Viqi Shesh


Viqi Shesh était une sénatrice de Kuat et une espionne au profit des Yuuzhan Vong.

  Née sur Kuat, dans une famille riche de constructeurs de vaisseaux, Viqi Shesh se servit de sa fortune pour être élue comme Sénatrice de Kuat. Femme très séduisante et ayant l'esprit ouvert, elle utilisait ses atouts pour arriver à ses fins, mais elle préférait utiliser le machiavélisme naissant dans sa tête plutôt que ses facilités corporelles pour aboutir à ce qu'elle voulait. Elle se moquait de ceux qui l'élirent car sa soif de pouvoir allait au-dessus de toute autre chose. Son mandat débuta peu de temps avant l'invasion des Yuuzhan Vong, se servant de ses pouvoirs politiques et de sa fortune, elle gravit rapidement les échelons du Sénat, son but ultime étant le poste de Chef d'état. Son ascension fut aussi facilitée par l'alliance depuis longtemps contractée entre sa famille et l'Alliance Rebelle puis la Nouvelle république, lorsque la famille Shesh perdit la plupart de ses entreprises de construction peu avant la prise de contrôle des Impériaux. La perte de leur filiales et surtout de leur prestige social marqua profondément les Shesh, ce qui les motiva encore plus à retrouver la situation dont ils jouissaient plus tôt et donc de s'allier à un organisme qui paraissait viable.

  Lorsque l'invasion Yuuzhan Vong commença, elle manipula les médias, prétendant défendre diverses causes. Elle finit par atteindre un poste dans la Commission d'Enquête Sénatoriale sur les Réfugiés, SELCORE, et devint très influente dans le cercle des renseignements. Ce qui l'attirait, c'était le pouvoir et les richesses étant donné qu'elle appartenait à une famille de prince-marchand. Toutefois, devant l'ampleur de la crise, elle appela ses collègues Sénateurs à s'unir face à l'invasion en cours au lieu de s'entredéchirer dans de vaines intrigues et jeux de pouvoir. Sa position ne cessait de croître et elle amassait de plus en plus de pouvoirs et de partisans favorables à ses idées. Peu à peu, elle devint l'un des membres du Comité des Forces de Défense de la Nouvelle République. Elle prit notamment part au vote concernant l'affectation de le Flotte entre les planètes Bothawui, fief de Borsk Fey'lya, et Corellia, monde natal de Han Solo. Elle décida finalement de voter pour la protection de Bothawui afin de se faire bien voir par le Chef d'Etat.
  
  Viqi chercha ensuite à négocier avec les Yuuzhan Vong pour augmenter son pouvoir. Pour cela, elle devait trahir les idéaux de la Nouvelle République, coordonner le massacre de beaucoup d'innocents et fournir des Vornskrs aux Yuuzhan Vong, ce qui leur permettrait de créer les Voxyns tueurs de Jedi. Trahir était dans ses habitudes, ce ne fut donc pas très difficile pour elle de le faire à nouveau et cela la satisfaisait bien. De plus, elle n'éprouva aucune difficulté à livrer des réfugiés aux Yuuzhan Vong du fait de sa position à la tête de SELCORE. Cela lui permit d'envoyer des convois à des endroits où les Yuuzhan Vong les attendaient. Elle eut plus de mal à se procurer les Vornskrs mais contenta encore une fois ses maîtres. Elle joua aussi un rôle d'espion pour les Yuuzhan Vong en les informant des dires proférés au Sénat, paroles ou plans qui pouvaient se révéler funestes pour les Yuuzhan Vong. Elle les avertit notamment que si leur flotte se rendait dans le système de Corellia, celle-ci se ferait détruire avant même d'avoir pu lancer un missile contre les forces adverses. Grâce à ses conseils, le Maître de Guerre Tsavong Lah repoussa son attaque sur Corellia pour se concentrer sur les chantiers navals de Fondor.
  
Viqi Shesh  Viqi Shesh décida aussi de faciliter l'assassinat de Borsk Fey'lya afin de devenir le prochain Chef d'Etat et de mener une politique de conciliation avec les Yuuzhan Vong mais aussi pour détenir encore plus de pouvoir.
  
  Alors que l'invasion continuait, elle participa à un projet de conciliation pour rétablir la paix, mais qui mit les  Jedi hors-la-loi, car Viqi les accusait de mettre la Nouvelle République en grand danger en refusant de se rendre aux Yuuzhan Vong. Le Sénat se trouva divisé et Viqi tourna la situation à son avantage en communiquant avec les Vong pendant que Fey'Lya essayait de maintenir l'unité. Elle mit de son côté beaucoup de Sénateurs et d'électeurs, mais la famille Solo ne voyait pas en elle quelqu'un qui avait de bonnes intentions. Leia commença à suspecter, à juste titre, un jeu double de la part de la Sénatrice de Kuat. Elle en informa ses proches qui commencèrent à se méfier de Viqi et à chercher par tous les moyens à tirer le voile sur les manoeuvres malhonnêtes de la Sénatrice.

