Eurrsk Thri'ag


Eurrsk Thri'ag, alias "Grinder", était membre de l'escadron Spectre, et un pirate informatique reconnu.

Continuité : Legends


  Le Bothan Eurrsk Thri'ag, alias "Grinder", était l'exemple même du type de soldat dont avait besoin le général Wedge Antilles pour former son unité de chasse et de commando d'élite, l'Escadron Spectre. En effet, dans les dernières années de la Guerre Civile Galactique, lorsque le peuple bothan vint grossir les rangs de l'Alliance Rebelle, le natif de Bothawui s'engagea et servit dans la Chasse Spatiale de la Rébellion, mais ne se distingua pas particulièrement par des aptitudes extraordinaires, même s'il était assez bon pilote, qui auraient pu le rendre aussi célèbre que des pilotes tels que Luke Skywalker, Wedge Antilles ou Tycho Celchu.

  Heureusement pour Grinder, ce dernier avait d'autres talents, notamment celui de pirate informatique de haut niveau : en effet, le Bothan était très doué pour la programmation d'ordinateur et le craquage des codes de sécurité, talent duquel il retirait une grande satisfaction. Mais pour ses supérieurs, ce don ne s'avérait pas d'une grande utilité dans le cockpit d'un chasseur stellaire, et Grinder, pour avoir la chance de continuer à voler à bord d'un chasseur, se porta candidat pour devenir membre de la première formation de l'Escadron Spectre où les capacités personnelles autres que le pilotage étaient beaucoup plus importantes; il passa les tests et fut admis au sein de ce nouveau corps de combat, sous la dénomination de Spectre Quatre, où ses talents de hacker furent appréciés à leur juste valeur. Et même s'il ne faisait pas partie des meilleurs pilotes de l'escadron, le Bothan réussit à se maintenir à un niveau suffisamment élevé pour continuer à voler.

  Tout aurait pu continuer aussi bien pour Grinder et les Spectres si l'arrivée impromptue de l'amiral Apwar Trigit et de son super destroyer l'Implacable n'avait pas mis fin à leur formation inachevée. Néanmoins, grâce à l'aide de Kell Tainer, les Spectres et le personnel de la base de Folor réussirent à s'en tirer sans trop de casse, et une fois les transporteurs en sécurité, l'escadron mit le cap vers le système de Sérénité en attendant de recevoir de nouveaux ordres du Haut Commandement. Mais arrivé dans le système de Xoborne, une des étapes du voyage, plusieurs X-wings, dont celui de Grinder, furent frappés de plein fouet par la décharge d'une mine à impulsion ionique; si l'engin endommagea gravement son chasseur, le X-wing de Grinder n'était pas irréparable. Les Spectres, s'attendant à recevoir de la visite de la part d'un des sbires de Trigit ou de Zsinj, réussirent à bricoler un engin assez sommaire baptisé le Lunatique, que Grinder programma avec l'aide de Voort "Piggy" SaBinring afin que l'appareil serve à aborder l'appareil ennemi qui se présenterait dans le système.
  Ainsi, grâce aux efforts de Piggy, les Spectres purent arraisonner la corvette corellienne Visiteur Nocturne et en faire leur instrument pour se débarrasser de Trigit.

  Par la suite, en rejoignant le transport Borleias et le croiseur MC80 Home One à Sérénité, les Spectres purent bénéficier de quelques temps de repos avant de reprendre la lutte, et Grinder apprit à ses dépens que l'humour bothan ne s'appliquait pas aux humains, ou du moins aux humains ayant de sérieux soucis en tête : en effet, la pilote Tyria Sarkin avait les plus mauvais scores de l'escadron lorsqu'ils avaient quitté Folor, et passait son temps libre en simulateur pour s'améliorer. Ses collègues, craignant qu'elle ne se prenne trop au sérieux, tentèrent de l'obliger à se détendre et Grinder, sur le ton de la plaisanterie, lui proposa même de changer ses notes dans son dossier pour qu'elle n'ait pas à s'inquiéter; manque de chance, Tyria ne comprit pas la plaisanterie et se rua sur le Bothan surpris et le roua de coups. Wedge arriva juste à temps pour éviter que la bagarre ne dégénère, et que Grinder se fasse faire la tête au carré, et passa l'incident sous silence dans son rapport, soucieux de connaître les raisons qui avaient poussé la jeune femme à frapper son collègue alors qu'il n'y avait pas lieu d'être. Plus tard, Antilles apprit que Sarkin avait déjà été victime de ce type de proposition malsaine avec son ancien instructeur, le colonel Repness.

