Ahsoka Tano


Ahsoka Tano était une Togruta qui fut la padawan d'Anakin Skywalker durant la Guerre des Clones avant de quitter l'Ordre Jedi. Après l'avènement de l'Empire, elle rejoignit l'Alliance rebelle et combattit Dark Vador : elle fut sauvée par Ezra Bridger.

Continuité : Canon


  Ahsoka Tano était une Togruta sensible à la Force qui fut découverte sur Shili par Plo Koon en -33, environ un an avant le blocus de Naboo par la Fédération du Commerce : elle fut conduite au temple Jedi de Coruscant et commença sa formation, alors âgée d'à peine trois ans. Elle devint onze ans plus tard l'apprenti du Chevalier Jedi Anakin Skywalker alors que la galaxie était ravagée par la Guerre des Clones. Elle quitta finalement l'Ordre Jedi peu de temps avant la fin de la guerre, se sentant trahie par sa famille qui l'avait crue coupable d'un acte terrible. Ahsoka resta cachée pendant plusieurs années après l'avènement de l'Empire, avant de rejoindre, en -3 environ, ce qui deviendrait l'Alliance rebelle.

1. Un nouveau Maître



1.1 Baptême du feu sur Christophsis



  Pendant la bataille de Christophsis, Ahsoka fut envoyée par Maître Yoda rejoindre Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi, qui n'avaient plus donné signe de vie depuis que les Séparatistes avaient mis en déroute les forces de l'amiral Wullf Yularen. Entre deux assauts des droïdes de combat, Ahsoka se présenta comme la nouvelle Padawan d'Anakin Skywalker : ce dernier ne cacha pas sa surprise, ce qui convainquit la jeune Togruta de redoubler d'efforts. Ahsoka rencontra également Rex, qu'elle apprécia aussitôt : le capitaine des clones n'était peut-être pas sensible à la Force, mais il avait l'expérience, et c'était d'expérience dont la Padawan avait besoin.

  La première mission d'Ahsoka auprès de son nouveau maître fut de désactiver un bouclier d'énergie que le général séparatiste Whorm Loathsom utilisait pour faire progresser ses troupes jusqu'à l'artillerie lourde des clones. La Togruta eut du mal à écouter les ordres de son Maître car elle ne voyait pas où il voulait en venir, mais elle apprit vite à lui faire confiance, et comprit qu'elle devait apprendre à être patiente. En utilisant la Force, elle sauva même la vie à Anakin. A partir de cet instant, la complicité naissante entre l'apprentie et le maître ne ferait que se renforcer : Ahsoka dota Anakin d'un surnom qui resterait longtemps, Skyman, en retour du Chipie dont elle écopait déjà. Avec le retour de Maître Yoda et l'amiral Yularen avec plusieurs destroyers de classe Venator, le blocus de Christophsis fut levé.

Ahsoka Tano

Ahsoka se présentant à Obi-Wan et Anakin sur Christophsis.


  La prochaine mission, urgente, était de retrouver Rotta, le fils de Jabba le Hutt, qui avait été enlevé. Pendant qu'Obi-Wan alla négocier avec Jabba sur Tatooine les termes de l'aide de la République, Ahsoka et Anakin se rendirent sur Teth, où les clones avaient localisé l'enfant Hutt. Les RT-TT clones escaladèrent la falaise lourdement défendue par les droïdes séparatistes. Une fois à l'intérieur du monastère, le droïde 4A-7 indiqua aux Jedi où était détenu Rotta. Ahsoka se chargea de transporter le bébé Hutt, mais ils furent bientôt coincés dans le monastère, pris au piège par les renforts d'Asajj Ventress. Ahsoka et Anakin parvinrent finalement à monter à bord du Twilight, un vieux cargo, quand Obi-Wan arriva en renfort sur Teth pour s'occuper des droïdes et de Ventress. La Padawan, bien qu'admirative des compétences exceptionnelles de son maître, se demanda naïvement si toute sa formation irait toujours à ce rythme, sautant de mission en mission et de danger en danger.

  Une fois sur Tatooine, Ahsoka et Anakin se séparèrent afin de tromper ceux qui souhaitaient à tout prix que Jabba ne retrouve pas son fils. Alors qu'Anakin combattit le Comte Dooku, la Togruta dut faire face à trois droïdes Magna. La Padawan vint à bout de ses adversaires et fonça jusqu'au palais de Jabba pour rendre Rotta à son père. Le complot des séparatistes fut dévoilé au grand jour lorsque la sénatrice Padmé Amidala contacta le seigneur du crimes Hutt pour lui révéler que son oncle Ziro avait organisé avec le Comte Dooku l'enlèvement de Rotta. Anakin félicita Ahsoka et accepta officiellement de la prendre comme apprentie devant Maître Yoda, qui avait rejoint Tatooine pour l'occasion avec Obi-Wan.

1.2 A la poursuite du Malevolence



  A bord du Resolute de Wullf Yularen, Ahsoka Tano reçut des nouvelles de Plo Koon, le Maître Jedi qui l'avait trouvée sur Shili. Quelle ne fut pas son inquiétude lorsque la communication fut brutalement coupée : Maître Koon, qui enquêtait sur le Malevolence, avait probablement essuyé une attaque. Le dangereux vaisseau secret du général Grievous avait déjà fait des ravages dans la flotte de la République, et Ahsoka ne voulait pas croire que son ami était mort. Cependant, le Conseil refusa qu'elle et son maître partent à la recherche de Plo Koon, et la Togruta fit maladroitement part de son désaccord. Une fois la communication terminée, Anakin la réprimanda pour son manque de tact et de discernement, même s'ils partirent finalement tous les deux à bord du Twilight pour chercher des survivants au dernier emplacement connu de Plo Koon dans le système Abregado. Alors qu'Anakin allait abandonner tout espoir, Ahsoka perçut Plo Koon dans la Force, et grâce à sa détermination, le Maître Jedi et quelques clones furent sauvés des droïdes de combat spatial. Le Twilight échappa ensuite aux tirs de canon à ions du Malevolence : il s'agissait là de l'arme secrète du vaisseau de Grievous, qui lui permettait d'immobiliser ses adversaires avant de les détruire.

Ahsoka Tano

Ahsoka et Anakin dans le Twilight, après avoir retrouvé Plo Koon.


  Mais l'affaire était loin d'être classée : le Malevolence rodait toujours et menaçait désormais de s'en prendre à la station médicale de Kaliida. En effet, un convoi avait été détruit dans le système de Ryndellia, et le vaisseau de Grievous avait une avance considérable sur la flotte des Jedi. La station médicale devait absolument être protégée, ou bien des dizaines de milliers de clones blessés périraient. Ahsoka rejoignit donc son maître en tant que copilote d'un des Y-Wing BTL-B de l'escadron Shadow. L'objectif était simple : couper à travers la nébuleuse de Kaliida pour devancer le Malevolence. Les bombardiers clones passèrent devant les neebray manta qui peuplaient la nébuleuse et devancèrent le Malevolence de justesse. La bataille pour la station de Kaliinda commença alors. Les Y-Wing BTL-B furent accueillis par une nuée de chasseurs de classe Vautour pendant que le Malevolence poursuivait son chemin. Plusieurs vaisseaux clones furent détruits par le feu défensif nourri du vaisseau de Grievous. Ahsoka pressa son maître de changer de plan : tuer Grievous n'était clairement plus une priorité, ou bien tout l'escadron Shadow y passerait. Anakin, obstiné, persista ; il était convaincu de pouvoir éliminer Grievous. Mais un tir du canon à ions détruisit encore un Y-Wing, poussant la Padawan Togruta à réitérer sa demande urgente. Anakin écouta enfin son apprentie et changea d'objectif. Le canon à ions fut détruit et le Malevolence prit la fuite. Heureusement, la flotte Jedi, menée par Obi-Wan Kenobi, surgit de l'hyperespace et commença la poursuite de Grievous. Finalement, à l'issue d'une mission visant à libérer Padmé Amidala qui avait été faite prisonnière à bord du Malevolence, le vaisseau de Grievous fut détruit par Anakin et Obi-Wan, et la sénatrice sauvée.

1.3 Confrontation avec Grievous



  Malgré la perte du Malevolence, Grievous mettait toujours à mal la flotte de la République sur plusieurs fronts. Après la destruction de la garnison de Falleen, la flotte séparatiste se dirigeait vers Bothawui. A bord du Resolute, Ahsoka fut chargée de coordonner l'attaque des RT-TT de Rex pendant que son maître menait les chasseurs V-19 de l'escadron Gold à l'encontre des frégates Munificent qui tentaient de traverser la ceinture d'astéroïdes de Bothawui. Grâce à la stratégie audacieuse de son maître, la bataille se transforma en victoire. Mais Anakin avait été blessée : Ahsoka fut soulagée quand il reprit connaissance, mais dut lui annoncer la disparition de R2-D2 après que son chasseur Delta-7B eût été endommagé. La Togruta réalisa alors combien le droïde comptait pour son maître, qui s'apprêtait à désobéir une fois de plus aux ordres d'Obi-Wan. Ahsoka accompagna toutefois Anakin dans le Twilight pour chercher R2-D2 entre les carcasses de vaisseaux dérivant dans l'espace, en vain. Leur enquête les mena jusqu'au vaisseau de Gha Nachkt, un Trandoshan fouilleur d'épaves. A bord, Ahsoka sauva la vie de son maître une nouvelle fois : en effet, ce dernier allait être attaqué par derrière par des droïde-assassins IG-86, qui avaient été malencontreusement activés par R3-S6, le remplaçant incompétent de R2-D2.

  Ahsoka et Anakin, accompagnés de Rex et de quelques clones dans le Twilight, se rendirent ensuite sur une des lunes de Ruusan où se trouvait la station Skytop, un poste avancé séparatiste depuis lequel Grievous surveillait les communications de la flotte républicaine. Ahsoka n'hésita pas à se jeter dans le vide depuis le Twilight pour se poser incognito et en douceur avec la Force sur le vaisseau Lucrehulk. A l'intérieur, elle mena les clones jusqu'au réacteur où les explosifs devaient être installés pendant qu'Anakin partait à la recherche de R2-D2, dont la présence sur la station Skytop avait été confirmée. Cependant, l'escouade des clones fut interceptée par le général Grievous en personne. La Padawan, imprudente, se jeta frontalement à l'encontre du Kaleesh mais fut repoussée. Elle se ressaisit néanmoins rapidement pour sauver Rex qui allait se faire exécuter sommairement. La Togruta décida alors d'affronter seule Grievous pendant que Rex et l'autre survivant accomplissaient la mission. Sereine, Ahsoka était toutefois dominée et découvrit que R3-S6 était en fait un espion séparatiste. La Padawan parvint cependant à s'échapper après l'activation des explosifs. Elle rejoignit ensuite son maître et Rex dans le hangar où le Twilight attendait. Le commando quitta aussitôt la station Skytop qui chutait irrémédiablement, avec R2-D2 sain et sauf. La mission de sauvetage avait été un succès, mais Obi-Wan était furieux qu'Anakin ait risqué la vie de ses hommes et de son apprentie pour un droïde. Ahsoka partageait l'avis du Maître Jedi, mais comprenait malgré tout la détermination de son maître, qui considérait R2-D2 davantage comme un ami.

Ahsoka Tano

Ahsoka sauve la vie de Rex sur la station Skytop.


1.4 La capture des leaders séparatistes



  Après la capture de Nute Gunray sur Rodia par Padmé Amidala et Jar Jar Binks, Ahsoka fut chargée avec Luminara Unduli d'escorter le vice-roi jusqu'à Coruscant afin qu'il y soit jugé. Nute Gunray fut escorté par trois gardes sénatoriaux, dont le capitaine Argyus, sur le Tranquility, et ce fut le commandant Gree qui supervisa le transfert.

  Luminara Unduli était très différente de son maître attitré, et Ahsoka ne manqua pas de remarquer son calme en toutes circonstances. Quand la Padawan usa de violence pour faire parler Gunray qui refusait de coopérer, elle fut réprimandée par la Maître Jedi. Même si elle jouait la comédie pour intimider le vice-roi, Ahsoka devait apprendre à contrôler ses émotions à chaque instant. Les négociations furent soudain interrompues par l'arrivée de droïdes Vautour et de capsules de débarquement : de nombreux droïdes de combat B2 investirent le croiseur et Gree se chargea d'organiser la défense.

  Frustrée, Ahsoka dut rester surveiller la cellule du vice-roi avec les gardes sénatoriaux pendant qu'Unduli rejoignait les clones. L'avantage revint rapidement aux défenseurs du Tranquility. Mais soudain, Asajj Ventress fit irruption dans le croiseur : tout le reste n'avait été qu'une diversion. Seul rempart contre l'assassin de Dooku, Ahsoka engagea le combat contre la Jedi Noire. Mais après quelques coups et parades, elle fut bernée : Gunray fut libéré et la Padawan prit sa place en cellule. Luminara Unduli ne tarda pas à revenir et libéra Ahsoka. Les deux Jedi engagèrent alors un combat acharné contre Ventress : celle-ci activa aussitôt des explosifs qu'elle avait préalablement placés dans la salle des réacteurs afin de créer la diversion nécessaire pour s'enfuir. Unduli s'engagea seule à sa poursuite malgré les mises en garde d'Ahsoka, qui dut une nouvelle fois rester en retrait. Seulement la Padawan sentit dans la Force la détresse de la Maître Jedi et la rejoignit, lui sauvant ainsi de justesse la vie. Ahsoka et Luminara affrontèrent de nouveau l'assassin, mais cette dernière avait accompli sa mission : en éloignant suffisamment les Jedi, Ventress avait permis à Argyus de tuer les deux autres gardes sénatoriaux, de libérer Gunray et de neutraliser Gree. Ventress n'eut ensuite aucun mal à quitter le croiseur. Ahsoka et Unduli avaient échoué, mais la Maître Jedi ne manqua pas de féliciter la Togruta pour son courage et le discernement dont elle avait su faire preuve. La poursuite de Gunray fut confiée à Kit Fisto qui se trouvait non loin.

Ahsoka Tano

Ahsoka affrontant Ventress sur le Tranquility.


  Après cette mission aux côtés de Luminara Unduli, Ahsoka retourna auprès de son maître et d'Obi Wan, qui avaient tous les deux élaboré un plan pour capturer Dooku. Tout ne se déroula pas comme prévu puisque le Comte s'échappa de sa frégate Munificent pour finalement s'écraser sur Vanqor. Anakin et Obi-Wan s'y rendirent et le Maître Jedi demanda à Ahsoka d'amener du renfort au plus vite. Avec Rex et une petite troupe de clones, la Padawan se rendit sur la planète gelée et sauva Anakin et Obi-Wan d'une grotte dans laquelle Dooku les avait emprisonnés. Quand les deux Jedi tentèrent d'expliquer qu'ils avaient la situation bien en mains, cela ne manqua pas d'amuser la Togruta.

1.5 Au secours d'Aayla Secura



  Après la fuite de Dooku de Florrum, Ahsoka et son maître furent envoyés à bord du Resolute à l'autre bout de la galaxie pour porter assistance à Aayla Secura, dont la flotte était en train de se faire tailler en pièces sur Quell. Alors qu'Anakin utilisait ses propres moyens pour rejoindre le croiseur Venator en feu de la Jedi Twil'ek, Ahsoka monta dans une canonnière avec Rex pour rejoindre le croiseur sous le feu nourri des frégates Munificent. Le sauvetage fut un succès, mais Anakin fut blessé en voulant protéger l'équipe d'intervention. La Padawan, malgré le danger, ne pensa même pas une seule seconde à abandonner son maître. Aidée par Rex, Aayla Secura et le commandant Bly, elle mit Anakin à l'abri à bord d'une navette républicaine. Soudain, le vaisseau fut endommagé par une explosion, activant ainsi son hyper-propulsion sans coordonnées. Le vaisseau jaillit de l'hyperespace beaucoup plus loin, après avoir manqué de foncer dans un soleil, et s'écrasa sur le monde isolé de Maridun.

  Ahsoka était très inquiète pour son maître, ce qu'Aayla pouvait sentir dans la Force. Elle conseilla à la Padawan d'être forte et lui raconta l'exemple de son propre maître dont elle avait été très proche. Il fallait parfois, pour le meilleur, apprendre à se détacher émotionnellement. Tâche qu'Ahsoka trouvait ardue puisque la compassion était encouragée par l'Ordre Jedi, mais pas l'attachement. La Togruta accepta alors de laisser Anakin, toujours inconscient, derrière elle avec Rex pour le protéger. Accompagné de Bly, Aayla, Flash, Lucky, et Cameron, elle partit à la recherche d'un quelconque village où elle pourrait trouver de l'aide et des médicaments.

  Au lever du jour, l'expédition découvrit la colonie des pacifiques Lurmens. Le chef, Tee Watt Kaa, accepta que son fils soigneur Wag Too accompagne Ahsoka et Bly auprès d'Anakin pour le soigner. Les trois autres clones avaient péri sous les attaques des mastif-phalones, des prédateurs locaux. De retour au campement de fortune de Rex, Ahsoka et Bly l'aidèrent à se débarrasser d'autres bêtes. Wag Too concocta des onguents pour Anakin, qui fut aussitôt transporté en civière jusqu'au village.

Ahsoka Tano

Ahsoka, Aayla, Bly et les clones cherchant de l'aide sur Maridun.


  Malheureusement, alors que l'état d'Anakin s'améliorait, les troupes du général séparatiste Lok Durd débarquèrent dès le lendemain sur Maridun. Durd avait pour mission de tester une nouvelle arme, le canon défoliateur, qui détruisait uniquement la matière organique. Les Lurmens, fidèles à leur conviction, refusaient de s'impliquer dans le conflit malgré la violence explicite des séparatistes : Ahsoka ne comprenait pas une telle décision et les considéra comme des lâches. Dans sa sagesse, Aayla lui fit remarquer qu'il fallait parfois davantage de courage pour ne pas se battre. Dans la nuit, les Jedi et clones menèrent une opération furtive au camp fortifié des droïdes afin de dérober deux générateurs de bouclier. Ceux-ci furent mis à contribution le lendemain pour protéger le village des tirs du canon défoliateur. Quand la bataille débuta, les Jedi chargèrent les bataillons de droïdes B1 et B2 pendant que Rex et Bly les couvraient et assuraient la défense du village. Anakin parvint à atteindre le canon et le détruire, et la balance pencha bientôt en faveur des Jedi. Le général Durd fut arrêté et le village des Lurmens fut sauvé.

1.6 Prête à se sacrifier



  La prochaine mission d'Ahsoka allait mettre sa détermination à rude épreuve. Il ne s'agissait pas de détruire une armée de droïdes, mais d'enquêter sur la disparition du représentant Jar Jar Binks et de la sénatrice Padmé Amidala. Tous les deux n'avaient plus donné signe de vie sur Naboo alors qu'ils cherchaient l'entrée d'un laboratoire secret. Une fois à Theed, la Padawan put constater que son maître était très préoccupé par la disparition de Padmé Amidala, que Typho n'avait pas pu retenir. La Togruta partit aussitôt avec la gungan Peppi Bow au dernier emplacement connu de Jar Jar et de la sénatrice. Elle découvrit l'entrée du complexe souterrain où Nuvo Vindi concevait des bombes mortelles à partir du virus de l'ombre bleue qui avait autrefois ravagé la galaxie. Avec Rex, la Padawan mena un assaut qui servit de diversion et permit à Obi-Wan et son maître d'arrêter le scientifique séparatiste. Toutes les bombes furent désactivées à temps ; mais il en manquait une, qui avait été volée.

