Maarek Stele


Pilote impérial talentueux de Kuan devenu Main de l’Empereur

  Maarek Stele a grandi avec ses parents Kerek et Marina Stele sur Kuan, l'une des deux seules planètes habitées du système de Taroon, dans une région des confins de la galaxie surnommée la Limite, et ruinée par deux décennies d'une guerre sans nom avec le monde voisin de Bordal.
  Évoluant sur un monde sous le coup de la loi martiale, Maarek, accompagné de son meilleur ami Pargo, se découvrit progressivement, comme de nombreux jeunes garçons de la Bordure Extérieure, une passion pour le pilotage en participa à de nombreuses courses de swoops à ses heures perdues. Toutefois, la politique et les affres de la guerre ne tardèrent pas à s'immiscer directement dans sa vie, lorsque son père, brillant scientifique de son état, fut enlevé par les militaires bordali pour le forcer à leur révéler tous ses secrets, drame qui le contraignit à se cacher avec sa mère dans les quartiers les plus sombres et mal famés de la planète.

  Hélas pour le jeune homme, sa renommée grandissante dans le milieu des courses de swoops ne tarda pas à parvenir aux oreilles des militaires bordali qui, incapables de faire parler son père et ce malgré les pires tortures, décidèrent de les capturer lui et sa mère pour les utiliser comme otages : ils lancèrent à sa poursuite l'un de leur agent, un dénommé Gwadj qui, après une course poursuite effrénée, parvint à les capturer et à les exfiltrer de Kuan. Mais heureusement pour Maarek, si on peut le dire ainsi, l'Empire Galactique s'empara inopinément du système tout entier et arraisonna la navette de ses ravisseurs. Pris en otage avec le reste de la population, Maarek fut vite mentalement conditionné en assistant à une présentation élogieuse de l'Empire dans les règles de l'art de la propagande impériale. En raison de son expérience dans le domaine de la mécanique et du monde de la course, Maarek fut enrôlé de force comme technicien dans les forces impériales; il fut intégré dans les équipes de maintenance des TIE à bord d'un destroyer stellaire impérial, le Vengeance et fut même autorisé au bout de quelques mois à les piloter pour effectuer des tests et vérifier le bon fonctionnement des systèmes.

  Toutefois, Maarek rêvait depuis toujours de devenir pilote et comptait bien saisir un jour sa chance pour prouver qu'il valait mieux qu'un simple technicien. Alors que le Vengeance était en escale en orbite de Farboon, un monde que l'Empire venait juste de pacifier, la navette de l'amiral Mordon, de retour de la surface, fut attaquée par un groupe de chasseurs rebelles. Aux commandes d'un intercepteur TIE pour effectuer les derniers tests avant sa remise en service, Maarek fut par le plus grand des hasards le seul aux alentours à recevoir le signal de détresse de la navette. Se risquant à intervenir, il parvint à repousser tant bien que mal les assaillants sans se douter un seul instant qu'il venait de sauver celui-là même qui avait supervisé l'invasion de son monde natal. Une fois de retour à bord, Mordon, impressionné par l'exploit de Maarek mais également assez amusé par le comportement du jeune homme, le recommanda pour devenir pilote de TIE, carrière qui ne manquerait pas d'être brillante.

Maarek Stele  Conscient que les pilotes de TIE n'étaient en général pas réputés pour vivre centenaires, et que pour survivre il fallait être le meilleur pour bénéficier des meilleurs vaisseaux, Maarek s'entraîna durement et gagna rapidement ses galons de pilote émérite. Il s'illustra ainsi dans de nombreuses campagnes aux côtés des plus grands : à la Bataille de Hoth, il participa à la capture de nombreux transports rebelles; sous les ordres du vice-amiral Thrawn, il aida à l'établissement d'un avant-poste dans le Secteur Pakuni ou encore aida l'amiral Harkov à mettre fin à une guerre civile dans le système de Sepan. Mais plus important que tout, Maarek démontra à maintes reprises sa loyauté indéfectible envers l'Empereur, notamment en mettant à jour la trahison de Harkov, passé à la Rébellion, et en participant à sa traque. Rapidement remarqué, tout ceci lui valut d'intégrer l'Ordre Secret de l'Empereur, un groupe de fidèles totalement dévoués à Palpatine plus connus sous le nom des prophètes du Côté Obscur.

  Mais son heure de gloire survint au moment où le Grand Amiral Zaarin tenta de s'emparer du pouvoir : pressentant que ce dernier allait s'en prendre à l'Empereur sur Coruscant même, Maarek, à bord d'un Défenseur TIE et avec Vador comme ailier, empêcha Zaarin de capturer la navette de Palpatine. Après que Zaarin se soit retiré du système, le pilote continua de participer à la traque du renégat sous le commandement de Thrawn. Stele était alors considéré comme l'un des meilleurs pilotes de tout l'Empire et on murmure même qu'il n'était pas loin d'être aussi talentueux que Vador et Soontir Fel en personne. De fait, Stele avait également le privilège de piloter les meilleurs vaisseaux qui soient tels les TIE Avenger, défenseurs TIE et autres porte-missiles.

  Reconnaissant en lui un homme d'un courage exceptionnel et surtout doté d'une certaine sensibilité à la Force, l'Empereur décida de faire de Stele l'une de ses Mains et de l'élever au rang de Tan, titre que seul Vador avant lui avait reçu en s'illustrant pendant la Guerre des Clones. En outre, Maarek devint l'un des représentants de l'Ordre Secret et y suivit un entraînement plus poussé afin d'apprendre à se servir de la Force pour, en plein combat, sonder les pilotes ennemis et exploiter leurs faiblesses. Dans les mois qui suivirent, Maarek servit dans l' Escadron du Sabre de l'Empereur, formation d'élite accompagnant Palpatine dans tous ses déplacements. Présent à la Bataille d'Endor, Stele parvint à échapper à la débâcle. Assistant impuissant aux luttes intestines que se livraient les officiers supérieurs de la flotte, Maarek remit profondément en cause sa loyauté envers l'Ordre Nouveau, d'autant plus que quelques années plus tôt il avait appris que son père avait été emprisonné par les Impériaux. Désespéré, il finit par rencontrer le baron Soontir Fel. Reconnaissant en lui un sens de l'honneur irréprochable et trop rare, la loyauté de Stele en sortit renforcée. Après avoir rejoint le groupe de Fel, le prestigieux Escadron Sabre, Tan Maarek Stele continua à voler pour les Vestiges de l'Empire jusque dans les années qui suivirent le début de l'invasion des Yuuzhan Vong.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Maarek Stele
Nom
Maarek Stele
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Pilote impérial
Main de l'Empereur
Représentant de l'Ordre Secret de l'Empereur
Armes
Habileté au pilotage
Loyauté
Sensibilité à la Force
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
11 765


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.