  Une chose est sûre : cet incident permit de mettre en évidence le caractère blagueur, trop blagueur même, de Grinder qui horripilera tant ses compagnons durant le reste de la mission contre Trigit. Si cette plaisanterie n'était peut-être pas la première du Bothan, elle ne fut certainement pas la dernière, malgré la leçon que lui avait donnée Tyria, et plusieurs de ses collègues en firent les frais durant leur séjour sur le Visiteur Nocturne : Falynn Sandskimmer fut surprise par un cadavre factice dans son placard, manquant de la blesser car étant armé d'un couteau ; Kell le fut également par des tubes à ressort cachés dans son vestiaire, etc.
  Ces tours pendables finirent par taper sur les nerfs des autres Spectres, qui ne mirent pas longtemps à découvrir que Grinder en était l'auteur puisque étant le seul pirate informatique à bord capable de s'introduire dans les quartiers privés de ses collègues sans laisser la moindre trace d'effraction.

  Mais la mission passant avant tout, les Spectres durent reprendre leur travail, mais ne manquèrent pas de guetter l'occasion idéale pour châtier le Bothan un peu trop farceur; cette opportunité se présenta plus vite que prévu. Lors d'une mission sur la planète Storinal, les Spectres durent récupérer un virus dans un laboratoire d'études bactériologiques afin d'insuffler une maladie à l'équipage du Chauve-souris, un vaisseau dont les hommes d'équipage étaient à la solde de Zsinj et qui auraient brisé la couverture des Spectres sur le Visiteur Nocturne s'ils étaient montés à bord de la corvette. Si lors de l'infiltration du laboratoire, les Spectres ne purent que reconnaître les talents de Grinder pour le piratage des codes de sécurité, ce qui leur valut de ne pas être détectés par les gardes en poste, le Bothan ne put réprimer l'envie de jouer un nouveau tour à ses camarades, et subtilisa dans le chenil du laboratoire une créature nommée Prédateur de Verre, une sorte de ver translucide.

  De retour à bord de la corvette, Grinder déposa son "colis" dans le cockpit du chasseur de Garik "Face" Loran, mais cette blague n'eut pas le résultat qu'avait escompté le Bothan et se retourna contre lui; une nuit, dans sa cabine, Grinder entendit comme des grincements contre les parois de sa chambre, et fut pétrifié de terreur en lisant des informations reçues par son databloc sur une créature nommée Leurre de Verre, version agressive et mortelle du Prédateur de Verre. Faisant la relation avec les grincements qu'il entendait, Grinder s'en retrouva paniqué et crut que sa fin était venue lorsqu'il tomba dans les pommes en voulant prévenir du secours.
  Se retrouvant à l'infirmerie, Grinder apprit par la suite que ce n'était autre que ses collègues qui lui avaient joué ce tour pour réprimer ses envies futures de faire des blagues de mauvais goût. Le Bothan comprit la leçon, se remit à son travail, et garda un très mauvais souvenir du bruit caractéristique de l'insecte qui lui avait fichu la peur de sa vie.

  Lors de la Bataille d'Ession, où la Nouvelle République tendit l'ultime embuscade à Trigit et à son super destroyer, Grinder et Falynn Sandskimmer profitèrent d'une brèche dans la coque du monstre de duracier pour s'infiltrer dans ses entrailles à bord de leurs chasseurs afin de détruire ses cellules d'alimentation. Si pendant un moment le Bothan et la jeune femme canardèrent, à coups de canons laser et de torpilles protoniques, les réserves d'énergie du vaisseau de l'intérieur, au moment où celui-ci décrocha de l'orbite d'Ession, les deux compagnons comprirent qu'ils devaient décamper en vitesse. Hélas, l'un des panneaux solaires du chasseur TIE de Falynn se bloqua et elle ordonna à Grinder de se sauver, le destin de la jeune femme étant désormais lié à celui du super destroyer, c'est-à-dire la mort. Grinder s'extirpa des entrailles métalliques du vaisseau impérial avant que celui-ci ne s'écrase, mais son X-wing fut touché par un tir direct de turbolaser du super destroyer en perdition.

  Si la bataille fut une victoire totale pour la Nouvelle République, Eurrsk "Grinder" Thri'ag fut le deuxième membre de l'Escadron Spectre à être tombé au combat, juste après Jesmin Ackbar; sa camarade Falynn Sandskimmer le suivit quelques secondes après dans la mort, car n'ayant pu réussir à se dégager de l'Implacable avant son annihilation.


Actualités en relation

Série Cassian Andor : Le tournage commencerait en juin

Pendant que la diffusion hebdomadaire de The Mandalorian se poursuit sur Disney+, voilà que quelques nouvelles nous parviennent au sujet de la série sur Cassian Andor. Tout d'abord, concernant le calendrier, le site DiscussingFilm rapporte que le tournage de...


Marvel : Sortie de Target Vader #6

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! Et une fois n'est pas coutume, il n'y a pas que la série Doctor Aphra qui s'ach...


Informations encyclopédiques
Eurrsk Thri'ag
Nom
Eurrsk Thri'ag
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1,42 m
Fonctions
Pilote de chasse
Commando d'infiltration
Pirate informatique
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
01/05/2020

Nombre de lectures
7 914


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.