Nomi Sunrider


Nomi Sunrider était une puissante Jedi qui vécut sous l'Ancienne République, pendant la Guerre des Sith.

  De nombreux Jedi servirent l'Ancienne République durant ses presque 25.000 ans d'existence, mais très peu d'entre eux ont marqué l'Histoire au point que leur nom et leur vie soient demeurés dans les mémoires des millénaires après leur mort. Nomi Sunrider fut de ceux-là. Rien ne prédisposait pourtant cette jeune humaine à laisser son empreinte dans la galaxie. Bien qu'elle ressentait une puissante affinité avec la Force depuis sa petite enfance, Nomi refusait d'être formée. Elle se trouvait trop timide pour devenir un Chevalier Jedi et manquait surtout de motivation.

I. Une femme ordinaire :

  L'Histoire n'a pas gardé de trace de son passé avant son mariage avec Andur Sunrider, survenu alors qu'elle était sans doute très jeune. Tout comme Nomi, son époux possédait un potentiel Jedi et il commença sa formation sous la tutelle de Maître Chamma sur H'ratth. Chacun de ses départs plongeait Nomi dans un état quasi dépressif, en proie à la solitude et à une sourde inquiétude. Mais Andur finissait toujours par revenir auprès d'elle. Ensemble, ils eurent une fille qu'ils baptisèrent Vima. Comme ses parents, Vima était puissante dans la Force et l'ambition que Nomi n'avait pas pour elle-même, elle la ressentait pour sa fille et était persuadée que Vima deviendrait un grand Jedi. Nomi pensait que rien ne pouvait arriver à Andur aussi longtemps qu'ils seraient ensemble. Elle ne se doutait pas qu'elle et Vima seraient un jour témoins de sa mort... Alors que Vima était encore en bas-âge, le Maître d'Andur l'envoya chez Maître Thon afin de compléter sa formation. Maître Chamma lui confia de précieux cristaux Adegan pour qu'il les offre à ce grand Maître Jedi.

  Les Sunrider au complet et leur droïde 3D partirent alors pour Ambria, dans le Système de Stenness, où résidait Maître Thon. Pour rejoindre leur destination, ils durent faire une halte dans un terminal hyperspatial. Là, malgré la mauvaise réputation de l'endroit, Andur commit l'imprudence d'évoquer en public sa précieuse cargaison de cristaux Adegans. Des criminels à la solde d'un Hutt l'entendirent et décidèrent de les leur voler. Sachant qu'il était un Jedi, ils créèrent une diversion en molestant 3D. N'ayant pas achevé sa formation, Andur ne sentit pas, alors qu'il tentait de régler la situation, qu'un de leur complice placé dans son dos ordonna à son gorm-worm de l'attaquer. Empoisonné par le venin de l'animal, Andur mourut instantanément. Tandis que les bandits les menaçaient pour qu'elles leur remettent les cristaux, Vima et Nomi virent le spectre du Jedi. Celui-ci encouragea sa femme à brandir son sabre-laser pour défendre leurs vies. Nomi sentit la Force plus intensément que jamais et pourfendit deux des brigands. Alors que le troisième s'enfuyait, la jeune femme le prévint que le même sort attendait son maître.

  Nomi sortit alors de l'état second dans lequel elle était plongée durant le combat et vit avec horreur ce qu'elle avait accompli. Alors qu'elle pleurait sur le corps de son époux, celui-ci lui apparut une dernière fois et lui demanda de suivre l'enseignement de Maître Thon avant de ne faire qu'un avec la Force. Nomi se jura de suivre désormais la voie des Jedi. Guidée par la puissance de Maître Thon, Nomi atteignit la désolée Ambria. Elle confia le vaisseau à 3D et partit avec son bébé à la recherche de Maître Thon, décidée à lui donner les cristaux et à retourner chez elle. En passant devant un lac, la jeune femme entendit des voix l'encourageant à faire demi-tour, car elle ne trouverait que mensonges si elle continuait sa route. Mais une autre voix, celle d'un inconnu, l'encouragea à ne pas écouter le pouvoir du Côté Obscur. Suivant les conseils de la voix, Nomi suivit un troupeau de créatures locales jusqu'à une chaumière. Nomi fit alors la connaissance d'un homme qui montait une étrange bête. Avant même de lui parler, elle sut qu'il était un Jedi. Pensant avoir trouvé Maître Thon, elle lui raconta son histoire et la mort de son époux et s'apprêtait à lui remettre les précieux cristaux lorsqu'il furent interrompu par une attaque.

