Janek Sunber


Janek Sunber, surnommé Tank, était un ami d'enfance de Luke Skywalker qui intégra l'armée impériale et se retrouva ainsi opposé à son ancien ami.

  Petit-fils d'un ancien esclave, Janek Sunber grandit sur Tatooine, un monde poussiéreux et désertique de la Bordure Extérieure. Au cours de ses jeunes années, il se lia d'amitié avec un groupe de jeunes enfants d'Anachore. Ainsi fit-il la connaissance de Laze "Fixer" et Camie Loneozner, de Windy Starkiller, de Biggs Darklighter et de Luke Skywalker. Son amitié avec ces deux derniers était très forte et leurs liens quasiment fraternels. Ses amis le surnommèrent "Tank" du fait de sa solide carrure. Il était toujours prêt à faire les 400 coups comme la fois où il trouva le fusil blaster de son père. Sentant qu'il y avait là matière à s'essayer au tir sur les rats womps dans le Canyon du Mendiant, il rameuta Biggs et tous deux allèrent rendre visite à Luke. Ils découvrirent ce dernier en train de réparer les panneaux solaires de l'exploitation d'humidité de son oncle et de sa tante Owen et Beru Lars. Vraisemblablement, Luke refusa, bien qu'il aurait aimé suivre ses amis.

  Chacun espérait faire quelque chose de sa vie, de ne pas rester sur Tatooine jusqu'à la fin de leurs jours. Les trois amis tentèrent de rentrer à l'académie impériale et plus particulièrement dans la marine impériale pour devenir pilote de chasse mais, des trois, seul Biggs y parvint. Luke était bridé par son oncle qui désirait en faire un fermier tandis que Janek, malgré des capacités de pilote au-dessus de la moyenne, ne parvint pas à intégrer ce corps d'armée prestigieux et très exigeant qu'était la marine impériale. Cependant, tout était mieux que de rester sur Tatooine, aussi finit-il par atterrir dans l'infanterie contre toute attente. Là, il constata que le service impérial ne ressemblait pas à ce qu'il s'était imaginé. Lui qui était toujours le premier à contourner les règles sur Tatooine dut apprendre l'ordre et la discipline. A force de dur travail et de talent, Janek Sunber atteignit le grade de lieutenant dans l'armée, en moins d'un an après son arrivée, une chose tout à fait remarquable.


  I.-A l'épreuve du feu

  Une de ses premières affectations fut sur le monde-jungle de Maridun. Il découvrit que la bureaucratie et la corruption régnaient dans les rangs de l'armée, en atteste la montée en grade du Capitaine Gage qui devait ses promotions plus à son milieu et aux relations de sa famille qu'à ses actes. Janek avait beaucoup de mal à supporter cet homme imbu de lui-même mais il se garda bien de faire des remarques, Gage étant son supérieur hiérarchique. Cependant, les privilèges et le rang de chacun furent mis à mal lorsqu'un contingent de stormtroopers commandé par le Général Ziering fut envoyé afin de contrôler une exploitation minière de la planète. Le Lieutenant Sunber fut nommé pour cette mission, tout comme le Capitaine Gage et le Commandant Fricket.

  Une colonne de véhicules comprenant deux Juggernaut et un TO-TT prit alors la direction de la colonie. Alors qu'ils avançaient au beau milieu de la jungle, un des Juggernaut eut du mal à avancer, ses roues patinant sur un rocher glissant. Janek n'hésita pas à salir son uniforme en aidant ses hommes pour débloquer le véhicule. Cela agaça le Capitaine Gage qui descendit de l'autre Juggernaut pour le faire arrêter : son travail était de diriger ses hommes, pas de les aider. La pique que le capitaine lui lança lorsqu'il lui demanda de se démarquer de ses origines ne fit qu'accroître l'antipathie qu'éprouvait Sunber pour cet homme. Mais le lieutenant continua de prendre part aux efforts déployés par les stormtroopers et leur travail fut enfin récompensé. Mais, alors qu'ils allaient remonter dans le véhicule, des Amanins surgirent de la jungle et les attaquèrent. Heureusement, le jeune lieutenant réagit promptement et avec un réel sang-froid, donnant des ordres qui mirent en fuite les assaillants. L'attaque repoussée, il ordonna qu'un médecin s'occupe immédiatement des blessés, de bons réflexes qui attirèrent le regard du Général Ziering qui le félicita. Cette embuscade était étrange car les Amanins, selon leurs informations, étaient primitifs et pacifiques. Les Impériaux reprirent leur chemin, redoublant de vigilance. Juste avant de déboucher sur de vastes plaines, Sunber remarqua un rocher sur lequel étaient dessinées des Amanins, avec ce qui semblait être des prises de chasse. Voilà qui semblait être un mauvais présage...

