Sayn Ta


Sayn Ta était, à l’époque de la Guerre des Clones, une Maître Cloneur qui fut finalement tuée par son assistante qui lui reprochait de lui voler le mérite de ses recherches scientifiques.

  Sayn Ta était une Kaminoan originaire, comme tous ses semblables, de la planète Kamino. Dotée d'une très grande intelligence, Sayn réussit à devenir Maître Cloneur, ce qui laisse supposer qu'elle faisait partie de l'équipe qui travaillait à cloner le chasseur de primes Jango Fett afin de constituer une armée de clones. Ces soldats allaient affronter les droïdes de la Confédération des Systèmes Indépendants, ce qui allait engendrer la Guerre des Clones.

  Pendant les nombreuses années de l'élaboration de ce projet ( et peut-être même déjà avant ), la Maître cloneur avait une assistante du nom de Kuma Nai. Sans doute sans  s'en rendre compte, Sayn Ta s'attribuait les mérites des avancées de Kuma. Cette dernière nourrissait ainsi une profonde rancœur envers sa patronne…

  Environ deux mois après le début de la Guerre des Clones, les généraux Jedi Kit Fisto et Aayla Secura se rendirent sur Kamino afin d'y entrainer des soldats clones. Sayn Ta reçut leur visite alors qu'elle se trouvait dans le laboratoire central de clonage en compagnie de Kuma Nai, après que tout un peloton soit anéanti par un nano-virus extrêmement puissant. C'était Taun We qui avait recommandé Sayn Ta aux Jedi afin de trouver un vaccin au nano-virus. Sayn Ta fut très troublée par ces évènements et préféra ne pas y croire. Cependant, quand Kit lui présenta un bloc de données rassemblant les analyses primaires que Taun We avait effectuées auprès des clones morts, elle dut s'y résigner. Sayn Ta assura Aayla et Kit que les données pourraient lui permettre de synthétiser une souche pure du virus et qu'une fois la chose faite, elle pourrait élaborer rapidement un vaccin.

Sayn Ta

Kit et Aayla donnent les données recueillies sur le nano-virus à Sayn Ta.
Image extraite de Clone Wars Vol.7 - Les Cuirassés de Rendili


  Rassuré, le Nautolan lui assura qu'ils s'occuperaient de mettre les clones en quarantaine pendant ce temps. Cependant, alors même qu'ils quittaient le laboratoire, Kuma Nai sortait une seringue remplie de nano-virus. Dès que les Jedi eurent quitté la pièce, la traitresse infecta le virus à sa patronne sans une once de remord. Kuma avait accepté de trahir la République et les siens en échange d'une grande somme d'argent qui lui servirait à se faire un nom, sans Sayn Ta pour lui voler ses mérites.

Sayn Ta

Le cadavre encore chaud de Sayn Ta, assassinée par son assistante Kuma Nai.
Image extraite de Clone Wars Vol.7 - Les Cuirassés de Rendili


  Le cri perçant que Sayn poussa en mourant carbonisée par le nano-virus alerta Aayla et Kit ainsi qu'une foule de Kaminoans qui trouvèrent avec horreur le corps de la Maître cloneur. Kit déduisit immédiatement que son assistante, absente de la pièce, était l'assassin et ils se mirent à sa poursuite. La mort de Sayn Ta fut ainsi en quelques sortes vengée lorsque Kuma s'infecta elle-même par mégarde et que les Jedi eurent retrouvé une souche pure du virus, ce qui permit une élaboration facile du vaccin.

Informations encyclopédiques
Sayn Ta
Nom
Sayn Ta
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Maître cloneur
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
09/05/2012

Date de modification
01/01/2017

Nombre de lectures
3 231


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Sayn Ta" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Clone Wars Vol. 07 : Les Cuirassés de Rendili
  • Tales 14

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.