditation afin de contacter une éventuelle aide à travers la Force. Elle fut sortie de sa transe par le droïde protocolaire sith qui l'avertit de la présence toute proche d'un vaisseau mandalorien. Satele vit ce dernier s'approcher de la nacelle ; ce n'était pas le genre d'aide qu'elle avait besoin, sachant que les Mandaloriens étaient portés sur l'esclavage. Heureusement, une navette de la République surgit de l'hyperespace et mit en déroute le vaisseau ennemi. La capsule fut remorquée jusqu'à l'intérieur du navire de la République et Satele fit connaissance avec ses sauveurs : le Maître Jedi Orgus Din et le lieutenant Harron Tavus. La jeune femme leur raconta les évènements du Messager et ses informations furent transmises au Maître Zym sur Coruscant. Cela semblait étrange que les Impériaux sith soient à l'origine de cette attaque alors qu'ils avaient imposé leur Traité de Paix à la République. Le Lieutenant Tavus déclara qu'elle était excessivement dramatique, ce qui agaça la jeune femme qui le lui fit bien comprendre.

La préoccupation majeure de Satele fut de porter secours le plus rapidement possible à son ancien maître, mais la mission de Tavus et de Din était de se rendre sur Balmorra pour faire respecter le cessez-le-feu. De plus, Tavus déclara qu'elle était un peu trop dramatique dans son rapport sur l'attaque du Messager, ce qui agaça la jeune femme qui le lui fit bien comprendre. Malheureusement, le choix entre le sauvetage de la Jedi et Balmora fut vite fait lorsque, quelques instants plus tard, la triste nouvelle tomba de la bouche de Zym : une communication sith avait été interceptée, affirmant que Dar'Nala avait été exécutée. Le choc fut grand pour la jeune femme, malgré ses années d'entraînement à contrôler ses émotions. Elle était désemparée mais elle put trouver toutefois un peu de réconfort en la personne d'Harron Tavus qui comprenait très bien ce qu'elle ressentait, lui aussi ayant perdu des camarades au combat. Satele en profita pour s'excuser de son attitude hautaine envers lui.

  Arrivés sur Balmorra, les deux émissaires de la République réglèrent pacifiquement le problème posé par l'ex-padawan d'Orgus, Fortris Gall, qui préférait poursuivre la bataille avec ses hommes plutôt que de battre en retraite malgré le traité. Comme la mission principale du Messager avait été d'aller sur Dantooine pour également faire stopper les combats, le Maître Din décida d'envoyer là-bas Fortris et Satele, tous deux étant sous les ordres de Tavus. Bien évidemment, le droïde sith SP-99 se joignit à eux, désireux de poursuivre sa mission visant à faire respecter le traité de paix. Alors que Gall préférait voyager à bord de son chasseur, le reste du groupe embarqua dans la navette et mit le cap sur Dantooine.

  Satele était toujours aussi mélancolique suite au décès de Dar'Nala : c'était une grande perte pour elle. Tavus tenta tant bien que mal de la réconforter et lui proposa de prendre quelques vacances avec lui une fois que leur mission serait terminée. La proposition était certes maladroite (Shan était avant tout une Jedi) mais elle la prit plutôt bien.

Satele Shan

Avec toutes ces difficiles épreuves, Satele trouve un peu de réconfort grâce à Harron Tavus.
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  La navette se posa à la base républicaine de Dantooine D-55 et ils furent accueillis par le Major Dael, qui n'acceptait pas le retrait de ses troupes de la planète. L'officier eut une mauvaise nouvelle à leur communiquer : le Grand Maître Jedi Zym avait été assassiné et d'après le sénateur Am-Ris, le meurtrier était un chasseur de primes du nom de Braden. Zym présidait le Conseil Jedi et sa mort était un coup dur supplémentaire pour l'Ordre après la perte du Temple sur Coruscant durant le sac de la planète. Dael et Tavus était certain que le traité  n'allait pas tarder à voler en éclat après ces évènements ; aussi, au grand étonnement de Satele, le lieutenant refusa d'exécuter ses ordres, préférant attendre que le Sénat vote le rejet du traité. Pourtant, la paix était encore possible et Shan espérait bien reprendre les discussions avec Dael et Tavus une fois que Fortris serait arrivé. Ce dernier s'était posé sur Dantooine mais était parti en éclaireur en vue d'une prochaine attaque.

