LEGO Star Wars : découvrez notre minisite dédié

Bendak Starkiller


Ancien Marshal mandalorien qui se reconvertit dans le duel d'arène sur Taris

  Qui était Bendak Starkiller ? Une légende vivante du combat d'arène de Taris, Un véritable boucher qui aimait baigner dans le sang de ses adversaires une fois qu'il les avait étripés. Une vie presque normal pour un homme qui avait participé aux Guerres Mandaloriennes, et pour cause, Bendak était un Mandalorien.

  Starkiller n'était d'ailleurs pas son vrai nom. Il naquit Gorse Bendak, dans la Bordure Extérieure, au sein d'une famille qui exerçait le métier de mineur. Évidemment, pour survivre, il devint lui aussi mineur et travailla sur plusieurs chantiers dans toute la Bordure. Le destin du jeune homme qui était Bendak bascula quand les Néo-Croisés Mandaloriens attaquèrent la planète où il travaillait, Vanquo. Cela se déroula en l'an -3.965 : les guerriers en armure menèrent une attaque furtive qui leur permit de passer inaperçu aux yeux des radars jusqu'au contact visuel. Gorse était en train de travailler dans un puits situé sur la face éclairée de la planète quand l'attaque se produisit de l'autre côté. La plupart des mineurs avait déjà quitté Vanquo et Bendak se retrouva seul. Il découvrit les Néo-Croisés au dessus de lui, aussi décida-t-il de se terrer dans son trou et d'utiliser les instruments d'extractions pour se construire de mortelles défenses. Bien qu'elles fussent des armes de fortune, ces dernières lui permirent de tenir deux semaines, deux semaines au cours desquelles il fit preuve d'intelligence et d'adresse au combat face à ses assaillants. Et il fallut une bonne douzaine d'entre eux pour maîtriser le jeune homme.

  Toutefois, ils ne le tuèrent pas : les Néo-Croisés sentirent que Bendak avait de grandes capacités et ils lui offrirent une chance de les rejoindre. Cette proposition, Gorse l'accepta : il valait mieux se joindre aux Mandaloriens plutôt que de rester moisir dans un puits. Une nouvelle vie commença alors pour lui : il y apprit le maniement des armes et les techniques de combat des Néo-Croisés. Bendak devint un atout précieux pour eux quand celui-ci atteignit, au bout de deux ans, le grade de Maréchal qui était le plus haut dans la hiérarchie des Néo-Croisés Mandaloriens. C'est pourquoi il portait une armure mandalorienne de couleur or : cette couleur indiquait son haut rang.

Starkiller, Bendak


  Malheureusement, les forces républicaines menées par le Revanchiste gagnèrent la guerre contre les soldats de Mandalore l'Ultime et les rares survivants mandaloriens se retrouvèrent à errer à travers la galaxie. Bendak se reconvertit en chasseur de primes, un bon métier dans lequel il montra l'étendue de ses talents qui furent en peu de temps très demandés. Hélas, an cours d'un contrat, il tua accidentellement la fille d'un noble, ce qui mit sa tête à prix avec, juste en dessous de son portrait, une coquette petite somme de crédits.

  On peut dire que Bendak se moquait un peu des chasseurs de primes qui lui courraient après, mais sa réputation prit un sacré coup. Cela le poussa à aller voir un ancien ami et employeur, Ajuur le Hutt sur Taris. Malgré le fait que les Mandaloriens étaient détestés par les Tarisiens, surtout après la prise de la planète par les guerriers en armure pendant la guerre, il remit son armure de marshal néo-croisés, sur les encouragements du Hutt, et commença une carrière de gladiateur dans l'arène de Taris. Ce fut là qu'on lui donna le surnom de "Starkiller". Dans l'arène, Bendak Starkiller se battait le plus souvent avec un blaster qu'il avait lui même modifié afin d'en améliorer la qualité et les capacités. Bien qu'il soit Mandalorien, on aimait le comparer à un combattant Iridorien , des guerriers sanguinaires, dont il adoptait le comportement.