Janek Sunber

Le Lieutenant Sunber et la compagnie impériale traverse une des nombreuses jungles de Maridun
Image extraite du comics Rébellion Vol.1 : Jusqu'au dernier !


  Le groupe avança au milieu de hautes herbes et la chaleur était difficilement supportable. Ils arrivèrent à la colonie sous un soleil couchant pour découvrir que celle-ci avait été attaquée. Les autochtones n'avaient laissé aucun survivant et ils s'étaient emparés de blasters. Constatant cela, le jeune lieutenant ordonna au sergent de la compagnie d'ériger rapidement des défenses et de monter la garde, une initiative qui trouva écho chez le Général, malgré la jalousie du Capitaine Gage. Comme les hommes étaient éreintés par tout le chemin parcouru, il fut décidé de construire une simple redoute contre une falaise pour la nuit, le temps que les soldats se reposent et pour pouvoir construire le lendemain matin un véritable mur de défense.

  Tout en aidant les stormtroopers à monter la redoute, Janek ne put s'empêcher de remarquer les failles de leur système de défense, notamment le fait qu'ils n'étaient pas assez nombreux pour couvrir tout le périmètre mais aussi le fait que les Amanins étaient fortement sous-estimés. Ajoutons à cela la falaise qu'ils avaient dans le dos et qui les empêchait de battre en retraite et Janek fit part, sur l'insistance de Ziering, de ses impressions sur la tactique adoptée. Les supérieurs du jeune lieutenant furent abasourdis par la justesse de son analyse et redoublèrent la garde. Malheureusement, cela ne fut pas suffisant car, peu avant l'aube, deux Amanins parvinrent à infiltrer le camp en descendant de la falaise et neutralisèrent leurs communications en faisant sauter un de leurs Juggernaut.

Janek Sunber

La justesse de l'analyse de Sunber impressionne ses supérieurs.
Image extraite du comics Rébellion Vol.1 : Jusqu'au dernier !


  Janek fut secoué par la violente détonation et perdit connaissance. A son réveil, les nouvelles n'étaient pas très bonnes : le Général Ziering avait été blessé à l'oeil par l'explosion et la compagnie était à présent dirigée par le Commandant Fricket. Celui-ci donna l'ordre de construire le mur de défense et Janek apporta son aide aux soldats tout en dirigeant les manœuvres. Entretemps, une patrouille menée par Gage effectua une reconnaissance mais elle se fit rapidement attaquer. Sunber agit alors avec un incroyable sang-froid, dirigeant le seul Juggernat opérationnel et utilisant ses canons pour couvrir la retraite des quelques survivants parmi lesquels se trouvaient le Capitaine. Les Amanins en profitèrent pour révéler aux Impériaux leur surnombre, une vision qui glaça le sang des soldats et qui fit perdre la tête au Commandant Fricket qui ordonna une attaque sur le champ. Malgré les tentatives de Janek de stopper cette folie, les stormtroopers suivirent leur commandant. Leur sortie se solda par un désastre : Fricket fut tué, le dernier Juggernaut détruit et seule une poignée de soldats retourna derrière les lignes défensives.

  Sunber vit avec consternation Gage s'attribuer le rôle de celui qui avait tenter de retenir le Commandant mais le Général ne fut pas dupe. Il envoya le Capitaine faire un rapport complet sur la situation et prépara ses hommes au combat. Il était plus que probable que les Impériaux allaient se faire massacrer jusqu'au dernier. Ziering demanda une nouvelle fois l'avis de Sunber qui était pour offrir une ultime résistance et faire ainsi un maximum de victimes dans les rangs ennemis afin qu'ils se souviennent de ce qu'il en coûtait de défier l'autorité de l'Empire. Pour obtenir ce résultat, la meilleure stratégie était de retourner la tactique des assaillants contre eux, c'est à dire de les attirer et de leur infliger des tirs croisés. Il fallait creuser trois tranchées en forme de flèche pointées vers le cul de sac où ils se trouvaient. Au fur et à mesure que les Amanins avanceraient, l'escadron de la première tranchée se replierait tout en étant couvert par les hommes de la seconde tranchée. Chaque escadron se replierait ainsi à tour de rôle jusqu'à se retrouver au fond du refuge érigé autour du TO-TT restant. Là, les Impériaux n'auraient alors plus qu'à se battre jusqu'au dernier.

