Sunry


Sunry était un ancien soldat de la République qui fut accusé sur Manaan du meurtre d'une Sith, Elassa Huros, durant la Guerre Civile des Jedi. Il reçut l'aide de son vieil ami Jolee Bindo et de Revan.

  Sunry était un héros de guerre de la République qui avait combattu les Sith à l'époque de la Grande Guerre contre Exar Kun. Ayant été décoré de la Croix de Guerre, ses faits d'armes étaient célèbres mais il était sorti du conflit estropié. Marié à la dévouée Elora, il mena une vie paisible et conserva quelques contacts avec l'armée de la République. Vers l'an -3 976, le couple rencontra un Jedi qui avait quitté l'Ordre, Jolee Bindo. Il l'hébergea pendant environ une année et on peut dire que Sunry, Elora, Jolee et leur ami et pilote Davin Kotras connurent bon nombre d'aventures ; l'ancien soldat sauva même à plusieurs reprises la vie de Bindo. Puis vint le temps où le Jedi errant repartit et laissa ses amis derrière lui.

  Au début de la Guerre Civile des Jedi, en l'an -3 959, on pense que Sunry et Elora migrèrent vers Manaan afin d'échapper à la violence du conflit. En effet, le monde des Selkaths était neutre du fait de la présence du kolto, le fameux baume guérisseur. De ce fait, République et Empire Sith cohabitaient tant bien que mal et les autorités selkaths étaient très portées sur le respect de leurs lois, chaque rixe entre les deux camps entraînant de dures sanctions. Ce fut dans ce contexte que Sunry fit la connaissance d'Elassa Huros, une jeune femme sith qui devint rapidement sa maîtresse. Ils se voyaient toujours dans une des chambres de l'Hôtel des Visiteurs tenu par Ignus et leur liaison dura une année. Cependant, Elora eut rapidement des soupçons, Sunry ne prenant pas de précautions pour cacher son infidélité après de nombreuses années de vie commune avec son épouse. Finalement, le vieil homme lui confessa sa liaison et lui promit d'y mettre un terme. On ignore s'il fut sincère dans sa promesse, ni même s'il avait vraiment l'intention de tout arrêter avec Elassa. Mais Sunry apprit une sinistre vérité qui changea définitivement sa vision des choses.

  Lorsqu'il découvrit qu'Elassa était une espionne sith qui l'utilisait pour obtenir des informations, quelque chose se brisa en lui. La jeune femme ne savait pas que son amant était au courant, alors Sunry attendit qu'elle dorme et la tua dans son sommeil d'un tir de blaster. Mais le vieil homme paniqua quand il réalisa ce qu'il avait fait. Il partit en courant de l'hôtel sous les yeux de quelques témoins et contacta des espions de la République de l'ambassade pour l'aider. Certainement sous l'impulsion de l'ambassadeur Roland Wann qui craignait un incident diplomatique avec les Selkaths, ceux-ci investirent rapidement et secrètement les lieux du crime pour nettoyer la chambre et ils trouvèrent un mouchard illégal sith placé dans la pièce. Ils modifièrent l'enregistrement pour dissimuler son rôle dans cette affaire et ils supprimèrent les preuves. Sunry pensa alors que tout danger était écarté malgré les témoins. Mais les Sith devaient les espionner, Elassa et lui, pour s'assurer qu'elle n'était pas un agent double. Ils remarquèrent que les espions de la République s'étaient débarrassés des preuves, aussi placèrent-ils leurs propres preuves : sa Croix de Guerre qu'Elassa avait dû lui voler fut placée dans la main de la victime. Tout cela se passa en quelques minutes, le temps que les autorités selkaths arrivent sur place et constatent le meurtre d'Elassa. La présence de la médaille les mena directement à Sunry qui fut accusé de meurtre et emprisonné en attendant son procès.

  Dans sa cellule, il commença à imaginer un scénario plausible pour se sortir de ce pétrin, d'autant plus qu'il risquait la peine de mort. Il reçut alors l'aide inattendue de deux Jedi, son vieil ami Jolee Bindo et Revan, tous deux ayant été envoyés à lui par Elora. Revan endossa le rôle d'Arbitre, une sorte d'avocat dans les tribunaux selkaths et commença à mener son enquête pour libérer Sunry. Bien évidemment, le Chevalier Jedi questionna l'ancien soldat dans sa cellule pour mettre au point une défense solide. Sunry affirma que c'était sûrement un coup monté par les Sith : il n'y avait pas eu de témoins directs et les preuves contre lui, comme sa croix de Guerre, étaient purement circonstancielles, sans compter qu'elles étaient approximatives. Il reconnut qu'il était à l'hôtel, le soir du crime, pour y voir Elassa et il tut sa liaison avec elle. Sunry déclara ainsi à Revan et à Jolee qu'il travaillait en fait pour les services secrets de la République et qu'il faisait semblant de donner des informations aux Sith pendant qu'il essayait de retourner Elassa à leur avantage. Tout avait marché parfaitement jusqu'à ce qu'on retrouve la jeune femme morte et il avança que les Sith l'avaient peut-être éliminée après avoir découvert les intentions des Républicains.

