Asajj Ventress


Asajj Ventress était une guerrière du Côté Obscur ralliée au Comte Dooku durant la Guerre des Clones, car elle reprochait aux Jedi d'avoir abandonné son Maître, Ky Narec.

  Une des plus meurtrières adversaires qui se révéla sur les champs de bataille de la Guerre des Clones fut Asajj Ventress, disciple du Côté Obscur et ennemie mortelle des Jedi. Toute sa vie fut si rude que cela rendit son cœur froid comme le duracier.

  Ses formidables réflexes et ses talents exceptionnels ont été forgés grâce à son enfance sur la planète Rattatak, après qu'elle a quitté son monde natal, Dathomir. En effet, ce monde était tellement violent qu'elle n'eut aucun mal à sombrer vers le Côté Obscur. Malgré la grande connaissance de la Galaxie et de toutes ses formes de vie, bien peu de choses furent découvertes sur le compte d'Asajj Ventress. Native de Rattatak, planète de la Bordure Extérieure, hors de la législation de la République au même titre que Tatooine. C'est un monde de brutes où les combats sont monnaie courante car ce sont les Seigneurs du crime de la planète qui la dirigent et ils n'ont de cesse que de se battre pour la domination totale de ces contrées reculées.

  Un de ces hommes, un être nommé Osika Kirske, encore plus vil et malfaisant que ses pairs, assassina les parents de la jeune femme alors qu'elle n'était qu'une adolescente. Le Maître Jedi Ky Narec, qui venait d'arriver sur la planète, découvrit Asajj et ses talents formidables et prit sur lui de la former.

  Maître et apprentie unirent alors leurs forces contre leurs ennemis, et parvinrent à éliminer les Seigneurs du crime un à un, mettant fin aux guerres qui ravageaient la planète et unifiant les armées, pendant que Kirske complotait toujours pour prendre le contrôle de la planète. Il réussit finalement à tuer Narec, obstacle entre lui et le pouvoir, avant qu'Asajj n'ait complété sa formation de Jedi. Cette mort, ou plutôt cet assassinat, choqua beaucoup Asajj et la conforta dans sa haine et dans ses jugements. Elle estimait en effet que la République n'avait rien fait pour aider son maître et que les Jedi étaient responsables de cette mort par leur indifférence à l'égard de Narec. Plus elle y pensa et plus elle ressentit de la haine et de la colère à l'égard de cette institution soi-disant toute puissante et omnisciente mais qui n'aidait même pas ses propres membres. Elle se posa alors en une guerrière farouche et sans pitié pour ses adversaires, y compris les plus faibles...

  Asajj décida alors de ne plus combattre pour la liberté du monde pour lequel elle éprouvait à présent du dégoût et décida d'entrer dans l'arène des gladiateurs. Elle y trouva la gloire grâce à son talent inné et à sa formation inachevée. Elle renversa et emprisonna vers la même époque la plupart des Seigneurs de guerre, y comprit Kirske, non pas pour la justice, mais uniquement par vengeance. Elle affronta et battit régulièrement les plus monstrueux gladiateurs de Rattatak lors des jeux organisés.

  Juste après le début de la Guerre des Clones, le Comte Dooku la remarqua lors d'un combat qu'il avait organisé afin de recruter un autre bras droit. Après qu'elle lui ait fait la démonstration de ses pouvoirs de dissimulation ainsi que de ses talents de guerrière, le Comte Dooku lui proposa un duel au sabre-laser, qu'il gagna haut la main. Malgré cet échec, il accepta qu'Asajj devienne son bras droit et lui demanda de le suivre dans son périple afin de mener à la victoire la cause Séparatiste.

  Pour la rallier encore plus à sa cause, il la conforta dans son image négative des Jedi et de la République tout en lui faisant présent d'une paire de sabres-laser identiques au sien. De fait, la jeune femme se considéra comme une Sith alors que son entraînement ne le lui permettait pas, ce qui amusa fortement le Comte. Bien qu'il l'aida à développer son pouvoir, il ne lui apprit aucun secret Sith, respectant le dogme édité mille ans plus tôt par Dark Bane.

Asajj Ventress

Ventress affronte Sora Bulq sur Ruul


  Nourrissant son pouvoir de sa peine et de sa colère, Asajj développa davantage encore sa puissance et son adresse au sabre-laser. Elle montra très vite des aptitudes à commander et Dooku décida donc de lui donner plus de responsabilités dans l'armée de la Confédération. Un de ses premiers travaux fut d'intervenir lors d'une rencontre entre Mace Windu et un groupe de Jedi dissidents mené par le Maître Jedi Sora Bulq. Dooku, n'hésitant pas à mentir et à tromper Asajj pour arriver plus rapidement à ses fins, raconta lui que Windu était a l'origine de l'abandon de son Maître Jedi par le Conseil. Elle se rendit alors sur la lune où se tenait le meeting, Ruul, et se prépara à tuer tous les Jedi présents afin que l'opinion galactique pense que le Conseil avait préféré tuer les Jedi dissidents en leur tendant un piège plutôt que de négocier avec eux. De fait, la position déjà délicate des Jedi en serait encore plus affaiblie et la République perdrait un allié de choix dans la guerre. Mais la mission de Asajj fut un échec car elle ne put l'accomplir totalement à cause de Mace Windu qui la battit en duel et l'obligea à s'enfuir de la lune.

  Asajj prit ensuite le commandement du commando qui devait semer la mort sur la colonie Gungan de la lune Ohma-D'un avec un tout nouveau poison. Cette mission réussit mais le second objectif de la mission, détruire Naboo, échoua car un contingent de soldats clones, accompagné par le Général Obi-Wan Kenobi se rendit sur la lune. S'engagea alors un duel au sabre-laser opposant Kenobi à Ventress qui se solda par un match nul car le Padawan de Kenobi, Anakin Skywalker, et Durge arrivèrent pour aider leur allié respectif. Encore une fois, Asajj dut fuir et se réfugia sur Queyta où l'arme biologique devait être améliorée.