  Alors qu'Obi-Wan et Anakin conduisaient Vindi en détention à la capitale, le virus fut relâché dans le complexe souterrain. Ahsoka, Rex et les autres clones démineurs encore présents furent contaminés. Ils furent bientôt rejoints par Padmé et Jar Jar, qui n'avaient pas pu quitter non plus le laboratoire avant le confinement. La Togruta avertit son maître de la situation par comlink et promit de faire tout ce qu'il faudrait pour que le virus reste dans le complexe. Ahsoka, Rex et les autres commencèrent alors à traquer les droïdes de combat restants qui tentaient de forcer les sas blindés et les éliminèrent. La combinaison hermétique de Padmé fut endommagée et la sénatrice inhala également le virus de l'ombre bleue. Ahsoka était épuisée et les marques de la contagion commençaient à se voir sur sa peau rouge et ses yeux. Néanmoins, la Padawan mobilisa toutes ses forces jusqu'à ce que tous les droïdes soient détruits. Elle perdit finalement connaissance et se réveilla un peu plus tard sur une civière. Son maître et Obi-Wan étaient parvenus à trouver des racines de reeksa sur Iego, un ingrédient indispensable pour préparer l'antidote. Anakin témoigna sa gratitude à Ahsoka, et même s'il ne l'exprimait pas clairement, la Padawan comprit que son maître était très fière d'elle.

Ahsoka Tano

Ahsoka, Rex, Padmé et les autres chassant les droïdes dans les couloirs du laboratoire infecté par le virus de l'ombre bleue.


1.7 Commandante Tano



  La Guerre des Clones frappait les mondes sans distinction, ravageant des planètes entières. Le monde de Ryloth subit l'invasion des séparatistes menés par Wat Tambor et la résistance locale de Cham Syndulla peinait à résister aux assauts de l'armée droïde : la capitale Lessu tomba rapidement, et le blocus spatial du Neimoidien Mar Tuuk empêchait tout réapprovisionnement et soutient de la République. Anakin Skywalker fut donc envoyé avec le Resolute de l'amiral Wullf Yularen et deux autres croiseurs Venator pour briser le blocus. Ahsoka, déterminée et sûre d'elle, fut placée à la tête de l'Escadron Bleu. Son objectif était de contourner les frégates Munificent et de détruire la sphère de contrôle. À bord de son chasseur Delta-7B et avec son droïde R7-A7, elle mena les V-19 à l'attaque mais tomba dans une embuscade : deux frégates séparatistes supplémentaires venaient de jaillir de l'hyperespace. Au lieu d'écouter les ordres de son maître, la Togruta persista et envoya son escadron contre le feu nourri ennemi. La Padawan finit par céder aux injections de son maître et de l'amiral et fit demi-tour alors qu'une bonne partie des V-19 avaient été détruits. Des droïdes Vautour endommagèrent la passerelle du Resolute et détruisirent le Redeemer et le chasseur d'Axe explosa.

  La quasi totalité de l'escadron Blue avait volé en éclats. Abattue et sous le choc de la perte d'autant de ses camarades, Ahsoka chercha à endosser la pleine responsabilité de la situation, malgré les paroles réconfortantes d'Anakin. La situation était critique puisque les Maîtres Windu et Kenobi attendaient que le blocus soit levé pour mener une attaque au sol et épauler Cham Syndulla. Skywalker conçut donc un plan risqué dont il laissa les détails à la charge de son apprentie. Pendant qu'il fonçait vers le vaisseau amiral de Mar Tuuk avec le Defender, Ahsoka devait se tenir prête à aller le secourir. La Padawan, soutenue par Rex, dut donc convaincre le commandant en second d'une manière d'approcher le blocus pour secourir son maître une fois qu'il aurait sauté du Defender dans une capsule de sauvetage. Elle proposa un plan audacieux et sut faire preuve d'autorité malgré sa peur et le poids des responsabilités : elle reçut l'approbation de Yularen qui avait quitté l'infirmerie pour elle. Le plan se déroula sans accroche : la sphère séparatiste fut détruite, Anakin sauvé, et le Resolute s'avança incliné vers les frégates Munificent, offrant ainsi une protection aux bombardiers qui purent détruire les vaisseaux capitaux. Aussitôt, la flotte de Windu et Kenobi put rejoindre Ryloth.

  Dans les heures qui suivirent, Ahsoka et Anakin menèrent quelques chasseurs clones dans l'atmosphère de Ryloth pour détruire des bombardiers droïdes qui détruisaient des villages Twi'lek sur ordre de Wat Tambor. La capitale Lessu fut libérée juste après.

Ahsoka Tano

Anakin, consolant Ahsoka après l'embuscade et la perte de son escadron.


1.8 Le futur de la Force



  Les événements de Ryloth n'avaient pas suffit à Ahsoka Tano : elle avait toujours autant de mal à suivre les ordres, malgré les conséquences funestes de ses précédentes mauvaises décisions. La jeune Togruta s'inspirait probablement de son maître qui n'en faisait souvent qu'à sa tête, mais ne réussissait pas aussi bien que lui. Lors de la bataille de Felucia, la Padawan tenta de poursuivre un raid contre des droïdes séparatistes malgré l'ordre de retraite d'Anakin et Obi-Wan. Déviant les tirs des droïdes de combat sur son Juggernaut, elle était certaine de pouvoir l'emporter. Mais prise dans la fièvre du combat, Ahsoka ne voyait pas la situation critique de la bataille dans son ensemble : il fallut une intervention de son maître pour la forcer à se replier et quitter la planète. La jeune Togruta dut s'expliquer devant le Conseil Jedi à son retour au temple, et écopa d'un temps loin des combats : la décision fut prise par les maîtres Yoda et Windu, et Ahsoka devait s'y plier. Elle assisterait Jocasta Nu aux Archives.

  Mais le soi-disant temps au calme d'Ahsoka se révéla être bien plus agité que prévu. La chasseuse de primes clawdite Cato Parasitti avait pris l'apparence de la gardienne du savoir Jedi pour guider depuis l'intérieur du temple le téméraire Cad Bane. Le Duro était parvenu à dérober un holocron Jedi et à s'échapper. La Togruta n'était cependant pas restée les bras croisés puisqu'elle avait neutralisé Cato Parasitti. Elle prit ensuite la route de Devaron avec son maître pour retrouver Bolla Ropal : le Jedi Rodien détenait une clé qui, combinée avec l'holocron volé, contenait la liste de milliers d'enfants sensibles à la Force. La mission de sauvetage échoua : Ropal avait été capturé à bord d'une frégate Munificent commandée par Bane et avait succombé à son interrogatoire. Ahsoka découvrit le corps sans vie du Maître Jedi et tenta ensuite d'arrêter le chasseur de primes Duro sans attendre Anakin. Elle crut tout d'abord maîtriser Bane qui la piégea finalement et se servit d'elle comme appât. Ahsoka était accablée par sa naïveté, et son maître dut déverrouiller l'holocron pour Bane afin de la sauver. La Padawan retourna ensuite auprès des clones, de Rex et de son maître avant que la frégate séparatiste n'explose. De retour sur le Resolute, Bane, que l'on pensait mort, s'échappa de nouveau : il était passé inaperçu grâce à l'armure de clone qu'il portait.

  Il fallait désormais empêcher Bane de capturer des enfants sensibles à la Force. Ahsoka parvint à le piéger sur Naboo et sauva Roo-Roo Page d'un sort funeste. Le chasseur de primes fut placé aux arrêts et révéla ses secrets avec une persuasion de Force musclée, orchestrée par Obi-Wan, Anakin et Mace Windu. Ahsoka se rendit aussitôt avec son maître sur Mustafar où elle put sauver deux autres enfants qui avaient été capturés : Wee Dunn et Zinn Toa. Malheureusement, Cad Bane était parvenu à tromper Obi-Wan et Mace Windu et à fuir de nouveau, laissant toutefois derrière lui l'holocron Jedi. Le mal était partout autour d'Ahsoka, et elle venait d'apprendre de la plus dure des manières qu'elle devrait toujours rester extrêmement prudente, même dans un lieu qui pouvait sembler aussi sûr que le temple.

Ahsoka Tano

Ahsoka, piégée par Cad Bane.


1.9 Engagement total sur Géonosis



  Malgré les efforts de la République, la guerre s'éternisait et cela faisait maintenant plus d'un an que la galaxie était ravagée par le conflit. Ahsoka, comme tous les Padawans de son époque, ne recevait clairement pas la même formation que ses prédécesseurs : elle était nourrie au combat et accompagnait son maître sur tous les fronts. Ainsi, en enquêtant sur la disparition d'une station médicale vers Felucia avec Anakin et Obi-Wan, la navette de la Togruta et des maîtres fut touchée par des droïdes vautours déployés depuis un dispositif original. Les Jedi atterrirent dans un village de fermiers autochtones qui cultivaient de la nysillin. La précieuse plante médicinale était convoitée par les pirates de Hondo Ohnaka qui conduisait des raids réguliers sur le village, si bien que le chef, Casiss, avait payé des chasseurs de primes pour les protéger. S'impliquer dans le conflit de cette manière étant contraire aux principes des Jedi, Obi-Wan affirma qu'ils ne pouvaient pas se battre pour protéger les villageois. Ahsoka avait du mal à comprendre un tel raisonnement qui lui semblait borné et en décalage complet avec la réalité des choses.

  Les Jedi formèrent toutefois rapidement les villageois au combat, qui purent ainsi soutenir Sugi, Embo, Rumi Paramita et Seripas lors du raid suivant. Ahsoka participa au combat, au même titre que son maître et qu'Obi-Wan. Une fois la victoire remportée, les pirates quittèrent Felucia et les Jedi accompagnèrent Sugi à bord de son Halo pour regagner la flotte et avertir la République de la destruction d'une station médicale. Dans les semaines qui suivirent, Ahsoka n'accompagna pas Anakin sur Malastare pour affronter les séparatistes, et ne se trouva vraisemblablement pas sur Coruscant lorsque la bête de Zillo fut ramenée et s'échappa, causant de très lourds dégâts dans la capitale.

  En revanche, Ahsoka participa plus qu'activement à la seconde bataille de Géonosis. La Padawan avait rarement vu une confrontation d'une telle ampleur : Padmé Amidala avait découvert que Rush Clovis travaillait secrètement avec Poggle le Bref à la construction d'une nouvelle usine de fabrication de droïdes sur Géonosis. La destruction de ce nouveau complexe était la priorité de la Grande Armée de la République. Le Conseil Jedi dépêcha pas moins de trois Maîtres Jedi en plus d'Anakin Skywalker pour reprendre le contrôle de la planète : Obi-Wan Kenobi, Luminara Unduli, et Ki-Adi Mundi. La Togruta était consciente de l'enjeu de la mission, et pourtant comptait le nombre de droïdes qu'elle détruisait afin de faire mieux que son maître : peut-être un tel jeu, qu'Obi-Wan ne comprenait pas, était un moyen de se détacher de la violence du conflit.

  Toujours est-il qu'Ahsoka, Rex et Anakin s'engagèrent dans la bataille qui faisait rage, aussi bien au sol que dans les airs. Ils ne purent atteindre le point de rendez-vous avec leur canonnière, tout comme les groupes de Kenobi et Mundi qui s'étaient apparemment écrasés. A un moment, le groupe du général Skywalker tomba face à une gigantesque forteresse séparatiste qui leur barrait la route : la Padawan avait bien averti son maître de cette complication en étudiant le terrain, mais comme toujours, celui-ci ne l'écoutait pas attentivement. Ils purent néanmoins franchir l'obstacle en le faisant exploser et ainsi rejoindre le groupe de Ki-Adi Mundi et du commandant Jet. Ils poursuivirent leur route jusqu'à la formation défensive de RT-TT organisée par Cody autour d'Obi-Wan blessé. Avec le soutien de Y-Wing BTL-B, le groupe d'intervention au sol put reprendre le contrôle de la situation, malgré de très lourdes pertes. Ahsoka se joignit ensuite à son maître pour mener un dernier raid à l'intérieur du bastion géonosien afin de détruire les boucliers et canons anti-aériens. Les troupes de Poggle le Bref se rendirent aussitôt : le premier acte de l'invasion de Géonosis était une victoire.

Ahsoka Tano

Ahsoka, en première ligne durant la bataille de Géonosis.


  Pour la prochaine étape, Ahsoka fit équipe avec Barriss Offee, la Padawan de Luminara Unduli. La relation entre les deux Mirialan était très différente de celle entre la Togruta et son maître, beaucoup plus passionnelle et expressive. Ahsoka et Barriss infiltrèrent l'usine en passant par des tunnels souterrains remplis de géonosiens endormis pour entrer dans le complexe fortifié. A l'intérieur, les Padawans échappèrent de justesse au droïde tactique TX-21 et son super char avant de faire exploser l'usine. Ahsoka et Barriss avaient conscience que ce geste allait peut-être leur être fatal dans la mesure où elles se retrouveraient bientôt privées d'oxygène sous les décombres : c'était un sacrifice que la Togruta était prête à faire pour mettre fin plus vite à la guerre. Mais c'était sans compter sa débrouillardise alors que Barriss perdait connaissance : elle trafiqua un émetteur pour envoyer sa position à son maître, fou d'inquiétude, mais qui n'avait jamais perdu l'espoir de la retrouver.

  Ahsoka et Barris se reposèrent ensuite pendant qu'Obi-Wan, Anakin, Luminara et Ki-Adi se lançaient à la poursuite de Poggle le Bref, qui s'était échappé. Le leader séparatiste Géonosien fut retrouvé dans le temple Progate en pleine discussion avec la Reine Karina. Une fois le temple effondré et enterré avec la Reine et les géonosiens mort-vivants qu'elle pouvait contrôler grâce à des vers de cerveau, Poggle fut emmené captif à bord d'un vaisseau afin d'être conduit sur Coruscant.

  Les Padawans reçurent quant à elles pour mission d'accompagner la Compagnie Tango jusqu'à la station médicale où se trouvait Kit Fisto afin d'apporter des provisions à Mace Windu. Cependant, les clones les accompagnant dans la frégate furent infectés par les vers géonosiens du temple Progate et prirent le contrôle du vaisseau : Ox, Scythe, Edge, Havoc... tous cherchaient désormais à capturer la Togruta et la Mirialan. Mais Ahsoka se retrouva bientôt seule : alors qu'elle contactait Rex et Kit Fisto pour les avertir de la situation critique, Barriss fut elle-même contaminée. La Togruta parvint néanmoins à se cacher suffisamment longtemps, jusqu'à ce que son maître l'informe que seul le froid pouvait tuer les vers. Ahsoka modifia donc le système de ventilation : la température chuta, ce qui libéra les clones infectés, mais la Padawan dut tout de même affronter Barriss, toujours possédée. Ahsoka parvint à tuer le ver sans éliminer son amie : elle avait réussi, et fut retrouvée frigorifiée par Kit Fisto.

  Conduite saine et sauve à la station médicale, elle se réveilla avec Anakin à son chevet. Elle lui confia les doutes qu'elle avait éprouvés quand Barriss l'avait supplié de la tuer dans un éclair de conscience. Ahsoka n'avait pas pu et se demandait si elle aurait dû, car tout aurait pu mal se passer si les vers s'étaient répandus dans la station. Son maître la rassura, car ne pas s'attacher était certainement le plus difficile pour un Jedi.

Ahsoka Tano

Ahsoka affrontant Barriss dans la frégate médicale


1.10 Des malfrats en tout genre



  Après la capture de Eeth Koth par Grievous au-dessus de Saleucami et la mission de sauvetage réussie conduite par Anakin, Obi-Wan et Adi Gallia, Ahsoka accompagna son maître dans les bas-fonds de Coruscant pour arrêter Car Affa, un trafiquant d'armes. À ce moment-là de sa vie, Ahsoka ne pouvait pas encore imaginer que ces coins les plus sordides de la capitale deviendraient son refuge dans les prochaines années. Durant cette mission de routine, la Togruta se fit toutefois voler son sabre laser par Bannamu. Aidé du lent mais sage Maître Jedi Tera Sinube, la Padawan retrouva la trace du voleur qui avait revendu l'arme à un dangereux criminel du nom de Nack Movers. Quand Ahsoka et Sinube arrivèrent chez le malfrat Trandoshan, celui-ci venait d'être tué par Cassie Cryar, une Terrelienne qu'Ahsoka poursuivit à grand renfort de bonds de Force dans la capitale. Ce ne fut finalement que grâce à l'aide à point nommé de Tera Sinube que la Togruta put arrêter la meurtrière et récupérer son sabre laser. Cette aventure avait apporté quelque chose de positif : Ahsoka avait appris à être patiente en suivant l'exemple de Sinube, lent mais toujours calme et réfléchi.

  Dans les jours qui suivirent, Mace Windu échappa à une tentative d'assassinat à bord du destroyer de l'amiral Kilian. Boba Fett, qui s'était fait passer pour un cadet impérial, souhaitait venger la mort de son père. Anakin et Mace avaient ensuite volé au secours de l'amiral dont le vaisseau s'était écrasé sur Vanqor, à la recherche de survivants. Ils tombèrent néanmoins dans un piège tendu par Boba, Aurra Sing, Bossk et Castas. Ahsoka fut prévenue par R2-D2 alors qu'elle se trouvait au temple sur Coruscant : Plo Koon et elle partirent immédiatement et purent secourir Anakin et Mace avant que le destroyer, dont l'intégrité était nettement fragilisée, ne s'effondre et explose. La Padawan et le Maître Jedi partirent ensuite à la recherche des chasseurs de primes, qui détenaient captifs l'amiral Kilian, un officier de pont, et le commandant Ponds. Ce dernier avait été exécuté en direct lors d'une holo-transmission pour montrer que les ravisseurs étaient sérieux quand ils affirmaient vouloir marchander avec Mace Windu en personne.

  En enquêtant dans les bas-fonds de Coruscant où Jango Fett avait autrefois l'habitude de se rendre, et en suivant les conseils de Plo Koon, Ahsoka fit preuve de patience et discerna, dans le vacarme d'une cantina agitée, le Twi'lek Fong Do parler des chasseurs de primes sur Florrum. Maître Koon félicita la Padawan et les jeunes Jedi se rendirent aussitôt chez Hondo Ohnaka qui s'était retrouvé impliqué dans le kidnapping contre son gré. Plo Koon rejoignit Aurra Sing assise seule à une table, avant de se faire menacer par Boba Fett : Ahsoka intervint aussitôt en menaçant la tueuse Palliduvan. Aurra Sing s'échappa et Ahsoka bondit aussitôt à sa poursuite dans une course effrénée en speeder à travers les massifs rocailleux, pendant que Plo Koon appréhendait le jeune Fett. La Togruta parvint à semer la tueuse à la peau blanche et à sauver de justesse Kilian et l'officier avant qu'ils ne soient exécutés par Bossk. Aurra Sing grimpa dans le Slave I pour s'échapper, mais Ahsoka trancha un aileron et le vaisseau s'écrasa au loin. La mission de sauvetage était un succès, et la Padawan se convainquit, à tord, qu'Aurra Sing avait succombé.

Ahsoka Tano

Ahsoka, prenant Aurra Sing par surprise.