  Il s'agissait de Bogga le Hutt et de ses hommes, qui tentaient à nouveau de voler les cristaux. Le Jedi fut rapidement dominé et la "bête" intervint alors pour le sauver en utilisant des pouvoirs inattendus. A sa grande surprise, Nomi Sunrider découvrit que ce qu'elle avait prit pour une bête était en fait le vénérable Maître Thon. Durant plusieurs mois, Maître Thon laissa Nomi faire son deuil. Alors qu'elle repensait à sa vie passée, Vima s'approcha trop près du lac et fut menacée par deux redoutables créatures. Instinctivement, Nomi utilisa la Force pour les pousser à se battre entre eux. Elle l'ignorait encore, mais elle venait d'utiliser un don très rare, le plus puissant de tous les pouvoirs liés à la Force : la méditation de combat Jedi. A présent, Nomi Sunrider était prête à commencer sa formation. Bientôt, l'autre apprenti de Thon, Oss Wilum, quitta Ambria pour combattre les Naddistes, des disciples de l'ancien Jedi Noir Freedon Nadd aux côtés des apprentis de Maître Arca Jeth.

  Alors que son entraînement avançait, la jeune femme apprit à comprendre le langage de Thon grâce à la Force. Il lui apprit qu'il était important de connaître le Côté Obscur pour pouvoir le combattre, et que le sabre laser n'était pas seulement une arme mais également un instrument de méditation. Mais le jeune femme insistait sur le fait qu'elle ne voulait rien apprendre sur les sabres-laser. Maître Thon commença alors son enseignement du Côté Obscur grâce à un holocron dont le gardien était le très vieux Jedi Ood Bnar. A la fin de son récit, le gardien prédit que Nomi Sunrider jouerait un grand rôle dans le prochain conflit contre le Mal. Lorsque Bogga le Hutt les attaqua une nouvelle fois et tenta de capturer Maître Thon pour s'emparer des cristaux Adegans, Nomi décida d'elle-même d'utiliser le sabre-laser d'Andur pour chasser les intrus. Par la suite, la jeune femme surmonta ses doutes et sa réticence et apprit qu'un sabre-laser n'était pas la seule arme qu'un Jedi pouvait utiliser. Nomi Sunrider devint un Maître indiscutable de la technique de la méditation de combat Jedi, pour laquelle elle utilisait la Force pour manipuler des ennemis afin qu'ils se combattent entre eux.


II. Le destin d'un Chevalier Jedi :

  Après avoir entraîné Nomi durant quelques mois, Maître Thon l'envoya au centre d'enseignement Jedi sur Ossus, où il la confia à Maître Vodo-Siosk Baas. Là, avec d'autres apprentis Jedi, Nomi Sunrider en apprit encore plus sur la Force et finit par construire son propre sabre-laser. C'est alors que Maître Arca Jeth fut capturé par le roi Ommin d'Ondéron, et que l'un de ses apprentis, Ulic Qel-Droma, appela à l'aide la République Galactique et les Chevaliers Jedi. Alors que les vaisseaux de l'armée de la République convergeaient vers le système d'Ondéron, une équipe de Jedi triés sur le volet fut envoyée depuis le monde-bibliothèque, Ossus, pour aider les Jedi déjà présents sur Ondéron. Ce groupe comprenait Nomi Sunrider, désormais confiante et bien entraînée. Malgré les tirs de barrages, les renforts Jedi firent le siège d'Iziz et réussirent à rejoindre Ulic et ses compagnons. Les Chevaliers Jedi descendirent dans les bas-fonds de la cité où ils sauvèrent Maître Arca. L'esprit maléfique de Freedon Nadd qui était à l'origine de tout fut scellé avec son cadavre sur la lune d'Ondéron, Dxun, apparemment pour toujours.