  Mais Obi-Wan suivit Asajj sur la planète, accompagné de Maître Fay ainsi que par d'autres Jedi connus pour leur indépendance d'esprit, pour récupérer l'antidote du poison. Un nouveau duel s'engagea et pendant qu'ils se battaient, Fay envoya des morceaux de métal et de verre sur Asajj, blessant la "Sith" qui contracta alors la maladie. Malgré la mort de plusieurs Jedi valeureux lors de cette mission, dont seul Obi-Wan se sortit indemne, Asajj échoua une nouvelle fois : non seulement elle n'était pas parvenue à conserver le secret sur l'antidote, mais de plus l'usine de fabrication séparatiste fut détruite. Mais considérant les pertes de l'Ordre Jedi, la mission fut considérée comme un "match nul" entre les deux camps.

  Quatre mois après la bataille de Géonosis, les forces de la République attaquèrent Muunilinst. Pendant que Durge s'occupait des forces au sol, Asajj fut chargée de s'occuper des troupes aériennes. Bien qu'ayant reçu l'ordre de ne pas intervenir dans le combat, elle décida d'engager un duel aérien contre Anakin, et feignit la fuite pour l'entraîner dans un piège. Elle le mena par le bout du nez jusque sur Yavin IV où elle engagea un duel, cette fois au sabre-laser, contre Anakin. Mais étant meilleur duelliste que pilote, Asajj déstabilisa assez Anakin pour le pousser à puiser dans sa colère pour la vaincre. Ce fut ce ce qu'il fit et le jeune Jedi vainquit Asajj et la supposa morte. Mais Asajj, qui échappa de peu à la mort, fut le véritable vainqueur de ce duel  car elle avait conduit le jeune Padawan à faire un pas de plus sur le chemin qui menait au Côté Obscur.

Asajj Ventress

Ventress affronte Anakin Skywalker sur Yavin IV, durant la Guerre des Clones.


  Une fois Anakin reparti avec le sentiment d'avoir tué son adversaire en la projetant du haut d'un temple massassi, Asajj rentra dans sa forteresse de Rattatak, où une surprise l'attendait : Obi-Wan Kenobi qui s'était fait capturer par les forces terrestres sur Jabiim. Trop heureuse d'avoir enfin son adversaire à sa merci, elle prit un cruel plaisir à le torturer mais ne le tua pas afin d'offrir son aide à son maître Dooku. Mais Obi-Wan ne craqua pas et parvint à s'enfuir en emportant avec lui le sabre de l'ancien maître d'Asajj, un acte suffisant pour faire de la jeune femme l'ennemie mortelle du Chevalier.


Actualités en relation

HoloNet : Publication d'un pack de fiches spécial Nouveau Canon

Après trois packs dédiés à Star Wars : The Old Republic, nous repassons ce weekend avec un pack conséquent de fiches de l'univers Canon. Tenez-vous bien, puisque 29 nouvelles fiches rejoignent l'encyclopédie, ainsi que plusieurs...


HoloNet : Critique de l'Ère de la République - Les Vilains

L'Ère de la République - Les Vilains est paru le 9 octobre 2019 chez Panini, et est donc le second volume de la série L'Ère de la République (Age of Republic en VO) à paraître : après...


IDW Publishing : Sortie de Return to Vader's Castle #3

C'est la mi-octobre, déjà ! Les citrouilles et les potirons mûrs, le temps alterne entre la pluie et les nuages : c'est donc une fois encore le moment rêvé pour aller découvrir Return to Vader's...


HoloNet : Critique des 15 premiers romans du nouveau canon

La critique est facile, l'art est difficile. » Ce n'est pas faute de le savoir, c'est pourquoi nous tâchons sur HoloNet de critiquer de façon constructive. Aujourd'hui, c'est mon tour, et je vous propose une...


Panini Comics : Sortie de L'Ère de la République #2 - Les Vilains

Suite directe au premier volume sorti le mois dernier, et dont vous pouvez retrouver notre critique par ici, L'Ère de la République #2 - Les Vilains parait aujourd'hui chez Panini Comics. Tout comme pour l'opus précédent...


Informations encyclopédiques
Asajj Ventress
Nom
Asajj Ventress
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1,80 m
Fonctions
Jedi Noir
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
03/11/2019

Nombre de lectures
101 849


Note de la fiche
6 membres ont noté la fiche "Asajj Ventress" 3.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire
Asajj Ventress

Asajj Ventress était l'apprentie du Comte Dooku. Se sentant trahie, elle rejoignit les Soeurs de la Nuit et Mère Talzin, avant de faire équipe avec Quinlan Vos pour tuer son ancien maître.

  Asajj Ventress était une Dathomirienne qui fut formée au Côté Obscur par le Comte Dooku afin de devenir son assassin personnel durant la Guerre des Clones. Elle affronta à de multiples reprises Ahsoka Tano, Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi. Quand la Jedi Noire fut trahie par son Maître, elle rejoignit son monde natal, Dathomir, pour se rapprocher des Sœurs de la Nuit et de mère Talzin en vue d'éliminer Dooku. Ses tentatives échouèrent, et elle s'allia finalement à Quinlan Vos avec le même objectif.

1. Apprentie de Dooku [haut]



  Originaire de Dathomir, Asajj fut dès son plus jeune âge vendue comme esclave à un pirate répondant au nom de Hal'sted : ce fut Mère Talzin qui supervisa l'échange, un acte ignoble qui avait pour but de protéger les Sœurs de la Nuit. Ventress grandit dans le monde violent de Rattatak et se forma au combat. Des années plus tard, Hal'sted mourut lors d'une attaque de pirates Weequay : ce fut ce jour là qu'Asajj se découvrit une forte affinité avec la Force. Le Jedi Ky Narec, qui combattait les pirates, la prit sous son aile et la forma au Côté Lumineux. Ventress suivit la voie des Jedi pendant environ dix ans avant de voir son Maître tué sur Rattatak, par des pirates Weequay : cet acharnement du destin la fit sortir de ses gonds et la colère balaya tout son apprentissage. Elle fut ensuite découverte par le Comte Dooku qui accepta de l'initier au Côté Obscur. Toute la jeunesse violente et sanglante d'Asajj l'avait donc conduite à ce moment précis : pour toute la peine que lui avait causé la perte de son Maître, elle se mit alors à haïr les Jedi, une rage qui lui serait fort utile.