  Après sa mission sur Florrum, Ahsoka fut envoyée, à l'initiative de son maître, sur Mandalore afin d'aider la duchesse Satine Kryze à lutter contre la corruption grandissante des institutions Mandaloriennes : à l'entrée de Sundari, elle dut laisser son sabre laser. La Padawan devait dispenser des cours à de jeunes étudiants afin de les alerter sur le danger que représentait la corruption dans la société. On peut s'étonner que ce soit quelqu'un de si jeune qui soit en charge d'une telle mission, mais la Togruta remplit son rôle à merveille. Elle aida même Korkie, Lagos, Amis et Soniee, des étudiants motivés et intéressés, à découvrir l'origine du marché noir sur Mandalore : il s'agissait en fait du Premier Ministre Almec qui utilisait ce réseau parallèle pour s'enrichir. Après s'être libérée des soldats fidèles au Premier Ministre, et avoir sauvé Satine et les étudiants qui avaient été arrêtés par le traître, Almec fut placé aux arrêts.

  De retour sur Coruscant, Ahsoka fut convoquée avec son maître par le Conseil Jedi. Yoda s'exprima pour féliciter la Padawan de ses progrès et du succès de ses dernières missions. Avant de repartir au front, elle devait toutefois achever ses rapports, ce qui l'ennuyait profondément. Ce fut alors que pour la première fois depuis le début de sa formation, elle ressentit de vives visions de Force. Ces dernières lui montraient à la fois Aurra Sing - ce qui était impossible car elle était morte dans le crash du Slave I - et Padmé Amidala. Troublée, Ahsoka alla consulter Maître Yoda ainsi que les archives à la bibliothèque. Plus elle se concentrait, plus ses prémonitions se précisaient : la sénatrice de Naboo était clairement en danger. La Togruta décida donc de l'accompagner avec Typho sur Alderaan où elle devait donner une conférence sur les réfugiés de guerre. Et ce fut une sage décision puisque Aurra Sing tenta bel et bien d'assassiner Padmé. Ahsoka fut toutefois capable de l'arrêter en restant confiante dans ses capacités, et la chasseuse de primes fut conduite captive sur Coruscant. Ensuite, avec Anakin, Ahsoka obtint des confessions de Ziro le Hutt. C'était lui qui avait ordonné l'assassinat de Padmé par pur désir de vengeance.

  Dans les jours qui suivirent, un blocus fut installé autour de Pantora sur ordre de Lott Dod. La sénatrice Riyo Chuchi plaida la cause de son peuple au sénat, et y reçut le soutient de Padmé : selon la Pantoran, le blocus n'était qu'une manœuvre de la Fédération du Commerce pour forcer Pantora à quitter la République. Cette suspicion se confirma lorsque le lendemain les filles du roi Papanoida, Chi Eekway et Che Amanwe, furent enlevées. Ahsoka offrit son aide à Riyo avec l'accord de son maître, et toutes les deux partirent enquêter à bord du vaisseau de contrôle Lucrehulk qui orbitait autour de Pantora. La Togruta se fit passer pour la servante de la sénatrice, qui prétexta une visite diplomatique pour régler le différend. Elles découvrirent dans une cellule Chi Eekway qu'elles firent aussitôt évader. Dans le même temps, le roi Papanoida et son fils Ion retrouvèrent Che Amanwe sur Tatooine. Le Neimoidien Sib Canay fut condamné et désigné comme responsable par Lott Dod devant le sénat de cet acte odieux, et le blocus fut finalement levé.

Ahsoka Tano

Ahsoka et Riyo Chuchi à bord du vaisseau de la Fédération du Commerce, après avoir délivré Chi Eekway.


2. Une Padawan au cœur de la guerre


2.1 Rencontre avec Lux Bonteri



"Mais en tout cas, il y a une chose que j'ai apprise : les politiciens qui conduisent cette guerre ne sont pas tous blancs ou noirs, comme je le croyais au début. "
Ahsoka à Anakin et Padmé, à son retour de Raxus.

  Ahsoka avait quatorze ans quand la guerre des clones avait débuté et qu'elle était devenue la Padawan d'Anakin Skywalker. Les mois avaient passé, révélant toujours plus de conflit et de morts à la jeune Togruta. Ahsoka n'avait pas seulement mûri et progressé, elle changeait aussi physiquement : l'adolescente devint peu à peu une jeune femme séduisante qui devait apprendre à gérer tout plein de nouvelles émotions, peut-être la tâche la plus compliquée pour un Jedi.

  Alors qu'elle assistait à un débat au sénat concernant le vote prochain de la dérégulation des banques en vue d'acheter de nouveaux clones, Ahsoka constata que le conflit n'était pas prêt de se résoudre. Padmé Amidala était fermement opposée au projet et souhaitait privilégier la voix de la négociation, au contraire de Lott Dod, Nix Card, Halle Burtoni et Gume Saam pour ne citer qu'eux. Ahsoka accepta donc d'abuser des droits que lui conférait son statut de Jedi pour accompagner la sénatrice de Naboo sur Raxus, monde où siégeait le Sénat Séparatiste. La Togruta imaginait qu'il serait constitué de personnages belliqueux responsables de tous les maux de la galaxie, mais elle se trompait : elle rencontra Mina Bonteri, qui était certes une sénatrice Séparatiste, mais qui cherchait une résolution pacifique au conflit comme Padmé.

  Ahsoka rencontra également Lux, le fils de Mina. Ce dernier avait beau être un séparatiste, il ne semblait pas méchant ni dangereux. La Togruta remarqua comment il la dévisageait de haut en bas : la Padawan se savait séduisante, et cela l'amusa de constater que les garçons étaient les mêmes qu'ils soient du côté de la République ou de la Confédération. Elle n'était pas indifférente non plus au charme de Lux et se lia d'amitié facilement avec lui, malgré leur premier échange qui avait été quelque peu froid.

  Cette courte visite sur Raxus avait ouvert les yeux d'Ahsoka et avait balayé ses a priori manichéens : en effet, Mina Bonteri avait offert à la République des négociations pour éviter l'escalade du conflit. Mais en secret, Grievous, Lott Dod et Nix Card complotèrent pour faire échouer la résolution : ils firent exploser un des réacteurs d'alimentation du quartier de Coruscant au moment du vote. L'attentat convainquit les sénateurs les plus hésitants de voter en faveur de la dérégulation des banques et de l'acquisition de nouveaux clones.

Ahsoka Tano

Ahsoka rencontrant Lux Bonteri pour la première fois sur Raxus.


2.2 Aux portes de la mort sur Mortis



  Alors qu'Ahsoka, Anakin et Obi-Wan Kenobi furent envoyés par le Conseil Jedi pour enquêter sur l'origine d'un signal de détresse, ils découvrirent une étrange structure composée de deux pyramides gigantesques flottant dans l'espace intersidéral face contre face. Leur vaisseau, dont les commandes ne répondaient plus, était irrémédiablement attiré par la structure mystérieuse. Quand les trois Jedi reprirent connaissance, ils se trouvaient sur Mortis, une planète dépourvue de vie animale où la Force était extrêmement puissante, et où les saisons s'enchaînaient à un rythme effréné. Ils furent accueillies par la Fille, un être qui symbolisait le Côté Lumineux de la Force, et qui avait la charge de les conduire au Père. Ahsoka était de plus en plus perplexe, surtout quand un éboulement la sépara avec Obi-Wan de son maître. Ils rebroussèrent chemin jusqu'à leur vaisseau qui avait disparu : alors que le temps devenait extrêmement menaçant, un nouveau personnage fils son apparition : le Fils, emblématique du Côté Obscur. Il mit en garde Ahsoka et Obi-Wan contre les orages et les invita à se mettre à l'abri. Dans la grotte, la Togruta eut une vision de Force dans laquelle elle se vit elle-même dans le futur l'avertir : elle déduisit de cela que son Maître était en danger et reprit la route avec Obi-Wan.

  Les deux Jedi furent soudain capturés par le Fils et la Fille, qui s'étaient changés respectivement en gargouille ténébreuse et en griffon de lumière, et conduits aussitôt au monastère devant le Père qui s'entretenait avec Anakin. Refusant de choisir entre Ahsoka et Obi-Wan, le Chevalier Jedi puisa dans la Force - qui était plus puissante que jamais sur Mortis - pour faire plier le genou aux Enfants incarnant les deux facettes de la Force. Intrigués par ce qu'il venait de se produire, les trois Jedi entreprirent de quitter les lieux avec leur vaisseau quand Ahsoka fut soudainement capturée par le Fils et emmenée de force jusqu'à sa cathédrale. Quand elle reprit connaissance, elle fut dupée et corrompue par le Côté Obscur. Ainsi, quand son Maître arriva quelques instants plus tard pour la sauver, elle le confronta, sa colère attisée par les pouvoirs du Fils. Toutes ses frustrations anodines et ses doutes s'étaient muées en rage pure, et armée de ses deux sabres laser, elle attaqua Anakin : elle laissa la Forme V pour la Forme X, le Jar'Kai. Elle ne faiblit pas quand Obi-Wan rejoignit le combat et résista aux deux Jedi avant de s'emparer de la Dague de Mortis pour la confier au Fils. Ayant accomplie sa funeste tâche contre sa volonté, le Fils disposa d'elle, ce qui la plongea instantanément dans un coma mortel. Elle ne se réveilla que grâce au sacrifice de la Fille, déjà gravement touchée par la Dague de Mortis.

  Il fallait désormais retourner vite au vaisseau : la Fille morte, Mortis se trouvait déséquilibrée et le Fils cherchait à tout prix à s'échapper. Ahsoka, Obi-Wan et Anakin retournèrent à leur navette gravement endommagée, et la Togruta entreprit de la réparer. Pendant ce temps, Anakin s'en alla auprès du Père, soucieux de laisser ce monde avec le Fils prêt à tout pour s'échapper et répandre le chaos dans la galaxie. Le temps passant, Obi-Wan ne tenait plus en place et rejoignit également le Père afin de retrouver Anakin. Une fois que la Padawan eût terminé de réparer la navette, qu'elle ne fut pas sa surprise quand le Maître Jedi lui demanda par comlink de la saboter afin qu'Anakin ne l'utilise pas : en effet, ce dernier avait apparemment rallié le Fils suite à une vision de Force très troublante. La Togruta s'exécuta et partit en speeder pour sauver Obi-Wan, qui avait été piégé dans un puits de lave par le Fils.

  De retour à la navette, Anakin avait retrouvé ses esprits grâce à l'intervention du Père, et Ahsoka en était ravie. Avec la Dague de Mortis, le Père se sacrifia pour tromper le Fils et ainsi permettre aux Jedi de le tuer. L'équilibre avait été rétabli. Une vive lumière éblouissante jaillit alors du monastère du Père, et quand Ahsoka, Anakin et Obi-Wan reprirent connaissance, ils se trouvaient à bord de leur navette. La structure bi-pyramidale dans laquelle se trouvait Mortis avait disparu, et le croiseur Venator où se trouvait Rex cherchait à prendre contact avec eux. L'équilibre de la Force s'était joué pendant ces quelques heures, et Ahsoka n'oublierait pas cette mission des plus troublantes, car elle serait de nouveau confrontée, dans quelques années, aux pouvoirs du Père, du Fils, et de la Fille.

Ahsoka Tano

Ahsoka, possédée par le Côté Obscur, affrontant Anakin et Obi-Wan sur Mortis.


2.3 Au secours d'Even Piell



  Après la bataille de Kamino, les Jedi furent mandatés par le Conseil pour une mission de la plus haute importance : Maître Even Piell avait été capturé et conduit sur Lola Sayu, une planète au cœur de l'espace Séparatiste qui abritait la Citadelle, un bastion tenu par Osi Sobeck et qui avait été conçu pour retenir et torturer les Jedi. Sauver le Lannik était crucial puisqu'il détenait les coordonnées de la route Nexus, un chemin hyperspatial secret qui reliait les mondes du Noyau à ceux Séparatistes. Infiltrer la Citadelle était quasiment impossible, mais c'était sans compter sur les idées audacieuses d'Anakin Skywalker : en effet, le Jedi proposa que le commando soit cryogénisé dans la carbonite afin d'être indétectable. R2-D2 et trois droïdes B1 reprogrammés piloteraient la navette en prétendant apporter du ravitaillement. La motivation d'Ahsoka fut cependant douchée lorsque son Maître lui annonça qu'elle ne ferait pas partie de l'opération : selon lui, la mission était trop dangereuse, et la Citadelle n'était pas un lieu pour les Padawans. S'énervant une fois de plus contre Anakin en lui reprochant de l'empêcher de participer pour s'améliorer, elle alla se plaindre auprès de Plo Koon, qui n'ajouta rien. La Togruta décida tout de même de participer, malgré les ordres de son Maître : une fois que tout le commando fut cryogénisé dans la carbonite, elle fit de même.

  Quand Ahsoka revint à elle, elle se trouvait sur la planète volcanique Lola Sayu en compagnie de son Maître, Obi-Wan, Rex, Cody,  Fives, Echo et d'autres soldats. Anakin reprocha sévèrement à la Padawan de lui avoir désobéi, ce qui fit sourire Obi-Wan quand elle rétorqua que c'était de lui qu'elle avait appris à ne pas suivre les ordres. Néanmoins, elle mentit en déclarant que mettre Plo Koon l'avait finalement assignée à la mission. L'ascension du mur de la forteresse Séparatiste, parsemé de mines, s'avéra être un premier défi de taille. Ahsoka grimpait aisément, mais ce n'était pas le cas de tout le monde : en effet, un clone mourut et l'alarme se déclencha. Le commando fonça alors vers les cellules de détention où Maître Piell put être sauvé. En revanche, il ne détenait que la moitié des coordonnées : le commandant Tarkin, emprisonné avec le reste des officiers, avait mémorisé l'autre moitié. Se frayant un chemin à travers les droïdes de combat B2 et les droïdes commando, le groupe d'intervention parvint à libérer le reste des prisonniers. Afin de maximiser leurs chances, les Jedi et clones se séparèrent en deux groupes : Ahsoka demeura avec son maître, Rex et Tarkin, tandis qu'Obi-Wan partait avec Cody et Piell. Les Maîtres Jedi avaient pour but de créer une diversion, ce qu'ils firent à l'aide de détonateurs thermiques, permettant ainsi au groupe d'Anakin et d'Ahsoka de quitter la forteresse et de s'engouffrer dans les tunnels.

  Le plan était désormais de rejoindre la navette où R2 et ses droïdes reprogrammés les attendait. Ils iraient ensuite chercher le groupe d'Obi-Wan à la plateforme d'atterrissage. Plusieurs escouades de droïdes montés sur STAP, sondes, et droïdes commando tentèrent d'arrêter le groupe, en vain. Sur le trajet, Ahsoka écouta Tarkin discuter avec son Maître : le commandant avait visiblement peu de considération pour les Jedi, qu'il ne considérait pas capables de faire ce qui était nécessaire en temps de guerre. La Togruta ne l'appréciait pas, d'autant plus qu'il n'avait manifesté aucune reconnaissance pour avoir été secouru. Le plan changea soudain : R2-D2 avait dû conduire la navette à la forteresse, il fallait donc rejoindre Obi-Wan et Piell là-bas. En suivant un pipeline, ils parvinrent jusqu'à la Citadelle, non sans avoir eu à éliminer des dizaines de droïdes au passage. Là, ils se regroupèrent avec l'escouade d'Obi-Wan et Piell : ils faisaient face à un nombre impressionnant de droïdes qui les empêchaient de prendre la navette. Echo, dans un élan héroïque, s'élança vers la navette mais mourut lorsque celle-ci explosa après le tir d'une tourelle. Les Jedi et les clones se replièrent aussitôt dans les tunnels, et contactèrent immédiatement le temple Jedi : ils avaient besoin d'être exfiltrés au plus vite.

  Du commando, il ne restait désormais que les Jedi, Rex, Cody, Fives, Tarkin et quelques membres d'équipage : la plupart des soldats avaient succombé. Le Lannik reçut de Coruscant les coordonnées de leur point d'extraction. Mais la route était longue et le groupe fut attaqué à de nombreuses reprises, et même traqué par des Anoobas, qui conduisirent des droïdes sur STAP jusqu'à eux. Alors qu'Ahsoka et Piell se chargeaient des droïdes afin de permettre au reste du groupe de continuer à progresser, ce dernier fut attaqué par un Anooba particulièrement féroce et mortellement blessé. Le Maître Jedi Lannik confia les coordonnées de la route Nexus à Ahsoka avant de rendre son dernier soupir. La Togruta porta le corps sans vie de Piell jusqu'à Obi-Wan et Anakin, qui lui rendirent un dernier hommage avant de reprendre la route jusqu'à leur objectif. Une dernière escouade de droïdes commando menée par Osi Sobeck en personne cueillit les Républicains au point d'extraction : alors que de rage le Phindien s'apprêtait à exécuter Tarkin faute d'avoir obtenu les coordonnées, Ahsoka bondit et le transperça de son sabre laser. Dans les secondes qui suivirent, une canonnière avec Plo Koon à l'intérieur se posa, escortée par trois chasseurs, dont celui de Saesee Tiin. De retour sur Coruscant, Ahsoka fut soulagée quand Plo Koon couvrit son mensonge lorsqu'Anakin lui demanda s'il avait réellement assigné la Padawan à la mission.

Ahsoka Tano

Ahsoka, Rex et Tarkin, traqués après leur fuite de la Citadelle.


2.4 Puissante dans l'adversité



"- Est-elle une apprentie digne d'estime ?
- Je ne connais personne d'aussi déterminée qu'elle.
"
Anakin Skywalker, répondant à Plo Koon au sujet d'Ahsoka.

  Après les événements survenus sur Lola Sayu, Ahsoka participa avec son maître et Plo Koon à la seconde bataille de Felucia : Grievous avait profité d'une opportunité pour reprendre une région à la République et établir un poste-avancé, que les Jedi s'empressèrent de détruire. Seulement, la Padawan fut capturée par le chasseur Trandoshan Lo-Taren et conduite sur Wasskah, une lune qui abritait une sinistre jungle.  Là-bas, privée de ses sabres laser, elle fut relâchée sur l'île 4 avec d'autre prisonniers : ils étaient les proies des Trandoshans de Garnac qui allaient s'adonner à une grande chasse. La Togruta, plus vive que les autres prisonniers, parvint à s'échapper de la plage où elle était à découvert et à se mettre à l'abri. Elle rencontra alors trois anciens Padawans, capturés et livrés à eux-mêmes sur Wasskah depuis bien longtemps : Kalifa, Jinx et O-Mer. Ahsoka s'étonne que les trois apprentis aient renoncé à se battre et se contentent de fuir jour après jour afin d'échapper aux raids des Trandoshans. Ne pouvant se résigner à abandonner et se répétant que son maître ne lui pardonnerait pas d'avoir laissé tomber, elle s'engagea seule dans la jungle.

  La Togruta fut toutefois surprise par la force brute de Lo-Taren : sans l'aide de Kalifa, elle aurait probablement été tuée. Malgré le danger, Ashoka se souvint de enseignement et convainquit la Padawan de ne pas utiliser d'étranglement de Force contre le Trandoshan. De retour à leur cachette, Ahsoka fut agréablement surprise de constater le changement d'humeur de ses compagnons d'infortune : ils étaient prêts à se battre. Le lendemain, ils découvrirent que les Trandoshans utilisaient une forteresse volante en guise de base mobile pour se déplacer sur Wasskah : les Jedi furent surpris par deux pods MSP80 Pteropter et durent se séparer. Malheureusement, Kalifa, qui se trouvait avec Ahsoka, fut mortellement blessée ; la Togruta propulsa avec la Force Dar, le fils de Garnac, qui s'empala contre des branches pointues et perdit la vie. Contrainte d'abandonner l'apprentie agonisante, Ahsoka rassembla ses forces pour échapper aux patrouilles encore actives et retrouva O-Mer et Jinx pour leur annoncer la mauvaise nouvelle.