  Ensuite, Nomi participa avec les autres Jedi à la reconstruction d'Ondéron et entama une relation sentimentale avec Ulic Qel-Droma. Mais bientôt, les Jedi reçurent des nouvelles alarmantes sur l'utilisation de la magie sith lors d'un coup d'état dans le Système de l'Impératrice Téta, et Maître Arca décida d'envoyer les deux jeunes gens enquêter sur la situation. En compagnie de la flotte de la République, les deux Jedi tentèrent de combattre la répression des Krath en utilisant leurs pouvoirs, mais ils furent contrés par Aleema Keto et ses puissantes illusions Sith. Dans une attaque suicide, un des vaisseaux krath détruisit presque complètement le pont du vaisseau-étendard de la République où se trouvaient les Jedi. Ulic reçut une terrible blessure, mais Nomi lui sauva la vie. La flotte de la République battit alors en retraite. Alarmé par la situation, Odan-Urr convoqua tous les Jedi en une réunion extraordinaire sur Deneba. Nomi et Ulic y parlèrent de l'utilisation de la magie Sith dont ils avaient été témoins et de la nécessité de stopper les Krath. C'est alors que les Krath lancèrent des hordes de droïdes de guerre depuis l'orbite et que les droïdes présents s'avèrent être lourdement armés.

  Trop tard, Nomi vit un droïde s'emparer de Vima, mais une Jedi cathare sauva la fillette. Ce fut ainsi que commença l'amitié entre Nomi Sunrider et Sylvar, une des apprentis de Vodo-Siosk Baas. Les Jedi remportèrent la bataille, mais ils connurent une lourde perte : Maître Arca avait en effet péri en sauvant Ulic. Dévasté par la mort de son mentor, l'esprit d'Ulic se brisa et s'ouvrit aux influences du Côté Obscur. Nomi tenta de le réconforter, en vain, sans se douter que le Jedi marchait dorénavant sur un chemin funeste pour la galaxie. Ayant découvert l'origine des droïdes, Ulic décida de s'infiltrer chez les Krath en se faisant passer pour un Jedi déchu. Avant de se quitter, les deux jeunes gens échangèrent un baiser d'adieu et Nomi comprit qu'il avait comblé le vide laissé par la mort de son époux. Après des mois sans nouvelles d'Ulic, Nomi Sunrider se joignit à Cay Qel-Droma et Tott Doneeta pour tenter de le sauver. Elle décida de rejoindre Koros Major seule, pour plus de discrétion mais ne parvint pas à localiser Ulic dans la Force, même si son cœur sentit qu'il était tout près. Pour l'atteindre, elle décida de montrer sa nature de Jedi et de se laisser capturer.

  Trop prêt de son but pour dévoiler ses intentions, Ulic ordonna son exécution, puis prépara en secret un message où il lui recommandait de s'échapper. Mais Nomi s'enfuit avant de le recevoir, en proie à un profond trouble et contacta Tott et Cay. Alors qu'ils tentaient de récupérer Ulic, celui-ci tua Satal Keto, l'un des deux dirigeants Krath, sous l'effet de la colère. Le sentant incontrôlable, les trois Jedi durent partir sans lui malgré leur désir de le sauver. Nomi sentit que celui à qui elle avait donné son cœur si difficilement était désormais perdu pour eux. Ulic remplaça alors Satal Keto à la tête des Krath aux côtés de sa maîtresse, Aleema. Malgré les mises en gardes des plus sages Maîtres Jedi, les jeunes Chevaliers Jedi qui avaient participé aux affrontements sur Ondéron mirent au point une autre mission de sauvetage pour éloigner Ulic de l'influence maléfique de la Krath. Nomi fut désignée pour les diriger.

  Juchée sur une des bêtes d'Ondéron, Nomi força l'entrée de la salle du trône et repoussa sans mal les illusions d'Aleema. Malheureusement, Ulic était convaincu d'avoir une œuvre importante à accomplir dans le système de l'Impératrice Téta, et aveuglé par ses propres illusions, il refusa de suivre les Jedi. Cay, Oron Kira et Qrrrl Toq tentèrent de l'emmener de force, mais Nomi se souvint alors des paroles des Maîtres et leur demande de le laisser : il ne devait venir que de son plein gré comme le voulait la voie des Jedi. Elle avait réalisé ce qu'elle savait déjà, car ni la force, ni même l'amour ne peuvent empêcher un Jedi de glisser dans le Côté Obscur. A l'insu des Jedi qui quittaient Koros Major, un autre Jedi Noir s'avança vers le palais, déterminé à être le seul héritier de Freedon Nadd. A la fin du combat entre les deux hommes, Exar Kun et Ulic Qel-Droma s'unirent pour devenir les deux Seigneurs Sith. Désormais la galaxie et les Jedi étaient plus menacés que jamais.


