Iden Versio


Iden Versio était la commandante de l'Escouade Inferno de l'Empire, qui rejoignit l'Alliance rebelle après la bataille d'Endor, et qui mourut trente ans plus tard en mission avec sa fille Zay pour la Résistance.

  Iden Versio était une impériale née sur la planète Vardos, fille de l'amiral Garrick Versio du Bureau de la Sécurité Impériale et de Zeehay. Elle était la commandante de l'Escouade Inferno créée par son père après la destruction de la première Étoile de la Mort.
L'Escouade Inferno était envoyée dans des missions jugées comme suicidaires pour le compte de l'Empire : c'était en quelque sorte l'équivalent de l'Escouade Delta.

1. La naissance de l'Escouade Inferno [haut]



  La lieutenante-chef Iden Versio était affectée à l'Étoile de la Mort lorsque les X-Wing de l'Alliance rebelle lancèrent une attaque désespérée contre la super-arme. Cependant, les rebelles avaient trouvé une faille grâce aux plans dérobés sur Scarif : deux torpilles à protons envoyées dans la bouche d'aération de l'Étoile de la Mort déclenchèrent une réaction en chaîne dans le cœur de la station spatiale qui explosa. Iden fut l'une des rares à survivre et s'écrasa avec son chasseur TIE sur Yavin IV. Blessée, elle parvint toutefois à voler un vaisseau et à rejoindre Coruscant où elle fut convoquée par son père récemment promu amiral. Malgré son attitude sévère, Garrick Versio était soulagé de savoir sa fille en vie. Il avait également convoqué trois personnes : le lieutenant Gideon Hask, ami d'Iden et talentueux pilote, le lieutenant-commandant et ingénieur en chef Del Meeko, et la lieutenante Seyn Marana des services secrets navals. Ce fut ce jour-là que fut formée l'Escouade Inferno, un groupe d'élite chargé d'infiltrer, éliminer, repérer, et espionner.

  Après une première mission test, Iden fut promue commandante de l'escouade, et chacun des membres devint un agent Inferno avec des accès à une navette dédiée, le Corvus. Les agents durent ensuite exfiltrer un Sullustéen répondant au nom de Bokk Naarg, un Partisan ultra violent qui suivait jadis Saw Gerrera avant sa mort sur Jedha. D'après leurs informations, Naarg souhaiterait rejoindre l'Empire. Mais la situation dégénéra lorsque le Sullustéen ne se présenta pas seul, mais bien avec d'autres Partisans équipés d'explosifs. L'agent Hask poursuivit la discussion au lieu d'abandonner, comme suggéré par Seyn et approuvé par Iden, et s'empara de sa puce de données avant que les explosifs ne soient déclenchés par les rebelles. Iden sauva de justesse Gideon du souffle de l'explosion. La mission était un semblant d'échec : Naarg n'avait pas pu être sauvé, mais, grâce à l'audace de Gideon, des données cruciales avaient pu être récupérées sur les Partisans, et tout particulièrement sur un groupuscule qui se faisait appeler les "Rêveurs". Le prochain objectif de l'Escouade Inferno serait donc d'infiltrer les Rêveurs et de déterminer qui à l'intérieur de l'organisation transmettait des informations secrètes sur l'Empire.

  Alors, Seyn Marana devait se faire passer pour l'esclave d'un Dug dont le commerce allait se faire attaquer par les Partisans, que Gideon Hask et Del Meeko se faisaient passer pour deux frères Partisans en fuite, Iden Versio devait se faire passer pour une traîtresse afin d'être secourue par les Rêveurs. Affectée à bord d'un destroyer stellaire, elle confessa à dessein à un collègue qui l'admirait regretter la destruction d'Alderaan. Elle fut rapidement dénoncée et placée aux arrêts : un mois après son arrestation, alors qu'elle était de retour sur Vardos, le Rêveur Azen Novaren se fit passer pour un impérial et la fit évader. Isen fut conduite sur Jeosyn où Giden, Del et Seyn étaient déjà sur place et bien intégrés. Iden fit longtemps l'objet des suspicions légitimes du chef des Rêveurs, Staven. Un autre homme, le Mentor, semblait beaucoup plus amical envers l'infiltrée impériale. Iden comprit rapidement ce qu'on attendait d'elle : qu'elle inspire d'autres impériaux à faire défection. Ainsi, le Mentor l'entraîna à s'exprimer clairement en vue d'une prochaine allocution. Alors que Staven et sa seconde Dahna partaient en mission avec Gideon, Del, Iden et Seyn se réunirent secrètement. Cette dernière avait reconnu Azen Novaren, qui était en réalité Lar Kantayan, un agent double du BSI dont l'Empire souhaitait se débarrasser.

  Après plusieurs jours de préparation, l'Escadron Inferno exécuta enfin son plan durant une mission sur Affadar : Iden fut filmée et prononça devant les caméras le discours qu'elle préparait avec le Mentor, invitant d'autres citoyens de l'Empire à se rebeller comme elle. Cependant, la situation dégénéra ensuite : deux Rêveurs perdirent la vie dans cette mission, dont la femme de Staven. De retour à la base sur Jeosyn, Gideon accusa Azen de les avoir trahis, preuves à l'appui, méticuleusement installées par Del et Seyn : l'agent double du BSI fut exécuté.