  Les Padawans ne perdirent toutefois pas espoir et retournèrent sur la plage dans l'espoir de surprendre les Trandoshans au moment où ils relâcheraient de nouveaux prisonniers pour la chasse. O-Mer, Ahsoka et Jinx neutralisèrent involontairement le transporteur ainsi que les deux gardes, Clutch et Goron : le Wookie Chewbacca était le seul prisonnier et rejoignit les trois Padawans. Toujours coincés dans la jungle sans vaisseau, les quatre compagnons retournèrent à la carcasse du transporteur le lendemain afin d'y récupérer du matériel pour que Chewbacca construise un transmetteur et alerte les siens ; ils furent cependant interrompus par Smug et Krix. Le Wookie parvint à maîtriser Smug qui fut conduit captif à leur cachette. Les Padawans et le Wookie se servirent ensuite du chasseur comme appât pour attirer Krix et son pod, ce qui fonctionna. Les quatre compagnons disposaient dorénavant d'un moyen de transport et purent ainsi atteindre la forteresse volante des Trandoshans. Ils reçurent l'aide inattendue mais bienvenue de Tarfful et Sugi, qui avaient capté la transmission de Chewbacca : les Trandoshans furent ainsi éliminés, Garnac inclus.

Ahsoka Tano

Ahsoka, affrontant Lo-Taren dans la jungle de Wasskah.


  Ahsoka, O-Mer et Jinx furent ramenés sur Coruscant où les attendaient les Maîtres Jedi. La Togruta retrouva avec joie son Maître, qui s'excusa de ne pas avoir été là pour elle. Mais Ahsoka coupa Anakin, qui n'avait pas à demander pardon selon elle : c'était grâce à son enseignement qu'elle avait survécu à cette terrible épreuve, et qu'elle avait pu aider O-Mer et Jinx. Yoda, qui se trouvait non loin, apprécia la maturité de la Padawan.

2.5 La campagne de Mon Calamari



  Après la mort du roi de Mon Calamari, les négociations de paix entre les Mon Cal et les Quarrens échouèrent à cause de Riff Tamson, l'émissaire des Séparatistes. Le Karkarodon devait s'assurer que les Quarrens, mobilisés par le sénateur Nossor Ri, entrent en guerre contre les Mon Calamari ralliés au jeune Prince Lee-Char, de sorte que la planète passe sous contrôle Séparatiste. Ainsi, quand la guerre civile éclata, les Quarrens étaient prêts depuis longtemps : leurs soldats - épaulés par les droïdes aquatiques de la Confédération et de leurs véhicules de classe Trident - parvinrent à repousser les forces Mon Calamari de Lee-Char et du capitaine Ackbar.
  
  Heureusement, Ahsoka Tano, Kit Fisto et le commandant Monnk arrivèrent avec des renforts : des soldats clones nageurs équipés de véhicules sous-marins. La Togruta assura la protection du prince Lee-Char qui menait sa première bataille et suivait les conseils d'Ackbar. La vague des Séparatistes et des Quarrens fut repoussée ; mais les forces de Tamson revinrent de plus belle avec des méduses hydroïdes qui forcèrent les clones et les Mon Calamari à se replier davantage dans les profondeurs de la planète.

  Après quelques instants de répit pour établir un nouveau plan, les Jedi, les sénatrices Padmé Amidala et Meena Tills, Lee-Char et Ackbar tentèrent de rejoindre leur croiseur qui attendait au-dessus de la surface de l'eau, mais celui-ci se fit détruire par Tamson ; profitant de la chute des débris pour regagner les profondeurs, les survivants se séparèrent en deux groupes. La Padawan accompagna Kit Fisto, Monnk et Lee-Char loin d'Anakin, des sénatrices et d'Ackbar : le prince estimait qu'ainsi ils auraient moins de chance de se faire attraper. Un peu plus tard, Ahsoka et Lee-Char, avertis par le commandant Monnk, aperçurent des Quarrens conduire des centaines de prisonniers dans des camps de travaux. Le prince ne cacha pas sa frustration de rester ainsi sans rien faire et sans armée, mais la Togruta lui conseilla d'être patient : le courage ne se mesurait pas toujours avec une arme, mais aussi avec l'espoir qu'on pouvait inspirer aux autres. Ahsoka avait pleinement conscience de l'importance de sa mission : Lee-Char devait rester en vie.

Ahsoka Tano

Ahsoka, Anakin et le prince Lee-Char durant la bataille de Mon Calamari


  Puis soudain, l'armée Gungan arriva sur Mon Calamari, repoussant temporairement les droïdes et Quarrens : le peuple aquatique de Naboo était suffisamment équipé pour neutraliser les méduses hydroïques. De plus, grâce à la destruction des radars et sonars assurée par le général Skywalker, Riff Tamson n'avait rien vu venir de cette offensive. Néanmoins, le Karkarodon utilisa des véhicules Trident qu'il gardait cachés et parvint à briser l'assaut des gungans : Ackbar, Anakin, Kit Fisto, Padmé, Monnk et d'autres furent capturés ; les Gungans rejoignirent les clones et Mon Calamari dans les camps de travaux forcés. Quant à Ahsoka, grâce à la vigilance du Maître Jedi Nautolan, elle avait pu s'échapper avec Lee-Char à temps afin de le mettre à l'abri. Ahsoka, voyant que Lee-Char commençait à prendre pleinement conscience du rôle qu'il devait jouer dans cette bataille, décida de le suivre jusqu'à un camp de détention : le prince comptait sur l'aide des Quarrens pour renverser les droïdes de Tamson. La Togruta et le Mon Calamari pénétrèrent alors discrètement dans un des camps pour avertir Ackbar et Monnk de leur stratégie, avant de se faire capturer. Lee-char exigea d'être reçu par Tamson qui se trouvait dans la salle du trône aux côtés de Nossor Ri : ce dernier, réalisant qu'il était utilisé tel un pantin par le Comte Dooku, décida de venir en aide au prince.

  Lors de la cérémonie qui devait voir l'exécution de Lee-Char, les Quarrens fournirent des armes aux soldats clones, Gungans et Mon Calamari ; les droïdes de la Confédération furent rapidement dépassés. Aidée par les Jedi, la coalition parvint à repousser les Séparatistes, et le prince lui-même élimina Riff Tamson. Lee-Char fut ensuite promu roi de Mon Calamari, ce qui mit fin à la guerre civile.

2.6 Au secours des Togrutas



"- Oh! Bonjour Maître. Vous en avez mis du temps.
- Je savais que tu avais une belle vue."

Ahsoka à Anakin lorsque celui-ci vint la sortir de sa cage sur Zygerria.


  Après la bataille d'Umbara à laquelle elle ne participa pas, Ahsoka se rendit avec Anakin, Obi-Wan et la 501e Légion sur Kiros où le gouverneur Roshti avait alerté Maître Yoda de l'arrivée des Séparatistes. Les colons Togrutas de Kiros étaient pacifiques et n'avaient pas pris part à la Guerre des Clones, aussi le Conseil Jedi craignait pour leur sécurité. Mais quand les Jedi arrivèrent sur place, les colons semblaient avoir disparu : à la place, ils trouvèrent  Darts D'Nar le leader séparatiste Zygerrien local, qui avait disséminé des bombes dans la ville et menaçait de les faire exploser si les Jedi ne se rendaient pas. Pendant qu'Obi-Wan alla négocier avec l'esclavagiste Zygerrien, Anakin et Ahsoka entreprirent de désarmer les bombes avec l'aide de Cody et R2-D2. Après avoir éliminé plusieurs droïdes de combat et des droïdekas snipers, les bombes furent neutralisées et Obi-Wan put appréhender Darts D'Nar. Sous la contrainte, ce dernier révéla que la reine de Zygerria, Miraj Scintel, souhaitait rebâtir l'empire Zygerrien jadis si puissant. Ahsoka apprit également d'Obi-Wan qu'Anakin avait autrefois été vendu comme esclave avec sa mère par les Hutts, ce qui expliquait pourquoi il considérait avec beaucoup d'émotions la menace des Zygerriens.

  Le plan changea donc et les Jedi et Rex décidèrent de se rendre sur Zygerria déguisés en esclavagistes, avec la jeune Padawan dans le rôle de l'esclave. Pendant que Rex et Obi-Wan cherchaient des informations sur les 50 000 colons Togrutas disparus, Anakin obtint une audience avec la reine. Ahsoka fut embarrassée de la manière dont son maître séduisait Miraj Scintel pour arriver à ses fins, mais la supercherie fonctionna suffisamment pour qu'ils assistent à la vente d'esclaves dans l'arène de la ville. Cependant, Obi-Wan avait été capturé et il revenait à Skywalker, alias Lars Quell, de tuer le Maître Jedi. La situation dégénéra donc quand les Jedi révélèrent leur véritable identité : R2-D2 envoya les sabres laser et alors qu'Anakin et Obi-Wan étaient encerclés par de nombreux gardes armés de fouet-laser, Ahsoka se débarrassa des soldats de la reine et pointa son arme vers elle. La Padawan fut cependant électrocutée par son collier d'esclave et perdit connaissance. Quand elle se réveilla, elle se trouvait dans une cage suspendue au-dessus du vide ; Obi-Wan avait été conduit sur Kadavo dans un camp de travail et Anakin avait retrouvé sa place aux côtés de la reine, qui pour une raison incompréhensible croyait pouvoir le corrompre.

Ahsoka Tano

Ahsoka Tano, déguisée en esclave, présentée à la reine Miraj Scintel de Zygerria par Anakin Skywalker


  Ahsoka garda son calme et mit à profit le temps dont elle disposait pour méditer. Dans les heures qui suivirent, son maître vint la sortir de sa cage : la Padawan avait gardé son calme et se rendit immédiatement au vaisseau transporteur d'esclaves qu'ils avaient volé à D'Nar sur Kiros. Pendant ce temps, Anakin fonça à la salle du trône où  le Comte Dooku étranglait avec la Force Miraj Scintel. Incapable de lutter contre le Seigneur Sith armé uniquement d'un fouet-laser, le Chevalier Jedi fut rapidement désarmé. Mais il s'empara du corps de la reine et bondit par la fenêtre pour atterrir sur le transporteur qu'Ahsoka avait rapproché. Avant de succomber à ses blessures, Scintel révéla qu'Obi-Wan Kenobi se trouvait sur Kadavo.

  Sur place, les deux Jedi forcèrent la place forte tenue par Agruss, le Zygerrien en charge de briser tous les esclaves qui rejoignaient son camp de travaux forcés : avec le renfort du destroyer de classe Venator de l'amiral Coburn et des chasseurs de Plo Koon, Ahsoka et Anakin purent pénétrer aisément. Pendant que son maître détruisait les tourelles de défense de la forteresse, la Padawan découvrit où étaient détenus une partie des Togrutas qui allaient être relâchés dans le vide par Agruss. A l'initiative d'Ahsoka, le croiseur de classe Arquitens de Coburn se plaça sous la forteresse, et les soldats clones du Wolfpack aidèrent les prisonniers à descendre. Les canonnières se chargèrent ensuite de détruire le complexe et tout le monde put rejoindre sain et sauf le destroyer. A bord, le gouverneur Roshti remercia la Padawan Togruta pour son aide et lui annonça en exclusivité que Kiros rejoindrait la République.

2.7 Retrouvailles et complot



  Après les événements survenus sur Zygerria et Kadavo, Ahsoka Tano accompagna Padmé Amidala sur Mandalore où la duchesse Satine accueillait à Sundari une réunion entre des sénateurs républicains et séparatistes. La réunion fut interrompue par l'arrivée imprévue de Lux Bonteri qui vint accuser le Comte Dooku du meurtre de sa mère. Le jeune homme se fit aussitôt arrêter par des droïdes commandos et la Padawan le suivit discrètement avec l'approbation de Padmé. Après avoir sauvé Lux d'une exécution imminente, la Togruta se débarrassa de plusieurs droïdes et conduisit le jeune homme jusque dans un vaisseau diplomatique républicain qui mit aussitôt le cap vers Coruscant. Ahsoka fut toutefois surprise par Lux qui la neutralisa avec un taser incapacitant : en effet, il demeurait un séparatiste et ne voulait pas se rendre à la République. Quand elle se réveilla, elle se trouvait sur Carlac, une planète enneigée où le Death Watch avait établi un campement provisoire. Lux avait en fait accusé Dooku à dessein sur Mandalore pour attirer son attention, et avait enregistré le Comte confesser par hologramme le meurtre de sa mère. Les données récoltées permettraient ainsi à Pre Vizsla et ses hommes de retrouver Dooku et de le tuer. Seulement, Ahsoka n'aurait jamais dû se trouver ici et, sans ses deux sabres laser, elle se fit donc passer pour sa fiancée.

  La commandante en second Bo-Katan Kryze les conduisit jusqu'au campement où Lux put confier ses données à Vizsla. Mais comme le redoutait Ahsoka, les hommes du Death Watch révélèrent finalement leur vraie nature en massacrant gratuitement dès le lendemain les habitants Ming Po du petit village voisin, dont les femmes avaient servi d'esclaves pendant tout leur temps sur Carlac. Ahsoka tenta en vain de protéger Tryla, qui fut transpercée par le sabre noir de Vizsla, révélant ainsi sa véritable identité. La Padawan fut ensuite conduite captive jusqu'au campement, traînée par les Mandaloriens équipés de jetpack et prête à être exécutée. Seulement, R2-D2 fit irruption dans la tente de Vizsla et donna à Ahsoka ses sabres laser : la Togruta les alluma immédiatement en bondit en tranchant la tête de quatre Mandaloriens avant d'affronter Vizsla. Pendant ce temps, Lux profita du chaos pour récupérer un speeder : en effet, R2-D2 avait mis à profit le temps où il se trouvait seul pour réparer de vieux droïdes qui servaient de cibles ambulantes au Death Watch. Les machines se rebellaient désormais contre leurs maîtres.

  Finalement, Ahsoka gagna du temps en détruisant le jetpack de Vizsla et rejoignit le speeder de Lux où se trouvait déjà R2-D2. Après avoir neutralisé quelques uns de leurs poursuivants donc Bo-Katan Kryze, les deux compagnons remontèrent dans leur vaisseau. Mais avant qu'Ahsoka ait pu réfléchir à la suite des événements, Lux avait déjà fait le nécessaire et se trouvait dans une capsule de sauvetage, prêt à partir : tous les deux se promirent qu'ils se reverraient bientôt.

Ahsoka Tano

Ahsoka Tano affrontant Pre Vizsla sur Carlac


  Après ses retrouvailles avec Lux Bonteri qui l'avaient retournée - car même si c'était pour se couvrir, ils s'étaient embrassés - Ahsoka assista à la mort d'Obi-Wan Kenobi. Le Maître Jedi avait été tué apparemment sans raison par un chasseur de primes répondant au nom de Rako Hardeen. Contrairement à son maître qui se laissait submerger par la colère, la Padawan sut contrôler beaucoup mieux ses émotions. Ahsoka et Anakin se rendirent ensuite dans une cantina des bas-fonds de Coruscant, le True Ping's, où ils arrêtèrent Hardeen qui fut immédiatement transféré en prison. La Togruta suivit ensuite son maître sur Nal Hutta où, d'après Palpatine, Cad Bane, Moralo Eval et Rako Hardeen avaient été aperçus. Sur place, ils découvrirent que les trois fugitifs avaient rejoint Orondia et s'y rendirent immédiatement à bord de leur navette T-6. Après une brève confrontation au terme de laquelle Anakin se retrouva inconscient et à la merci des chasseurs de primes, Ahsoka bondit pour le protéger jusqu'à ce que leurs adversaires partent. Il s'avéra que son maître avait découvert quelque chose : Obi-Wan était toujours en vie.

  Pendant plusieurs jours, le Maître Jedi ne put donner signe de vie, et il ne reprit contact que le jour de la Fête des Lumières sur Naboo. Obi-Wan se trouvait déjà là, et c'était ici que les chasseurs de primes mandatés par Moralo Eval et le Comte Dooku devaient capturer Palpatine. Lorsque la situation dégénéra, Ahsoka conduisit Padmé Amidala et la reine en sécurité pendant que son maître, Mace Windu et Obi-Wan partaient au secours du Chancelier Suprême.

2.8 Formatrice sur Onderon



"Je sais que c'est un choix difficile, mais je suis d'accord avec elle : les objectifs doivent passer avant les sentiments."
Ahsoka approuvant la stratégie de Steela Gererra sur Onderon.


  Ahsoka ne tarda pas à retrouver Lux Bonteri : en effet, ce dernier avait rejoint les rebelles d'Onderon qui résistaient au nouveau gouvernement de Sanjay Rash, qui était devenu roi en écartant Ramsis Dendup et en prêtant allégeance au Comte Dooku. Les droïdes avaient investi la capitale, Iziz, et les leaders rebelles, Saw et Steela Gerrera, ne voyaient pas comment ils pouvaient lutter pour leur peuple face à une telle menace. Le Conseil Jedi autorisa donc, sous l'impulsion d'Anakin Skywalker, à ce que les Jedi forment les rebelles : mais ils ne devaient en aucun cas prendre part au conflit. Sur place, la Togruta transmit donc ce qu'elle savait aux rebelles cachés dans la jungle, aux côtés de Rex, Obi-Wan et son maître. Elle avait cependant du mal à se concentrer car Lux, qui ne la laissait définitivement pas indifférente, semblait éprouver des sentiments pour Steela. La Padawan savait se maîtriser et n'était pas jalouse de la rebelle, bien au contraire, elle l'admirait : mais c'était la première fois que ses sentiments personnels interféraient ainsi avec sa mission.

  Elle parvint cependant à transmettre l'essentiel aux rebelles qui purent repousser une première attaque des droïdes séparatistes. Steela, Saw, Lux et leurs hommes passèrent ensuite à la vitesse supérieure en attaquant des convois au sein de la capitale : cependant, ils n'avaient pas encore le soutient du peuple et étaient qualifiés de terroristes par le roi Sanjay Rash. C'était à Ahsoka désormais qu'incombait la lourde tâche de veiller sur eux et d'améliorer leur stratégie pour gagner la confiance du peuple et non les effrayer : en effet, Anakin, Obi-Wan et Rex retournaient sur Coruscant, estimant qu'ils avaient accompli leur devoir. La Togruta se sentait quant à elle responsable des rebelles, et souhaitait probablement rester pour veiller tout particulièrement sur Lux. La prochaine mission se déroula sans problème : la centrale d'Iziz fut neutralisée, privant ainsi les droïdes d'un lieu pour se recharger. La Padawan constata progressivement que Steela prenait naturellement la stature de leader alors que c'était plutôt son frère, Saw, qui se considérait comme tel, ce qui créait des tensions palpables.

Ahsoka Tano

Ahsoka, Steela et Lux s'apprêtant à attaquer la centrale électrique d'Iziz


  Suite à cette attaque, le roi Rash décida d'exécuter publiquement son prédécesseur Dendup : Ahsoka ne pouvait malheureusement pas intervenir selon les consignes du Conseil Jedi. Ce fut alors Saw qui s'en alla libérer l'ancien roi, mais échoua à cause de la prévoyance du droïde stratège Kalani, envoyé expressément par Dooku : il fut capturé et condamné à mort également. Le lendemain sur la place publique, Steela et les rebelles tentèrent de sauver le roi et Saw mais furent arrêtés par les nombreux droïdes B2 que Kalani avaient disposé tout autour d'eux : ce ne fut que grâce à l'intervention du général Tandin que les rebelles purent s'échapper et regagner la jungle. Quant à la Padawan, elle dérogea à la règle et dégaina ses deux sabres laser pour protéger Tandin le temps qu'il puisse lui aussi se replier. Les Séparatistes savaient désormais que les Jedi étaient impliqués dans l'insurrection d'Onderon.