Asajj Ventress

Ventress dans les bras de sa mère sur Dathomir, juste avant d'être vendue


1.1. D'échec en échec [haut]



  Durant la Guerre des Clones, une des premières missions d'Asajj Ventress en tant qu'assassin personnel de Dooku fut de se rendre sur Christophsis où l'armée clone avait engagé les troupes séparatistes de Whorm Loathsom. Ayant soudoyé un clone répondant au nom de Slick, Ventress attira Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker dans un piège loin de leur base. Ce laps de temps permit à Slick, avant d'être arrêté, de faire exploser de nombreuses pièces d'artillerie et de véhicules blindés républicains. Une fois le méfait accompli, la Jedi Noire échappa habilement aux Jedi car une autre mission plus importante l'attendait désormais.

  La circulation des troupes et de la flotte séparatiste était un enjeu crucial de la guerre des clones. Afin de s'octroyer un passage sécurisé dans l'espace hutt, Asajj Ventress enleva Rotta, le fils de Jabba le Hutt, grâce aux informations prodiguées par le Comte Dooku et Ziro, l'oncle de Jabba. L'objectif était simple : faire croire à Jabba que les Jedi avaient kidnappé son fils, afin qu'un des plus grands seigneurs du crime de la galaxie rejoigne la cause séparatiste. Asajj conduisit Rotta dans le monastère de Teth, situé au sommet d'une falaise abrupte et donc facile à défendre contre des troupes terrestres. La Dathomirienne élimina plusieurs chasseurs de primes envoyés par Jabba et ne renvoya que leurs têtes sur Tatooine. Soudain, Anakin Skywalker et sa nouvelle Padawan Ahsoka Tano arrivèrent enfin sur Teth. Les soldats clones se mirent à escalader la falaise menant au temple avec leurs RT-TT et vinrent à bout des droïdes de combat, non sans difficulté. Ventress tint au courant son maître que tout se déroulait comme prévu, et envoya ensuite son droïde, 4A-7, se faire passer pour l'intendant du monastère auprès des Jedi.

  Ahsoka et Anakin retrouvèrent Rotta, comme prévu, et Ventress, cachée, filma la scène où le Chevalier Jedi déclarait à haute voix détester les Hutts. La Dathomirienne envoya immédiatement à son maître la vidéo, afin que celui-ci, sur Tatooine, convainque Jabba que les Jedi avaient kidnappé son fils. Ensuite, Ventress appela des renforts afin de reprendre le contrôle du monastère et de remettre la main sur Rotta. Les clones se réfugièrent à l'intérieur du monastère, et il ne fallut pas longtemps pour que ses droïdes forcent l'entrée. Elle utilisa ensuite la Force pour étrangler Rex afin qu'il contacte Skywalker. Asajj parvint ensuite à retrouver Ahsoka, qu'elle désarma aisément, mais la Togruta reçut l'aide de son maître et tous deux fuir jusqu'à une plateforme non loin. Comme si cela ne suffisait pas, Obi-Wan Kenobi arriva sur Teth avec d'importants renforts : elle affronta brièvement le Maître Jedi qui eut le dessus sur elle, la forçant à quitter la planète. Asajj Ventress détestait l'échec, mais dut assumer celui-ci en contactant son Maître, qui se trouvait toujours auprès de Jabba, et annonça que les Jedi avaient tué Rotta. Et malgré les efforts de Dooku, Rotta fut rendu à Jabba et l'instigateur du complot, Ziro, fut arrêté sur Coruscant.

Asajj Ventress

Ventress affrontant Obi-Wan Kenobi sur Teth


  Plus tard, Ventress fut envoyée sur Rugosa afin de négocier avec le roi Toydarien Katuunko le ralliement de son monde, Toydaria, à la cause Séparatiste. Mais Katuunko avait déjà prévu de rencontrer Yoda le jour même. Ventress se proposa alors de démontrer que les Jedi ne seraient pas capables de protéger Toydaria, car ils n'étaient déjà pas capables de se protéger eux-mêmes. La frégate républicaine transportant Yoda fut attaquée par des croiseurs séparatistes, forçant le Maître Jedi et trois clones à finir le trajet jusque Rugosa en capsule de sauvetage. La disciple de Dooku envoya ses barges pleines de droïdes de combat accueillir Yoda, Thire, Rys, et Jek. Mais les clones et le Maître Jedi parvinrent aisément à éliminer les droïdes et à rejoindre Katuunko avant qu'il ne soit exécuté par Ventress. La Jedi Noire parvint néanmoins à s'échapper, permettant ainsi à Toydaria de rejoindre la République.

1.2. Le sauvetage de Nute Gunray [haut]



  Après ses multiples échecs, Ventress était en train de perdre la confiance de son maître, qui lui laissa toutefois une dernière chance de se racheter. Nute Gunray avait été capturé sur Rodia et était désormais retenu par les Jedi sur le croiseur Tranquility. La Jedi Noire devait soit sauver le vice-roi de la Fédération du Commerce avant qu'il n'atteigne Coruscant, soit l'éliminer. Ventress réunit alors une force d'intervention et acheta la loyauté du capitaine Argyus, un garde sénatorial qui était chargé de surveiller Gunray. Elle envoya des droïdes Vautour attaquer le croiseur Venator pendant que des capsules de débarquement déversaient leurs droïdes de combat dans le Tranquility. Ventress profita du chaos pour installer des explosifs dans la salle des réacteurs sous le nez des clones en patrouille. Elle se rendit ensuite discrètement dans la salle où Gunray était retenu. Quelle ne fut pas sa surprise d'y découvrir Ahsoka Tano : après un bref combat, la Jedi Noire libéra le vice-roi et enferma la Togruta à sa place.

  Mais soudain, la Maître Jedi Luminara Unduli arriva en renfort. Ventress, après quelques passes d'armes, déclencha les explosifs afin de pouvoir s'échapper, et laissa derrière elle de nombreux cadavres de clones. La Maître Jedi Mirialan la suivit seule. Laissant éclater sa colère, l'assassin de Dooku triompha de la trop grande confiance en elle d'Unduli. Ventress aurait pu l'achever si Ahsoka n'était pas intervenue. Satisfaite du déroulement des événements, la Jedi Noire envoya le signal à Argyus. Ce dernier libéra Gunray, se débarrassa des autres gardes et assomma le commandant Gree. Ventress sut contenir sa rage et s'éclipsa, laissant derrière elle deux Jedi qu'elle dominait quasiment. Elle quitta le Tranquility en hâte à bord d'une capsule de sauvetage et rejoignit le vaisseau d'Argyus. Elle tua ce dernier alors qu'il se vantait du succès de la mission. Ventress avait réussi à sauver Gunray et son maître ne serait pas déçu.

Asajj Ventress

Ventress affrontant Luminara Unduli sur le Tranquility


1.3. Le vol de l'ADN des clones [haut]



  Le nouveau plan de Dooku pour faire pencher la guerre des clones en la faveur des Séparatistes était de voler le code contenant l'ADN des clones sur Kamino, peut-être l'endroit le plus protégé de la galaxie après Coruscant. Cette mission incomba à Asajj Ventress. Le plan était audacieux : Grievous mènerait une attaque frontale avec une partie de la flotte pour créer une diversion convaincante. Pendant ce temps, l'assassin, déjà sur Kamino, attendrait au fond de l'océan à bord d'un vaisseau-perceur de classe Trident. Elle disposait d'un petit nombre de droïdes de combat aquatiques qui assembleraient d'autres vaisseaux et barges de débarquement grâce aux faux débris qui tomberaient de l'espace. Malheureusement, le stratagème fut découvert par Obi-Wan Kenobi, qui trouvait curieux que la flotte de Grievous, déjà convaincante, ne soit pas plus imposante.

  Asajj ordonna donc l'attaque : des dizaines de vaisseaux-perceurs se jetèrent sur les infrastructures de Tipoca City et y déversèrent leurs centaines de droïdes. Le chaos gagna bientôt la ville, complètement investie par les droïdes. Malgré tout, les clones de la 501e légion, menés par Cody et Rex, présentaient une résistance farouche. La Jedi Noire profita du chaos pour gagner la chambre où se trouvait le code ADN des clones, et élimina en chemin le commandant Colt, après l'avoir étranglé avec la Force. Mais à peine Ventress avait-elle mis la main sur les codes ADN qu'elle fut interceptée par Anakin Skywalker. Après un affrontement qui les amenèrent jusque sur les quais, la Jedi Noire se retrouva face au Chevalier Jedi, qui venait de récupérer les codes - ainsi qu'à un grand nombre de clones qui pointaient leur arme sur elle. Elle les repoussa tous avec la Force et bondit sur le vaisseau que Grievous venait de prendre pour s'échapper. Encore une fois, Asajj Ventress avait échoué.

Asajj Ventress

Asajj Ventress, encore en possession des codes ADN, affrontant Anakin sur Kamino


2. Sœur de la Nuit [haut]



  Cela faisait environ deux ans que la guerre des clones faisait rage dans la galaxie, toujours plus violente, sans espoir de paix à l'horizon. Après son échec sur Kamino, Asajj mena les troupes Séparatistes durant la bataille de Sullust : à bord de son appareil de classe Ginivex, elle conduisit une formation de tri-chasseurs contre le Resolute, le vaisseau amiral d'Anakin Skywalker. Son appareil fut cependant touché alors qu'elle pourchassait Obi-Wan Kenobi dans son chasseur Delta-7B et elle atterrit brutalement dans le hangar d'un destroyer de classe Providence. Blessée et seule face à deux Jedi, elle demanda par comlink à son maître de venir l'aider. Mais Dooku refusa et la laissa pour morte : pire que cela, il ordonna à ce que le destroyer de classe Providence soit détruit. Asajj se jeta alors sur Obi-Wan et Anakin, enragée : seule contre deux Jedi expérimentés, elle parvint à les maintenir à distance et aurait presque pu les vaincre en les étranglant si le destroyer n'avait pas essuyé plusieurs tirs. Anakin et Obi-Wan s'échappèrent avant que le Providence n'explose et Ventress fit de même. Elle perdit connaissance dans son appareil endommagé, avec une seule pensée en tête : son maître l'avait trahie.

2.1. Désir de vengeance [haut]



  Quand la Jedi Noire reprit connaissance, elle se trouvait à bord d'un cargo GS-100 à la merci de pirates. Elle les élimina sans ménagement et se dirigea vers Dathomir : elle n'avait plus personne, et pour assouvir son désir de vengeance, il lui fallait retourner parmi sa famille. Mère Talzin l'attendait et l'accueillit à bras ouverts. Afin de purifier son âme et de clarifier ses pensées, il fallait qu'elle subisse un rituel qui lui ferait se souvenir de l'essentiel. Asajj s'allongea donc pendant que Mère Talzin et les Sœurs de la Nuit psalmodiaient et exécutaient des gestes précis autour d'un breuvage vert fluorescent appelé l'Eau de Vie. Les vapeurs du breuvage ensorcelé firent alors remonter dans son esprit sa jeunesse difficile, les morts de Hal'sted et Ky Narec, puis les événements plus récents avec la plaie encore ouverte de la trahison de Dooku.

Asajj Ventress

Asajj Ventress, de retour auprès de Mère Talzin sur Dathomir


  La Dathomirienne obtint l'accord de Mère Talzin pour aller affronter Dooku. Accompagnée de Karis et Naa'leth, Ventress se rendit donc sur Serenno et infiltra le palais de son ancien Maître. Les trois Sœurs de la Nuit étaient protégées par un sortilège qui les rendait plus difficilement détectables, mais cela n'empêcha pas le Comte de les sentir. Même affaibli d'une fléchette empoisonnée, Dooku repoussa les trois assaillantes armées de sabre laser. À force de persévérance, le vieil homme finit tout de même par s'essouffler et Ventress le désarma. Alors qu'elle s'apprêtait à porter le coup de grâce, elle, Karis et Naa'leth furent violemment frappées par des éclairs de Force et éjectées par la fenêtre de sa forteresse.

  Asajj avait échoué, mais de retour sur Dathomir, Mère Talzin monta un plan de toute pièce, plus subtil et vicieux, auquel elle adhéra sans hésitation. Talzin était convaincue que Dooku chercherait à recruter un nouvel apprenti : Ventress devrait donc trouver une telle recrue parmi les Frères de la Nuit, un peuple de Zabraks mâles de Dathomir partageant la même culture du combat que le défunt Dark Maul. Ce nouvel assassin rejoindrait alors Dooku, mais servirait en secret les Sœurs de la Nuit. Asajj était séduite et se rendit donc directement au village des Frères de la Nuit, loin du village de Mère Talzin. Après trois épreuves de sélection, elle ramena parmi les Sœurs de la Nuit Savage Opress, un puissant guerrier, résistant et persévérant, à la peau jaune marquée de tatouages noirs.

  Le Frère de la Nuit subit un rituel qui décupla sa force physique et sa haine, et qui avait considérablement développé sa musculature. Véritable fruit de la rage, Opress fut livré à Dooku. Asajj n'avait désormais plus qu'à attendre. Malheureusement, le moment fatidique arriva beaucoup trop tôt : en effet, Savage Opress avait attiré l'attention du Conseil Jedi en massacrant deux membres de leur Ordre sur Devaron. Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker furent aussitôt envoyés pour déterminer l'identité du nouvel assassin de Dooku, ce qui les conduisit rapidement jusqu'aux Sœurs de la Nuit, et Talzin n'eut d'autre choix que de leur révéler qu'Opress se trouvait sur Toydaria.

  Il était encore trop tôt pour révéler la véritable allégeance de Savage, mais Talzin convainquit Ventress qu'elles ne pourraient pas garder l'identité du Zabrak secrète plus longtemps. Asajj suivit donc Savage jusqu'au croiseur de Dooku en orbite de Toydaria, après que Savage eût assassiné le roi Katuuko au lieu de le ramener vivant. Alors que Dooku, furieux, utilisait des éclairs de Force contre son apprenti, Asajj intervint et rappela au Frère de la Nuit qui il servait. Cependant, même à deux, Savage et Ventress furent incapables de vaincre le Comte : ce dernier repoussait sans cesse le Zabrak avec ses éclairs, ce qui finit par énerver la Jedi Noire qui se mit à insulter son assassin. Savage explosa alors de rage et les étrangla avec la Force. Dooku s'échappa de justesse et Ventress se lança immédiatement à sa poursuite : quelques secondes plus tard, Anakin et Obi-Wan tombèrent sur Savage, toutefois sans avoir vu Asajj.

Asajj Ventress

Ventress et Savage, prêts à affronter ensemble Dooku


  La Sœur de la Nuit confronta seule Dooku mais échoua de nouveau à l'éliminer. Elle parvint cependant à s'enfuir, en même temps que Savage échappait de son côté aux Jedi et aux droïdes de combat de Dooku, et regagnait Dathomir, blessé et humilié.

2.2. Renaissance et destruction [haut]



  Après la trahison de Dooku et Savage, Asajj Ventress se retrouva seule et profita de ce temps pour méditer et réfléchir au sens de sa vie et de ses actions. Elle décida finalement de retourner sur Dathomir où elle fut accueillie à bras ouverts par Mère Talzin. Cette dernière effectua un rituel pour qu'Asajj redevienne une vraie Sœur de la Nuit et laisse derrière elle son passé de Sith et d'assassin de Dooku. Alors que des festivités allaient débuter pour célébrer son nouveau statut et le retour à une vie plus calme, les forces d'invasion de Grievous débarquèrent sur Dathomir : les bombardiers Hyena firent de terribles dégâts et Karis succomba avant même que les affrontements ne débutent. Asajj mena les Sœurs au combat contre les premières lignes de droïdes de combat B1 et B2 et contre les droïdes commandos. Face aux chars blindés séparatistes, les Sœurs de la Nuit ne faisaient pas le poids. Ce ne fut que grâce à l'incantation de Mère Talzin et Daka pour convoquer l'armée des morts qu'Asajj put mener une contre-attaque efficace et confronter directement Grievous.

  Ventress fut cependant blessée par un tir droïde après avoir désarmé Grievous et ne put que constater avec impuissance les forces d'invasion se diriger vers la grotte où Talzin s'était réfugiée. Daka fut tuée et l'armée des morts s'estompa : les dernières Sœurs de la Nuit furent massacrées. Bientôt, Ventress se retrouva de nouveau seule : elle supplia Talzin qui lui était apparue dans un nuage de brume verte de ne pas l'abandonner, en vain. Après un tel massacre, Asajj n'éprouva aucune envie de demeurer sur Dathomir qui ne lui rappellerait que trop la douleur d'avoir perdu son peuple. Elle quitta donc son monde natal en laissant derrière elle son identité de Sœur de la Nuit. À ce moment, elle ne pensait pas qu'elle y retournait un jour.

Asajj Ventress

Ventress affrontant Grievous sur Dathomir


  Voulant suivre les conseils de Mère Talzin et mener une nouvelle vie, Asajj embarqua, probablement au hasard, dans un transport jusqu'au statioport de Mos Eisley. Là, dans la cantina, elle tua Oked, un client un peu lourd qui pensait certainement aborder une jeune femme perdue. Cependant, Oked faisait partie d'un groupe de chasseurs de primes qui était sur le point de partir en mission : Bossk et Latts Razzi invitèrent donc Asajj à se joindre à eux sans quoi ils la dénonceraient. La Dathomirienne accepta sans toutefois révéler son nom et fit donc la rencontre de Boba Fett, le droïde Highsinger et Dengar. À eux six, ils mirent le cap à bord du vaisseau de Bossk sur Quarzite où ils devaient escorter une mystérieuse cargaison jusqu'au palais du roi Otua Blank. Le major Rigosso les briefa sur les dangers de leur mission depuis une station orbitale au-dessus de Quarzite : le tram qui transportait la cargaison serait probablement attaqué par des guerriers Kages que les soldats Belugans du major n'avaient pour l'instant pas su repousser.

