Shogar Tok


Leader séparatiste de Brentaal IV tué par la Jedi Shaak Ti

  Avec la Crise Séparatiste, puis la Guerre des Clones, bon nombre de peuples ont décidé de couper les ponts avec la République, considérée comme étant obsolète, corrompue et inapte à diriger la galaxie, pour servir a priori une cause bien plus noble. Mais ces mouvements sécessionnistes sont apparus ex nihilo, la plupart ayant à leur tête des leaders politiques ou militaires locaux, prêchant la bonne parole séparatiste et la déchéance de la République, tel que le célèbre Alto Stratus sur Jabiim ou le moins connu Shogar Tok.

  Homme musclé, au visage anguleux, ce guerrier redoutable à fait montre de la force et du charisme nécessaire pour rallier la population de Brentaal IV, son monde natal, à la Confédération des Systèmes Indépendants durant les premiers jours du conflit galactique. Contrairement au gouverneur et ex-sénateur Arcel Mosbree, qui avait été contraint de coopérer avec le commandant Tok pour traiter avec les Séparatistes. De suite, Shogar barricada une immense prison, déjà bien défendue, pour la convertir et en faire son quartier général, tout en constituant une présence armée sur tout le globe. Il se doutait que les Républicains n'accepteraient pas une insurrection de cette ampleur, menaçant l'accès direct à la Route Commerciale Perlemienne et à l'Amas de Tion. C'est pourquoi, il reçut de l'aide de contingents entiers de droïdes et de véhicules de guerre, dont il était d'ailleurs complètement responsable et qui allaient lui servir pour contrer les assauts de ses ennemis.

  Mais le Comte Dooku ne lui permit en aucun cas de rejoindre ses troupes sur le champ de bataille, sous prétexte qu'il était bien trop important pour que la Confédération se permette de perdre un allié aussi précieux dans un stupide affrontement. Ainsi, Tok dut rester cloîtré dans sa forteresse de fortune, alors que ses forces remportaient une fière victoire sur le front, après avoir annihilé environ un quart des troupes adverses et capturé le général Agen Kolar. Cependant, des émeutes éclatèrent à l'intérieur même du centre pénitentiaire, ce qui permis à un commando d'infiltrer la base sans trop de problèmes et de s'allier à quelques prisonniers en fuite. Accédant aux quartiers privées de Shogar, Lyshaa réussit à le séduire grâce à ses phéromones, pendant que Shaak Ti le manipulait pour qu'il accepte une reddition sans conditions. Mais la Zeltron trahit sa compagne en la blessant d'un tir laser, brisant l'enchantement qui embrouillait l'esprit de Shogar. Dès que les pensées du commandant se firent plus claires, elle lui expliqua le danger potentiel que représentaient les saboteurs, et l'avertit de la venue d'une flotte républicaine.

  Shogar Tok eut rapidement confirmation de l'arrivée de vaisseaux en orbite planétaire, et de l'arrestation ou l'élimination d'agents infiltrés dans son antre. Une bonne chose pour lui, car il fallait impérativement qu'il résiste à cette nouvelle attaque, en attendant que des renforts supplémentaires ne parviennent de Muunilinst et du système Mirgoshir, comme le lui avait promis Dooku. Il voulut ensuite récompenser Lyshaa pour son aide. Néanmoins, le réveil de la Jedi perturba leur intimité. Après une courte et rapide passe d'arme, où il crut pouvoir vaincre la Togruta avec sa vibro-hache, Shogar Tok fut transpercé par le sabre laser de l'adepte de la Force et mourut sur le coup. Peu de temps après, à cause du travail effectué par les saboteurs, le générateur de bouclier de la prison explosa et les batteries ioniques furent anéanties par une puissante surcharge. Sans son leader et sans les défenses adéquates, la planète Brentaal IV tomba rapidement aux mains de la République.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Shogar Tok
Nom
Shogar Tok
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Commandant
Armes
Vaisseau
-
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
7 904


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Jedi : Shaak Ti

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.