Varko


Amiral de la flotte Sith de Dark Malak et successeur de Saul Karath

  Les Sith, tout comme l'Empire Galactique bien des années plus tard, édifièrent une hiérarchie militaire des plus spartiates, autant pour les êtres sensibles à la Force que pour ceux qui en étaient démunis. Il suffisait alors d'une seule fausse manœuvre, d'une simple erreur tactique pour tomber en disgrâce ou pire, être exécuté pour motif d'incompétence. Un système qui reflétait extrêmement bien le mode de pensée Sith, consistant à se débarrasser des plus faibles pour ne laisser au final que les plus forts à la tête de leur royaume. Mais pour les éléments compétents, tels que l'amiral Saul Karath, le risque d'une mort tragique de la part de la main d'un supérieur se voyait largement réduit.

  L'amiral Varko, quant à lui, était un officier méconnu qui servit sous les ordres de Dark Malak durant la Guerre Civile des Jedi, aussi dénommée par certains la Seconde Guerre des Sith. Homme au teint mat, on ne sait que peu de choses sur son parcours professionnel, et encore moins sur le fait de savoir s'il faisait effectivement partie des Républicains qui se sont rangés aux côtés des deux Seigneurs Sith Revan et Malak après les Guerres Mandaloriennes; cependant, cette dernière hypothèse constitue une piste à ne pas écarter. Bien qu'il servit un moment sur le Léviathan, un magnifique croiseur stellaire Interdictor, ses faits d'armes n'étaient pas légions et semblaient peu extraordinaires. Varko apparaissait d'ailleurs comme quelqu'un d'un peu mou, qui ne disposait pas de la poigne nécessaire pour commander, ni de l'aura charismatique indispensable à un officier de son rang. La mort de Saul Karath ayant laissé un blanc qu'il fallait rapidement combler, les circonstances ont voulu que ce soit Varko qui ait hérité directement de sa place. Ce qui explique pourquoi il s'est retrouvé si facilement à la tête de la flotte Sith dans les derniers jours de la Guerre Civile des Jedi.

  Néanmoins, Varko ne fut pas choisi par hasard, mais pour son sens du dévouement et parce qu'il était capable d'exécuter les consignes sans broncher, d'une façon rapide et efficace. Affecté par la suite au commandement de la Forge Stellaire, un immense artefact rakata tombé aux mains des Sith bien avant le début du conflit, Varko se sentait bien à l'abri à l'intérieur d'une station spatiale de cette envergure, véritable usine produisant des vaisseaux de guerre et des équipements à l'infini. De plus, il se réjouissait que la Forge puisse fonctionner au-delà de leurs premières estimations, et en informa rapidement Malak. Outre l'administration de la forge et les divers rapports journaliers qu'il se devait de fournir, il fut l'un des rares privilégiés à pouvoir contempler les séquelles laissées par les combats au corps de Malak. Une vision qui n'était pas indispensable pour terrifier l'amiral et la plupart de ses camarades.

  Puis, plongé en plein milieu de la Bataille de la Forge Stellaire, Varko dut organiser les défenses de la plate-forme tout en respectant les volontés de son maître. Malheureusement pour lui, les Sith n'avaient pas prévu que Bastila Shan, la jeune apprentie de Dark Malak, se retournerait contre eux durant la bataille. Usant de son don de méditation guerrière, elle aida les forces de la République et des Jedi à défaire la flotte Sith, puis à détruire la Forge Stellaire. On ignore tout du sort de Varko, mais il est plus que probable qu'il ait péri soit dans les premières explosions de la Forge, soit réduit en cendre quand la station s'abîma au cœur du soleil du système de Rakata Prime. D'un point de vue optimiste, s'il avait survécu à ce désastre et réussi à forcer le blocus républicain, sa vie n'aurait tenu qu'à un fil. Il est clair que les rares survivants Sith après la fin de la guerre, comme Dark Sion ou Dark Nihilus, n'auraient jamais accepté qu'un tel acte manqué de cette importance reste à ce point impuni.
Informations encyclopédiques
Varko
Nom
Varko
Espèce
Fonctions
Amiral
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
31 853


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.