  Ainsi, Satele se retrouva à attendre pour voir comment les choses allaient évoluer. Orgus Din la rejoignit avec un invité assez spécial : l'assassin de Maître Zym, le chasseur de primes Braden. Celui-ci déclara à la jeune femme qu'il rencontrait Dar'Nala avant qu'elle ne meure et qu'elle désirait que la jeune femme sache qu'un certain Baras avait ordonné l'attaque du Messager. Cette annonce était complètement insensée : Dark Baras était à l'origine du traité et Satele avait même été obligée de lui présenter ses excuses sur Alderaan. Tout cela n'était pas normal, il se passait quelque chose qui lui échappait.

  Quelques instants plus tard, Satele se mit à la recherche de Tavus. Elle ne découvrit que le malheureux SP-99, détruit. Celui-ci parvint avant de rendre l'âme à balbutier que le lieutenant se rendait aux ruines de l'ancienne Enclave Jedi. Sentant qu'il allait se passer un évènement capital, la jeune femme avait l'intention d'aller là-bas mais une communication d'Orgus l'avertit que Braden s'était échappé. Shan avertit le Maître Jedi du départ inexpliqué de Tavus pour les ruines et de son sentiment d'un danger immédiat mais Din préféra donner la priorité au chasseur de primes et lui conseilla de l'attendre avant d'aller à la recherche du lieutenant. La communication terminait, Satele décida de ne pas prendre en considération les souhaits d'Orgus et partit seule vers l'ancienne Enclave Jedi qu'avait fréquentée ses illustres aïeux.

  L'intuition de la jeune femme était bonne : alors qu'elle approchait des ruines, elle sentit qu'un combat avait lieu dans un caverne à cristaux non loin de là. Elle se précipita, sa lame verte à la main et tomba au beau-milieu d'une escarmouche entre Sith et Jedi. Les premiers comptaient dans leur rang Dark Baras, Dark Angral et quelques soldats sith tandis que pour les seconds, Satele reconnut Tavus, Fortris, un Wookie du nom de Dalborra et, chose surprenante, Dar'Nala. Shan se lança aux côtés de son ancien maître dans la bataille et croisa de nouveau sa lame avec celle de Baras. Satele espéra bien que ce serait leur dernière rencontre.

Satele Shan

Satele et ses compagnons affrontent les Seigneurs Sith Dark Baras et Dark Angral.
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  Après quelques coups échangés, Baras révéla à la Jedi que le traité de paix avait montré l'hypocrisie des Jedi et leur haine pour les Sith : Dar'Nala était elle-même responsable de ces actes de violence : l'attaque du Messager et l'attentat contre le Sénat, tout cela pour que les combats reprennent. La Togruta ne démentit pas les propos de Baras, au contraire : elle avait fait son devoir. Satele comprit alors que le Sith avait dit vrai et que celle qui avait été autrefois son Maître avait trahi tous les préceptes de l'Ordre Jedi. La trahison de Dar'Nala était grande et Baras vit que Shan était complètement désemparée ; il en profita pour tenter de la convertir à sa cause pour protéger la paix galactique.