  Face à ce plan réaliste et très intelligent, le Général Ziering fut impressionné à un point qu'il nomma Janek Capitaine. Bien qu'il fut logiquement satisfait de sa promotion, le nouveau Capitaine la savoura silencieusement (d'autant plus qu'il la devait à la mort d'un autre, ce qui le dégrisa), préférant se consacrer à ses hommes exténués par la fatigue accumulée et à l'aménagement de ce qui allait être certainement le champ de leur ultime bataille. Ce travail dura toute la nuit et, à l'aube, l'officier Dicks l'informa que tout était prêt. Sunber se présenta alors devant le Général qui harangua ses hommes, affirmant qu'il était fier d'eux et qu'ils pouvaient être fiers d'eux-mêmes. Tant qu'ils continueraient le combat, il y aurait de l'espoir, aussi infime soit-il. Juste après le discours de Ziering, Janek fut envoyé dans la première tranchée par Gage, plus jaloux que jamais. Mais le nouveau Capitaine estima qu'il était parfaitement normal qu'il mène le premier escadron puisqu'il était à l'origine de la stratégie. Il amena donc son groupe au front et tous se préparèrent à combattre. Les Amanins allaient très certainement attaquer dès que les Impériaux auraient le soleil dans les yeux et ce fut ce qui se produisit.

Janek Sunber

Janek dirige avec courage et bravoure ses hommes
Image extraite du comics Rébellion Vol.1 : Jusqu'au dernier !


  Janek et ses hommes gardèrent leur sang-froid et firent feu sur l'ennemi. Quand les Amanins approchèrent de trop près de la première tranchée, le Général ordonna à l'escadron de Sunber de se replier dans la seconde tranchée tenue par le groupe de Gage. Pour couvrir leur fuite, le jeune capitaine fit lancer des détonateurs thermiques qui stoppèrent l'offensive ennemie et, alors qu'ils allaient se replier, ce fut la consternation : complètement submergé par la panique et sa lâcheté, Gage ordonna à son escadron de se réfugier près du TO-TT, condamnant  à une mort certaine le groupe de Sunber. Il fallait réfléchir très vite : effectuer une retraite en l'état actuel des choses était suicidaire mais il fallait malgré tout bouger car les Amanins commençaient à se regrouper pour lancer une nouvelle attaque. Les yeux de Janek s'arrêtèrent alors sur le Juggernaut abandonné. Comptant sur le fait que les réservoirs de carburants étaient encore plein, il lança tout en sang-froid et en dextérité un détonateur thermique qui fit exploser le véhicule et secoua une nouvelle fois les Amanins. Le temps qu'ils recouvrent leurs esprits et l'escouade de Sunber s'était enfin repliée dans la seconde tranchée désertée par le groupe de Gage le couard. Le jeune Capitaine fit une nouvelle fois preuve d'ingéniosité et déployant ses hommes aux extrémités de la tranchée en espérant que le Général comprenne qu'il devait faire feu au centre. Le plan fonctionna et beaucoup d'Amanins tombèrent sous les tirs croisés.

  Enfin, ils se replièrent vers la redoute. Bon nombre de stormtroopers étaient tombés mais il fallait continuer le combat, même lorsque leurs adversaires se rassemblèrent une nouvelle fois pour poursuivre l'assaut. Le combat fut terrible et l'odeur du sang et de la chair grillée inonda le champ de bataille. Sunber fut blessé par un javelot à l'épaule droite mais il oublia très vite la douleur insupportable hurlée par son corps lorsqu'il vit Ziering transpercé par une arme ennemie. Dans un dernier souffle, le noble Général impérial le nomma Commandant et lui demanda de sauver la compagnie. Cette promotion ne lui apporta nulle joie ni ne stimula son moral ou son ego. Il devait remplir son devoir et parla à ses hommes avec des paroles provenant de son coeur, leur conjurant de mener un combat digne d'entrer dans la légende. L'affrontement continua, les canons des armes surchauffant et le sang se mêlant à la sueur.

  Ce fut alors que l'incroyable se produisit : les Amanins cessèrent le feu. Janek profita de ce répit pour ordonner qu'on s'occupe des blessés et que ses hommes se préparent à repousser un ultime assaut. Contre toute attente, un chef amanin arriva jusqu'à eux pour des pourparlers. Le Commandant Sunber étant l'officier le plus gradé chez les Impériaux survivants, ce fut lui qui discuta avec l'émissaire ennemi. Celui-ci était étonné par la bravoure des Impériaux et leur courage pour avoir franchi les frontières sacrées de son peuple et tenu au combat. Janek comprit alors la raison de cette bataille : il s'agissait en fait pour les Amanins d'un combat rituel, le Takital, qui permettait d'établir la confiance et la paix avec le peuple amanin. Et pour célébrer cette paix chèrement gagnée, les autochtones offrirent des captifs issus d'autres tribus amanines. Avec plus que 10% des effectifs restants, Sunber se retrouva donc à négocier au nom de l'Empire et, lorsqu'il signa son rapport, ce fut avec le grade de commandant.

Janek Sunber

Janek perd son grade de commandant, malgré sa bravoure sur le champ de bataille.
Image extraite du comics Rébellion Vol.1  : Jusqu'au dernier !


  Quatre semaines plus tard, Janek se trouvait sur Carida, loin des horreurs de Maridun. Il fut convoqué par une commission d'enquête chargée d'examiner les évènements qui avaient eu lieu sur le monde jungle des Amanins. Les commissaires avaient été impressionnés par les actes du jeune homme, mais ils furent étonnés de voir que ce dernier arborait le grade de commandant. Sunber eut beau expliquer qu'il s'agissait là d'une promotion sur le terrain par feu le Général Ziering, aucun des membres de la commission ne sembla convaincu par ses affirmations, faute de preuves. Aussi, Janek fut dans l'obligation de retirer ses insignes de commandant pour retrouver ceux d'un modeste lieutenant. Alors qu'il quittait la salle, son regard croisa celui de Gage et il comprit que le capitaine, un des rares officiers survivants de Maridun, n'avait pas corroboré dans son rapport la promotion de Sunber. Mais finalement qu'importait pour lui, Janek savait qu'il avait combattu avec courage là-bas, et cela suffisait amplement à le rendre fier de lui.


  II.-Des temps troubles

  Les évènements sur Maridun furent glorifiés par l'Empire, comme un symbole de sa puissance que rien ne pouvait arrêter. Pourtant, la destruction de l'Étoile Noire, une imposante station spatiale, par des rebelles porta un coup sévère au Nouvel Ordre. Les forces armées impériales se mirent alors à traquer cette Alliance Rebelle et ses membres aux quatre coins de la galaxie, comme ce fut le cas sur Jabiim. Sur cette planète, la résistance locale s'était alliée à la Rébellion pour renverser le gouvernement impérial en place. Face à cela, l'Empire envoya une flotte colossale menée par le bras droit de l'Empereur, Dark Vador. Janek conduisit ses hommes au sol, sur le champ de bataille, et, malgré la perte d'au moins la moitié de son effectif sous le feu ennemi, il parvint à neutraliser les défenses adverses et à capturer des rebelles. Les prisonniers furent amenés à bord d'un croiseur en direction de Kalist VI, où ils seraient réduits en esclavage. Au cours du voyage, le jeune lieutenant ne put s'empêcher de penser au sort misérable qui attendait ces prisonniers et des questions lui vinrent à l'esprit : pourquoi s'étaient-ils soulever alors qu'ils n'avaient quasiment aucune chance de réussir? Qu'est-ce qui les animait?

Janek Sunber

Janek se demande ce qui pousse ces hommes et ces femmes à se rebeller contre l'Empire.
Image extraite du comics Rébellion Vol.3  : Du mauvais côté


  Toujours plongé dans ses réflexions et alors qu'il se trouvait dans la cellule très surveillée de l'espion rebelle Jorin Sol, capturé sur Jabiim, le vaisseau impérial sortit précipitamment de l'hyperespace, non loin de Kalist VI, en plein milieu d'une zone de combat. Un ravitailleur impérial, les Jumeaux de Nuna, était attaqué par un escadron de X-Wings qui finit par être chassé avec l'arrivée d'un groupe de chasseurs Tie. Le croiseur se posa et Janek vit Sol être amené sous une étroite escorte : il devait être remis aux mains du bureau d'analyses des renseignements impériaux de sinistre réputation.