  Il se lança ensuite dans une démonstration de son innocence. Tout d'abord, comment aurait-il pu tuer une Sith entraînée au combat, alors qu'il n'était qu'un vieil homme handicapé? Ses blessures de guerre l'empêchaient de marcher vite et il avait même du mal à porter des objets, avec ses mains qui ne cessaient de trembler. Puis, pourquoi aurait-il laisser sa Croix de Guerre sur les lieux du crime en sachant que c'était une preuve l'identifiant?  C'était clairement les Sith qui l'avaient placée là. Enfin, pourquoi n'y avait-il pas eu d'autopsie, d'analyses sur la peau et les cheveux, sur les fibres de tissus et pourquoi la scène du crime était-elle ainsi aseptisée? Des témoins affirmaient, sûrement sous la pression des Sith, l'avoir vu s'enfuir après le coup de blaster mais Sunry assura à son Arbitre qu'il avait quitté Elassa en vie. Il était évident que sa culpabilité était montée de toute pièce et il espérait que Revan et Jolee se rendaient compte comment les Sith manipuler les Selkaths. Il fallait régler cette affaire rapidement et rétablir sa réputation.

Sunry

Sunry reçoit l'aide de son vieil ami Jolee Bindo et de Revan qui joue le rôle d'Arbitre dans cette affaire.
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Revan et Jolee menèrent une enquête approfondie, interrogeant les témoins de l'hôtel mais au lieu de trouver la vérité dans la base sith de Manaan, ce fut sur un ordinateur de l'ambassade républicaine qu'ils découvrirent l'enregistrement du crime qu'avait fait le mouchard sith dans la pièce avant d'être trafiqué. Jolee et Revan rendirent visite une nouvelle fois à Sunry et lui annoncèrent qu'ils savaient que l'ancien soldat était coupable. Sunry leur raconta alors ce qui s'était réellement passé après qu'il ait tué Elassa Huros. A présent qu'ils connaissaient la vérité, les deux Jedi ne savaient que faire : Sunry devait-il avouer son crime ou bien fallait-il continuer à le défendre? Le vieil homme n'éprouvait aucun remord à avoir abattu cette salle garce qui s'était jouée de lui pour obtenir des informations afin que l'armée du Seigneur Noir Dark Malak puisse détruire la République. S'il avouait, il prendrait au moins 20 ans de prison ou pire serait exécuté et les officiels d'Ahto risquaient d'imposer des restrictions de kolto à l'ambassade de la République. Il avait peut-être fait quelque chose de stupide en tuant Elassa et c'était peut-être pire de ne pas avouer mais il ne voulait surtout pas priver la République du précieux kolto. Sans kolto, il serait extrêmement difficile de soigner les blessures des soldats au front et la reconnaissance de sa culpabilité signerait certainement la défaite de la guerre contre les Sith. Ces Jedi voulaient-ils condamner des millions de personnes, comme lors du bombardement de Taris, à cause de leur passion pour la "justice"?

  Sunry vit bien que Jolee était abasourdi par ce qu'il disait. Revan et lui pouvaient faire ce qu'il voulait : l'ancien soldat savait ce qu'il avait fait mais aussi quels étaient les grands enjeux de son procès. Il préférait mourir en prison plutôt que de trahir sa République. L'heure du procès était venu et, au début de l'audience, Sunry vit avec soulagement que Revan allait malgré tout le défendre face à l'Empire Sith représenté par un Diplomate. Les juges présents étaient Shelkar, Jhosa, Duula, Kota et Naleshekan. Les témoins se succédèrent à la barre et les informations qu'ils donnèrent à la cour furent pour le moins surprenantes. Ignus, le patron de l'Hôtel des Visiteurs, revint sur ses déclarations et affirma qu'il avait vu Sunry partir avant le coup de blaster. Gluupor, un Rodien peu recommandable, révéla qu'il avait "sali" la scène du crime en mettant, sous la pression des Sith, la médaille du soldat dans la main d'Elassa. Firith Me, un joueur de pazaak, annonça qu'Elassa était une apprentie sith et était toujours armée d'un sabre laser, une information qui appuya la théorie selon laquelle Sunry n'aurait jamais pu prendre le dessus sur une guerrière sith. Avec de tels arguments en sa faveur, Sunry commença à espérer que toute cette histoire se finisse bien pour lui. Elora, pleine de courage et de compassion pour lui, fut entendue par les juges et défendit son mari, malgré sa tromperie. Vers la fin de l'audience, le Diplomate Sith appela Sunry à la barre. Le vieil homme, hésitant, répondit tant bien que mal aux attaques du Sith et se tint à la version comme quoi Elassa avait été tué par eux, peut-être à cause de son échec dans sa mission d'infiltration ou bien de crainte de la voir se retourner contre les Impériaux de Malak. Revan lui posa ensuite quelques questions pour donner encore plus de consistance à la version du vieil homme. Les plaidoiries conclurent l'audience et la cour se retira pour délibérer.

Sunry

Sunry contre l'Empire Sith
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  A la suprise générale, Sunry fut innocenté. Soulagés, le vieil homme et son épouse avaient du mal à se rendre compte que toute cette horrible affaire était enfin terminée. Il remercia Revan et Jolee de l'avoir aider ; il ne savait pas comment payer sa dette envers eux. Passé le procès, Sunry et Elora décidèrent de partir aussi loin que possible de Manaan. La République et le couple n'oublieraient jamais ce que Revan avait fait pour eux. Sunry était parvenu à échapper à la justice : il est certain qu'il ne révéla jamais à Elora la triste vérité et il quitta le monde des Selkaths rapidement avec son épouse.



Note de Revan_Skywalker : le visage de Revan qui apparaît dans cette fiche n'est pas officiel. Les images concernées ne sont fournies qu'à but illustratif.
Informations encyclopédiques
Sunry
Nom
Sunry
Espèce
Fonctions
Ancien soldat
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
12/03/2012

Date de modification
19/03/2015

Nombre de lectures
3 548


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)
  • The Complete Star Wars Encyclopedia

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.