  A une époque où les duels à mort étaient légaux, Bendak Starkiller fut un duelliste qui ne perdit jamais un seul combat. Des centaines de personnes moururent de sa main. Mais quand les autorités interdirent les matchs à morts, Starkiller n'en resta pas là. Les blasters étourdissants, très peu pour lui. Toujours aussi assoiffé de sang, il continua à participer à des duels dans le circuit illégal. Il refusa de s'arrêter et poursuivit ainsi son massacre. Ce qui ne fut pas trop du goût des Impériaux Sith qui prirent la planète durant la Guerre Civile des Jedi en -3.956 : ils ne voulaient pas de légendes qui ne soient pas une des leurs. Face à cela, le gouvernement tarisien n'eut d'autre choix que de mettre sa tête à prix dans le bureau des primes de Zax à la Cantina de Javyar.

  On pense que, finalement, Bendak Starkiller prit sa retraite, les personnes qui voulaient le défier étant trop rares. Il faut dire qu'elles avaient quasiment très peu de chances de sortir vivantes d'un duel contre cet homme. La prime ne le gêna pas non plus, il en avait déjà une sur sa tête. Il possédait déjà une aura sur toute la planète qui ne fit que croître quand il élimina tous les chasseurs de primes qui essayaient de le tuer.

  Coulant une petite retraite heureuse, Bendak traînait de temps en temps à la Cantina de la Ville Haute probablement afin de boire de la bière tarisienne. Certains fans venaient le voir pour qu'il leur signe des autographes. Le plus célèbre manieur de blasters de Taris les signait, mais il lui arrivait d'en refuser tout simplement pour être tranquille. Les experts des duels pensaient encore que Bendak serait toujours imbattable s'il remontait un jour sur le ring.

  Il arrivait à Bendak de regarder les duels sur un écran. Mais aucun ne l'impressionnait. Pourtant, en -3.956 avant la Bataille de Yavin, alors que les soldats sith venaient d'installer un blocus planétaire, Bendak remarqua un nouveau duelliste. Il avait comme surnom le "Duelliste Mystère" et savait se battre. La légende suivit ce combattant qui monta dans la hiérarchie des duellistes pour enfin détrôner Twitch, le champion en titre.

  Bendak vit là alors un vrai duelliste qui pouvait le vaincre. Il avait envie de sortir de sa retraite pour l'affronter non seulement pour lui montrer ce dont était capable un vrai champion, mais aussi parce que très certainement le combat et l'action lui manquaient. Bendak fit cette proposition au Duelliste Mystère et on ignore si ce dernier donna son accord. Un oui de sa part aurait sans aucun doute été un très grand coup médiatique. La nouvelle du retour de Bendak se serait répandue comme une traînée de poudre et Ajuur, l'organisateur des duels, tout en faisant le plein de paris (sa principale rémunération) aurait eu besoin de temps pour préparer un tel combat et pour que les autorités ferment les yeux.

  Mais le problème est qu'on ignore totalement si Revan (car le Duelliste Mystère, c'était bien lui) accepta un tel challenge. En sachant qu'il était désormais du Côté Lumineux de la Force, on a du mal à l'imaginer prendre une vie pour de l'argent. Mais il n'y a aucun doute possible sur l'issue qu'aurait eu le duel : Revan aurait tué Bendak, non sans difficultés.

Starkiller, Bendak


  Pourtant, le destin de Bendak était déjà scellé. Que ce soit par la main de Revan (une hypothèse) ou par les lasers de la flotte sith de Dark Malak (un bombardement certifié), Bendak Starkiller mourut sur Taris.

Note de Revan_Skywalker: le visage de Revan qui apparaît dans cette fiche n'est pas officiel. Les images concernées ne sont fournies qu'à but illustratif, le visage de Revan étant inconnu.

Les catégories suivantes peuvent vous intéresser




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Starkiller, Bendak
Nom
Starkiller, Bendak
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Maréchal Néo-Croisé
Duelliste légendaire de Taris
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/04/2008

Date de modification
08/01/2011

Nombre de lectures
14 104


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Starkiller, Bendak" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Fiches en relation

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire