Gar Stazi


Amiral de l'Alliance Galactique qui refusa de donner sa reddition à la bataille de Caamas

  Amiral de l'Alliance Galactique pendant les évènements de la Guerre Impérialo-Sith, qui fit rage de l'An 127 à l'An 130 après la bataille de Yavin, Gar Stazi est un natif de la planète Duro particulièrement compétent et fidèle à son camp. Il commandait la Flotte du Noyau, en charge de la défense de Coruscant et des planètes alentours, secondé par son fidèle lieutenant, le capitaine Jaius Yorub. Alors que l'Alliance Galactique et le Nouvel Empire commençaient à s'enliser dans la guerre, l'information d'une rencontre entre l'empereur Roan Fel, des Chiss et des Hapiens près de Caamas filtra, et le Triumvirat se réunit d'urgence afin de choisir la position à adopter. Gar Stazi et Jaius Yorub furent invités à participer à cette réunion au cours de laquelle le vice-amiral Piers Petan expliqua qu'il fallait lancer une attaque globale sur Caamas et arrêter ou tuer Roan Fel pour imposer la paix.

Gar Stazi

Gar Stazi et Jaius Yorub tentent de convaincre le Triumvirat de ne pas envoyer une flotte à Caamas


  Représentant le conseil des Jedi, Kol Skywalker se déclara contre cette attaque, qu'il sentait comme un piège, et qui laisserait Coruscant sans défense dans le cas où le piège serait une réalité. Des autres membres présents, Gial Gahan prit position en faveur du Jedi, tandis que Nu Toreena se rangea du côté de Petan. Seul Bail Antilles hésita, et demanda alors son avis à l'amiral Stazi, qui, comme le maître Skywalker, flairait le piège dans les informations. Mais Petan sut se montrer persuasif, et il fut finalement décidé qu'une flotte sous le commandement de Piers Petan serait envoyée à Caamas. Malgré les réticences de Stazi envers cette attaque, l'amiral Duro accepta la charge de défendre les arrières de la flotte principale, et de laisser un échappatoire ouvert en cas de déroute, comme il le souffla discrètement à son second en sortant de la réunion.

  Comme l'avait redouté Kol Skywalker, Caamas se révéla être un gigantesque piège tendu par le grand amiral Morlish Veed, et la flotte de l'Alliance essuya de lourdes pertes. Alors qu'il venait de recevoir l'information selon laquelle les Jedi ne pourraient venir à leur secours à temps, Stazi et le reste de la flotte reçurent l'ordre du vice-amiral Petan de rendre les armes, car il venait d'accepter les termes de la reddition : l'Alliance Galactique était vaincue. Mais Gar Stazi refusa d'abandonner, et donna l'ordre à tous les vaisseaux qui le souhaitaient de se caler sur-le-champ sur la position de l'Indomptable, afin de s'enfuir. L'amiral Duro fut alors contacté successivement par Morlish Veed, qui essaya en vain de le faire plier, et par l'amiral Nict, qui demanda à son vieil ami si il avait un plan. Stazi ordonna alors à ce que son vaisseau couvre les bâtiments les plus endommagés, mais cela ne suffit à protéger la Fierté de Corellia qui explosa, tuant l'amiral Nict. Néanmoins, avec plusieurs croiseurs et chasseurs, l'amiral Duro parvint à passer en hyperespace, sous les yeux impuissant de l'amiral Dru Valan dont la mission était de couper la retraite des vaisseaux de l'Alliance, et emprunta des routes secrètes connues uniquement des explorateurs, fuyant ainsi les combats et l'ennemi. C'est ainsi qu'il se lança pendant plusieurs années dans une farouche guérilla contre les forces du Nouvel Empire Galactique commandé par Dark Krayt, qui avait entre temps destitué l'empereur légitime, Roan Fel.

  Sept années après la bataille de Caamas, soit en l'an 137, l'amiral Stazi et ses forces n'avaient toujours pas été anéanties par les flottes des Sith et des traîtres impériaux, mais la position de l'Alliance Galactique n'était pas enviable. Aucune victoire rapide n'étant à prévoir, l'amiral Duro décida de répondre favorablement aux pourparlers de paix demandés par les forces loyalistes de Roan Fel, bien que son sentiment personnel soit plutôt hostile à ce genre de collaboration.

Gar Stazi

Conscient du piège vers lequel ils se dirigent, Stazi et Yorub commencent déjà à prévoir un plan de secours


  En l'an 137, il rencontra néanmoins sur la station de la Roue l'émissaire impérial, le capitaine Mingo Bovark. Le Duro fut tout d'abord assez méprisant envers son homologue, arguant que les forces impériales loyalistes étaient peu nombreuses et ne constituaient pas un allié valable. Il révisa cependant sa position lorsque Bovark l'informa que Roan Fel avait repris Bastion, sans doute la planète la mieux fortifiée de toute la galaxie, et que les loyalistes bénéficiaient par conséquent de forces plus conséquentes qu'il ne l'aurait pensé. Les négociations débutèrent donc...

  Les discussions furent cependant assez courtes, car deux agents ennemis - Morrigan Corde et Jor Torlin - utilisèrent des droïdes C.O.L.D. pour prendre le contrôle à distance de la navette de transport impériale, dont une batterie turbolaser tira sur le vaisseau consulaire de l'Alliance Galactique. Croyant à une traîtrise, Gar Stazi laissa éclater sa colère et tenta de tuer le capitaine Bovark au moyen d'un couteau caché. L'intervention du Chevalier Impérial Antares Draco l'empêcha toutefois d'en finir avec l'infortuné capitaine, mais les pourparlers de paix furent bien évidemment abandonnés, et les émissaires impériaux sommés de quitter la station de la Roue par son administrateur, le Kel Dor Pol Temm.

  Regagnant sa flotte, Stazi mit au point un plan afin de capturer l'Impérieux, un important croiseur de nouvelle génération en construction en orbite autour de Mon Calamari. Il chargea l'une de ses pilotes, Monia Gahan, d'obtenir des informations sur la situation du chantier, ce qu'elle fit avec l'aide de son oncle, l'ancien membre du Triumvirat Gial Gahan. Quand elle revint faire son rapport, l'amiral Duro écouta patiemment le rapport de la pilote, puis attendit qu'elle s'en aille pour en parler avec son second, également présent. Les deux hommes se mirent d'accord sur le fait qu'il s'agissait une nouvelle fois d'un piège, mis en place par l'amiral Valan, lequel venait de récupérer le commandement de sa flotte après l'exécution de son prédécesseur, l'amiral Sha Dun. Mais si Jaius Yorub estimait que la flotte ne pouvait se permettre de prendre un tel risque, Gar Stazi expliqua que ce qui restait de l'Alliance Galactique allait se désagréger petit à petit si ils ne portaient pas un coup sérieux au Nouvel Empire, et qu'ils ne pouvaient se transformer en pirates en survivant avec de simples raids.

Gar Stazi

Stazi convainc son ami l'amiral Nict de s'enfuir avec lui


  Quelques jours après, la flotte de l'Alliance Galactique sortit donc d'hyperespace en orbite près de Dac, et prirent d'assaut les quais d'amarrages étrangement déserts, aidés par Gial Gahan qui neutralisa les défenses depuis le centre de commande de la planète. Un commando de soldats accosta alors l'Impérieux et le captura. C'est alors que la troisième flotte impériale commandée par Dru Valan arriva à son tour et coinça la flotte de l'Alliance entre elle et les chantiers de construction de Dac. Valan ordonna à Stazi de se rendre, ce à quoi le Duro ordonna à tous les vaisseaux de faire feu et d'attaquer, à la grande surprise des impériaux qui ne comprirent pas le but de la manœuvre, n'y voyant qu'un acte désespéré de la part d'un fou. Mais ils comprirent très vite qu'il s'agissait d'un plan très audacieux de la part de Stazi lorsque les défenses du chantier naval ouvrirent le feu et attaquèrent les croiseurs de classe Pellaeon, grâce à l'ingénieux piratage de Monia Gahan, qui avait profité de la diversion créée par son oncle pour infiltrer et pirater le système.

  Jaius Yorub informa alors l'amiral que le commando d'Hondo Karr et du sergent Remolo avait repris le contrôle de l'Impérieux, et qu'il commençait à bouger. Conscient que Valan chercherait avant tout à l'éliminer, Stazi ordonna aux vaisseaux de contourner la planète pour s'enfuir en se protégeant derrière les chantiers pendant que l'Indomptable les couvrirait. C'est alors qu'une salve de tirs toucha le vaisseau de commandement, l'endommageant sévèrement et blessant Stazi et Yorub. Aidant son ami à se relever, l'amiral Duro donna l'ordre d'évacuer le vaisseau et de transférer les commandes sur la passerelle. C'est à ce moment que Jhoram Bey, le chef de l'escadron Rogue, arriva sur le pont de commandement et demanda à Stazi de venir avec lui. Mais l'amiral refusa, ne voulant pas que la flotte de l'Alliance ne dépende que d'un seul symbole, et refusant d'admettre qu'il était devenu le symbole de cette flotte. Sur les ordres du capitaine Yorub, Jhoram Bey assomma alors l'amiral et l'emmena avec lui à bord de son chasseur.

Gar Stazi

Jhoram Bey est contraint d'assommer l'amiral sur les ordres du capitaine Yorub afin de sauver le chef de file des vestiges de l'Alliance Galactique


  Quand il se réveilla, Stazi se trouvait à bord de l'Impérieux. Il demanda alors à Jhoram Bey de faire son rapport. Le raid s'était soldé par une victoire, malgré la perte de l'Indomptable et du capitaine Yorub et tous les autres vaisseaux avaient atteints le point de rendez-vous. Toutefois, la victoire fut atténuée par le fait que certains membres de l'Alliance se trouvaient encore sur Dac, et que Gial Gahan avait été arrêté par les autorités impériales. Stazi demanda donc à ne pas crier victoire trop vite et à anticiper les représailles des Sith, qu'il prévoyait intenses et dramatiques. Par ailleurs, il nomma Jhoram Bey commandant en second à la place de feu le capitaine Yorub.

  Comme prévu, la réaction de Dark Krayt ne se fit pas attendre, et l'empereur se déplaça personnellement sur Mon Calamari afin d'exécuter Gial Gahan et 10% de la population de la planète. C'est ainsi que Gar Stazi assista impuissant au massacre orchestré et retransmis sur l'HoloNet, sachant pertinemment qu'il ne pouvait rien faire dans l'immédiat pour leur venir en aide, ainsi qu'à Ronto et Monia Gahan, ses deux pilotes restés sur la planète. Toutefois, la chance fut du côté de l'Alliance Galactique, puisque peu de temps après une navette impériale demanda à atterrir dans le hangar de l'Impérieux, et déposa à bord Monia et Ronto ainsi que d'autres prisonniers, qui avaient été sauvés par Sigel Dare, un chevalier impérial. Cette dernière informa alors Gar Stazi de l'emplacement des charges explosives qu'elle avait placé avec son maître Treis Sinde, car ils avaient eu pour mission de faire sauter le vaisseau, et avaient été surpris par le raid de l'Alliance Galactique. Bien que méfiant envers l'impériale, Stazi demanda à ce qu'elle contacte l'empereur Roan Fel afin de discuter d'une nouvelle alliance. Faisant désactiver les charges, l'amiral Duro décida de renommer son vaisseau de commandement l'Alliance, un nom lourd de sens pour ses ennemis comme pour ses alliés, comme il le souligna lui-même.

  C'est ainsi que quelques temps après, Gar Stazi rencontra Roan Fel, et les deux hommes conclurent une alliance afin de combattre leur ennemi commun, les Sith. Ils décidèrent de mettre au point une attaque contre la planète Ralltiir, défendue par la troisième flotte impériale, placé sous le commandement de l'amiral Peto Kelsan, successeur de Dru Valan après que ce dernier ait mis fin à ses jours pour ne pas subir les foudres de Dark Azard, l'envoyé de l'empereur Krayt. Le but de ce raid était principalement de capturer un grand nombre de bâtiments de cette troisième flotte. C'est ainsi que la flotte des vestiges de l'Alliance Galactique arriva près de Ralltiir en premier, et commença à faire feu sur les croiseurs ennemis, tandis que les chasseurs détruisirent les systèmes de défense au sol. Stazi commençait alors à s'impatienter quand leurs alliés, la seconde flotte de Bastion commandée par l'amiral Edouard Fenel, arriva pour prêter main forte. Ce dernier s'entretint alors avec l'amiral Kelsan, et parvint à transmettre à tout le reste de la troisième flotte le message selon lequel la vie des hommes qui se mutineraient contre les Sith serait épargnée. Lorsqu'il fit la remarque selon laquelle Roan Fel encourageait la mutinerie, Fenel répondit à Stazi que ce dernier avait désobéi à un ordre direct lors de la bataille de Caamas, et qu'il se trouvait mal placé pour critiquer cette façon de faire. Conscient qu'il s'agissait d'un test mis en place par Fel pour tester la solidité de cette alliance, l'amiral Duro se coucha face aux arguments du prétentieux amiral Fenel.

Gar Stazi

Stazi et Bey apprennent avec horreur les projets monstrueux de l'amiral Edouard Fenel


  Mais alors que l'amiral Kelsan donnait l'ordre à tous les vaisseaux de se rendre afin de sauver la vie des hommes qu'il avait sous son commandement, le jeune capitaine Vaclen Tor se mêla à la conversation et déclara que se rendre était contre le code impérial, qu'ils servaient le trône de Coruscant et qu'il avait enclenché le système d'auto-destruction de son croiseur. Fenel ordonna alors à tous les vaisseaux d'abattre le Dévoué, y compris à Kelsan de faire de même avec la troisième flotte. Kelsan refusa alors à son tour, annula son ordre précédent et ordonna à son tour à ce que tous les vaisseaux fassent comme le Dévoué, et que tous ceux qui ne voulaient pas mourir fuient à bord de capsules de sauvetage. Ce fut alors la consternation dans le camp de l'amiral Stazi quand il s'aperçut que Fenel, furieux, donna l'ordre d'abattre toutes les capsules de sauvetage. Ne pouvant cautionner ce massacre programmé, Stazi ordonna à sa flotte de se placer entre celle de l'amiral Fenel et celle de l'amiral Kelsan, pour laisser le temps aux capsules d'atteindre Ralltiir.

  Dans un même temps, l'amiral Duro demanda à Johram Bey d'avertir Bastion des actions dangereuses entreprises par l'amiral Fenel, et envoya l'escadron Rogue escorter le Dévoué pour qu'il retourne auprès de la troisième flotte impériale. Alors que les capsules s'éjectaient au fur et à mesure, Stazi fut contacté par l'amiral Kelsan, qui le remercia pour avoir laissé la vie sauve à tous ses hommes. Comprenant qu'il avait choisi de rester à bord de son navire, Stazi lui souhaita adieu, et assista à la destruction de la totalité de la troisième flotte de Coruscant. Mais la tension n'était retombée pour autant, car Anj Dahl contacta l'amiral pour lui expliquer que le Dévoué, du fait des nombreuses salves de tirs reçues précédemment, n'avait pas explosé, son système d'auto-destruction ayant été endommagé, de même que le système d'évacuation des capsules de sauvetage qui était hors-service. Fenel se reconnecta alors une nouvelle fois, et annonça à Stazi son intention de détruire une bonne fois pour toute le Dévoué. Le Duro ordonna alors à flotte de faire un barrage de tirs afin d'empêcher les chasseurs de Fenel d'atteindre leur cible.

Gar Stazi

Stazi tente en vain de dissuader Fenel de détruire le Dévoué, et se voit contraint de faire barrage avec sa propre flotte


  Roan Fel contacta alors à son tour L'Alliance et, au cours d'une discussion franche, Stazi mit les choses au clair, démontrant que l'échec de la mission initiale était du fait de l'attitude de Fenel, et que dorénavant il faudrait considérer Stazi et l'Alliance Galactique sur un pied d'égalité avec les forces de Roan Fel, sans quoi cette nouvelle alliance ne durerait pas. Ce dernier accepta les propos de l'amiral, qui lui fit cadeau du Dévoué après avoir débarqué le capitaine Tor et ses troupes à la surface de Ralltiir. Conscient de tout ce qu'il venait de se passer, Gar Stazi savait qu'il devrait dorénavant garder un œil sur ses nouveaux alliés.


Actualités en relation

Star Wars Armada : Des cartes custom HoloNet

Star Wars Armada est un jeu de figurines lancé par Fantasy Flight Games en 2014, et permettant de vous placer dans la peau d'un commandant de flotte. Axé notamment autour de figurines représentant des vaisseaux, et de cartes permettant...


Marvel : Sortie de Target Vader #1 et d'Age of Resistance - Finn #1

Deux nouvelles parutions Marvel sortent aujourd'hui aux États-Unis : Target Vader #1 ainsi qu'Age of Resistance - Finn #1 ! Comme d'habitude, nous vous proposons de faire un tour rapide de ces nouvelles publications Star Wars. Nous vous l'avions...


Marvel : Preview de Target Vader #1

La parution du très étrange Vader - Dark Visions s'est achevé il y a deux semaines déjà aux États-Unis, voilà donc qu'une nouvelle minisérie Star Wars s'apprête à débarquer dans les rayons des meilleurs...


HoloNet : Un nouveau rédacteur rejoint l'équipe !

L'équipe Star Wars HoloNet est fière d'annoncer que Faie rejoint l'équipe encyclopédie. Bravo à lui et on lui souhaite de partager sa passion avec vous et nous aussi longtemps que possible! Faie est devenu fan de la...


Hachette : Sortie de Star Wars Resistance Tome 3 - La rescapée

Sortie aujourd'hui même de Star Wars Resistance Tome 3 - La rescapée, une parution de la rubrique Roman Jeunesse. La date prévue est donc le 05/06/2019. Description officielle : Au cours d’une virée dans l...


Informations encyclopédiques
Gar Stazi
Nom
Gar Stazi
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Amiral de la Flotte
Armes
Couteau
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
14 784


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Gar Stazi" 4 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.