  Et en effet, quand le tram se mit en route, les cinq chasseurs de primes et Asajj furent attaqués. Les guerriers Kages utilisaient des milodons pour rattraper le train, se mettre à niveau et bondir à l'intérieur. Postée à l'arrière avec Dengar, Ventress repoussa plusieurs assaillants avant d'être débordée et de dégainer ses deux sabres laser. Mais bientôt Dengar puis Bossk furent éjectés, forçant la Dathomorienne à remonter vers l'avant où se trouvait le coffre à protéger. Ce fut au tour de Razzi et Highsinger d'être expulsés et bientôt il ne resta plus que Boba et Asajj. Le chef des assaillants, Krismo Sodi, neutralisa le chasseur de primes avant d'être désarmé par la Dathomirienne. Ventress comprit alors que la cargaison n'était autre que Pluma Sodi, la sœur de Krismo, arrachée à son peuple pour être offerte au roi de Quarzite. Quelque chose dans le sort de la jeune fille kage rappela à Asajj sa propre condition, et elle ne souhaitait à personne ce qu'elle avait vécu. Elle fit alors probablement sa première bonne action depuis des années : elle assomma Boba Fett et le plaça dans le coffre et libéra les Sodi. Ainsi, elle récupéra la prime pour la mission : quand Otua Blank découvrit la supercherie, il était déjà trop tard puisqu'elle était loin. Elle obtint également un paiement des Kages et confia le reste des crédits, moins sa part, aux quatre autres chasseurs de primes.

  Asajj Ventress se sentait bien, libre et légère : elle avait désormais assez d'argent pour commencer une nouvelle vie et oublier son passé.

Asajj Ventress

Asajj et les chasseurs de primes (sauf Boba) après la mission d'escorte sur Quarzite


3. Chasseuse de primes [haut]


3.1. Démons du passé [haut]



  Après sa mission sur Quarzite, Asajj resta sur Tatooine au statioport de Mos Eisley avec Latts Razzi et Embo jusqu'à ce qu'elle ressente une perturbation dans la Force : elle avait perçu Savage Opress dont elle n'avait plus entendu parler depuis bien longtemps. Au même moment, des chasseurs de primes s'avancèrent vers un écran affichant les différents criminels recherchés : elle les déconseilla de se mesurer au Zabrak et prit la prime pour elle.

  La Force conduisit la Dathomirienne jusque sur Raydonia où les deux Frères de la Nuit avaient perpétré un véritable massacre pour attirer à eux Obi-Wan Kenobi. Le Maître Jedi fut neutralisé et conduit captif dans le Turtle Tanker que Ventress infiltra discrètement. Elle observa Kenobi se faire agresser violemment sans pouvoir riposter dans le hangar du vaisseau jusqu'à ce qu'il perde connaissance ; elle attira alors délibérément l'attention sur elle en appelant son ancien apprenti. Une fois les deux Zabraks écartés, elle réveilla le Maître Jedi d'une petite claque : Obi-Wan était surpris de la voir ici, et peut-être Ventress se surprenait-elle elle-même à sauver son ancien ennemi. Mais elle avait changé, et elle avait besoin du Jedi pour vaincre Savage Opress et son nouvel allié : elle tendit alors un de ses deux sabres laser à Obi-Wan et tous deux affrontèrent les Zabraks.

  Avec le Maître Jedi affaibli, Maul et Savage prenaient néanmoins le dessus. Obi-Wan parvint soudain à récupérer son sabre laser et Ventress put enfin combattre avec ses deux armes. Les anciens ennemis décidèrent finalement de battre en retraite car ils n'arrivaient pas à prendre le dessus sur les Zabraks et se replièrent dans le cockpit qu'ils firent s'éjecter de justesse. Asajj savait désormais que, comme Obi-Wan, elle serait traquée par Maul et Savage.

Asajj Ventress

Asajj réveillant Obi-Wan après qu'il ait été assommé par Maul et Savage Opress


3.2. La fuite d'Ahsoka Tano [haut]



" Vous voyez ? J'en ai pas tué un seul. J'suis comme ça maintenant."
Asajj Ventress à Ahsoka Tano après l'embuscade des clones


  Les derniers mois avaient transformé Asajj Ventress : la trahison de Dooku, le massacre de ses Sœurs, la disparition de Mère Talzin... tous ses repères s'étaient effondrés, et maintenant la Dathomirienne se consacrait uniquement à son nouveau travail de chasseuse de primes. Après la mission sur Quarzite, sa vision des choses avaient changé : elle n'était plus une tueuse sanguinaire. Elle agissait de manière réfléchie désormais, et s'il n'y avait pas besoin de tuer, tant mieux. Elle arpentait les bas-fonds de Coruscant à la recherche d'une nouvelle prime, et quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle découvrit qu'Ahsoka Tano était recherchée. Sans vouloir comprendre ce que la padawan avait bien pu faire aux Jedi pour se mettre dans une situation pareille, Ventress se mit à sa recherche et retrouva sa trace au niveau 1312. La Dathomirienne n'eut aucun mal à neutraliser la Togruta qui paraissait bouleversée et qui l'accusa d'être responsable d'un attentat. Ventress comprit vite qu'Ahsoka avait été accusée à tort de l'explosion qui avait eu lieu quelques jours plus tôt au temple Jedi et était traquée pour cela. Plutôt que de la livrer aux autorités, Ventress accepta le marché proposé par la padawan : si elle l'aidait à prouver son innocence, la Togruta plaiderait en la faveur de Ventress auprès du Conseil Jedi afin qu'ils abandonnent leurs poursuites contre elle.

  La Dathomirienne conduisit ainsi Ahsoka jusqu'à un poste de communication d'où elle pourrait contacter de manière sécurisée quelqu'un au sein du temple. Mais en chemin, les deux femmes tombèrent sur une patrouille de soldats clones menés par le commandant Wolffe. Ventress et Ahsoka les désarmèrent et s'échappèrent, et l'ancienne Sith ne tua personne et s'en félicita elle-même. Ventress entendit ensuite qu'Ahsoka parlait avec une certaine Barriss qui lui donnait rendez-vous dans un entrepôt au niveau 1315. La Dathomirienne conduisit la Togruta jusque là-bas et les deux femmes se séparèrent ensuite. Mais quelques minutes plus tard à peine, Ventress fut lâchement attaquée dans une ruelle sombre et son agresseur lui vola ses deux sabres et son casque.

