Titch


Titch était un lieutenant des Services de Renseignements de l’Alliance Galactique, qui reçut en l’an 40 la mission d’arrêter Wedge Antilles

Continuité : Legends


  Né sous la Nouvelle République, probablement aux alentours de l'an 15, Titch se lança dans une carrière au sein des Services de Renseignements de l'Alliance Galactique. Il est fort probable qu'il n'intégra ce service qu'après la fin de l'invasion Yuuzhan Vong, du fait de son âge, et qu'il ne travailla donc jamais au sein de la Nouvelle République. Il était visiblement un agent discipliné et fiable, puisqu'il acquit le rang de lieutenant avant ses 25 ans. Cependant, il en voulait aux membres du gouvernement, ainsi qu'aux "héros" de l'Alliance Rebelle, car selon lui l'Empire aurait été plus efficace pour mener la guerre contre les Yuuzhan Vong, guerre qui avait vu la mort de nombreux proches du jeune homme.

  En l'an 40, alors que les relations entre Corellia et le reste de l'Alliance Galactique se détérioraient, les supérieurs de Titch décidèrent de monter une opération dont le but était d'arrêter des Corelliens dont les capacités dans certains domaines pourraient s'avérer dangereuses pour la suite des événements. Titch fit alors équipe avec la Capitaine Elsen Barthis, et ils reçurent pour mission de s'occuper de l'ancien Général Wedge Antilles. Leur objectif était de l'emmener sur Coruscant pour une fausse raison, et d'ensuite le détenir captif dans un centre prévu à cet effet.

  Le duo se rendit donc sur Corellia. Ses deux membres se rendirent au domicile d'Antilles et, en pleine nuit, demandèrent à lui parler, prétextant que l'armée avait besoin de certaines informations en rapport avec un événement survenu trente plus tôt lorsque Wedge Antilles dirigeait l'Escadron Rogue. Malgré ses doutes, notamment sur la présence de Titch, qu'il trouvait plutôt menaçant, Wedge accepta de les suivre, et ils prirent la direction de Coruscant.

  Une fois sur place, Titch et sa coéquipière conduisirent Wedge à sa chambre, dans un ancien centre des Renseignements de la Nouvelle République. Lorsque Wedge voulut connaître l'objectif de sa mission, Barthis, gênée, lui expliqua alors qu'il devait attendre ici pendant une durée indéterminée. Alors que Wedge expliquait au deux officiers qu'il savait pourquoi il allait être maintenu et tentait de les persuader que sa détention était inutile puisque lorsque des militaires de Corellia avaient sollicité son aide, il avait refusé de prendre parti, Titch resta sur ses gardes, craignant une réaction désespérée de l'homme d'âge mûr.

  Contrairement à Barthis, qui était vraiment mal à l'aise face à cette mission, Titch resta de marbre et, une fois sa collègue partie, expliqua à Antilles que la porte de sa chambre était réglée électroniquement pour se fermer dès que le Corellien s'en approcherait. Il lui déclara qu'il était donc inutile d'essayer de l'attaquer lorsqu'il lui apporterait ses repas, puisque la porte se fermerait malgré tout. Il ajouta également qu'il portait toujours sur lui un blaster, réglé sur le mode "brûler" 'et non "paralyser"). Il laissa également éclater sa rancœur à l'encontre des "héros" rebelles, les blâmant, ainsi qu'Antilles, pour le fiasco qu'avait été la guerre contre les Yuuzhan Vong, en utilisant des termes très durs. Malgré la colère qu'il éprouvait certainement après ce discours, Wedge Antilles le regarda calmement, et lui répondit que lorsqu'il quitterait cet endroit, il se débrouillerait pour mettre fin à la carrière de Titch et que ce dernier passerait le reste de sa vie à "récurer les chiottes".

  Dans les jours qui suivirent, Titch s'occupa d'apporter ses repas à Wedge, avec une ponctualité typique des militaires. Malheureusement pour lui, sa routine allait lui coûter cher... Un jour, alors qu'il venait de poser le plateau de Wedge sur un bureau, Titch se rendit compte que ce dernier était mouillé. Puis, il vit Wedge allumer le processeur de l'ordinateur de sa chambre, et le lieutenant fut électrocuté. Heureusement pour lui, depuis le centre de surveillance, Barthis avait tout vu et demanda l'arrêt du générateur d'électricité. Antilles, qui avait bloqué la porte à l'aide d'une chaise, s'empara du blaster de Titch, le régla sur "paralyser" et mit Barthis hors combat quand elle arriva. Puis, il se tourna vers Titch, qui reprenait très lentement conscience, et lui murmura "rappelez-vous... les chiottes". Puis il s'échappa du complexe, et retourna sur Corellia se mettre au service de sa planète.

  Par la suite, on ignore ce qu'il advint de Titch. Cependant, sachant que Barthis, qui pourtant avait fait preuve de gentillesse et de compassion envers Antilles et qui ne s'était pas fait voler son arme, elle, fut rétrogradée au rang de lieutenant, il est possible que Titch passa du rang de lieutenant à celui d'agent d'entretien...
Informations encyclopédiques
Titch
Nom
Titch
Espèce
Fonctions
Lieutenant des Services de Renseignements de l'Alliance Galactique
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
07/09/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
2 452


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.