Stonk


Stonk est un sénateur ithorien qui s'opposa, avec Padmé Amidala et Onaconda Farr notamment, à une loi prévoyant la production de troupes clones supplémentaires, avant de se raviser

  Stonk était un Ithorien qui vécut à l'époque de l'avènement de l'Empire. Représentant de sa planète natale au Sénate galactique, il resta fidèle à la République et à la politique du Chancelier Palpatine. Toutefois, rétif à l'idée d'un conflit total, il s'écarta de ce dernier, du moins provisoirement, pour rejoindre, quelques mois après le début de la Guerre des Clones, un mouvement mené par le Sénateur Onaconda Farr.

  En effet, à ce moment de la lutte contre les Séparatistes, la Grande Armée avait été décimée par l'ennemi sur plusieurs champs de bataille, ce qui contraignit la République à ordonner la production immédiate intensive de troupes clones supplémentaires. Profondément pacifiste, Farr s'opposa à ce projet ; mais il ne fut pas le seul, car bientôt Padmé Amidala, Lolo Purs, Mon Mothma et Bail Organa le soutinrent.

  Ces hommes politiques parvinrent à convaincre quelques autres sénateurs de s'allier à eux et d'empêcher la réalisation de ce plan, propre, selon eux, à attiser la haine des belligérants et à prolonger le conflit. Stonk était l'un d'entre eux. Fort enthousiaste à l'origine, il voulut s'opposer à la politique de la majorité au Sénat, favorable à la poursuite de la guerre.

  Néanmoins, afin de préserver sa réputation de "patriote", comme l'on disait, et pour qu'on ne pensât pas qu'il abandonnait les Républicains loyalistes, fidèles au Chancelier, l'Ithorien céda. Il décida de quitter le petit groupe de sénateurs pacifistes, qui s'en trouvait ainsi encore réduit. Stonk annonça sa décision à Padmé Amidala par hologramme, alors que celle-ci discutait, dans son bureau, avec ses rares alliés.

Stonk

Stonk annonce à Padmé qu'il ne participera au mouvement pacifiste mené par Onaconda Farr.
(Star Wars: The Clone Wars: Senate Murders)


  L'Ithorien fut bref ; par quelques éructations et bruits sourds qui constituaient, paraît-il, un langage, Padmé comprit. Stonk s'excusa ; il prétexta qu'il était inquiété par sa réputation dans l' "opinion publique". En conséquence, il ne suivrait pas Farr et les autres dans leur farouche mouvement d'opposition. Amidala se montra clémente et n'essaya pas de dissuader son ancien allié.

  Elle affirma qu'elle le comprenait et que cela n'était pas important. Puis l'hologramme disparut. Cette annonce, en réalité, tourmenta Padmé, Bail, Mon, Lolo et Onaconda ; ils étaient désormais si peu nombreux à s'opposer à un projet qu'ils estimaient belliqueux, qu'il serait particulièrement ardu de convaincre le Sénat du bien-fondé de leurs convictions dissidentes. En effet, malgré leurs efforts et le discours d'Amidala, pourtant salué par l'assemblée, le vote aboutit au recrutement de troupes supplémentaires.
Informations encyclopédiques
Stonk
Nom
Stonk
Espèce
Ithor (probablement)
Lieu de naissance
Fonctions
Sénateur
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
31/03/2010

Date de modification
22/05/2019

Nombre de lectures
4 076


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.