  Avec l'adhésion du peuple aux rebelles, la contre-attaque des séparatistes ne tarda pas et Kalani avait fait appel pour l'occasion à quatre plateformes de missiles PML. Les canonnières décimèrent les rangs des gardes royaux de Tandin, des rebelles de Steela, et des cavaliers montés sur des rupings de Saw. La situation semblait désespérée et Ahsoka reçut l'ordre de ses maîtres de battre en retraite et d'emmener avec elle autant de rebelles que possible. Heureusement, l'arrivée d'Hondo Ohnaka et de ses lances-roquettes - tout cela organisé à distance par Anakin qui ne pouvait pas s'impliquer - permit aux résistants de reprendre le dessus. Malheureusement, Ahsoka arriva trop tard pour sauver Steela quand celle-ci se retrouva agrippée à flanc de falaise. Blessée par un tir ennemi, la Togruta fut surprise et perdit le contrôle de sa poigne de Force avec laquelle elle maintenait la sœur de Saw dans les airs. Cette dernière fit une chute mortelle alors que la bataille était terminée.

  Encore sous le choc de ce qui venait de se produire, Ahsoka maîtrisa tout de même ses sentiments : elle culpabilisait, mais savait au fond d'elle-même qu'elle avait tout fait pour sauver Steela. Lors des funérailles de cette dernière, le peuple acclama Dendup et la libération d'Onderon. Lux, qui avait été nommé sénateur, promit à la Togruta qu'il ferait en sorte que son monde natal rejoigne la République.

Ahsoka Tano

Ahsoka, recevant ses ordres d'Anakin et Obi-Wan pendant la confrontation avec les séparatistes


2.9 Une responsabilité croissante



  Ayant gagné la confiance des maîtres et ayant prouvé à de multiples reprises sa valeur et ses talents, Ahsoka fut chargée d'une mission toute particulière : elle accompagna Maître Yoda sur Ilum pour encadrer l'épreuve de la Collecte, où six jeunes novices devaient chercher leur cristal kyber en un temps donné. Pour avoir elle-même passé ce test qui marquait la véritable entrée dans la formation de Jedi, elle savait que les apprentis allaient devoir surmonter leurs peurs et faiblesses. Elle congratula donc Petro, Gungi, Byph, Katooni, Ganodi et Zatt lorsqu'ils ressortirent à temps, chacun avec leur cristal et forts d'expériences incroyables. La Togruta fut ensuite chargée de poursuivre la formation des six novices à bord du croiseur Crucible et de les accompagner dans la construction de leur sabre laser avec l'assistance du droïde Huyang qui assurait cette fonction depuis des siècles.

  Seulement, le croiseur Jedi se fit attaquer par l'Acushnet, le vaisseau personnel de Hondo Ohnaka. Ahsoka fit se cacher les novices dans les conduits d'aération et leur affecta à chacun une mission pendant qu'elle se chargeait de rediriger l'énergie vers les propulseurs, qui avaient été endommagés durant l'abordage. Seulement, les pirates finirent pas trouver les enfants Jedi, précipitant ainsi l'heure de la confrontation. La Padawan ordonna à R2-D2, dans le cockpit, de mettre les gaz pendant qu'elle affrontait Hondo armé de son bâton électrique et utilisait de la Force pour repousser les autres Weequays. L'accélération du Crucible arracha soudain une partie du couloir d'abordage, ce qui créa une dépression qui aspira aussitôt les pirates. Ahsoka fut percutée par un pirate et perdit connaissance. Quand elle se réveilla, elle se trouvait aux mains d'Hondo sur Florrum.

Ahsoka Tano

Ahsoka devant les novices à bord du Crucible


  La Togruta était épuisée et assoiffée, et ses geôliers ne la laissaient pas boire. Ahsoka savait qu'elle ne serait pas échangée contre rançon aux Jedi ni aux Séparatistes : les pirates prévoyaient de la vendre à un certain Preigo, un Dug qui tenait un cirque ambulant. Hondo Ohnaka devait assister à une représentation le soir même et espérait tirer de la Padawan une somme qui soulagerait sa tristesse de ne pas avoir obtenu les cristaux kyber. Lorsque Preigo fit son apparition, Ahsoka cacha sa surprise lorsqu'elle reconnut les novices qui se faisaient passer pour des acrobates. Les apprentis profitèrent de l'ambiance enjouée et du fait que Hondo était saoul pour la faire évader. Ils se précipitèrent aussitôt vers un transport pour s'éloigner de la fête et bénéficièrent d'une courte avance avant que des pirates s'élancent à leur poursuite. Malgré tous les efforts de Ganodi, restée à bord du Crucible avec les droïdes R2-D2 et Huyang, les pirates rattrapèrent le transport et touchèrent un des moteurs du croiseur Jedi qui s'écrasa. Retour à la case départ.

  Seulement, alors que le Weequay Gwarm et ses compagnons escortaient les Jedi captifs jusqu'à la forteresse de Hondo, ils découvrirent que les lieux avaient été envahis par Grievous et son armée de droïdes. Ahsoka convainquit donc les pirates de s'allier à eux le temps d'échapper aux Séparatistes. Les novices, les Weequays et Ahsoka se frayèrent ensuite un chemin jusqu'aux cellules où ils libérèrent Hondo. Ce dernier accepta de les conduire jusqu'à son hangar secret où il cachait plusieurs vaisseaux. L'alliance surprenante des pirates et des Jedi fonça alors dans les droïdes de combat jusqu'à atteindre des speeders, mais Grievous et ses droïdes commandos se lancèrent aussitôt à leur poursuite dans les canyons de Florrum. Ahsoka et les novices furent soudain séparés de Hondo et Katooni et se retrouvèrent face à Grievous : la Padawan confronta le général droïde en craignant davantage pour la survie des enfants que pour la sienne. Heureusement, après plusieurs passes d'armes, Hondo fit irruption avec un patrouilleur Firespay et ouvrit le feu sur le général droïde pour le faire fuir. Grâce à cela, la Togruta put grimper dans le vaisseau du Weequay avec les novices et regagner la flotte de la République. Là bas, Obi-Wan Kenobi les accueillit tous, soulagé de les voir sains et saufs.

Ahsoka Tano

Ahsoka protégeant les novices de Grievous


2.10 Bannie de l'Ordre Jedi



"- Mais je ne suis pas coupable !
- Dans ce cas tu dois prouver que t'es innocente. Et la seule façon de le faire c'est de revenir sur nos pas.
- Je ne sais pas à qui je dois faire confiance...
- Ecoute, je ne laisserai jamais qui que ce soit te faire du mal, tu entends ? Jamais. Mais tu dois retourner là-bas et plaider ta cause devant le conseil.
- Non. Il n'est pas question qu'on me fasse payer pour quelque chose que je n'ai pas fait !
"
Ahsoka à Anakin, avant de disparaître dans les bas-fonds de Coruscant.


  Pendant la bataille qui opposa l'armée clone aux Séparatistes sur Cato Neimoidia, Ahsoka Tano sauva une fois de plus la vie d'Anakin Skywalker après que son chasseur Delta-7B ait été sérieusement endommagé par des droïdes buzz. Padawan et maître furent toutefois rappelés d'urgence au temple qui avait souffert d'un terrible attentat : plusieurs Jedi, citoyens et soldats clones avaient péri dans une terrible explosion survenue dans les hangars. Alors que la rumeur se répandait qu'un Jedi était à l'origine du drame, Ahsoka et Anakin furent mandatés pour enquêter car ils n'avaient pas été présents au moment des faits, et seraient donc impartiales. Pour les assister, Mace Windu leur confia le droïde d'analyse Russo-ISC, qui pouvait reconstituer holographiquement les scènes avec suffisamment de données.

  La Togruta dépensa toute son énergie dans cette enquête, troublée qu'un Jedi ait en effet pu commettre un tel crime et à ce point renier les valeurs en lesquelles elle croyait. Après plusieurs interrogatoires, Ahsoka et Russo découvrirent qu'un certain Jackar Bowmani se trouvait sur les lieux au moment de l'explosion, et qu'il n'avait pas réapparu depuis. L'avis de recherche se répandant, une femme reconnut son mari dans une foule mécontente qui s'accumulait devant le temple Jedi. L'humaine, répondant au nom de Letta Turmond, était sous le choc de la disparition de Bowmani, qu'elle jurait ne pas être capable d'un tel acte. L'enquête avançant par ailleurs, Russo découvrit des résidus de nano-droïdes sur le lieu de l'explosion, et les Jedi apprirent que Bowmani était un expert en munitions et nanotechnologie : tout semblait indiquer que le mystérieux disparu était le coupable. Plus tard, seul l'avant bras du présumé terroriste fut retrouvé. Peu satisfaits de la tournure des événements, Ahsoka et Anakin enquêtèrent dans l'appartement de Letta Turmond où ils découvrirent des nano-droïdes dans la nourriture. Surprise de trouver les Jedi chez elle, l'humaine parut troublée avant de prendre la fuite. Elle fut rattrapée, arrêtée et conduite en détention.

Ahsoka Tano

Ahsoka et le droïde Russo présentant leurs découvertes à Anakin concernant Jackar Bowmani


  Après la cérémonie des funérailles des Jedi décédés, Ahsoka apprit de l'amiral Tarkin - qu'elle n'aimait pas davantage depuis leur dernière rencontre après la mission de sauvetage à la Citadelle - que Letta Turmond avait été transférée dans cellule relevant de l'armée à la base militaire de la République. Après avoir échangé quelques mots avec Barriss Offee qui semblait particulièrement troublée par l'attentat, Ahsoka fut curieusement convoquée à la base militaire, où Letta Turmond ne souhaitait parler qu'à elle. Sur place, après avoir donné ses sabres au commandant Fox, elle pénétra dans la cellule de la prisonnière, qui lui révéla que c'était un Jedi qui avait commandité l'attentat. Mais avant qu'elle n'ait pu révéler son identité, elle fut étranglée par la Force et mourut devant Ahsoka, désemparée. La Togruta fut accusée à tord et enfermée. Anakin n'eut même pas le droit de lui rendre visite : mais quand la Togruta vit une carte d'accès par terre devant sa cellule, elle l'utilisa pour en sortir, persuadée qu'il s'agissait là d'un coup de pouce de son maître.

  Il n'en était rien : une fois de plus, elle avait été piégée par plus malin qu'elle. Elle se retrouva en face de plusieurs clones gravement blessés et inconscients. Quand le commandant Fox découvrit cette nouvelle scène d'agression, la padawan sut qu'elle serait accusée à tord et prit la fuite. Anakin Skywalker et le capitaine Rex rejoignirent la prison pour la retrouver avant les soldats de choc et la protéger, mais Ahsoka savait qu'il était désormais trop tard pour elle. Elle prit de nouveau la fuite et perdit un sabre laser : sur son chemin, d'autres clones avaient été tués et elle en fut accusée. Malgré des dizaines de gardes à ses trousses et plusieurs canonnières, elle parvint à gagner un peu de temps en se réfugiant dans de larges conduites. Anakin la retrouva et tenta de la convaincre de revenir sur ses pas, en vain : la Togruta ne savait plus à qui se fier, et refusait de porter le chapeau alors qu'elle était innocente. C'était à elle seule de trouver qui cherchait à la piéger : elle bondit, déterminée et épuisée, sur un vaisseau qui s'enfonça dans les bas-fonds malfamés de Coruscant.

Ahsoka Tano

Ahsoka, pourchassée par les gardes clones dans la base militaire de la République


  Ahsoka s'était réfugiée dans le niveau 1312 à la recherche de réponses, alors que la traque se poursuivait, avec Anakin et Plo Koon à ses trousses, certes pour l'aider, mais accompagnés de clones hostiles. La Togruta fut soudain surprise par Asajj Ventress : la Dathomirienne était devenue une chasseuse de primes et toucherait un paquet de crédits pour livrer la padawan aux autorités. Ahsoka ne manqua pas de déceler une certaine similarité avec le destin de la Soeur de la Nuit, qui avait également été trahie par les siens : Ventress, qui avait clairement évolué depuis leur dernière rencontre, accepta de l'aider à trouver un endroit où communiquer en toute sécurité. En échange, Ahsoka parlerait en sa faveur aux Jedi afin d'abandonner les poursuites contre elle.
  
  Après avoir été appréhendées par la patrouille de clones du commandant Wolffe, Ahsoka et Ventress neutralisèrent les soldats sans les tuer : la padawan savait que son association avec une Sith ne jouerait pas en sa faveur, mais Ventress était à présent la seule aide impartiale dont elle disposait. Elle atteignirent finalement un poste holographique où Ahsoka put recontacter Barriss Offee, qui lui donna rendez-vous dans un entrepôt désaffecté au niveau 1315 : la Mirialan avait trouvé des preuves qui aideraient la Togruta. Asajj conduisit la Togruta à destination, puis les deux femmes se séparèrent. Mais quelques instants plus tard, Ahsoka fut lâchement attaquée par Ventress. La padawan ne comprenait pas ce revirement de situation et fit face comme elle put, mais encaissa de nombreux coups, jusqu'à être propulsée à terre et chuter d'un bâtiment, dans un entrepôt regorgeant d'explosifs et de nano-droïdes. Encore une fois, Ahsoka avait été piégée : Wolffe et ses clones arrivèrent au même moment et la neutralisèrent avant qu'elle ait pu s'expliquer. Elle fut aussitôt reconduite au temple.
  
Ahsoka Tano

Asajj Ventress surprenant Ahsoka Tano dans les bas-fonds de Coruscant


  L'amiral Tarkin relaya au Conseil Jedi la demande du Sénat qu'Ahsoka soit jugée devant un tribunal militaire, car plusieurs clones avaient péri dans l'attentat : cette affaire ne pouvait se résoudre au sein des Jedi. Tarkin exigea donc que la padawan soit exclue de l'Ordre Jedi afin d'être convenablement jugée. Une telle décision paraissait extrême pour beaucoup, dont Obi-Wan, Anakin, et Plo Koon, mais d'autres comme Ki Adi Mundi et Mace Windu étaient plus pragmatiques : il fallait à tout prix éviter un incident avec le sénat dans une telle situation de tension.

  Ahsoka fut donc conduite dans la salle de jugement devant les Maîtres Jedi par les gardes du temple, où ils lui posèrent quelques questions auxquelles elle répondit sincèrement et honnêtement. Cependant, tous les faits pointaient contre elle, et le vote tomba : Ahsoka Tano, padawan Jedi, fut bannie de l'Ordre Jedi. Son maître entra dans une rage noire mais ne la laissa pas tomber : Padmé Amidala la soutiendrait durant le procès militaire, tenu par le Chancelier Palpatine, où Tarkin défendrait les clones tués dans l'attentat. Dans le peu de temps qu'il restait avant l'audition, Anakin se rendit dans les bas-fonds pour trouver Ventress, qu'Ahsoka pensait derrière l'attentat. Quelle ne fut pas la surprise de la Togruta quand son maître revint pendant le procès, juste avant le verdict tant redouté : Anakin Skywalker avait arrêté la coupable. Mais il ne s'agissait pas d'Asajj Ventress, mais bien de Barriss Offee. La Mirialan avait voulu faire payer les Jedi de toujours plus alimenter la guerre et s'était lentement laissée glisser du côté obscur de la Force. Ahsoka se sentait plus trahie que jamais, mais fut donc innocentée.

  Les Maîtres Jedi s'excusèrent platement, et considérèrent que son attitude dans l'adversité avait été la plus grande épreuve à laquelle elle avait jamais été confrontée. Elle était digne de devenir une Chevalier Jedi, et ils lui proposèrent donc naturellement de réintégrer l'Ordre. Anakin, pressé qu'elle accepte, lui tendit la main, qu'Ahsoka referma après mûre réflexion. Cette décision lui déchira le coeur, mais elle devait tourner le dos à cette famille qui ne l'avait pas soutenue dans ce moment qui avait certainement été le plus dur de sa vie. Même si Anakin ne l'avait pas abandonnée, elle avait été blessée, avait perdu confiance en les Jedi, et avait désormais besoin de temps pour réfléchir et méditer. Ahsoka Tano fit donc ses adieux à son maître, Anakin Skywalker, et descendit les marches du temple Jedi sans se retourner.

Ahsoka Tano

Ahsoka Tano faisant ses adieux à son maître et quittant définitivement l'Ordre Jedi


3. Une nouvelle vie



3.1 Rencontre dans les bas-fonds



  Ahsoka troqua sa tenue de Padawan pour un habit plus discret. Avec les crédits qu'elle possédait, elle s'acheta un speeder Joben T-85 pour pouvoir se déplacer plus facilement et rejoignit le niveau 1313 de Coruscant pour faire profil bas et disparaître dans les bas-fonds. Après une défaillance de son speeder, elle fut néanmoins contrainte de s'écraser sur la baie du garage de Trace Martez. La jeune mécanicienne lui proposa de l'accueillir et de l'aider à réparer son speeder en échange de paiement.
  La Togruta était troublée par une telle gentillesse mais se demandait toujours ce qu'elle faisait ici. Du jour au lendemain, elle avait abandonné la vie qu'elle connaissait depuis son plus jeune âge, et laissé sa famille au Temple derrière elle. Ahsoka et Trace s'entendirent bien rapidement : la mécanicienne était joviale et jalousait quelque peu la vie qu'avait pu avoir la Togruta à la lumière du soleil de Coruscant. Ahsoka tut néanmoins sa véritable identité. Elle tenta également d'expliquer à son hôte que les Jedi n'était pas à l'origine de la guerre, croyance partagée par de nombreux citoyens des bas-fonds. Cette discussion fut l'occasion pour Ahsoka de réaliser que les Jedi, dans la Guerre des Clones, avaient oublié les citoyens de Coruscant, qui devaient subir la violence des bas-fonds chaque jour.

  Les deux femmes furent interrompues par l'arrivée de Pintu Son-El, un malfrat à qui la sœur de Trace, Rafa Martez, avait emprunté de l'argent. Trace prétendit pouvoir gérer seule les deux gros bras de Pintu, mais appela finalement la Togruta à l'aide qui s'en débarrassa prestement. Les deux femmes rejoignirent ensuite Rafa à sa boutique qui s'excusa de la situation et qui promit à sa sœur qu'elle était sur un nouveau coup qui rapporterait gros.
  Trace et Ahsoka durent ainsi assembler trois droïdes porte-charges binaires pour le compte d'un client mystérieux. La Togruta se souvint alors de la dangerosité de ces droïdes, qui étaient en réalité des démolisseurs, mais il était trop tard. L'un des colosses de métal s'échappait et Ahsoka et Trace eurent le plus grand mal à l'arrêter dans sa fuite. La Togruta dut finalement utiliser discrètement la Force pour sauver Trace, ce qu'elle ne remarqua pas.
  Une fois le droïde arrêté, les deux femmes allèrent déconseiller Rafa de vendre les droïdes, mais cette dernière n'en fit qu'à sa tête. Déçue, Trace emmena Ahsoka à son garage pour reprendre la réparation de son speeder.

