Tryla


Tryla était une Ming Po qui fut utilisée, pendant la Guerre des clones, comme esclave par les membres de Death Watch avant d'être tuée par Pre Vizsla.

Continuité : Canon


  Parmi les rares habitants qui peuplaient la surface du monde enneigé de Carlac, on trouvait, à l'époque du déclin de l'Ancienne République, une jeune femme nommée Tryla. Elle appartenait au peuple autochtone des Ming Po, individus pacifiques et humbles qui vivaient depuis des décennies dans un village. Elle était la petite-fille du chef de sa tribu, Pieter.

  Tryla, brune aux cheveux courts, avait les yeux verts et le teint pâle ; elle portait la tenue traditionnelle de son peuple, ainsi que le maquillage propre aux femmes. Elle avait une coiffe sur laquelle étaient incrustées des pierres précieuses. Des marques en forme de losanges, figurant sans doute quelque appartenance sociale ou religieuse, et chargées de symboles, ornaient son front et ses joues. Ses yeux étaient en outre largement maquillés de façon à en faire ressortir les contours en amande.

  Ses vêtements simples, d'un vert clair tirant sur le jaune, étaient décorés de motifs naturels ; elle avait ordinairement un pantalon orange, des gants et des manières de souliers ; au contraire, ses semblables avaient des habits plus sombres. Tryla était une femme réservée, qui accordait facilement sa confiance, même à des étrangers. Elle vécut dans la quiétude dans le village des Ming Po, avec son grand-père, jusqu'à la Guerre des clones.

  Mais alors que le conflit faisait rage, des Mandaloriens arrivèrent sur Carlac et établirent un campement non loin des habitations des autochtones. Il s'agissait des terroristes de Death Watch, menés par Pre Vizsla, qui avaient longuement cherché un asile pour pouvoir s'exercer au tir et méditer leurs desseins.

Tryla

Tryla, habitante de Carlac.
(Site officiel)


  Cependant, la cohabitation avec les Ming Po ne fut pas aisée. Les Mandaloriens gagnèrent facilement leur confiance, mais la trahit aussitôt ; ils investirent le village, pillèrent la nourriture et enlevèrent les femmes, dont Tryla. Incapables de réagir - ils n'étaient nullement disposés à résister, encore moins à porter les armes contre les dangereux terroristes -, Pieter et les siens durent se résoudre à céder.

  Tryla et ses semblables devinrent alors les esclaves des Mandaloriens dans leur campement, exécutant leurs moindres ordres et préparant leurs repas. Elles étaient maltraitées, ce que Pieter, resté dans son village, trouvait intolérable. Parfaitement dociles, les Ming Po n'avaient néanmoins nullement l'esprit de rébellion, et se pliaient aux exigences de leurs maîtres sans protester. Les esclaves vivaient depuis lors dans une tente isolée dans le camp des Death Watch.

  La situation semblait figée, même lorsque Lux Bonteri et Ahsoka Tano arrivèrent sur Carlac en vue de parfaire le complot du jeune homme avec les terroristes contre le Comte Dooku. Ils furent conduits dans le campement des Mandaloriens, où Vizsla et Bonteri conclurent un accord. Ahsoka, elle, fut violemment jetée par Bo-Katan Kryze dans la tente où étaient réunies les jeunes Ming Po asservies par les guerriers.

Tryla

Ahsoka rencontre Tryla.
(Star Wars: The Clone Wars: A Friend in Need)


  Tano y rencontra Tryla, qui lui expliqua le sort qui fut réservé à son peuple par les Mandaloriens. Elle confessa qu'elle et ses semblables avaient un caractère quelque peu naïf, accordant leur confiance à quiconque ; mais ils furent trahi et désormais, les femmes étaient utilisées notamment pour préparer les repas de leurs maîtres. Et précisément, un membre de Death Watch entra dans leur tente et enjoignit aux esclaves de faire le dîner.

  Les serviles Ming Po s'exécutèrent et apportèrent la nourriture et les boissons que les Mandaloriens désiraient dans une tente qui servait de cantine. Ahsoka subit le même sort que Tryla. Son grand-père, Pieter, qui n'avait pas été convié, fit irruption dans le campement pour signifier aux Mandaloriens qu'ils n'étaient plus les bienvenus et qu'ils devaient restituer les femmes, en particulier Tryla, à son peuple.

  Vizsla promit d'obéir, et dès le lendemain, se rendit, avec Tryla et ses hommes, aux abords du village des Ming Po. Le chef Pieter s'avança et remercia par avance les Death Watch d'avoir tenu leur promesse de quitter les lieux et de leur rendre les femmes de son village. Mais au moment où Vizsla lui confia sa fille, il dégaina, à la stupeur générale, son sabre laser à lame noire et voulut éventrer Pieter ; mais Tryla s'y opposa et se sacrifia.

Tryla

Tryla est tuée par Vizsla.
(Star Wars: The Clone Wars: A Friend in Need)


  Elle s'effondra dans les bras de son grand-père, qui fut néanmoins vite protégé par ses conseillers. Vizsla ordonna alors à ses hommes d'incendier le village et d'en exterminer les habitants, pour démontrer à ceux-ci que les faibles ne sauraient leur dicter leur comportement. Ahsoka se précipita pour aider Tryla ; avant de mourir, cette dernière pria la Padawan de sauver son peuple.

  Ahsoka exécuta la dernière volonté de Tryla et, malgré ses efforts passés pour rester anonyme, révéla qu'elle était une Jedi. Elle combattit les quelques Mandaloriens qui incendiaient le village, mais elle fut bien vite capturée par Vizsla et ses sbires. En définitive, les Ming Po furent, comme Tryla, exterminés par les membres de Death Watch.
Informations encyclopédiques
Tryla
Nom
Tryla
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1,67 m
Affiliation
Village ming po

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/07/2012

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
3 170


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.