  La base de Kalist VI était en état d'alerte depuis l'attaque du ravitailleur qui avait par ailleurs reçu l'autorisation de se poser sur une des plateformes d'atterrissage. Une fois que l'alerte fut levée et qu'il se soit assuré des affectations de ses soldats à une nouvelle compagnie, un Janek fatigué se rendit dans le casernement des officiers subalternes pour trouver une couchette et enfin se reposer. Ce fut là qu'il rencontra le lieutenant Clynn, au tempérament agressif. Les deux hommes en vinrent aux mains, Clynn refusant que le nouveau venu s'installe dans la même chambre que lui. Le combat, à l'avantage de Sunber, fut stoppé net avec l'arrivée du Capitaine Roshuir qui, en guise de punition, leur ordonna de superviser les équipes de travail à l'usine. Lorsque Clynn apprit que son adversaire n'était autre que le héros de Maridun, la hache de guerre fut vite enterrée et la ronde put commencer dans une assez bonne ambiance.

  Janek réalisa que les ouvriers présents  dans l'usine n'étaient autres que des esclaves et que certains d'entre eux avaient combattu sur Jabiim. Malgré son engagement pour l'Empire, le jeune lieutenant avait toujours du mal à concevoir le recours à l'esclavage des peuples qui contestaient l'autorité suprême de l'Empereur. Son grand-père avait été lui-même esclave par le passé et Janek n'aimait pas l'idée d'asservir les gens au point de leur faire perdre tout espoir. Clynn ne partageait pas du tout ce point de vue, se complaisant d'être dans le camp des vainqueurs. Au fil des discussions avec lui et de ses fanfaronnades, Sunber comprit qu'il était extrêmement naïf sur les dures réalités de la guerre mais qu'il était bien plus expérimenté que lui pour ce qui était de la bureaucratie militaire. Mais rien ne prépara Janek à ce que Clynn avait l'intention de faire pour se détendre. Après le changement d'équipe dans l'usine, les deux lieutenants se dirigèrent vers le quartier des travailleurs et Clynn attrapa une jeune femme, tout en repoussant violemment le mari de cette dernière. Là, il amena sa prise à l'écart, dans la tranquillité d'une cellule pour commettre l'ignominie. Janek intervint promptement, n'hésitant pas à pointer son pistolet blaster vers la tête de son collègue. Clynn comprit que le "héros de guerre" était prêt à lui faire sauter la cervelle s'il ne lâchait pas prise, aussi dut-il renoncer à la prisonnière avant de tourner les talons en proférant des menaces envers Sunber.

Janek Sunber

Janek pointe son arme sur Clynn pour sauver la prisonnière.
Image extraite du comics Rébellion Vol.3  : Du mauvais côté


  La vengeance de Clynn ne tarda pas à tomber puisque, quelques heures plus tard, lorsque la garnison de Kalist VI partit pour Thila affronter les rebelles, Janek ne fut pas autorisé à rejoindre les troupes impériales. Le Capitaine Roshuir lui annonça également qu'il allait passer devant le tribunal militaire impérial dès leur retour. Sunber était désemparé et, le cœur lourd, il regarda les vaisseaux décoller de la base. Ce fut alors qu'il repéra deux officiers sur la plate-forme d'atterrissage. L'un était une femme et l'autre un homme et lorsqu'il attendit ce dernier parler, il n'en crut pas ses oreilles : Luke Skywalker, son ami d'enfance, était présent. Les retrouvailles furent chaleureuses entre les deux hommes originaires de Tatooine et chacun raconta à l'autre son parcours. Ainsi, Tank apprit que Luke était devenu pilote et, qu'en plus de manier un chasseur, on l'envoyait effectuer d'autres styles de missions. Il apprit aussi avec une profonde tristesse que Biggs était mort de manière héroïque au-dessus de Yavin IV, descendu par un chasseur ennemi alors qu'il protégeait Luke, au cours de la bataille qui vit la destruction de la gigantesque station spatiale de l'Empire.

  Devant son ami de toujours, Janek lui fit part des questions qu'il se posait sur l'Empire, concernant l'attitude de Clynn et l'esclavage. L'Empire avait des esclaves et pas seulement des prisonniers de guerre ; il n'y avait jamais pensé et avait honte de tout ça. Il fut content de voir que Luke aussi avait des doutes sur l'Empire et ses actions. Son ami avait bien grandi et tenait un discours bien plus mature qu'autrefois. En entendant les doutes de Tank, Luke lui demanda s'il était prêt à agir en conséquence, comme ignorer les ordres de ses supérieurs et faire ce qui était bien. Le jeune lieutenant fut incrédule devant les paroles de son ami et il le fut encore plus quand Luke lui proposa de rallier la Rébellion. Il suggérait une trahison!