  Désarmée mais en vie, Ventress continua d'arpenter les bas-fonds de Coruscant jusqu'à ce qu'Anakin Skywalker vienne la trouver le lendemain. Le Jedi l'attaqua sans sommation, la pensant coupable de tous les maux qui s'abattaient sur sa padawan. Ventress parvint néanmoins à expliquer qu'elle n'avait rien à voir avec tout cela, et qu'au contraire elle avait aidé Ahsoka. Tout ce qu'elle put dire à Anakin était que le véritable coupable avait volé ses deux sabres, et elle lui répéta également le nom de "Barriss". Sans le savoir, Ventress venait de fournir au Chevalier Jedi la preuve qui lui permettrait d'innocenter Ahsoka.

Asajj Ventress

Asajj Ventress et Ahsoka Tano s'apprêtant à en découdre avec les clones


3.3. Quinlan Vos, un amant inattendu [haut]



  Après sa rencontre et le vol de ses sabres laser, Asajj Ventress fit l'acquisition d'un nouveau sabre à la lame jaune sur le marché noir. Elle accepta un nouveau travail qui consistait à retrouver la trace d'un certain Moregi, un Volpai qu'elle traqua jusque Pantora. La prime était très intéressante, et le fait qu'elle se soit appropriée cette mission avait dissuadé ses anciens collègues de Quarzite d'essayer de la doubler. Elle reçut l'aide inattendue d'un autre chasseur de primes Kiffar qui l'aida, malgré ses nombreux refus, à trouver Moregi. Asajj ignorait alors qu'il s'agissait là d'un Jedi qui dissimulait sa sensibilité à la Force : en effet, Quinlan Vos avait reçu pour mission du Conseil Jedi de la recruter pour aller tuer le Comte Dooku, car il avait massacré d'innocents réfugiés cherchant à fuir Mahranee après l'invasion de leur monde par les Séparatistes. C'était en utilisant la psychométrie que Vos avait retrouvé le Volpai, et Asajj avait fini par lui en être reconnaissante.

  La Dathomirienne ne s'était pas préparée à apprécier un homme : cela ne faisait pas partie de ses projets, mais Quinlan Vos lui plaisait. Elle avait elle-même changé, ses yeux bleus brillaient intensément sur son visage pâle où des cheveux clairs avaient poussé. Elle savait que son charme faisait effet sur le Kiffar, et l'invita donc à la suivre à bord de son vaisseau, le Banshee. Mission après mission, la complicité entre Asajj et Quinlan grandit. L'ancienne Sœur de la Nuit ne remarqua pas quand le Kiffar se rendit à une réunion secrète avec Obi-Wan Kenobi au niveau 1313 sur Coruscant, et ils se rendirent ensuite tous les deux sur Oba Diah. Là, Marg Krim, le leader du syndicat Pyke, leur demanda de retrouver sa femme, son fils et sa fille, qui avaient été capturés par le Soleil Noir après son refus de s'allier à Ziton Moj. Devant l'urgence de la situation, Asajj et Quinlan acceptèrent et mirent le cap sur Mustafar avec le Banshee. Après avoir interrogé un Falleen dans une cantina, ils obtinrent les coordonnées du lieu où étaient retenus les Pykes. La Dathomirienne et le Kiffar s'y rendirent immédiatement en évitant les gardes, et découvrirent les deux enfants, mais pas la mère. Devant l'arrivée en nombre de gardes falleens, les deux chasseurs de primes prirent la fuite avec les enfants sur leur dos. Devant l'agilité et la force de Quinlan, Asajj devina qu'il était en réalité un Jedi, mais le garda pour elle pour ne pas nuire à leur amitié naissante.

Asajj Ventress

Asajj Ventress à l'époque de son association avec Quinlan Vos


  À bord du Banshee, la Dathomirienne prit soin du Kiffar pendant qu'il rassurait les enfants. Les deux compagnons prirent ensuite la direction du palais de Ziton Moj, firent une entrée fracassante et laissèrent le leader du Soleil Noir gravement blessé après avoir sauvé la femme de Marg Krim. Sur Oba Diah, Asajj et Quinlan touchèrent une récompense bien plus importante que prévue : toutefois, en quittant la planète, ils ne purent s'empêcher de remarquer toute une flotte de vaisseaux du Soleil Noir. Le Syndicat Pyke allait payer cet affront, et les deux chasseurs de primes ne pouvaient plus rien faire pour les aider. Ce fut à bord du Banshee que Quinlan Vos révéla sa véritable identité et le but de sa mission à Ventress. Plutôt que de se sentir trahie, la Dathomirienne fut touchée par l'honnêteté du Jedi et tous les deux s'embrassèrent pour la première fois.

  Acceptant de l'aider à tuer Dooku, Asajj décida d'emmener Quinlan Vos sur Dathomir afin de le former au Côté Obscur, sans quoi il ne pourrait vaincre le Comte. Il était difficile pour Ventress de se replonger ainsi dans son passé, mais elle vit là une nouvelle opportunité de se venger de son ancien maître.

3.4. Une ultime revanche [haut]



  Sur Dathomir, Ventress imposa à son nouvel apprenti un entraînement intensif et éprouvant, sans aucune place pour les sentiments. Elle lui expliqua la culture des Sœurs de la Nuit et lui raconta également son passé, et comment elle avait échoué par deux fois à tuer Dooku. Et afin d'attiser la colère du Kiffar à l'égard du Comte, elle mentit et affirma que c'était ce dernier qui avait tué Tholme, le maître de Quinlan : en vérité, elle avait tué Tholme sur ordre de Dooku. Après que le Jedi eût passé toutes les épreuves, elle le prépara au défi ultime, la confrontation avec le Dormeur, une créature puissante dans le Côté Obscur qui vivait dans les profondeurs du lac près du village des Sœurs de la Nuit. D'autre part, le temps pressait puisque les informateurs de Ventress l'avaient avertie que Dooku serait bientôt sur Raxus.