Ahsoka Tano

Ahsoka Tano après avoir sauvé la vie de Trace Martez


  Ahsoka et Trace retournèrent donc au garage pour d'une part réparer la motojet, et d'autre part finaliser la connexion de l'hyperdrive du Silver Angel, le vaisseau que Trace avait monté seule, pièce par pièce, à la sueur de son front. Tandis que la mécanicienne tentait de convaincre la Togruta de rester davantage avec elle ici, Rafa fit irruption : elle avait besoin d'aide pour une nouvelle mission. Le pilote et l'équipage qu'elle avait embauchés s'étaient désistés, ce qui la forçait à solliciter Trace et son Silver Angel. L'excitation dépassant la vexation, Trace acceptant, ce que déplora Ahsoka, qui pressentait que de mauvaises choses allaient survenir.
  Le décollage fut tumultueux : Trace savait en réalité à peine piloter et avait rejoint par mégarde une voie réservée aux vaisseaux militaires, ce qui attira l'attention d'un destroyer de classe Venator en vol stationnaire. Ahsoka coupa finalement la communication et enjoignit une nouvelle fois Trace à rejoindre une voie réservée aux civils : en passant le croiseur de guerre, elle sentit la présence de son ancien Maître à bord, mais sut contrôler ses émotions.

3.2 Aux mains des Pykes



  Le Silver Angel se dirigea finalement vers Kessel, une planète que la Togruta savait être le théâtre de trafic d'épices. Néanmoins, ce monde sinistre révéla une végétation luxuriante, ce qui fit passer Ahsoka et ses mises en garde pour une rabat-joie. Les trois femmes furent accueillies par le Twi'lek Kinash Lock qui les invita à une réception et révéla l'objectif de la mission : transporter des épices non raffinées à ses clients pour produire des médicaments qui serviraient à l'effort de guerre. La Togruta n'en croyait pas un mot et le fit savoir, ce qui jeta un froid sur l'assemblée.
  Ahsoka ne parvint toutefois pas à convaincre les sœurs Martez de ne pas s'embarquer dans le trafic d'épices, qui se révélait toujours extrêmement dangereux. Le Silver Angel reprit donc son envol vers le point de réception de la marchandise.

Ahsoka Tano

Ahsoka tentant de convaincre Trace et Rafa d'abandonner leur mission sur Kessel


  Les trois femmes découvrirent alors une autre face de Kessel, beaucoup plus sinistre et dépourvue de végétation : les complexes miniers. Ahsoka fit remarquer à Trace qu'il s'agissait de milliers d'esclaves qui travaillaient dans les mines au péril de leur vie, à cause de gens comme eux qui participaient au trafic d'épices. La Togruta ne put qu'être d'accord avec Rafa quand celle-ci pointa du doigt l'absurdité de ne rien faire contre les esclavagistes de Kessel.
  Un Zygerrien transmit le manifeste de la cargaison à Rafa qui fit charger les caisses d'épices dans le Silver Angel, puis le vaisseau redécolla.

  Ahsoka profita du trajet en hyperespace pour convaincre une nouvelle fois les sœurs Martez d'arrêter cette folie, surtout que les clients s'avéraient être le Syndicat Pyke sur Oba Diah. La Togruta expliqua à Trace, qui ignorait visiblement tout des Pykes, qu'il s'agissait là d'un syndicat du crime galactique, extrêmement dangereux. La mécanicienne paniqua, et alors qu'Ahsoka se disputait avec Rafa, relâcha toutes les épices dans l'hyperespace. La Padawan contint sa colère même si cela les plaçait toutes les trois dans une situation impossible, puisqu'elles devaient désormais 30.000 crédits au Syndicat Pyke.
  Néanmoins, Ahsoka demanda à Rafa et Trace de lui faire confiance. Quand le Silver Angel se posa et que Marg Krim accueillit les trois femmes avec un comité de ses hommes de main armés jusqu'aux dents, Ahsoka utilisa sa persuasion de Force sur le leader du syndicat criminel pour qu'il les paye sans preuve de la marchandise. Cela fonctionna mais ne trompa pas le majordome Fife qui détenait le paiement et qui jugea la situation hautement suspecte. Alors que le Silver Angel s'apprêtait à s'envoler, il fut immobilisé par les rayons tracteurs des vaisseaux de patrouille des Pykes.

Ahsoka Tano

Ahsoka Tano utilisant la persuasion de Force sur Marg Krim


  Ahsoka et les sœurs Martez se retrouvaient désormais en prison, dans la forteresse du Syndicat sur Oba Diah. L'ex-Padawan expliqua encore une fois que c'était le risque quand on trempait dans le trafic d'épices, un discours moralisateur qui ne plut pas à Rafa qui trouvait qu'elle sonnait comme une Jedi. Ahsoka écouta alors la triste histoire de la mort des parents des sœurs Martez, victimes d'un terrible accident que les Jedi n'avaient pas pu empêcher alors qu'ils pourchassaient Ziro le Hutt. Ahsoka était sincèrement désolée, mais comprenait maintenant mieux le ressentiment de Trace envers les Jedi.
  Soudain, Rafa fut emmenée par les Pykes pour être interrogée. Ahsoka tenta de s'interposer mais fut violemment repoussée. Seule avec Trace, la Togruta lui demanda alors pourquoi elle l'avait aidée dans le niveau 1313 si les deux sœurs avaient appris à ne compter que sur elles depuis la mort de leurs parents. Trace lui répondit gentiment que c'était sûrement un trait de caractère qu'elle partageait avec sa défunte mère, et qu'elle ne se reconnaissait plus dans la vie qu'elle menait à présent.
  Puis ce fut au tour de Trace d'être emmenée quand Rafa fut ramenée inconsciente. Quelques minutes plus tard, quand Ahsoka entendit de l'agitation au loin, elle utilisa la Force pour ouvrir la porte de sa cellule, puis réveilla Rafa en prétextant une coupure de courant qui avait ouvert la porte.

  Les deux femmes s'élancèrent alors à la recherche de Trace qu'elles retrouvèrent au détour d'un virage. Ahsoka mit rapidement un terme au débat qui visait à déterminer qui avait sauvé qui, et entraîna les deux sœurs derrière elles tandis que les Pykes les poursuivaient toujours.
  Ahsoka fermait la marche tandis que Rafa et Trace renversaient des caisses pour freiner la progression des Pykes. Ahsoka utilisa discrètement la Force pour renverser davantage de barils puis rejoignit les deux sœurs qui se trouvaient face à une passerelle qui se rétractait. Rafa était parvenue à franchir l'obstacle, mais le saut de Trace était trop court. Ahsoka la poussa donc discrètement avec la Force avant de bondir elle-même et de rejoindre les Martez, impressionnées : la Togruta prétendit simplement être athlétique.

Ahsoka Tano

Ahsoka tentant de protéger Trace et Rafa des Pykes


  Pour quitter la forteresse du Syndicat, il restait à franchir le sas blindé. Pendant que Rafa et Trace faisaient diversion, l'ex-Padawan escalada la tour de contrôle au sommet de laquelle se trouvait les commandes pour désactiver le sas. Après avoir neutralisé quatre Pykes et avoir encaissé quelques coups, elle redescendit immédiatement car les Martez étaient aux prises avec deux Pykes. La Togruta utilisa de nouveau discrètement la Force pour que les deux criminels ne soient plus à couvert, et Trace les élimina de deux tirs bien placés.
  Les trois fugitives entrèrent alors en ville en espérant disparaître dans la foule de badauds qui arpentaient les rues. Trace repéra alors au loin son Silver Angel et se précipita vers l'avant ; Ahsoka profita une nouvelle fois d'être seule avec Rafa pour lui répéter qu'elle devait cesser d'embarquer Trace dans des affaires si dangereuses. Rafa ne comprenait pas pourquoi la Togruta se souciait autant du sort de sa petite sœur, mais cet altruisme lui rappelait sa défunte mère. Puis, Trace proposa de rejoindre le Silver Angel pour quitter Oba Diah. Rafa objecta que c'était beaucoup trop risqué et qu'il valait mieux voler n'importe quel vaisseau à portée de mains.

  La discussion fut finalement écourtée lorsque des Pykes repérèrent les fugitives et se lancèrent à leur poursuite. Ahsoka ordonna aux sœurs de fuir et toutes les trois bondirent sur un speeder lancé à vive allure. Elles n'allèrent cependant pas loin puisqu'un tir fit exploser le moteur et les Martez lâchèrent prise avant d'être appréhendées par les Pykes. Ahsoka quant à elle parvint à se cacher.
  La Togruta trouva finalement un véhicule de manutention sur répulseurs et en profita pour semer le chaos parmi les Pykes qui retenaient Trace et Rafa. Les deux sœurs bondirent sur l'engin, qui fut cependant rapidement arrêté par un tir du char sur lequel se trouvait Fife : le majordome avait tendu un piège pour attirer Ahsoka, et cela avait fonctionné. Ce fut donc un retour à la case départ pour les trois fugitives, qui furent reconduites en prison : Marg Krim n'entendait pas les laisser s'échapper tant qu'il ne saurait pas où se trouvait la cargaison d'épices.

Ahsoka Tano

Ahsoka ordonna aux Martez de fuir devant les Pykes


  De nouveau emprisonnées, la tension monta rapidement entre les trois détenues quand la conversation des responsabilités revint sur la table. Mais cette fois-ci, Trace se rangea du côté d'Ahsoka, qui annonça, pour éviter une violente dispute, qu'elle avait un plan pour s'évader. Les Martez devraient lui faire confiance car l'ancienne Padawan ne dirait rien des détails : mais il était certain que le moment était venu de redevenir une Jedi, ne serait-ce que pour s'échapper.
  Quand les gardes vinrent les chercher toutes les trois pour les conduire devant Marg Krim et Fife, Ahsoka affirma que les épices étaient cachées sur une planète non loin et que les deux sœurs pouvaient aller les chercher en une rotation. La Togruta proposait de rester aux mains des Pykes en garantie et en échange d'une part du butin, et s'engageait à révéler où se cachait la famille des Martez si elles ne revenaient pas à temps. Trace et Rafa jouèrent heureusement le jeu et quittèrent donc Oba Diah avec le Silver Angel tandis qu'Ahsoka fut reconduite en prison. Dès que les gardes eurent le dos tourné cependant, elle utilisa la Force pour s'évader.

  La Togruta évita différentes patrouilles et s'introduisit dans le complexe où les épices étaient raffinées et où des Toongs s'affairaient méticuleusement à leur tâche, sous l'œil vigilant d'un contremaître pyke. Elle rejoignit finalement l'armurerie, s'empara d'explosifs et d'un détonateur, et commença à les installer.
  Ahsoka remarqua alors, sur une passerelle au-dessus d'elle, que Marg Krim était en conversation avec un individu par hologramme, qui se trouvait de dos, mais dont elle reconnut tout de même la voix : il s'agissait de Maul. Le Zabrak exigeait du Syndicat Pyke qu'il respecte ses engagements et les délais de livraison d'épices, auquel cas il se tournerait vers l'Aube Écarlate. Ahsoka se dissimula soudain puisqu'elle sentit que le Frère de la Nuit pouvait sentir sa présence.

Ahsoka Tano

Ahsoka écoutant la conversation entre Marg Krim et Maul


  Une fois la conversation terminée, Ahsoka se rendit dans la salle de contrôle et découvrit que Maul avait contacté Oba Diah depuis Mandalore. Au même moment, des gardes Pykes débarquèrent dans la salle, que la Togruta repoussa avec la Force : Marg Krim déduisit qu'elle était une Jedi et les hommes de Fife la neutralisèrent.
  Alors qu'elle était sur le point d'être exécutée - avec toutefois un plan pour s'échapper - ,Ahsoka fut surprise de voir Trace et Rafa revenir avec des épices pour acheter sa liberté auprès de Krim. Ce dernier révéla alors aux Martez qu'elle était une Jedi et ordonna que toutes les trois soient exécutées. Ahsoka n'avait pas le temps de s'expliquer, même si elle devinait la déception dans le regard des deux sœurs. Elle activa les explosifs, et les déflagrations secouèrent la forteresse, créant ainsi le chaos idéal pour s'échapper. Ahsoka repoussa quelques gardes Pykes avant d'entraîner Trace et Rafa dans sa course jusqu'au Silver Angel.
  Trois patrouilleurs pykes se lancèrent aussitôt à leur poursuite. Ahsoka récupéra les commandes de tir pendant que Trace pilotait et que Rafa indiquait la position des ennemis sur le radar. Après avoir éliminé deux adversaires, le troisième détruisit la tourelle du Silver Angel, forçant ainsi Trace à faire demi-tour et à lui foncer dessus. Pour éviter la collision, le Pyke décrocha et fonça dans une falaise.

  Les trois compagnes d'aventures regagnèrent ensuite le niveau 1313 de Coruscant. Trace ne comprenait toujours pas pourquoi Ahsoka n'avait pas dit la vérité, et comment elle pouvait simplement avoir arrêté d'être une Jedi. Rafa ajouta que, même si elle affirmait ne plus être une Jedi, elle se comportait comme telle : les deux sœurs lui étaient reconnaissantes de les avoir protégées sur Oba Diah. Rafa conclut même qu'Ahsoka était ce qu'elle espérait que tous les Jedi soient : tournés vers les autres et protecteurs. La Togruta en fut profondément émue.
  La discussion fut toutefois interrompue par l'arrivée de trois Mandaloriens : il s'agissait de Bo-Katan Kryze qui demandait à Ahsoka de l'aider à sauver Mandalore de Maul, qui se trouvait désormais être leur ennemi commun. Les sœurs Martez encouragèrent Ahsoka à y aller car il s'agissait là de sa vraie nature : Ahsoka accepta donc de renfiler son costume de Jedi, et fit promettre à Trace de garder son speeder au garage, juste au cas où.

Ahsoka Tano

Ahsoka face au portrait de Maul, juste avant d'accepter d'aider Bo-Katan Kryze


3.3 La bataille pour Mandalore



  Ahsoka Tano avait changé de vêtements pour l'occasion, adoptant une tenue aux couleurs gris bleu des Mandaloriens, avec quelques pièces de beskar : il ne lui manquait que ses sabres laser, et elle comptait bien les récupérer. La Togruta proposa à Bo-Katan de solliciter l'aide des Jedi, et en particulier de son ancien Maître. Maintenant que Maul avait regagné Sundari, il fallait l'empêcher de s'échapper à tout prix, et les Nite Owls de Bo-Katan n'étaient pas suffisamment nombreux pour cela. La Togruta contacta donc l'amiral Wullf Yularen sous le pseudonyme Fulcrum alors que ce dernier était aux prises avec les Séparatistes dans la bataille de Yerbana. L'amiral fit suivre la transmission à Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi, qui furent suffisamment intrigués pour retourner au vaisseau. Là, Ahsoka alla droit au but, maîtresse de ses émotions, et annonça que Bo-Katan et elle avaient retrouvé Maul, et qu'il y avait un moyen de l'arrêter.
  Ahsoka, Bo-Katan, Anakin et Obi-Wan se retrouvèrent donc en face à face à bord du destroyer de Yularen. Obi-Wan déclara qu'il ferait suivre au Conseil Jedi la demande de la Mandalorienne qui souhaitait l'aide de la République pour libérer Mandalore de Maul. Mais il n'y avait plus de temps à perdre, et Ahsoka pouvait sentir la colère de Bo-Katan, qui regrettait déjà d'être venue. Mais Ahsoka obtiendrait ce qu'elle voulait.

  Elle se retrouva finalement seule avec Anakin, qu'elle appelait toujours Maître, et fut moins distante que lors de leurs retrouvailles quelques instants plus tôt. Ahsoka fut décontenancée quand il l'invita à la suivre pour lui montrer une petite surprise. Dans les couloirs du destroyer, chaque clone la saluait et la gratifiait d'un "Commandante" qu'elle estimait ne plus mériter. Mais Anakin lui assura qu'elle était toujours digne de ce titre, et que chaque clone de la 501ème légion se souvenait de toutes les batailles auxquelles elle avait participé à leurs côtés.
  Ainsi, elle fut profondément émue quand elle retrouva Rex et tous ses hommes qui avaient repeint leur casque aux couleurs de sa peau. Malgré la vague d'émotions qui la traversait, Ahsoka contrôla ses sentiments.

Ahsoka Tano

Ahsoka découvrant la surprise des clones de la 501ème légion


  Alors qu'Anakin s'apprêtait à remettre une seconde surprise son ancienne Padawan, les alarmes du destroyer retentirent. Obi-Wan accourut dans le hangar, expliquant que le général Grievous avait lancé une attaque sur Coruscant et qu'ils étaient rappelés pour défendre la capitale et le Chancelier. Ahsoka comprit que cela signifiait que la République n'aiderait pas pour Mandalore, et elle en fut profondément déçue. Obi-Wan n'aima pas les remarques qu'elle fit sur les priorités des Jedi : pour la Togruta, s'ils retournaient sur Coruscant, c'était pour protéger Palpatine plutôt que le peuple de la capitale.
  Malgré la tension, Anakin proposa de séparer la 501ème légion en deux : ainsi, Rex pourrait commander et Ahsoka agirait en qualité de conseillère. Cette solution satisfit tout le monde. Obi-Wan souhaita à Ahsoka que la Force soit avec elle avant de la quitter, laissant de nouveau Anakin et son ancienne Padawan seuls. Ce dernier remit à Ahsoka ses deux sabres laser, dont il avait pris grand soin. La Togruta en fut extrêmement reconnaissante et souhaita bonne chance à Anakin avant de filer retrouver Bo-Katan.

    La bataille de Mandalore débuta. Les canonnières clones fondirent sur Sundari aux côtés des chasseurs Kom'rk des Nite Owls. À bord de l'une des canonnières, Bo-Katan reçut une communication d'Almec qui se demandait bien ce que cette invasion signifiait : en réalité, le Ministre agissait sur les ordres de Maul et savait parfaitement ce qui se passait.
  Bo-Katan activa son jetpack et sortit affronter les supers commandos de Maul qui attaquaient les canonnières. Rex s'excusa auprès d'Ahsoka de ne pas lui avoir prévu de jetpack, et la Togruta répondit qu'elle s'en sortirait, ce qui fit sourire le désormais commandant clone. Ahsoka alluma ses deux sabres et bondit à l'extérieur, de canonnière en canonnière, éliminant chacun des Mandaloriens de Maul qu'elle croisait sur son chemin. Elle sauva un pilote avant d'atterrir sur une des plateformes de Sundari, défendue par de nombreux Mandaloriens de Gar Saxon. Ces derniers battirent en retraite quand les Nite Owls arrivèrent.

Ahsoka Tano

Ahsoka et Rex au début de la bataille de Mandalore


  Le chaos s'empara bientôt de Sundari, avec les clones et les Nite Owls qui repoussaient méthodiquement les guerriers de Gar Saxon. Quand ceux-ci se replièrent dans les souterrains, Bo-Katan proposa à Ahsoka de les suivre et de débusquer Maul pendant qu'elle irait s'occuper d'Almec dans la salle du trône. Au même moment, Rex reçut une communication l'informant que Saxon avait été repéré à l'entrée d'un réseaux de tunnels. La Togruta s'y rendit immédiatement et laissa Rex s'occuper de la bataille qui faisait toujours rage dans les rues de la capitale.
  Les soldats clones de la 501ème la suivirent dans l'obscurité des souterrains. Ahsoka avait un mauvais pressentiment et ne savait pas encore qu'elle marchait tout droit dans un piège tendu par Maul. Ce dernier espérait en effet capturer Kenobi pour se venger de lui, mais il avait attiré le mauvais Jedi sur Mandalore.