  Viqi, voyant que l'ex-Chef d'Etat la soupçonnait, orchestra une attaque contre la famille Solo afin de faire taire les rumeurs lancées par Leia à son encontre. Cette attaque fut un échec et Leia sauta sur l'occasion pour l'accuser d'abus de pouvoir et d'homicide volontaire mais elle échoua. Toutefois, cela permit aux autres Sénateurs de mieux se représenter Viqi et tout ce qu'elle pouvait faire pour obtenir plus de pouvoir. Mais c'est à ce moment là que le chef de cabinet de Viqi se "suicida" et dans un dernier message, endossa toutes les responsabilités, toutes les actions contre la famille Solo et contre la Nouvelle République ...
  
  Viqi complota ensuite avec le Maître de la Guerre Yuuzhan Vong, Tsavong Lah, et l'exécuteur Nom Anor pour éliminer Fey'Lya qui était le principal obstacle au but ultime de Viqi. L'assassinat échoua grâce à Leia et à un groupe de droïde CYV, ce qui renforça encore l'égard de Fey'lya envers Leia et lui fit ouvrir les yeux sur la vraie personnalité de Viqi.
  
  La jeune femme fut accusée de traîtrise par Fey'Lya après la victoire de la Nouvelle République à Talfaglio. Mais croyant qu'elle voulait sauvait sa planète, il ne la fit pas emprisonner. Viqi continua ses manigances avec les Yuuzhan Vong et organisa l'enlèvement de Ben Skywalker, qui échoua à deux reprises, l'une d'elle se déroulant même pendant l'attaque de la capitale par la flotte Yuuzhan Vong. Lors de cet enlèvement, elle faillit mourir car elle fut gravement blessée par le sabre laser de Leia. Elle parvint toutefois à fuir de la planète à tant pour éviter le courroux de la jeune Jedi.
  
  Pendant sa fuite de la capitale, elle fut capturée par les Yuuzhan Vong qui l'emmenèrent devant le Maître de Guerre pour se justifier de ses échecs. Alors qu'elle s'apprêtait à être exécutée, elle parvint à retourner la situation en sa faveur en sous-entendant que le Maître de Guerre faisait l'objet de complots qui visaient à l'assassiner de façon déshonorante. Un doute germa dans l'esprit de Tsavong Lah qui lui assura de sa survie si les accusations portées envers les modeleurs étaient vraies, ce qui fut le cas. Dès lors, Tsavong Lah recommença à lui faire confiance alors qu'elle ne pensait qu'au moyen de s'enfuir du vaisseau monde et de rallier un monde républicain.
  
  Il l'obligea peu après à accompagner un guerrier du nom de Denua Ku à la recherche de Jedi sur la planète mais aussi afin d'éclaircir le mystère qui enveloppait la mort de dizaines de guerriers, tués en se faisant découper par des lames de sabre laser. Cette mission était funeste pour Viqi Shesh. L'équipe, menée par Denua Ku, fut décimée par Lord Nyax, mais Viqi parvint à échapper à une mort certaine en laissant les guerriers Yuuzhan Vong se faire tuer et en ne secourant pas Denua Ku alors que le guerrier était blessé.
  
  Elle chercha à fuir Coruscant et trouva un vaisseau qui s'y prêtait, mais Denua Ku, qui était à l'agonie, lui barra la route pour la punir de sa trahison. Hélas pour elle, l'équipe républicaine menée par Luke Skywalker sur la planète lui enleva la seule chance pour elle de fuir, en capturant son vaisseau. Viqi se retrouva sans aucun moyen de fuite, en face d'un guerrier qui voulait sa mort, bientôt rejoint par Mara Jade Skywalker qui voulait lui faire payer ses tentatives d'enlèvement de son fils. Devant tous ces êtres qui lui en voulaient à mort, Viqi décida que la plus belle façon de mourir, et la plus honorable, était de se suicider en s'élançant du haut d'un immeuble, ce qu'elle fit. Ainsi se finit la vie de la princesse-marchande, tour à tour loyale puis espionne, lâche puis digne. Mais sa mort n'effaça pas ce qu'elle avait fait, et la Nouvelle République ne se remettra pas rapidement des intrigues menées par Viqi Shesh.
Informations encyclopédiques
Viqi Shesh
Nom
Viqi Shesh
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Sénatrice
Espionne
Armes
Vaisseau
Affiliation
Nouvelle République
Collaboratrice Yuuzhan Vong

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
10 417


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 02 : La Marée des Ténèbres I : Assaut
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 04 : Les Agents du Chaos I : La Colère d’un Héros
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 05 : Les Agents du Chaos II : L'Eclipse des Jedi
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 06 : Point d'équilibre
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 09 : Etoile après Etoile
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 11 : Derrière les Lignes Ennemies I : Le Rêve Rebelle
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 12 : Derrière les Lignes Ennemies II : La Résistance Rebelle

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.