  L'affrontement avec le Dormeur et son exécution fut le premier pas de Quinlan Vos vers le Côté Obscur, ce qui ne fit que le rendre plus séduisant aux yeux d'Asajj. Les deux amants se rendirent ensuite sur Raxus avec le Banshee et infiltrèrent un somptueux banquet donné en l'honneur du Comte. Après que le Kiffar eût isolé le général Grievous ailleurs dans le palais, la Dathomirienne et le Kiffar confrontèrent Dooku. Mais ce dernier survécut à cette nouvelle tentative d'assassinat, notamment en exploitant le mensonge d'Asajj sur la mort de Tholme. Ventress fut forcée de fuir et se rendit à Mos Eisley pour y demander l'aide de Boba Fett et de son équipe. Les chasseurs de primes acceptèrent, malgré l'issue de leur précédente collaboration sur Quarzite, surtout par appât du gain : deux cent cinquante mille crédits. Cependant, la mission de sauvetage sur Serenno échoua : en effet, Quinlan avait progressivement sombré du Côté Obscur de la Force, torturé par le Comte, et maintenant au courant de la vérité à propos de la mort de Tholme.

Asajj Ventress

Asajj Ventress formant Quinlan Vos sur Dathomir


  Rongée par la culpabilité, et après plusieurs mois d'errance dans les bas-fonds de Coruscant à boire et à devenir à moitié folle, Asajj Ventress se rendit finalement au temple Jedi de Coruscant, où Obi-Wan Kenobi lui promit de l'aider à ramener Quinlan Vos à la raison, qui combattait désormais aux côtés du Comte sous le nom de l'amiral Enigma. Réticent, le Conseil Jedi accepta de pardonner Ventress si elle ramenait le Kiffar du Côté Lumineux avec l'aide d'Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker. Tous les trois se rendirent aussitôt près de Taris avec le Banshee où ils infiltrèrent le destroyer de classe Providence de Vos, une information donnée par Wullf Yularen. Quelle ne fut pas leur surprise quand ils découvrirent Dooku dans la passerelle de commandements : Anakin le provoqua immédiatement en duel pendant qu'Obi-Wan et Asajj explorèrent le reste du vaisseau et découvrirent Vos dans une cellule. Le Kiffar n'avais jamais sombré du Côté Obscur et avait attaqué Ventress sur Serenno afin de tromper le Comte : stratégie qui n'avait toutefois pas fonctionné longtemps. Le Kiffar était désormais affaibli et moralement touché, et la Dathomirienne sentait au fond de lui la prise du Côté Obscur malgré ses dires. Blessée par ses révélations, elle décida de l'oublier alors qu'Obi-Wan et Anakin le reconduisaient sur Coruscant.

  Il la retrouva des semaines plus sur Pantora, et Ventress ne sentait plus d'obscurité en lui. Il regagna sa confiance et son amour lorsqu'il lui promit de quitter l'Ordre Jedi après la mort de Dooku. Cependant, leurs plans échouèrent avant même d'être exécutés, ce qui laissait présager d'une taupe au sein de l'Ordre Jedi. Mace Windu accusa Vos, et Yoda découvrit la noirceur qu'il dissimulait parfaitement au fond de lui. Après les tragédies de la trahison de Pong Krell, Prosset Dibs et Barriss Offee, les Jedi ne souhaitaient plus prendre de risques et envisagèrent d'exécuter Quinlan Vos, ce qu'Obi-Wan refusa : c'était à cause de la mission confiée au Kiffar que ce dernier avait sombré du Côté Obscur. Le Maître Jedi promit de l'accompagner jusqu'à la mort de Dooku. Ventress fut donc une nouvelle fois sollicitée et conduisit les Jedi jusqu'au vaisseau de Dooku au-dessus de Christophsis sans se faire repérer grâce au Banshee. À bord, Anakin et Obi-Wan surveillèrent de loin le duel entre Dooku et Vos, et ce dernier prit le dessus. Mais au moment de porter le coup de grâce, il épargna son adversaire et lui fit promettre de le présenter à Dark Sidious. Le Kiffar et le Comte furent aussitôt arrêtés par les deux Jedi et conduits sur Coruscant.

Asajj Ventress

Asajj Ventress et son sabre laser jaune obtenu au marché noir


  Mais le jour de leur exécution, ils parvinrent à s'échapper et causèrent la mort de deux Chevaliers Jedi et de plusieurs soldats clones dans leur fuite. Asajj Ventress, qui éprouvait encore des sentiments pour Quinlan Vos, l'attendit avec son vaisseau et décolla en urgence de Coruscant en direction de Christophsis. Elle fut cependant abasourdie de découvrir que le Kiffar était accompagné de son ancien maître Dooku, qu'il avait épargné. Elle ne comprenait pas, mais étrangement, faisait confiance à Quinlan Vos : elle le suivrait une dernière fois. Le Banshee fut néanmoins touché par des chasseurs Jedi qui s'étaient lancés à leur poursuite depuis le temple. Asajj survécut au crash, non sans être blessée, et suivit Quinlan et Dooku vers la base séparatiste la plus proche. Alors que le Comte contactait Dark Sidious, Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi menèrent leurs troupes contre les forces séparatistes. L'explosion de la structure cristalline sur laquelle reposait la forteresse sema le chaos et profita à l'armée de la République.

  Dooku profita de cette diversion inespérée pour se débarrasser de Quinlan Vos. Mais Asajj Ventress, malgré ses terribles blessures, mobilisa ses dernières forces dans un ultime élan pour sauver celui qu'elle aimait des éclairs de Force du Comte Dooku. Le Kiffar sut contrôler sa rage et ne terrassa pas le Comte, au plus grand soulagement d'Obi-Wan Kenobi, qui venait de retrouver son ami Jedi. Asajj Ventress prononça ses dernières paroles à l'attention du Kiffar avant de trépasser. Quinlan Vos et Obi-Wan Kenobi lavèrent son corps et le portèrent à Dathomir, où Asajj pourrait reposer en paix parmi ses Sœurs.

Asajj Ventress

Asajj Ventress affrontant pour la troisième fois le Comte Dooku





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Asajj Ventress
Nom
Asajj Ventress
Espèce
Lieu de naissance
Date de décès
-19
Lieu de décès
Taille
1,79 m
Fonctions
- Jedi Noire, assassin personnel de Dooku
- Sœur de la Nuit
- Chasseuse de primes
Armes
Vaisseau
Affiliation
Interprété par
Nika Futterman

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/10/2019

Date de modification
25/10/2019

Nombre de lectures
0


Note de la fiche
6 membres ont noté la fiche "Asajj Ventress" 3.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.