  Soudain, les clones qui accompagnaient Ahsoka se firent tuer par les Mandaloriens de Gar Saxon qui profitaient de leur connaissance du terrain pour frapper vite et fort. Rapidement, la Togruta se retrouva seule et retourna au point de départ, où elle se découvrit encerclée. Elle alluma ses deux sabres laser et entendit un bruit de pas lourds : Maul s'avançait face à elle, visiblement déçu qu'elle ne soit pas Kenobi. Contrairement à Ahsoka qui savait tout sur lui, Maul ignorait qui elle était. Savourant sa supériorité, le Zabrak expliqua que la République et les Jedi auraient bientôt disparu car le plan de son ancien maître, Dark Sidious, était en marche. Ahsoka profita du discours de Maul pour activer discrètement sa balise.

Ahsoka Tano

Ahsoka aux portes de Sundari


"-Tu as de la chance qu'Anakin ne soit pas venu. Vu ta façon de combattre tu n'aurais pas fait long feu.
- Oh, tu affiches la même arrogance que Kenobi.
- Et ce n'est pas le seul trait de caractère qui va te déplaire !
"
Ahsoka face à Maul dans la salle du trône de Sundari


  Rex arriva soudain avec les clones de la 501ème légion au casque marqué d'orange. Surpris, les supers commandos mandaloriens perdirent plusieurs de leurs guerriers. Maul attaqua vivement Ahsoka qui para l'attaque avec ses sabres laser. Le Zabrak repoussa alors Rex vers Ahsoka, jugeant que le moment n'était pas opportun vers une confrontation ; les Républicains se lancèrent aussitôt à la poursuite des Mandaloriens et de Maul, mais ceux-ci avaient déjà disparu dans les tunnels.

  De retour à la salle du trône que Bo-Katan avait sécurisée, Ahsoka et Rex découvrirent cette dernière en communication avec Obi-Wan Kenobi. Le Maître Jedi expliqua que le Comte Dooku avait été éliminé par Anakin et que lui-même se dirigeait vers Utapau pour arrêter le général Grievous. Ahsoka évoqua ensuite le nom de Dark Sidious prononcé par Maul, et Obi-Wan révéla ce qu'il savait au sujet du Seigneur Sith : le Conseil le soupçonnait d'être derrière la Guerre des Clones et d'avoir joué sur les deux tableaux tout du long. La capture de Maul était donc primordiale pour en apprendre plus au sujet de Sidious, surtout depuis la mort de Dooku.
  En privé, Obi-Wan expliqua à Ahsoka que si Anakin ne pouvait pas venir sur Mandalore avec des renforts, c'était parce qu'il avait été chargé par le Conseil d'espionner le Chancelier. La Togruta s'insurgea et devina que son ancien maître n'avait pas dû apprécier puisqu'il considérait Palpatine comme un mentor. Obi-Wan approuva et sollicita l'aide de la Togruta : il l'invita à discuter avec Anakin. Mais la conversation fut interrompue quand Rex annonça que Maul avait été repéré.

Ahsoka Tano

Ahsoka apprenant quelle est la mission secrète d'Anakin


  Près du pont C, Ahsoka et Rex découvrirent de nombreux cadavres de clones et de supers commandos. Un des survivants informa Ahsoka que Maul les avait tous massacrés et qu'il avait capturé l'ARC Trooper Jesse dans le but d'en apprendre plus sur elle. Troublée, la Togruta quitta les lieux avec Rex et ils rejoignirent la prison où se trouvait déjà Bo-Katan pour interroger Almec. Ce dernier leur assura que Maul n'avait aucune intention de s'échapper de Sundari. Depuis des semaines, il était troublé par une vision qu'il avait eue et n'avait depuis cherché qu'à attirer Kenobi et un autre Jedi sur Mandalore. Piquée au vif, Ahsoka chercha à connaître l'identité de ce second Jedi, mais Almec fut tué de deux tirs de blaster dans la poitrine : Bo-Katan s'élança immédiatement à la poursuite de l'assassin, Gar Saxon. Ahsoka resta auprès d'Almec, agonisant : dans un dernier soupir, elle apprit que c'était Anakin que Maul cherchait à attirer sur Mandalore avec Kenobi.

  Bo-Katan échoua cependant à rattraper Gar Saxon. Tous les trois se retrouvèrent sur la balustrade du palais à observer les soldats clones qui agissaient désormais comme une force de police et conduisaient la population dans des abris. Bo-Katan était inquiète car les clones n'étaient pas les bienvenus et elle redoutait que cette présence militaire ne mette le feu aux poudres. Ahsoka lui assura qu'ils partiraient tous une fois Maul capturé.
  En pénétrant dans la salle du trône, Ahsoka, Bo-Katan et Rex découvrirent le Zabrak assis tranquillement avec Jesse menotté à ses côtés. La Mandalorienne attaqua aussitôt mais Maul dévia ses tirs avec la Force et la stoppa nette en l'étranglant à distance. Il la relâcha finalement et libéra Jesse en guise de bonne foi. Rex accompagna Jesse auprès d'un médecin, et quand des explosions retentirent à l'extérieur du palais, Ahsoka invita Bo-Katan à aller voir ce qu'il se passait. L'ancienne Padawan se retrouva bientôt de nouveau seule face à Maul.

Ahsoka Tano

Ahsoka, Bo-Katan et Rex observant Sundari retourner au calme


  Maul répéta que la République et les Jedi ne seraient bientôt plus, et Ahsoka l'invita sincèrement à partager ce qu'il savait avec le Conseil pour arrêter Dark Sidious. Ceci amusa le Zabrak car la Togruta ne se rendait pas comte qu'il était déjà trop tard. Les Jedi ne pouvaient plus rien faire contre Dark Sidious : le Seigneur des Sith avait déjà gagné et il était sur le point d'instaurer un nouvel ordre dans la galaxie. Pour l'arrêter, Maul avait besoin de l'aide d'Ahsoka : seuls eux pouvaient l'arrêter désormais. Ahsoka réfléchit silencieusement, les dernières paroles de Maul faisant écho en elle. Tous ses choix l'avaient menée jusqu'à cet instant. Consciente de l'importance de sa décision, elle finit par accepter. Elle n'avait qu'une condition : savoir pourquoi Maul tenait temps à attirer Anakin sur Mandalore.

  Le Zabrak révéla qu'il avait eu une vision d'Anakin étant à l'origine de la destruction dans la galaxie. Le Chevalier Jedi avait été élevé pour devenir le nouvel apprenti de Dark Sidious, et Maul avait voulu l'amener sur Mandalore pour priver son ancien maître d'un nouveau disciple. Ahsoka fut choquée et n'y croyait pas. Elle connaissait Anakin et en déduisit que la vision de Maul était erronée. Elle alluma ses deux sabres laser, prête à l'affronter.
  Un combat sans merci s'engagea alors entre les deux bretteurs. Maul assénait des coups d'une redoutable violence avec son sabre laser à double lame, utilisant la puissance de ses jambes mécaniques pour se propulser. Ahsoka para les assauts multiples et encaissa un coup avant de le rendre. Quand elle fut désarmée, elle utilisa aussitôt la Force pour ramener son arme : Maul était fort, mais elle l'était aussi, et elle le lui fit savoir. La provocation ne manqua pas de rappeler à Maul l'arrogance de Kenobi. Le Zabrak reprit immédiatement le combat, sa rage décuplée. Ahsoka parvint toutefois à se débarrasser de Maul qui disparut après avoir été expulsé en dehors de la salle du trône. La Togruta reprit son souffle et se lança immédiatement à sa poursuite.

Ahsoka Tano

Ahsoka face à Maul dans la salle du trône


  À l'extérieur, le combat faisait rage entre les clones et les supers commandos. Mais l'arrivée de Bo-Katan et de ses Nite Owls venait de faire pencher la balance en faveur de la République. Ahsoka repéra alors Maul qui escaladait les bâtiments pour atteindre le dôme de la capitale. Elle le rattrapa à temps et engagea de nouveau le combat.
  En équilibre sur les poutrelles qui maintenaient la structure de verre autour de Sundari, Ahsoka et Maul redoublèrent de violence dans leurs échanges. Maul était furieux de ce dénouement mais la Togruta resta concentrée. Elle bondit sur son adversaire de toutes ses forces mais le Zabrak la repoussa : Ahsoka se rattrapa de justesse à une poutrelle. Au même moment, un chasseur Kom'rk arriva pour évacuer Maul : la Togruta se remit sur pieds et bondit de nouveau pour arrêter le Zabrak qui enrageait intérieurement.

  Mais Ahsoka faiblissait et fut rapidement désarmée, se retrouvant à la merci de Maul. Ce dernier trancha l'extrémité d'une poutrelle et bondit de l'autre. Une dernière fois, le Zabrak l'invita à se joindre à lui, mais la Togruta refusa. Elle évita les deux attaques suivantes, agrippa le manche du sabre de Maul et lui fit perdre l'équilibre. Maul bascula dans le vide et Ahsoka le rattrapa avec la Force.
  Quelques instants plus tard, des canonnières clones arrivèrent à leur position. Les Nite Owls immobilisèrent Maul avec leur lance-grappins et Rex l'assomma d'un tir incapacitant. Ahsoka était sortie victorieuse de cette confrontation, mais sa victoire avait un goût amer : les révélations de Maul étaient des plus inquiétantes.

Ahsoka Tano

Ahsoka contre Maul sous le dôme de Sundari


3.4 L'Ordre 66



"La République n'aurait pu rêver de meilleurs soldats, et moi, de meilleur ami."
Ahsoka à Rex quelques minutes avant l'exécution de l'ordre 66


  Quand Ahsoka ramena Maul ligoté et sous bonne escorte à Bo-Katan, elle fut félicitée par la Mandalorienne qui vit là une grande réussite où tout le monde avait échoué jusqu'à présent : le Frère de la Nuit avait été capturé. Bo-Katan rendit à Ahsoka ses sabres laser qu'elle avait ramassés et toutes les deux s'entretinrent brièvement, contemplant les rues encore en feu de Sundari. Les clones étaient en train de remballer leur équipement et d'aider la population encore sous le choc. Alors que Bo-Katan réalisa le chemin qui lui restait encore à parcourir pour que Mandalore se relève de cette épreuve, Ahsoka la remercia d'avoir combattu, d'avoir tenu, et de lui avoir fait confiance.
  La Togruta se rendit ensuite à une réunion du Conseil avec Rex où elle espérait voir Anakin, en vain : ce dernier était parti informer le Chancelier des événements en cours sur Utapau avec Obi-Wan Kenobi. Yoda, Mace Windu, Ki-Adi-Mundi et Aayla Secura la félicitèrent pour avoir arrêté Maul, et Ahsoka répondit qu'elle avait simplement fait son devoir de citoyenne. Elle n'était pas encore prête à considérer ceci comme un retour chez les Jedi, mais Yoda n'hésita pas à l'appeler Padawan avant de couper la communication.
  Ahsoka avait choisi de ne pas faire part au Conseil des révélations de Maul concernant Anakin et Dark Sidious, ce qui n'avait pas échappé à Rex : elle préférait en parler directement avec son ancien maître.

  Il ne restait désormais plus à la Togruta qu'à escorter Maul jusqu'à Coruscant avec Rex et la 501ème légion et sa mission serait terminée. Au cours d'une ultime parade réunissant les Mandaloriens, les Nite Owls et les clones, Bo-Katan Kryze et Ursa Wren remirent Maul, prisonnier d'un caisson de confinement, aux soldats de choc de la République qui assureraient sa sécurité pendant le transfert. Bo-Katan assura à Ahsoka qu'il s'agissait là du dernier exemplaire de caisson, un dispositif que les Mandaloriens avaient jadis utilisé pour entraver les Jedi. Les deux femmes se dirent finalement adieu, puis Ahsoka et Rex, avec leur prisonnier et son escorte, rejoignirent en navette de classe Nu le dernier destroyer de la République avant de quitter l'espace de Mandalore.

Ahsoka Tano

Ahsoka et Bo-Katan discutant de l'avenir de Mandalore


  Sur la passerelle de commandement du destroyer, Ahsoka et Rex observaient l'hyperespace défiler tandis qu'ils abordaient le sujet de la fin de la guerre qui se profilait, et de ce qu'ils deviendraient par la suite. La Togruta cherchait encore à trouver sa place dans la galaxie, un questionnement que Rex partageait car lui, comme tous les clones, avait été créé dans un seul but : faire la guerre. La Togruta assura à Rex que c'était bien là le seul point positif de ce conflit qui avait ravagé la galaxie : elle s'était fait un nouvel ami de valeur. Rex fut ensuite appelé pour s'informer d'un compte-rendu qui venait d'arriver ; Ahsoka, elle, resta seule sur la passerelle à réfléchir.
  Elle ressentit soudain un grand bouleversement dans la Force : elle perçut les voix d'Anakin, de Mace Windu, et de Dark Sidious. Sans le savoir, elle assistait de manière au duel qui verrait la mort de Windu et l'avènement de Dark Vador. Troublée, et alors qu'elle percevait autour d'elle la mort qui se répandait parmi les Jedi, elle courut auprès de Rex pour lui faire part de ses sensations.

  Mais contre toute attente, Rex se retourna et pointa ses blasters DC-17 sur elle. Abasourdie, Ahsoka lui demanda ce qu'il se passait : elle vit son ami retenir des larmes, comme s'il était possédé et agissait contre sa volonté. Il lui dit soudainement de chercher Fives avant d'ouvrir le feu. La Togruta esquiva prestement et bondit sur Rex pour l'assommer avant de sauter sur la table de briefing pour mieux parer les tirs des clones derrière elle. Elle renvoya les tirs sur eux et ferma le sas avec la porte. Mais soudain, d'autres clones arrivèrent, menés par Jesse.
  Les clones l'assaillaient de toute part. Bien qu'elle ne comprenait pas ce qui se passait, Ahsoka dévia les tirs, perça le plafond et bondit pour disparaître. Il lui fallait de l'aide et il lui fallait comprendre. Elle n'avait qu'une solution : libérer Maul.

Ahsoka Tano

Ahsoka découvrant les clones pointant leur arme sur elle, Rex y compris


  Ahsoka neutralisa les gardes et libéra Maul du module de confinement tout en espérant qu'elle ne le regretterait pas. Le Zabrak ne lui sauta pas dessus et s'étonna de la trouver en vie. Lui aussi avait perçu la mort des Jedi et la trahison des clones : c'était le plan de Dark Sidious qui, depuis le début, avait prévu de retourner les clones contre leurs généraux. La Togruta n'avait aucunement l'intention d'aider Maul à s'échapper, ni même de s'allier à lui comme il put le croire un instant. Elle voulait seulement qu'il sème le chaos dans le destroyer, une diversion qui lui permettrait de trouver quoi faire.
  Une fois le Zabrak parti, Ahsoka rejoignit la salle où étaient entreposés plusieurs droïdes, dont R7-A7, qui s'activèrent et se proposèrent de l'aider, eux-mêmes ne comprenant pas ce qu'il se passait avec les clones. Il ne fallut pas longtemps à la Togruta pour mettre la main sur le dossier de Fives et d'écouter les conclusions de la Kaminoan Nala Se : l'ARC Trooper Fives, qui avait attenté à la vie du Chancelier, avait été victime d'un dysfonctionnement de sa puce inhibitrice. L'incident avait été classé sans suite malgré deux occurrences rapprochées si on comptait le cas de Tup.
  Ahsoka écouta ensuite un deuxième rapport de Rex qu'elle dut ouvrir avec le mot de passe d'Anakin. Le clone faisait part de son inquiétude quant à la puce. Il avait vu ce qu'elle avait fait à Tup et Fives et craignait qu'elle ne force les clones à faire certaines choses qu'il ignorait pour le moment. La Togruta comprit alors que c'étaient les puces qui avaient forcé les clones à trahir les Jedi. Décidée à sauver Rex, Ahsoka réquisitionna les droïdes pour une mission des plus périlleuses.

  Les droïdes parvinrent à isoler le commandant clone alors qu'il était en patrouille pour débusquer la Jedi : Ahsoka s'adressa à lui par hologramme en lui assurant que ce n'était pas sa faute et qu'il avait été programmé pour agir de la sorte. Les droïdes isolèrent ensuite Rex en fermant de nombreux sas puis le clone fut neutralisé. Ahsoka le transporta dans une salle d'opération où un scan fut opéré, sans toutefois détecter de puce dans son crâne. La Togruta utilisa ensuite la Force pour stimuler l'esprit de Rex et la puce apparut.
  Pendant que les droïdes conduisaient l'opération, Ahsoka défendit l'entrée de la salle que les clones tentaient de forcer. Quand ceux-ci pénétrèrent et ouvrirent le feu, la Togruta renvoya les tirs mais fut blessée. Rex revint soudainement à lui et tua les clones avant que les droïdes ne referment le sas. Ahsoka expliqua à Rex ce qu'il s'était produit et ce dernier s'excusa. Mais il confirma le pire : tous les clones avaient été équipés de puces inhibitrices. Toute la Grande Armée de la République traquait désormais les Jedi.

Ahsoka Tano

Ahsoka et Rex réalisant qu'ils sont seuls contre tous à bord du destroyer


  Malgré la dangerosité de la situation, Ahsoka demanda à Rex de régler ses blasters DC-17 sur incapacitant pour ne pas tuer davantage de clones. La Jedi attendit ensuite que tout le sas soit intégralement découpé pour propulser la plaque de métal sur les clones : Rex neutralisa les autres. Mais déjà d'autres arrivaient : la Togruta para les tirs et échangea rapidement de position avec Rex pour qu'il assomme les assaillants. Les deux amis formaient un duo d'une efficacité redoutable, mais les clones demeuraient bien trop nombreux : R7-A7 ferma alors certains sas blindés, offrant ainsi à Ahsoka et Rex un peu de répit. Comme toutes les capsules de sauvetage avaient été détruites, ils se dirigèrent donc vers le hangar principal. En chemin, Ahsoka avoua à Rex que c'était elle qui avait libéré Maul pour créer une diversion.
  En arrivant au hangar principal, Ahsoka et Rex découvrirent que le destroyer était sorti de l'hyperespace. La Togruta envoya R7-A7 chercher une navette encore disponible pendant qu'un deuxième droïde ouvrait la baie principale : avec l'hyperdrive complètement détruit, le destroyer était sorti trop près d'une lune dont le champ de gravité l'attirait irrémédiablement. Il fallait partir d'ici au plus vite : et heureusement, R7-A7 venait de retrouver la navette de classe Nu avec laquelle ils étaient venus.

  Cependant, des centaines de clones s'étaient cachés dans les hangars adjacents et se trouvaient désormais entre eux et la navette, avec Jesse à leur tête. Rex proposa de se lancer dans la mêlée et de se battre jusqu'au bout mais Ahsoka refusa. Les clones étaient trop nombreux et, même s'ils avaient changé, elle refusait de les tuer de la sorte. Rex s'emporta alors, refusant d'abandonner et de se rendre : il fallait accepter que ses frères d'armes veuillent désormais les tuer tous les deux. La Togruta ressentit l'émotion de son ami et lui ôta son casque pour découvrir quelques larmes. Il avait raison, mais Ahsoka refusait d'être le bourreau des clones.