Janek Sunber

Retrouvailles entre Janek Sunber et Luke Skywalker
Image extraite du comics Rébellion Vol.3  : Du mauvais côté


  Soudain, du comlink de Janek sortit une voix ordonnant au personnel impérial de se tenir sur ses gardes car des agents rebelles avaient infiltré la base et le lieutenant, tout en dégainant son arme, vit rapidement le lien entre Luke et l'infiltration de la base. Une explosion retentit, laissant le temps à Skywalker d'assommer son ami. Sunber resta étendu sur la plateforme d'atterrissage quelques minutes avant de retrouver ses esprits. La trahison de Luke en travers de la gorge, il se mit à la poursuite de son ancien ami et le retrouva en train de faire embarquer les esclaves dans un transporteur. Bien qu'il pointait son arme sur lui, Luke savait que Tank ne tirerait pas et qu'il le laisserait accomplir sa mission. Skywalker lui dit qu'il savait encore faire la différence entre le bien et le mal et ses propos furent repris en chœur par la prisonnière qu'il avait sauvée des griffes de Clynn et son mari . S'il baissa son arme, Janek ne sentait toujours pas prêt à quitter l'Empire. La tension entre les deux vieux amis semblait belle et bien apaisée mais les choses changèrent quand le lieutenant vit que les Rebelles amenaient avec eux l'espion Jorin Sol. Luke tenta bien de faire baisser une nouvelle fois l'arme que Sunber braquait sur Sol, mais rien n'y fit. Janek pressa la gâchette mais le tir fut repoussé par la lame bleue du sabre laser de Skywalker qui dirigea le laser vers l'épaule de son ami pour le désarmer. Luke essaya une ultime fois de rallier son ancien ami à sa cause mais Janek refusa catégoriquement : il était du mauvais côté de cette guerre et Biggs aurait pensé comme lui. Et alors qu'il montait la rampe du transporteur sur le point de décoller avec à son bord les prisonniers libérés, Luke annonça à Tank que Biggs et lui s'étaient battus pour l'Alliance pour détruire l'Étoile Noire.

  Blessé à l'épaule, Janek, pensif, suivit du regard le vaisseau partir vers l'espace, escorté de chasseurs rebelles. Il fut rejoint par des membres des renseignements impériaux. Il aurait juré qu'ils étaient venus s'assurer que Jorin Sol était bien parti avec les Rebelles. Le lendemain de l'attaque de la base, nombre de vaisseaux impériaux convergèrent vers Kalist VI pour réparer les dégâts et, contre toute attente, le Capitaine Roshuir ne porta pas plainte contre lui pour son action contre Clynn. La blessure de Sunber à l'épaule fut traitée au bacta mais une autre resta béante : la perte de son ami d'enfance Luke Skywalker au profit de l'ennemi, l'Alliance Rebelle.

Janek Sunber

Le tir de Janek est retourné contre lui.
Image extraite du comics Rébellion Vol.3  : Du mauvais côté



  III.-Un choix impossible à faire

  A présent, Janek fit de cette Guerre Civile Galactique une affaire personnelle : il devait arrêter Luke Skywalker et son Alliance Rebelle, et le lieutenant mit encore plus d'ardeur à combattre cet ennemi de l'Empire, comme lors de bataille de Keskin. Durant cette dernière, le lieutenant Sunber survécut à bon nombre d'explosions : grenades et crash d'un bombardier Tie n'eurent pas raison de lui. L'homme était torturé par ce qui s'était passé sur Kalist VI et, sous une apparence calme, le feu bouillait en lui. La simple évocation du nom de Luke Skywalker était à même de lui faire perdre tout contrôle de sa rage, en atteste le passage à tabac d'un prisonnier déjà bien amoché par les tortures d'autres officiers.

  Les preuves que l'Empire représentait le mal lui vinrent régulièrement à la figure mais la solide discipline impériale et le sens du devoir luttaient contre les germes de rébellion que son ancien ami avait semé en lui. Il essayait juste d'apporter la paix à la galaxie et de mettre fin à cette guerre. Il était un bon officier et sans doute pour se convaincre de la justesse de son choix, il décida de donner des informations de fond sur le héros de la Rébellion qu'était son ancien ami. Ainsi, après une énième nuit passé à rêver de son enfance sur Tatooine, il prit une navette en direction de l'Executor, vaisseau-amiral de Dark Vador. Là, Janek rencontra le Seigneur Sith et lui donna les informations que celui-ci voulait. Conscient du lien affectif qui existait entre les deux hommes, Vador, qui désirait ardemment capturer Skywalker, prit la décision d'utiliser le lieutenant contre le jeune Rebelle et il lui fit enregistrer un message :