  Satele n'avait plus qu'à attaquer le Sith de toute sa colère et sa rage d'avoir été trahie pour rejoindre Dar'Nala dans le Côté Obscur. Mais la jeune femme rompit le combat : les Sith voulaient que les Jedi attaquent et les tuer leur rendrait service. Folle de rage, Dar'Nala ordonna à Tavus de tirer sur les Sith mais le lieutenant refusa également. Ce fut alors qu'elle perçut les sentiments de Satele pour le soldat et se précipita vers ce dernier pour le tuer et forcer son ex-padawan à lui obéir. Heureusement, Fortris qui avait aussi compris que Dar'Nala perdait tout contrôle sur elle-même para sa lame. La Togruta donna alors l'ordre à Dalborra de tuer Gall mais le Wookie donna un terrible coup de griffes à la gorge de la Jedi qui s'effondra, son sang tout comme la vie quittant petit à petit son corps. Satele assista à la scène, impuissante, et ne put que constater la mort de celle qui fut son mentor.

  La bataille était terminée et les Jedi et les Sith se tenaient les unes en face des autres. Dark Baras voulait que Satele reste avec eux : le sang de Dark Revan coulait dans ses veines ce qui faisait que la place de la jeune femme était aux côtés des Sith. Mais Shan savait que son ancêtre avait su repousser les Ténèbres en gagnant sa rédemption. Elle ne pouvait vaincre les Sith à elle seule et avec le contexte actuelle, mais elle savait que plus tard, d'autres viendront pour reprendre la lutte. Elle quitta avec ses compagnons la caverne de cristaux, laissant les Sith derrière elle.

  De retour à la base républicaine, Satele fit son rapport à Orgus Din qui n'avait pas réussi à retrouver Braden. Le groupe indépendant de la République et de l'Empire et conduit par Dar'Nala avait échoué dans sa volonté de vouloir raviver le feu de la guerre en faisant croire que Dark Baras était à l'origine des attaques contre la République. Pour l'instant, la menace sur la paix n'était plus et la mission des Jedi était terminée, le major Dael ayant enfin accepté de retirer ses troupes de Dantooine. Tous quittèrent la planète avec le sentiment du devoir accompli.


III.-Grand Maître de l'Ordre Jedi

  Satele gagna de plus en plus en sagesse et renforça d'avantage sa position parmi les Jedi lorsqu'elle redécouvrit Tython, la planète natale de l'Ordre. Là, elle mena activement des recherches pour trouver un nouveau Temple Jedi pour remplacer celui de Coruscant qui avait été détruit lors du sac. Grâce à cela, elle devint la plus jeune Jedi à porter le titre de Grand Maître de l'Ordre, soit le dirigeant de toute la chevalerie, remplaçant ainsi feu Zym. Depuis que la signature du Traité de Coruscant, Maître Satele œuvra sans relâche pour préserver cette paix fragile, en atteste les multiples tentatives de reprise du conflit qu'elle déjoua. Cependant, l'Héritière de Bastila Shan et de Revan savait que la lumière et l'obscurité ne pouvaient pas coexister éternellement. Une nouvelle guerre contre les Sith approchait... Et cette fois, les Jedi devront être victorieux.

Satele Shan

Le Grand Maître Jedi Satele Shan
Image tirée du site du jeu vidéo The Old Republic



Actualités en relation

Nouveau groupe de fiches : The Old Republic

Cela fait quelque temps que nous ne vous avons pas proposé des fiches sur le thème du jeu vidéo The Old Republic, alors empressons nous de corriger tout de suite cette erreur ! Ce groupe de fiche est issu du...


Nouveau groupe de fiches : Les Hutts de The Old Republic

On pourrait croire que c’est l’année du Hutt sur l’HoloNet, avec la publication aujourd’hui d’un second groupe de fiches dédiées à cette espèce singulière de l’univers Star Wars. Rappelez-vous, d...


Nouveau groupe de fiches : La Saga en BD #2

Rien ne semble pouvoir arrêter Boba Heet, qui est bien décidé à extraire la substantifique moelle encyclopédique des magazines La Saga en BD, de Delcourt. Il avait entamé cette tâche avec une première publication en mars, et...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Satele Shan
Nom
Satele Shan
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/12/2010

Date de modification
03/06/2017

Nombre de lectures
47 910


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Satele Shan" 4.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Site officiel de Star Wars: The Old Republic
  • The Old Republic
  • The Old Republic : Risques de Paix

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.