Trench


L'Amiral Trench était un brillant stratège durant les dernières années de l'Ancienne République qui s'illustra nottament lors de la Guerre des Clones aux côtés de la Confédération.

  A l'époque de la Crise Séparatiste et de la Guerre des Clones, l'Amiral Trench était un tacticien aussi renommé que ne l'était le Commandant Calamarien Merai ou le Maître Jedi Oppo Rancisis. Vétéran de multiples conflits,  ce va-t-en guerre avait passé de nombreuses années à arpenter les champs de batailles et à s'enrôler dans les pires chienlits de la galaxie. Son savoir en matière de stratégie et de poliorcétique, fruit d'une longue expérience, avait été forgé dans le feu et le sang, à l'instar des plus grands esprits militaires de l'Histoire Galactique.

  Natif de Secundus Ando,comme la plupart des membres de son espèce, Trench vit le jour durant le dernier siècle de l'Ancienne République, une période caractérisée par les soubresauts de ce gouvernement millénaire. La jeunesse de ce Harch fut donc marquée par les griefs et les luttes incessantes opposant  ses lointains cousins Aqualishs aux Mondes Andoans. A cette époque, les relations houleuses entre les membres de l'espèce Andoane étaient émaillées de guerres larvées et de représailles sanglantes, véritable imbroglio fratricide formant un climat conflictuel baigné de violence et de sauvageries qui ne manquèrent pas d'influencer les déclinaisons politique et philosophiques du futur officier. Cet état de fait s'accentuât un peu plus lorsque les dirigeants despotiques des ruches Harch se rangèrent  sous la bannière d'Ando. Trench se fit un nom au cours de l'un ces pugilats, en défendant son monde natal contre des bandes de pillards venues des Colonies Libres Andoanes, puis en menant une série de contre-attaques le long la Colonne de Horos, jusqu'à Andosha même. De -57 à -39, alors que les Guerres Andoane battaient leur plein, Trench s'était imposé comme le plus grand leader militaire qu'Ando ait jamais connu, remportant des victoires éclatantes contre les forces des Colonies Libres à Adubar, Horos et enfin à Raquish.

  Mais la Bataille de Raquish tourna rapidement à la débâcle. Les Andoans pensaient à tort pouvoir régler ce conflit entre eux, certain que la République se contenterait d'être un simple observateur et de discuter d'une éventuelle démilitarisation de la région en comité. Au lieu de ça, la puissance de feu déployée à Raquish et les tactiques impitoyables usinées par Trench poussèrent la vénérable, mais essoufflée démocratie galactique, à intervenir de plus bel. Les deux partis furent sommés de déposer les armes, les Colonies Libres Andoanes lavées de tout soupçon, et le secteur démilitarisé sous la houlette d'une importante flotte du Département Judiciaire. Ironiquement, si ces mesures évitèrent d'alourdir le bilan de cette querelle ancestrale, elles poussèrent Ando à devenir l'un des premiers mondes à faire sécession avec la République quelques années plus tard.

  Après ce coup de théâtre militaro-politique, plutôt que de prendre définitivement congés, Trench décida d'offrir ses services à l'Alliance des Corporation, un conglomérat mercantile aussi puissant que la Guilde du Commerce où que le Techno-Syndicat à cette époque. Appuyé par des crédits et de nouvelles armes, Trench s'attela à combler les attentes de ses nouveaux employeurs pendant une dizaine d'années. Il détruisit notamment plusieurs repaires de pirates à Ord Nanrut et à Engira, réussit à se saisir de la Flotte Marchande Kurosti au terme d'un raid minutieusement a Prospera Jang, puis fut le principal instigateur de la Crise de Malastare en  -34. En raison d'un différent sur des allocations de fuel, l'Alliance Corporatiste chargea Trench d'établir un blocus de Malastare et de ses environs. Mais l'escalade de la violence se fit sentir lorsque les dirigeants de l'Alliance louèrent les services de Pirates Sikurdiens pour s'emparer des mazoutiers et des navires-citernes appareillant depuis la planète. A la tête d'une armada composée de Destroyers de classe Fantail et de vaisseaux privés Sikurdien, Trench se dévoua à sa tâche avec professionnaliste et intellect. L'échec d'une solution diplomatique obligea néanmoins le gouvernement de Malastare à faire appel au Chancelier Suprême Valorum pour y trouver une échappatoire. Officiellement, Valorum se contenta d'adresser des messages d'objections, officieusement le Chancelier était inquiet de la tournure que prenaient les évènements et plus encore du comportement adopté par l'Alliance des Corporation. A l'abri des regards, il demanda aux secteurs voisins de Tyus et de Var Hagen de soutenir financièrement Malastare, puis envoya sur les lieux plusieurs «observateurs militaires», dont le Jedi Kep-She et l'officier Wullf Yularen. Ces derniers se débrouillèrent ensuite pour mater les pirates Sikurdiens avec l'aide des Forces du Secteur Kwymar.

Trench

L'Amiral Trench dispense ses ordres sur la passerelle de commandement, en vue d'une victoire imminente !
Image extraite de The Essential Guide tu Warfare


  Dans la confrontation qui s'en suivit, le navire amiral de Trench se disloqua et l'Alliance des Corporations forcée de battre en retraite et d'abandonner Malastare. Le Harch fut laissé pour mort au milieu du champ de bataille. Mais il réussit à survivre contre toute attente, ne devant sa survie qu'à sa solide constitution et à une combinaison pressurisée basé sur une carapace de poisson-minérale Andoan. Probablement retenu par une longe convalescence, il ne réapparut sur la scène publique qu'un peu plus d'une décennie plus tard, au tout début de la Guerre des Clones. Devenu l'un des cerveaux de l'Amirauté Séparatiste, il disposait alors d'une réputation aussi sombre que celle du cyborg Grievous et d'un esprit de leadership aussi apprécié que celui du Comte Dooku en personne. Les barons du commerce siégeant au Conseil de la Confédération des Systèmes Indépendants se firent d'ailleurs une joie d'accueillir un membre aussi éminent en leur sein, reconnu pour ses capacités d'analyste et son tempérament brutal. Le Harch était en effet capable de mettre sur pied un éventail de tactiques toutes aussi ingénieuses qu'efficaces et savait parfaitement composer avec les ressources qui lui étaient allouées. Bombardé du titre d'Amiral, Trench put étaler son savoir au grand jour, affichant avec fierté galons et médailles sur son manteau d'officier, ainsi que son bâton de commandement, valeur à la fois symbolique et honorifique de son nouveau statut.  En accord avec sa promotion, il reçut sous ses ordres une flottille composée de Frégates Stellaires Munificent et de Vaisseaux de combat de classe Lucrehulk, ainsi qu'un Destroyer Providence en guise de vaisseau personnel. Dénommé l'Invincible, auquel on lui permit d'y ajouter sa propre enseigne, un crâne de Harsh immaculé de blanc.

  Après quelques péripéties, Trench fut appelé à commander le Blocus de Christophsis, une planète de la Bordure Extérieure revêtant une certaine importance du fait de sa position sur le bord orientale de la Passe Corellienne. Là, il réussit à tenir les forces de la République en échec en établissant un cercle infranchissable, laissant le soin au Général Whorm Loathsom de mener la bataille au sol. Lorsque le Général Kenobi tenta de briser le siège avec une escadre de la Flotte Open Circle, Trench avorta l'assaut en appelant ses réserves au  moment propice, prenant les républicains au dépourvu. Sa manœuvre préleva d'ailleurs un lourd tribut au sein de la flotte adverse qui dut se replier en bordure du système pour panser ses plaies. Wullf Yularen, alors officier supérieur sur le Resolute, reconnu les tactiques de son adversaire et confirma ses impressions après avoir étudié les rapports des Services de Renseignement Républicains concernant  le Righteous et le Swift Return, vaisseaux précédemment détruit par Trench. Lorsque le jeune Anakin Skywalker monta à bord d'un vaisseau furtif de classe Stealth, Yularen lui proposa de l'accompagner pour lui prodiguer ses conseils.

Trench

L'Amiral Trench aux côtés d'un Droïde Tactique série T, durant le Blocus de Christophis !
Image extraite de Star Wars: The Clone Wars - "Cat and Mouse"


  Mais plutôt que suivre le plan initial, visant à ravitailler les troupes clones coincées sur la planète Christophsis, ces derniers utilisèrent le bouclier de camouflage du navire pour harceler l'Invincible en faisant feu de toutes leurs armes. Après avoir analysé les tenants et les aboutissants de cette action avec l'aide de son Droïde Tactique, Trench conclut qu'il avait à faire à un Jedi, et diffusa rapidement un message sur les canaux publics en prétendant qu'il avait à faire à un adversaire digne de lui. Bien qu'imbu de sa personne, l'amiral avait déjà eu à faire à la technologie d'invisibilité par le passé et connaissait donc certaines parades contre ce genre de supercherie. Au moment de la seconde attaque, il lança une pleine bordée de torpilles réglées sur la signature magnétique du vaisseau adverse. Mais en choisissant cette option, le haut gradé séparatiste avait été contraint de couper les boucliers déflecteurs de son cuirassé, une erreur stratégique impardonnable que Skywalker sut mettre à profit. Il décrivit une parabole qui le ramena vers l'Invincible, puis passa au raz du vaisseau, les torpilles continuant sur leur lancée pour ravager le pont de commandement où se trouvait l'officier Harch. Celui-ci ne comprit le but de ses ennemis que trop tard, et voyant son propre plan se retourner contre lui, accepta son sort en fermant les yeux. Au terme de la dissolution du blocus, l'Amiral Trench fut une nouvelle fois déclaré tombé au combat, malgré les doutes insistants de Wullf Yularen à ce sujet. Rien n'indique en effet que le stratège ait périt dans l'explosion de son vaisseau, et il n'est pas impossible qu'il se soit sorti de ce mauvais pas, une fois encore.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Trench
Nom
Trench
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Amiral
Armes
Bâton de commandement
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/09/2012

Date de modification
25/04/2015

Nombre de lectures
6 122


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Trench" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com
  • The Clone Wars S02E16 - Cat and Mouse
  • The Essential Guide to Warfare

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.