III. La Grande Guerre des Sith :

  Six mois plus tard, ignorante du danger qui planait autour d'elle, Nomi Sunrider suivait les enseignements de Maître Odan-Urr sur Ossus. Le sage Jedi lui apprit à ne pas répondre au Côté Obscur par la peur ou la colère, mais en utilisant une technique qui rendait ses adversaires aveugles à la Force. La leçon terminée, elle quitta Odan-Urr sans se douter que, caché dans l'ombre, Exar Kun n'attendait que son départ pour le tuer afin de voler l'holocron sith sur lequel le Maître Jedi veillait depuis des siècles. La République était alors la proie d'attaques qui semaient la terreur parmi les bases républicaines. Maître Vodo-Siosk Baas et un contingent de jeunes Jedi, dont faisait partie Nomi, se rendirent sur Coruscant dans le but de demander au Sénat de les laisser affronter le coupable quel qu'il soit. A leur arrivée, ils apprirent que celui qui conduisait ces raids n'était autre qu'Ulic. Maître Vodo eu à peine le temps de comprendre qu'Ulic s'était allié à Exar Kun que ses troupes attaquèrent la planète-capitale.

  Aleema trahit alors Ulic et ordonna le retrait des troupes. Seul face aux Jedi, Ulic fut capturé. Bien qu'il ne soit plus l'homme qu'elle avait connu et aimé, Nomi était prête à témoigner en sa faveur lors de son procès où il risquait la peine de mort ; mais devant la Sénat, Ulic affirma qu'il ne regrettait rien. Exar Kun arriva alors pour délivrer Ulic. En larmes, Nomi tenta une dernière fois de ramener Ulic à la raison, mais ne put atteindre son esprit. Exar Kun tua son ancien mentor, puis les deux Seigneurs Sith quittèrent Coruscant. Après cet épisode dramatique, Nomi Sunrider se sentit impuissante et retourna avec sa fille sur Ambria se ressourcer auprès de son premier Maître et reprendre sa formation. Sylvar, qui venait de perdre son Maître Vodo-Siosk Baas, et dont le fiancé Crado avait rejoint Exar Kun, les accompagnait. Mais peu après leur arrivée, Oss Wilum et Crado libérèrent grâce au Côté Obscur les créatures contenues dans le lac par les pouvoirs de Maître Thon. Les Jedi remportèrent la victoire : Oss Wilum fut capturé alors que Crado s'enfuit.

  Dans toute la galaxie, des apprentis possédés par les esprits d'anciens Sith grâce à Exar Kun assassinaient leurs Maîtres. Les Sith portèrent un autre coup aux Jedi en provoquant une supernova dont l'onde de choc menaçait Ossus. A leur insu, alors que tous les Jedi tentaient de rassembler le plus de trésors possibles de la planète-bibliothèque, les Sith se dirigeaient vers Ossus pour s'emparer des mêmes trésors accumulés depuis un millier d'années. En sentant le vaisseau d'Ulic arriver, Cay Qel-Droma et Nomi Sunrider retrouvèrent l'espoir, persuadés qu'il venait les aider. Cay prit le Nebulon Ranger pour retrouver son frère, mais se fit attaquer par ce dernier. En voyant leurs deux vaisseaux s'écraser, Nomi et Tott se précipitèrent pour les aider, mais lorsqu'ils arrivèrent, ils virent avec horreur Ulic blesser mortellement son frère avec son sabre-laser.

  Horrifiée par la puissance du Côté Obscur qui avait poussé l'homme qu'elle avait aimé contre son propre frère, Nomi utilisa pour la première fois la technique que lui avait enseignée Maître Odan-Urr. Le résultat fut au-delà de tout ce qu'elle imaginait : Ulic Qel-Droma fut dès lors aveugle à la Force, à jamais. Revenu à la raison depuis qu'il avait tué son frère, Ulic conduisit les Jedi à la base d'Exar Kun sur Yavin IV. Depuis l'orbite de la lune, les Jedi combinèrent leurs pouvoirs pour générer un mur de lumière qui enflamma la jungle au point qu'ils furent persuadés que rien n'avait pu y survivre, pas même un Maître Sith. Ils se trompaient, car Kun survécut sous forme de spectre. Cependant, son esprit ne pouvait plus quitter les ruines des temples de Yavin IV.


