Roos Tarpals


Roos Tarpals était un Général gungan qui a combattu la Fédération du commerce puis la Confédération, avant d'être tué par le Général Grievous.

  Roos Tarpals était membre de la Grande Armée Gungan quand Naboo fut attaquée par la Fédération du Commerce en -32 . Auparavant, il s'était distingué en tant que chef des Forces de Sécurité d'Otoh Gunga, patrouillant sur son fidèle kaadu pour préserver la paix et la sérénité de la population gungan par une savante combinaison de sagesse, de patience, et d'un long aiguillon électrique. Il arborait fièrement ses moustaches, signe de maturité, et de faux cheveux de Gungan, par coquetterie. Il est issu d'une famille possédant une longue tradition militaire, dans laquelle chaque fils a servi dans l'Armée d'une manière ou d'une autre. Il fut néanmoins le premier de sa famille à obtenir le rang de capitaine, ce qui l'a amené à être considéré comme un héros par les siens.

  Ceci, ajouté à ses états de service remarquables au sein des Forces de Sécurité (en tant que chef de patrouille kaadu) en temps de paix, permet de comprendre pourquoi son clan le traite avec un degré de respect habituellement réservé aux membres du Grand Conseil. Tarpals, bien sûr, tentait de minimiser l'importance de cette considération, poussé par son naturel modeste. Il était convaincu de n'être qu'un simple Gungan parmi d'autres, servant son peuple dans la mesure de ses moyens, c'est-à-dire en surveillant les créatures plus ou moins dangereuses des marais et les (rares) délinquants Gungans.

Roos Tarpals

Tarpals pendant la bataille de Naboo de -32.


  Une des tâches qui lui fut confiée fut le bannissement de Jar Jar Binks, qui ne cessait de provoquer des catastrophes diverses et variées. Bien qu'ils ne soient pas les meilleurs amis du monde, ils n'en étaient pas moins plus que de simples connaissances, et le capitaine fut affligé d'avoir à chasser Jar Jar, qui avait bon cœur en dépit de sa maladresse. On peut imaginer sa surprise quand celui-ci, non content de transgresser l'interdit du "non-retour", ramena avec lui deux étrangers, les Jedi Obi-Wan Kenobi et Qui-Gon Jinn. Eu égard au châtiment habituel, Tarpals fut encore plus stupéfait par la décision de Boss Nass, qui décida de le relâcher, au lieu de le faire rouer de coups jusqu'à ce que mort s'en suive. Il attribua cette sentence à des plans dont il n'avait pas connaissance.

  Il n'était pas arrivé au bout de ses surprises : lors de la Bataille de Naboo par la Fédération du Commerce, il se retrouva à commander l'Armée Gungan, en ayant sous ses ordres ce même Jar Jar, pourtant promu au rang de général (et qu'il tira d'un bien mauvais pas au cours de la bataille). Il n'en éprouva cependant aucun sentiment de jalousie, et s'inquiétait avant tout de la survie des soldats placés sous ses ordres. Il parvint à mettre en place une stratégie défensive efficace, mais ne put enrayer la marche inexorable des droïdes de la Fédération, qui avaient l'avantage d'une écrasante supériorité numérique.

Roos Tarpals

Tarpals et Jar Jar ne se rendent pas pour longtemps.


  En plus de son rôle héroïque dans ce combat, il contribua à assurer la sécurité de son peuple en livrant de nombreuses petites escarmouches contre les droïdes. Ce fut également lui qui amena les Gungans à se regrouper dans les marais et qui fournit des troupes pour mettre en œuvre le plan de la reine Amidala. Il fut récompensé de sa bravoure par une place d'honneur aux côtés de Boss Nass et du général Binks lors de la parade triomphale à Theed.

  Pendant la Guerre des clones, Tarpals, promu général, continua d'exercer ses fonctions dans la grande armée gungan. Profondément attaché à la paix entre la République et les siens, il n'hésita pas à permettre à ses troupes d'intervenir sur Mon Calamari pour venir en aide à la population mon cala, assaillie par les Séparatistes et leurs nouveaux alliés Quarrens. Bien que Tarpals ne participât lui-même pas à la bataille, l'intervention des Gungans fut décisive, et permit aux Mon Calamari et aux Quarrens de s'entendre enfin.

  Peu après, Tarpals fut surpris d'apprendre que le Boss Lyonie avait l'intention d'attaquer les Naboos, car il jugeait que ceux-ci maltraitaient les Gungans. Il était prêt à céder aux Séparatistes. Roos, loyal envers la République et ses amis naboos, ne savait quoi faire pour empêcher cela ; son camarade Jar Jar Binks décida donc d'appeler Anakin Skywalker et Padmé Amidala pour qu'ils les aident à empêcher une alliance entre les Gungans et les Séparatistes et une guerre civile sur Naboo.

Roos Tarpals

Padmé demande à Tarpals de tout faire pour capturer Grievous.


  Grâce au Jedi, Tarpals et Jar Jar comprirent que Lyonie était en fait manipulé, à l'aide d'un collier magique, par un de ses ministres fourbes, Rish Loo, secrètement associé à Dooku. Loo tomba le masque et blessa gravement Boss Lyonie, obligeant Jar Jar Binks, qui ressemblait fortement à ce dernier, à le remplacer. Les Républicains espéraient ainsi que Jar Jar pourraient convaincre les soldats gungans de ne pas marcher sur Theed, comme cela avait été prévu.

  Tarpals et Jar Jar, déguisé en Lyonie, réussirent à dissuader leurs hommes d'attaquer les Naboos. Pendant que Binks parlementait avec le Général Grievous en personne dans un vaisseau séparatiste déployé pour soutenir un éventuel assaut gungan, Tarpals prit contact avec Padmé Amidala par hologramme. Celle-ci pria le Général de tout faire pour capturer Grievous, ce qui pourrait mettre un terme à la Guerre des clones.

  Aussi, Tarpals, avec ses soldats, désactivèrent les droïdes de combat de la Confédération et attirènt Grievous dans un piège, avec l'aide de Jar Jar. Le chef des armées droïdes fut encerclé par les Gungans, mais il était bien décidé à se battre. Finalement, Roos Tarpals le défia avec sa lance et ses boules d'énergie ; agile, il esquiva les nombreux coups portés par Grievous et parvint même à le désarmer. Mais Tarpals ne put tenir plus longtemps ; Grievous lui enfonça une lance dans l'abdomen.

  Le Gungan, dans un dernier souffle, se sacrifia en enfonçant à son tour sa lance dans le corps de son adversaire, permettant à ses soldats de l'assaillir de boules d'énergie et de capturer le Séparatiste. Tarpals, entre-temps, avait succombé à ses blessures. Padmé, Jar Jar et les autres, peinés, ne purent rien faire. Tarpals s'était sacrifié pour faciliter la capture de Grievous. Ce geste fut d'ailleurs vain : Anakin Skywalker avait lui-même été capturé par Dooku, et allait servir de monnaie d'échange, permettant aux Séparatistes de faire libérer Grievous.

Roos Tarpals

Tarpals est tué par Grievous.

Informations encyclopédiques
Roos Tarpals
Nom
Roos Tarpals
Espèce
Lieu de naissance
Date de décès
-20
Lieu de décès
Taille
2,24 m
Fonctions
Chef de patrouille kaadu, capitaine de la Grande Armée Gungan
Armes
Aiguillon électrique, sphères d'énergie
Affiliation
Interprété par
Steven Speirs (SW1) et Fred Tatasciore (TCW)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
02/08/2019

Nombre de lectures
10 815


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.