  "J'ai bien réfléchi depuis Kalist VI. A toi, à Biggs... A ce que tu as dit. Et j'ai pris une décision. Je veux me joindre à l'Alliance. Tu avais raison, J'ai... j'ai commis une grave erreur, et je veux la réparer avant qu'il ne soit trop tard. Je peux vous aider. Vous fournir des informations sur l'armée impériale. J'ai joint des coordonnées stellaires à la fin du message. Elles vous mèneront là où je suis stationné actuellement. Vous ne rencontrerez guère d'opposition. Je sais que ça ressemble à un piège. Mais Luke, je te le jure... Je ne ferai pas cela à un ami. Aide-moi, Luke. Donne-moi une chance de réparer mes torts."

  Il est difficile de savoir si Janek était réellement sincère dans son message. Le but était bien évidemment de forcer Skywalker à venir chercher son ami. Janek fut passé à tabac et placé en prison dans un croiseur pour renforcer sa couverture d'officier impérial désireux de rejoindre l'ennemi. D'importantes forces impériales seraient cachées dans le vaisseau et, une fois qu'il serait libéré et que les stormtroopers attaqueraient les Rebelles, le lieutenant n'aurait plus qu'à se retourner contre Skywalker. Ce dernier vint au rendez-vous, accompagné de Deena Shan. Les stormtroopers, conduits par le Capitaine Roshuir, se montrèrent dès que le prisonnier fut libéré. Les tirs de blaster fusaient de partout et, alors qu'il s'approchait de Luke pour le maîtriser, un tir toucha Tank à la main. Skywalker se précipita au secours de son ami mais la blessure n'avait rien de bien grave. Deena, Luke et Janek parvinrent ensuite à s'échapper à bord de leur cargo et prirent la direction de la flotte rebelle.

  Une fois arrivé sur place, à bord du Rebel One, Janek rencontra la célèbre Princesse Leia Organa qui leur réserva un accueil glacial, Luke et Deena ayant agi sans en réferrer à leurs supérieurs. Le lieutenant impérial eut beaucoup de mal à croire qu'il était à présent parmi les Rebelles. Etroitement surveillé par deux gardes, on le conduisit à l'infirmerie pour soigner ses blessures. Une fois cela fait, Tungo Li, le chef du réseau d'espionnage rebelle, s'entretint avec lui afin de vérifier la sincérité du ralliement du jeune homme. Sunber se montra très convainquant, ses blessures aidant. Aussi, Tungo Li lui donna un accès libre sur tout le vaisseau, y compris les niveaux sensibles. Janek savait que cette confiance de la part des Rebelles n'était que façade puisqu'il avait repéré la surveillance d'un garde.

Janek Sunber

Janek a réussi à intégrer l'Alliance Rebelle, sans que son ancien ami Luke Skywalker ne se doute de sa trahison.
Image extraite du comics Rébellion Vol.4  : Mon frère, mon ennemi


  En revanche, la seule personne qui fut sincère avec lui fut justement Luke. Le jeune homme était heureux de voir son ami d'enfance sans son uniforme impérial, avec l'Alliance. Sunber adopta un sourire de façade : il était toujours lieutenant de l'Empire et Luke était son ennemi, l'homme qui avait détruit l'Étoile Noire et tué du même coup des millions de personnes. Alors qu'ils discutaient, son regard se posa sur le sabre laser de Luke. Il n'en avait jamais tenu un, aussi Luke le lui passa pour qu'il le teste. Janek activa l'arme des anciens Chevaliers Jedi et une lame bleue d'environ un mètre surgit du pommeau. Il aurait pu frapper Luke avec elle mais il n'en fit rien, rendant l'arme à son propriétaire.

  La nuit venue, Sunber fut assailli par des visions de cauchemars : Luke massacrant à tour de bras des stormtroopers avec son sabre laser et Dark Vador lui intimant l'ordre d'accomplir sa mission. Le moment était venu d'agir, il était un officier de l'Empire et devait accomplir son devoir. Il neutralisa le garde qui se trouvait devant sa porte et revêtit son uniforme pour pouvoir passer inaperçu, puis se mit en route en direction de la passerelle. A son arrivée, il assista impuissant à l'attaque de Jorin Sol contre les dirigeants rebelles. Sol avait été brisé lors de son séjour sur Kalist VI et avait reçu pour mission d'éliminer les chefs rebelles et de conduire Dark Vador à la flotte ennemie. Le mathématicien fut stoppé par Luke, mais deux chefs rebelles étaient morts et Leia était gravement touchée. Dans l'espace, une flotte impériale colossale, avec à sa tête l'Executor, surgit de l'hyperespace, prête à en découdre avec les Rebelles.