Ahsoka Tano

Ahsoka après avoir remarqué la détresse de Rex face au barrage de Jesse et des clones


  La Jedi avait remarqué que les clones de Jesse s'étaient positionnés sur les élévateurs du hangar principal. S'ils parvenaient à les activer, cela briserait leurs rangs et ils pourraient atteindre la navette. Il fallait cependant une diversion pour que R7-A7 et les deux autres droïdes puissent activer les élévateurs.
  Rex remit alors son casque et descendit dans le hangar avec Ahsoka, ses blasters pointés sur elle. Ils avancèrent tous deux vers Jesse et ses clones, et l'ARC Trooper demanda pourquoi la commandante Tano n'avait pas été exécutée. Rex répondit sur un ton conciliant qu'Ahsoka n'était plus une Jedi depuis un certain temps et donc qu'il ne fallait donc pas la tuer. Mais Jesse rétorqua que c'était Rex lui-même, quelques heures plus tôt, qui leur avait ordonné de l'éliminer.

  Lassé de cette discussion, Jesse pointa finalement ses blasters sur Rex et le déclara traître à la République : pour avoir refusé d'appliquer l'ordre 66, il serait exécuté. Les droïdes firent alors signe à Ahsoka qu'ils étaient prêts : aussitôt, les élévateurs descendirent brutalement et les clones, surpris, mirent quelques secondes à réagir. Ahsoka fit tomber Jesse avec la Force, libérant ainsi un chemin presque dégagé jusqu'à la navette.
  Toutefois, quelqu'un d'autre convoitait le vaisseau : Maul. Ahsoka bondit pour le rattraper mais le Frère de la Nuit la repoussa violemment. La Togruta utilisa ses sabres laser pour se freiner et manqua de tomber là où les élévateurs s'étaient baissés avant qu'un des droïdes la rattrape avec un câble ventouse.

Ahsoka Tano

Ahsoka et Rex affrontant les clones dans le hangar


  Quand Ahsoka remonta, elle vit la navette de Maul qui s'apprêtait à décoller. Elle bondit de nouveau pour l'arrêter et l'agrippa avec la Force. Le Zabrak poussa la puissance des moteurs au maximum et la Togruta glissa, incapable de retenir une telle masse. Rex se précipita vers elle pour l'aider et la tirer en arrière, mais, même à deux ils n'y arrivaient pas et continuaient de glisser. Ils furent finalement séparés et R7-A7 se sacrifia pour protéger Ahsoka d'un tir quand les clones de Jesse revinrent à l'assaut. Quand Rex fut touché à l'épaule, Ahsoka lâcha prise et laissa Maul s'échapper pour venir protéger son ami.
  Encore une fois, elle para les tirs tandis que Rex ripostait. Commençant à s'essouffler, Ahsoka utilisa ses sabres pour percer au sol un cercle autour d'eux : le disque de métal chuta d'un étage, leur offrant ainsi quelques secondes de répit. Mais ils se retrouvèrent de nouveau face à des dizaines de clones qui les mettaient déjà en joue. Les deux droïdes restant activèrent soudain les élévateurs ce qui fit cette fois remonter violemment les clones : ceux-ci détruisirent finalement les droïdes qui leur avaient causé tant de soucis.

  Grâce à l'action des droïdes, Rex et Ahsoka purent progresser et trouver un vaisseau encore fonctionnel, tout en repoussant les clones et déviant les tirs. Ils repérèrent enfin un Y-Wing BTL-B opérationnel : aussitôt, Ahsoka envoya Rex dessus puis le couvrit pendant qu'il s'installait dans le cockpit.
  Le destroyer s'inclina soudain alors qu'il pénétrait dans l'atmosphère de la lune. Les clones perdirent l'équilibre et le Y-Wing glissa en dehors du hangar empêchant ainsi Ahsoka de bondir dessus pour retrouver Rex : elle chuta dans le vide. Rex garda son calme, activa les moteurs et fonça avec son chasseur dans les débris du destroyer à la recherche de son amie.
  Ils se loupèrent une première fois, mais Rex repéra finalement Ahsoka. La Jedi avait retrouvé l'équilibre et courrait sur les débris en chute libre pour se mettre à niveau du Y-Wing. Elle bondit et l'attrapa finalement avant de se glisser dans le cockpit arrière. Rex redressa le vaisseau et le chasseur s'écarta avant l'impact du destroyer à la surface de la lune.

Ahsoka Tano

Ahsoka suivant le Y-Wing de Rex en courant sur les débris du destroyer


  Ahsoka et Rex - sans compter Maul qui avait décampé - étaient les seuls survivants du crash du destroyer. Ils avaient pris le temps d'enterrer leurs frères d'armes et de positionner leur casque sur des branches plantées à la verticale dans le sol. Il s'agissait là du tout dernier hommage qu'ils pouvaient rendre.
  Ils entreprirent ensuite de chercher quelques pièces dont ils auraient besoin dans les décombres. Avant de partir avec l'Y-Wing, Ahsoka se recueillit une dernière fois. Elle laissa un de ses sabres laser en l'honneur des soldats de la Grande Armée de la République, puis quitta la lune avec Rex.

Ahsoka Tano

Ahsoka devant les tombes des clones


3.5 Traquée par les Inquisiteurs



  Contenu du roman Ahsoka à venir.


4. Membre de l'Alliance rebelle



  On sait peu de choses sur ce qu'il advint d'Ahsoka Tano après la chute de la République et l'avènement de l'Empire suite à l'exécution de l'ordre 66 et la prise de pouvoir de Dark Sidious. Environ quinze ans après avoir quitté l'Ordre Jedi, soit en -4, Ahsoka faisait partie intégrante du réseau de cellules rebelles développé de toutes pièces par les sénateurs Bail Organa et Mon Mothma. Elle opérait sous le nom de "Fulcrum" et facilitait les interactions entre les différents groupes de sympathisants anti-impériaux qui ne s'étaient pas encore unis à l'époque. En particulier, elle interagissait avec la pilote Twi'lek Hera Syndulla, capitaine du Ghost. Après la mort du Grand Inquisiteur sur Mustafar, les impériaux, et plus précisément Dark Vador, furent informés qu'une autre Jedi avait survécu à la purge. Ezra Bridger, l'apprenti de Kanan Jarrus, fit preuve d'un enthousiasme débordant en rencontrant Ahsoka et la Togruta en fut honoré.

Ahsoka Tano

Bail Organa présentant le symbole de Fulcrum à Ahsoka Tano


4.1 Une rebelle active



  Peu après que la cellule rebelle de Hera Syndulla eût officiellement rejoint l'escadron Phoenix de Jun Sato et Ahsoka, une nouvelle opportunité vit le jour. La ministre Maketh Tua de Lothal faisait défection et implorait les rebelles de venir la sauver en échange d'informations précieuses sur les plans de l'Empire. Rien ne se déroula comme prévu puisque Kanan et Ezra furent interceptés sur place par Dark Vador. Ils ne sortirent vivants de la confrontation que par chance et ne purent quitter Lothal que grâce à l'aide de Lando Calrissian. Les rebelles retournèrent sains et saufs sur le Phoenix Home où Ahsoka Tano attendait avec Jun Sato.

  Soudain, la flotte rebelle se fit attaquer par un chasseur TIE modifié. L'escadron Phoenix se déploya et plusieurs A-Wing foncèrent sur l'assaillant isolé. Cependant, la quasi totalité des chasseurs furent détruits à la stupéfaction générale. Refusant de rester inactive, Ahsoka décida de prendre part au combat avec l'équipage du Ghost alors que trois destroyers surgissaient de l'hyperespace. Se concentrant dans la Force avec Kanan, la Jedi Togruta fut littéralement choquée de sentir une présence familière dans le chasseur TIE. Quant au pilote, Dark Vador, il avait reconnu dans la Force son ancienne apprentie. Ahsoka perdit connaissance et ne retrouva ses esprits que plus tard, une fois que ce qu'il restait de la flotte avait pris la fuite. La Togruta partagea avec Kanan son inquiétude sur le trouble qui s'était emparé d'elle vis à vis de ce nouvel adversaire.

Ahsoka Tano

Ahsoka, Hera et Kanan à bord du Phoenix Home avant sa destruction.


  Après ce désastreux épisode pour la rébellion naissante, Ahsoka suggéra à l'équipage du Ghost de retrouver d'anciens amis aux côtés desquels elle avait combattu durant la guerre des clones. Ezra, Kanan, Hera, Sabine Wren et Garazed Orrelios partirent donc sur Seelos et ramenèrent peu de temps après Rex, Gregor et Wolffe. Les retrouvailles entre Rex et Ahsoka, qui s'étaient rencontrés pour la première fois sur Christophsis près de dix-huit ans plus tôt, furent émouvantes.

  Ahsoka s'éloigna ensuite de l'équipage du Ghost pour mener ses propres recherches sur Dark Vador. La Jedi se rendit ensuite sur Garel pour faire part de ses découvertes à Kanan. Elle avait appris que Vador avait recruté de nouveaux inquisiteurs qui n'avaient pas pour unique mission de traquer les Jedi. Elle conseilla à Kanan de partir avec Ezra enquêter à un endroit précis qu'elle avait relevé pendant qu'elle se rendrait à un second emplacement. Ahsoka découvrit un vaisseau dérivant dans l'espace à bord duquel ne se trouvaient que des cadavres ; excepté une femme dont l'enfant avait été enlevé par des individus utilisant des "sabre-laser rouges". La Jedi comprit rapidement que les inquisiteurs étaient à la recherche d'enfants sensibles à la Force et qu'elle arrivait trop tard. Elle se rendit alors immédiatement sur Takobo où se trouvaient Kanan et Ezra, en proie à la Septième Soeur et au Cinquième Frère, deux inquisiteurs envoyés par Vador. La Togruta avait beaucoup plus d'expérience que ses deux adversaires qu'elle domina aisément malgré leur persévérance : équipée de deux sabre-laser à la lame blanche, elle maîtrisait complètement le Jar'Kai. Quand les Stormtroopers arrivèrent en ombre, elle bondit dans le Phantom piloté par ses compagnons et tous quittèrent Takobo sains et saufs : les deux enfants avaient été sauvés.

Ahsoka Tano

Ahsoka, faisant face aux inquisiteurs sur Takobo.


4.2 Confrontée à son destin



  Depuis la bataille de Garel, les rebelles étaient à la recherche d'une nouvelle base pour abriter l'escadron Phoenix. Mais à chaque fois les deux inquisiteurs retrouvaient la trace d'Ezra et Kanan durant leur mission de repérage. Ce dernier proposa alors à Ahsoka de changer la donne et de traquer eux-mêmes le Cinquième Frère et la Septième Soeur. Les trois Jedi se rendirent donc sur Lothal afin de trouver les réponses à leurs questions dans le temple. Ahsoka, qui ne s'estimait plus légitime depuis qu'elle avait quitté l'Ordre vers la fin de la Guerre des Clones, laissa Kanan et Ezra se fondre dans la Force pour ouvrir le temple. Là, chacun médita. Alors que Kanan était confronté au Grand Inquisiteur sous les traits d'un garde Jedi et qu'Ezra discutait avec Yoda, la Togruta entendit la voix d'Anakin Skywalker résonner dans son esprit. Son ancien maître l'accablait de reproches pour l'avoir abandonné alors qu'il avait tant eu besoin d'elle. Ahsoka devait accepter la vérité : son maître et ami était devenu Dark Vador, même si elle avait du mal à y croire.

  Les trois Jedi durent quitter dans la précipitation le temple car les deux inquisiteurs en forçaient l'entrée et Dark Vador était en chemin. Ezra avait appris de Yoda qu'ils devaient se rendre sur Malachor afin de trouver des réponses à leurs questions sur les Sith. Ahsoka prit le temps de réfléchir à la situation et de calmer ses émotions avant de retrouver, plusieurs jours après l'épisode de Lothal, Kanan et Ezra sur Atollon où ils établissaient la nouvelle base de l'escadron Phoenix. La Togruta était fin prête à se rendre sur Malachor et affronter son destin.

  Sur la surface désolée de Malachor, Ezra découvrit involontairement l'entrée d'une gigantesque grotte souterraine en utilisant la Force sur des structures présentant de nombreux symboles. La cavité aux dimensions vertigineuses témoignait d'une bataille ancestrale qui avait opposé les Jedi aux Sith dans des temps immémoriaux. Au centre trônait le temple de Malachor d'où se dégageait le Côté Obscur, presque palpable. Ahsoka et Kanan furent soudain séparés d'Ezra par l'attaque surprise du Huitième Frère. La Togruta et le Chevalier Jedi se lancèrent aussitôt à la poursuite du nouvel inquisiteur et le capturèrent avec l'aide de Chopper avant qu'il ne s'échappe. Ahsoka et Kanan, accompagnés de leur prisonnier, reprirent ensuite la route du temple Sith : le sol se mit soudain à trembler en même temps que le Cinquième Frère et la Septième Soeur surgissaient de nulle part. Ezra et Dark Maul sortirent alors du temple Sith et vinrent leur prêter main forte : tous deux avaient trouvé l'holocron Sith du temple. Ahsoka fut submergée par ses émotions en présence de son ancien ennemi de la guerre des clones. Son passé resurgissait violemment mais elle sut prendre sur elle le temps de repousser leurs adversaires.

  Les trois inquisiteurs durent fuir, ce qui permit à Maul, Ezra, Kanan et Ahsoka de reprendre leur ascension du temple pyramidal. Le Zabrak prétendait que le temple cachait une arme secrète qui permettrait de détruire Dark Vador, qui ne tarderait pas à arriver sur Malachor. Ayant confiance en Maul, Ezra convainquit son maître de rester, et la Togruta suivit le groupe. Les quatre adeptes de la Force se séparèrent à mi-chemin, et Ahsoka accompagna le Chevalier Jedi. Tous deux furent attaqués peu après par les deux Frères Inquisiteurs. De l'autre côté de la pyramide, Maul terrassa la Septième Soeur et enjoignit à Ezra d'amener l'holocron au sommet du temple pour activer l'arme. Le Zabrak rejoignit les deux Jedi pour les aider et tua le Cinquième Frère, déjà bien affaibli. Le Huitième Frère mourut en prenant la fuite. Soudain, Maul asséna un coup de sabre laser vicieux à Kanan qui lui ôta la vue. Immédiatement, Ahsoka prit la défense de son ami. Mais le temple trembla de plus belle, désormais animé par l'holocron. Kanan promit à Ahsoka de s'occuper de Maul et la pria d'aller aider Ezra.

  La Togruta fonça au sommet de la pyramide où Dark Vador était déjà présent. La Jedi engagea le combat qui fut d'une intensité rare. Kanan, qui s'était débarrassé de Maul, aida Ezra à retirer l'holocron Sith de son réceptacle. Ahsoka redoubla d'efforts pour repousser Vador qui tentait d'attirer Ezra et l'holocron à lui. La Jedi bondit alors et asséna un puissant coup de sabre qui brisa une partie du casque de Vador : sous le masque noir, elle reconnut les traits d'Anakin Skywalker. Tandis qu'Ezra et Kanan s'échappaient à bord du Phantom piloté par Chopper, Ahsoka promit à son ancien maître de ne pas l'abandonner. Alors que l'énergie de l'arme du temple Sith croissait exponentiellement en l'absence de l'holocron, le combat se poursuivit. Quelques instants avant que le tout le temple n'explose, Vador asséna le coup de grâce à son ancienne disciple.

Ahsoka Tano

Ahsoka affrontant son ancien maître sur Malachor, devenu Dark Vador.


5. Héritage



  Mais juste avant que le sabre laser à la lame rouge ne s'abatte sur elle, Ahsoka fut attrapée et tirée en arrière. Quand elle se réveilla, elle se retrouva, stupéfaite, face à Ezra qui semblait plus âgé. En effet, le Ezra du futur, deux ans après la mission sur Malachor, l'avait sauvée d'une mort certaine en utilisant le portail du temple de Lothal. Alors qu'Ahsoka réalisa qu'elle venait de survivre au monstre qu'était devenu son ancien maître, et constata qu'elle se trouvait dans une dimension parallèle en dehors du temps. Elle remarqua l'absence de Kanan, et Ezra lui apprit comment il s'était sacrifié pour les sauver. Toutefois, la Togruta sentit que Kanan veillait toujours sur eux sous la forme des loups de Lothal et elle réconforta le jeune Jedi. La constellation en forme de loup qui brillait dans le ciel noir de cette étrange dimension en était certainement une preuve. Ahsoka convainquit également Ezra de ne pas dérégler le cours du temps une nouvelle fois pour tenter de sauver son Maître. Qui sait ce qui adviendrait ?

  Soudain, un des nombreux portails autour d'eux s'activa, révélant la sinistre silhouette de Dark Sidious. Ahsoka et Ezra prirent aussitôt la fuite. La Togruta aida son ami qui se retrouva entravé par le nuage du Côté Obscur contrôlé par l'Empereur. Ezra put ainsi atteindre sain et sauf le portail qui le reconduisit sur Lothal, tandis qu'Ahsoka bondit dans celui qui la ramena sur Malachor, après l'explosion du temple et le départ de Vador. Étourdie par le calme soudain des environs et ce qu'elle venait de vivre, la Togruta quitta la planète.

  On ignore ce qu'il advint d'Ahsoka dans les années qui suivirent. Mais près de cinq ans plus tard, après la mort de l'Empereur à la bataille d'Endor, Ahsoka retourna sur Lothal. Là, elle trouva Sabine Wren qui s'était assignée la tâche de protéger le monde natal d'Ezra. Ce dernier avait disparu durant la bataille qui avait permis de libérer Lothal peu de temps avant la bataille de Yavin. Ahsoka proposa à la Mandalorienne de partir à sa recherche.

Ahsoka Tano

Ahsoka de retour sur Lothal après la bataille d'Endor




Actualités en relation

[MAJ] The Mandalorian : Rosario Dawson pour jouer Ahsoka Tano ?

Mise à jour du 15/04/2020 Dans un interview accordé à Variety, un des journaux américains de référence concernant l'industrie cinématographique, Rosario Dawson a réagi la rumeur selon laquelle elle aurait été engagée pour incarner...


Pocket | Sortie du roman Ahsoka

La série The Clone Wars s'est terminée il y a quelques mois déjà, mais nous n'en avons pas encore tout à fait terminé avec l'un de ses personnages principaux les plus emblématiques, puisque c'est...


HoloNet | Un pack de fiches The Clone Wars pour la conclusion de la série !

Même si la saison 7 de The Clone Wars vient tout juste de s'achever, cela ne m'empêche pas de vous proposer aujourd'hui un gros pack de 29 nouvelles fiches sur cette série animée qui...


The Clone Wars | Le bilan de la rédaction

La septième et dernière saison de The Clone Wars s'étant achevée lundi dernier, il est temps pour ceux qui, au sein de la rédaction de Star Wars HoloNet, ont suivi l'aventure, d'en faire le...


The Mandalorian : Robert Rodriguez et Peyton Reed réalisateurs sur la saison 2 !

Parmi l'avalanche d'infos qui nous sont tombées dessus hier, à l'occasion de la journée mondiale Star Wars, en voilà deux autres qui ne devraient pas non plus tomber inaperçues : Robert Rodriguez (Desperado, Sin City, Planète...


Informations encyclopédiques
Ahsoka Tano
Nom
Ahsoka Tano
Surnom
Chippie
Espèce
Date de naissance
-36
Lieu de naissance
Taille
1,7 m
Fonctions
- Padawan avant de quitter l'Ordre Jedi
- Fulcrum (pour l'Alliance rebelle)
Armes
Un sabre laser puis deux
Affiliation
Interprété par
Ashley Eckstein

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
31/07/2020

Nombre de lectures
92 770


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Ahsoka Tano" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.