Sifo-Dyas


Sifo-Dyas était un Maître Jedi mystérieux à l’origine de l’armée de clones de Kamino. Ami du Comte Dooku lorsqu'il était Jedi, il fut trahi et tué par ce dernier dans des conditions obscures.

  L'histoire du Maître Jedi Sifo-Dyas est entourée d'un profond mystère, de même que sa mort. Sifo-Dyas fut à un moment donné un des membres du Conseil Jedi, probablement à titre temporaire, avant - 32, et possédait une certaine disposition pour percevoir l'avenir. Il était également un ami proche du Maître Jedi Dooku avec qui il partageait un attachement pour la Force Unifiée. Lorsque Qui-Gon Jinn, l'ancien Padawan de Dooku fut tué par un Seigneur Sith durant la Bataille de Naboo (-32), il semble que Sifo-Dyas perçut l'impact que cette mort avait eu sur son ami et pressentit que Dooku aller quitter l'Ordre Jedi et fonder le mouvement Séparatiste. Parallèlement, le retour des Sith, et sans doute des visions du futur, le persuadèrent que la République courrait un grand danger et que pour survivre, elle aurait besoin de défenseurs autres que les Jedi car ceux-ci n'étaient pas assez nombreux.

  Sachant que l'Ordre Jedi n'approuverait pas sa décision, Sifo-Dyas contacta secrètement les Maîtres cloneurs de Kamino et passa commande d'une armée de clones. Ne pouvant posséder l'importante somme d'argent que devaient lui avoir demandé les cloneurs pour créer autant de clones, il est fort probable que le Maître Jedi parla de son projet au Chancelier Palpatine pour obtenir son appui financier et que c'est par son biais que celui-ci eut connaissance de ce projet ultra-secret et décida de l'utiliser pour servir ses propres projets.

Sifo-Dyas

Les Maîtres Jedi Dooku et Sifo-Dyas au Temple Jedi de Coruscant.
Image extraite du Essential Guide to the Force


  Quoi qu'il en soit, Palpatine ou plutôt le Seigneur Sith Dark Sidious, apprit le projet de Sifo-Dyas à Dooku. En effet, Dooku avait, à l'insu des Jedi, rencontré le Seigneur Sith et avait été séduit par ses idées. Avant que Sidious l'accepte comme apprenti, Dooku dut passer un dernier ultime test pour prouver sa loyauté : tuer Sifo-Dyas. Dooku s'exécuta dans des circonstances qui demeurent inconnues et cryogénisa le corps de son ancien ami. Puis Dooku effaça toute trace de Kamino des Archives Jedi avant de quitter l'Ordre Jedi et de prendre, en secret, le nom de Dark Tyranus. Il reprit alors le projet de Sifo-Dyas à son compte, engageant Jango Fett pour servir de base génétique à l'armée clone et effectuant divers versements aux Kaminoans.

  Bien qu'ils n'eurent aucune preuve de sa mort, les Jedi en eurent conscience soit parce qu'ils le sentirent à travers la Force, soit parce que celui-ci disparut soudainement comme ce fut pour le cas pour Ky Narec. En - 24, Dooku préleva le sang riche en midi-chloriens de Sifo-Dyas sur son corps et l'utilisa pour maintenir en vie le futur Général Grievous après le crash qui mit fin à son existence en tant que Qymaen jai Seelal. Dix ans après la mort de Sifo-Dyas, Obi-Wan Kenobi suivit la piste du commanditaire des attentats à l'encontre de la Sénatrice Amidala jusqu'à Kamino et découvrit l'existence de l'armée clone. Les premiers clones ayant été créés après la disparition du Maître Jedi, les Jedi pensèrent que quelqu'un, sans doute un Sith, avait utilisé le nom de Sifo-Dyas pour commander l'armée clone sans doute pour discréditer les Jedi.

   Lors de la Bataille de Géonosis, Grievous impressionna Dooku en tuant un grand nombre de Jedi, dont Ur-Sema Du, et le Sith décida de le former au maniement du sabre-laser. Pour cela, il lui donna le sabre-laser ayant appartenu à Sifo-Dyas, qui rejoignit la collection de sabres-laser Jedi que Grievous avait commencée sur Géonosis. Grievous maîtrisa rapidement les styles classiques de combat au sabre-laser et se fit bientôt connaître comme un tueur de Jedi. Bien que personne n'ait espéré que le sang de Sifo-Dyas qu'on lui avait injecté lui permette de contrôler la Force, le fier Général Grievous considéra ce fait comme un échec personnel, sentiment qui fut renforcé lorsqu'il affronta Firkrann, un des Chevaliers de Fer de l'Ordre Jedi sur Xagobah, ce dernier étant un cyborg sensible à la Force.

Sifo-Dyas

Sous la tutelle de Dooku, le Général Grievous s'entraîne avec le sabre-laser de Sifo-Dyas.
Image extraite du Star Wars Insider 86


  Parallèlement, les Jedi découvrirent que c'était Dooku qui avait recruté Jango Fett sous le pseudonyme de Tyranus. Lors de sa première visite sur Kamino, Maître Yoda avait seulement découvert que les Kaminoans n'avaient jamais vu Sifo-Dyas ou Tyranus mais après l'attaque Séparatiste contre Kamino, Lama Su et Ko Sai lui apprirent que c'était Tyranus qui avait payé pour les clones et lui montrèrent l'enregistrement de la pré-commande de Sifo-Dyas, prouvant que c'était bien lui l'instigateur du projet. Sans pouvoir le prouver, Yoda fut alors persuadé que Dooku avait tué Sifo-Dyas et qu'il avait sans doute payé l'armée clone pour que les Jedi ne découvrent pas son existence tout en faisant en sorte de créer sa propre armée avant que celle de la République soit prête.

  Les Jedi ne surent jamais ce qui était exactement advenu de Sifo-Dyas et on ignore ce qu'il advint de son corps, toujours cryogénisé. L'armée clone de Sifo-Dyas devait aider les Jedi à sauver la République mais elle devint l'outil qui permit aux Sith d'éliminer en masse les Jedi durant l'Ordre 66 et de détruire l'Ancienne République qui fut remplacée par un Empire Galactique dirigé par les Sith.
Informations encyclopédiques
Sifo-Dyas
Nom
Sifo-Dyas
Espèce
Fonctions
Maître Jedi
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
13/11/2015

Nombre de lectures
202 015


Note de la fiche
6 membres ont noté la fiche "Sifo-Dyas" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Blog - Abel G. Peña
  • Starwars.com - Databank
  • Attack of the Clones : The Visual Dictionary
  • Insider #086 (The Mandalorians : People and Culture; History of General Grievous...)
  • Le Labyrinthe du mal
  • Revenge of the Sith : The Visual Dictionary
  • Star Wars Episode II : L'Attaque des Clones
  • The New Essential Chronology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.