IV. La quête de Vima :

  Après les terribles ravages de la Grande Guerre des Sith, les Jedi oeuvrèrent à guérir les plaies de la République. Le conflit avait profondément marqué Nomi Sunrider, dont la seconde romance avait également tourné à la tragédie. Elle consacra dès lors une grande partie de sa vie à la politique et à la reconstruction de l'Ordre des Chevaliers Jedi. Focalisée sur ses objectifs, Nomi délaissa sa fille, qu'elle confia à des tuteurs pour mieux les atteindre. De plus, elle ne chercha pas à la former malgré ses aptitudes évidentes aux yeux de tous. Dix ans après la fin de la Guerre des Sith, Nomi Sunrider organisa la grande convocation des Jedi à la Station Exis. Vima profita de la confusion ambiante pour s'enfuir. L'adolescente avait le projet de retrouver Ulic Qel-Droma, convaincue que cet homme légendaire pourrait la former en tant que Jedi. Nomi et Sylvar partirent à la recherche de la jeune fugueuse, plus dans l'intention de faire payer ses crimes à Ulic que de s'assurer que Vima était en sécurité…

  Un pilote du nom de Hoggon les conduisit sur Rhen Var, une planète glaciaire où Ulic avait décidé de finir sa vie. Quand elles voulurent s'en prendre à lui, Vima défendit le Jedi déchu. Durant les moments qu'ils avaient passés ensemble, un lien s'était formé entre Ulic et Vima, semblable à celui qui unissait un père et sa fille. Nomi et Sylvar surmontèrent alors leur colère et pardonnèrent enfin à cet homme qui avait déjà payé le prix fort pour ses crimes. Mais Hoggon - désireux de laisser sa marque dans l'Histoire - abattit Ulic en lui tirant dans le dos. A la surprise de tous, alors que Nomi l'avait rendu aveugle à la Force dix ans plus tôt, le corps d'Ulic Qel-Droma s'évanouit dans la lumière. Sa fin prouva qu'en dépit de tout ce qui s'était passé, il avait finit par devenir un véritable Maître Jedi. Après cet épisode, Nomi poursuivit la formation de Vima Sunrider qui devint, comme sa mère, un des plus grands Jedi de son époque. La légende de Nomi Sunrider lui survécut bien après sa mort et la barde Jedi Tionne lui consacra une ballade qui est considérée comme son œuvre la plus réussie.


Actualités en relation

Star Wars HoloNet recrute !

Hein, quoi ? C'est déjà l'automne ? Mais il est grand temps de lancer la toute nouvelle campagne de recrutement Star Wars HoloNet, dites-donc ! Vous avez une affection toute particulière pour Star Wars et vous souhaitez contribuer à l...


Informations encyclopédiques
Nomi Sunrider
Nom
Nomi Sunrider
Espèce
Fonctions
Chevalier Jedi
Armes
Sabre-laser
Pouvoirs de la Force
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
03/12/2014

Nombre de lectures
41 050


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Tales of the Jedi 3 : The Saga of Nomi Sunrider, Partie 1
  • Tales of the Jedi 4 : The Saga of Nomi Sunrider, Partie 2
  • Tales of the Jedi 5 : The Saga of Nomi Sunrider, Partie 3
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 1 : Masters and Students of the Force
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 2 : The Quest for the Sith
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 3 : Descent to the Dark Side
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 4 : Death of a Dark Jedi
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 5 : Sith Secrets
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 6 : Jedi Assault
  • Tales of the Jedi : Redemption 1 : A Gathering of Jedi
  • Tales of the Jedi : Redemption 2 : The Search for Peace
  • Tales of the Jedi : Redemption 3 : Homecoming
  • Tales of the Jedi : Redemption 5 : Master
  • Tales of the Jedi : The Freedon Nadd Uprising 1
  • Tales of the Jedi : The Freedon Nadd Uprising 2 : Initiates of the Sith
  • Tales of the Jedi : The Sith War 1 : Edge of the Whirlwind
  • Tales of the Jedi : The Sith War 2 : The Battle of Coruscant
  • Tales of the Jedi : The Sith War 3 : The Trial of Ulic Qel-Droma
  • Tales of the Jedi : The Sith War 4 : Jedi Holocaust
  • Tales of the Jedi : The Sith War 5 : Brother Against Brother
  • Tales of the Jedi : The Sith War 6 : Dark Lord
  • The New Essential Chronology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.