Janek Sunber

Le déchirement entre deux vieux amis...
Image extraite du comics Rébellion Vol.4  : Mon frère, mon ennemi


  La confusion régnait sur la passerelle et Janek en profita pour mettre en joue Luke. Ce dernier se moquait d'avoir une arme braquée sur lui, il fallait prodiguer des soins à Leia le plus rapidement possible. Sunber se moquait de savoir si la jeune femme allait mourir, il s'agissait juste de Luke et de lui. Le lieutenant de l'Empire permit à Skywalker de porter la princesse et tous deux se rendirent aux nacelles de sauvetage. Il promit à son ancien ami qu'une fois à bord du croiseur interstellaire, il amènera personnellement la jeune femme à un droïde médical mais Luke savait qu'elle serait ensuite jugée puis exécutée. Janek les considérait comme des vulgaires criminels qui déchiraient la galaxie avec leur rébellion. Skywalker déclara alors que Biggs devait être un criminel alors, tout comme l'oncle et la tante de Luke, Owen et Beru Lars, que les stormtroopers de l'Empire avaient massacré dans leur ferme. Les tueries de l'Empire ébranlèrent les convictions de Sunber mais cela ne devait pas l'empêcher d'accomplir sa mission. Comme pour se défendre, il ordonna à Luke de se taire et le frappa. La violence de la discussion vira à la bagarre. Janek prit l'ascendant sur Luke et tint son adversaire à l'aide d'une clé. Le jeune Rebelle était prêt à se sacrifier pour sauver la vie de la Princesse Leia : tout ce qu'il voulait , c'était qu'elle vive. Sunber relâcha son étreinte et resta là, hagard.

Janek Sunber

Malgré le cruel combat intérieur, Janek décide de faire ce qui est juste : sauver la Princesse Leia.
Image extraite du comics Rébellion Vol.4  : Mon frère, mon ennemi


  Au dehors, la bataille spatiale faisait rage et le Rebel One  était en train de se désagréger sous les tirs ennemis. L'un d'eux le secoua fortement et affaiblit sa gravité interne. Janek et Leia, toujours inconsciente, furent alors propulsés dans un couloir transformé en gouffre. Sunber parvint à saisir d'une main une grille et tandis que de l'autre, il attrappait Leia. Luke se tint alors au-dessus de lui et lui tendit sa main pour l'aider à remonter. Mais, au lieu de cela, Janek préféra lui donner la Princesse. Une fois la jeune femme avec Luke, Sunber n'eut plus la force de tenir et lâcha prise. Il tomba à travers les débris et les flammes. Quelques secondes plus tard, le Rebel One, imité par le reste de la flotte rebelle, passa in extremis en hyperespace, échappant ainsi au piège tendu par Dark Vador. On ne retrouva jamais le corps de Sunber à bord du vaisseau et seule resta sur le champ de bataille, au milieu des débris, une nacelle de sauvetage.

  Nul ne sait si Janek Sunber, ami d'enfance de Luke Skywalker, se trouvait à l'intérieur de cette capsule, ni même s'il parvint à échapper à la mort. De lui, il ne restera que le souvenir d'un homme déchiré, torturé par la remise en cause de sa vie et de ses sacrifices et incapable de choisir entre son devoir et ce que lui disait son coeur, entre l'Empire et Luke Skywalker, son ami d'enfance et de confiance. Preuve en est que la guerre change les hommes, emportés par des évènements qui les dépassent et qui les transforment plus en victimes qu'en coupables...

Janek Sunber

Janek Sunber, Biggs Darklighter et Luke Skywalker, dans leurs jeunes années sur Tatooine
Image extraite du comics Rébellion Vol.4  : Mon frère, mon ennemi



Merci à Whiterevan!
Informations encyclopédiques
Janek Sunber
Nom
Janek Sunber
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Lieutenant
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
26/05/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
8 303


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Janek Sunber" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Rébellion Vol. 1 : Jusqu’au dernier
  • Rébellion Vol. 3 : Du Mauvais Côté
  • Rébellion Vol. 4 : Mon frère, mon ennemi
  • WOTC - Rebellion Era Campaign Guide (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.