Iden Versio

Iden Versio, capitaine de l'Escouade Inferno
Image extraite de Star Wars: Destiny - Across the Galaxy


  Le dernier objectif de l'Escouade Inferno était désormais de monter Staven contre le Mentor et d'en apprendre plus sur ce dernier : après la violence des derniers jours, Iden s'efforçait de ne pas montrer à ses collègues à quel point elle avait été chamboulée. À cause d'une faute d'inattention après la mort d'un Kage dont elle s'était amourachée, Seyn se trahit, et, une fois la suspicion installée, il fut trop tard. Iden, pour ne pas compromettre sa couverture, dut mener l'interrogatoire de l'agent Marana, qui s'empala volontairement sur la vibrolame d'Iden afin que cette dernière n'ait pas à l'exécuter. Après cet épisode, la leader de l'Escouade Inferno, sous le choc, dut prouver une nouvelle fois à Staven qu'elle était du côté des Rêveurs. Après ce jour, les tensions entre le Mentor et Staven se trouvaient à leur plus haut niveau. Iden profita d'une opportunité pour se rendre dans la tente du Mentor : en piratant son datapad, elle découvrit qu'il n'était personne d'autre que Lux Bonteri, ancien sénateur d'Onderon. De retour de mission, le Mentor découvrit qu'on avait fouillé dans ses affaires et accusa Staven. Le chef des Rêveurs demanda à l'écart à Gideon de tuer Bonteri, mais Iden le devança, comme convenu. Le Mentor révéla que c'était sa filleule qui lui avait fourni des cibles impériales, qu'il avait ensuite transmises à Staven. Plutôt que de tuer Bonteri - ce qu'elle fit croire à tout le monde par la suite -, Iden l'assomma et retourna au campement, où Gideon avait exécuté tout le monde. La commandante entra dans une rage folle et seule la présence de Del la calma.

  De retour sur Coruscant, les trois agents de l'Escouade Inferno furent décorés par Garrick Versio : Iden remercia son père pour cet honneur. L'amiral lui apprit ensuite que sa mère était décédée pendant la mission, mais qu'il avait, contre le protocole, révélé la vérité à son ex-femme : qu'Iden n'était pas une traîtresse. Après cette aventure, Iden poursuivit ses missions avec l'Escouade Inferno pendant plusieurs années, jusqu'à qu'un nouvelle menace pèse sur l'Empire.

2. La bataille d'Endor [haut]



"Aujourd'hui, la rébellion meurt."
Iden Versio, peu avant le début de la bataille d'Endor


  Iden Versio se laissa capturer par l'Alliance juste avant la bataille d'Endor. Les rebelles avaient mis la main sur les plans exacts de l'Empereur concernant la flotte impériale et le but de sa mission était d'infiltrer un croiseur rebelle MC80 sur lequel se trouvaient ces plans. Interrogée par un officier ennemi, Iden ne révéla rien et attendit qu'il sorte pour activer aussitôt à distance son droïde ID-10 avec une commande vocale. Une fois réactivé, le droïde sortit de sa phase de veille et se mit à la recherche de sa maîtresse afin de la libérer et de trouver les plans de la flotte de l'Empire. Le droïde rejoignit Iden en esquivant toutes les escouades rebelles du croiseur en s'infiltrant dans les conduits de ventilation. Une fois libre grâce à son droïde, l'impériale se mit à la recherche des plans volés et dut faire preuve de discrétion à bord du vaisseau afin d'atteindre la salle où ils se trouvaient.

  Pour ce faire, elle se fraya  un chemin et surprit une communication de l'amiral Ackbar, qui indiquait que les rebelles avaient un train de retard sur les positions de l'Empire. Ceci la rassura, ainsi que son escouade, avec qui elle communiquait sur un canal privé car leur vaisseau n'était pas loin. Une fois la salle repérée, elle neutralisa le garde, mais, malgré la discrétion d'Iden, l'alarme se déclencha. Une fois les plans détruits, elle prit possession de son fusil blaster A280 et partit en direction des sas pneumatiques et s'éjecta du croiseur rebelle. Au même moment surgit le Corvus et Iden atterrit dans le hangar sans trop de soucis.

Iden Versio

Iden et son droïde ID-10 échappant à la vigilance des rebelles
Capture d'écran de Star Wars Battlefront II


  Le Corvus partit comme il était arrivé. La mission était un succès : les rebelles n'avaient pas exploité les plans, l'Empire était gagnant sur tous les points. Quelques heures plus tard, ce fut pourtant un désastre. Le plan de l'Empereur avait échoué et les rebelles étaient parvenus à détruire le générateur de bouclier sur la lune forestière d'Endor qui protégeait la seconde Étoile de la Mort. L'Escouade Inferno fut dépêchée sur place afin d'éliminer les rebelles et d'aider les troupes impériales au sol avant que l'Alliance ne commette l'irréparable une seconde fois. L'amiral Versio contacta Iden en lui demandant un rapport de situation sur l'état du bouclier. Sa fille ne pouvait que lui annoncer une mauvaise nouvelle : la station de combat était vulnérable.

  L'Escouade Inferno élimina tous les rebelles restant devant le générateur et se regroupa afin d'établir un plan pour quitter la planète sur ordre de l'amiral Versio. Mais ce qui devait arriver arriva et l'Escouade Inferno assista impuissante à l'explosion de la seconde Étoile de la Mort : à ce moment précis, personne ne se doutait que l'Empereur avait également succombé. Après quelques altercations dans la forêt avec des rebelles, l'Escouade Inferno arriva à la plateforme d'atterrissage 4. Iden ordonna en priorité à ses hommes d'éliminer les saboteurs rebelles et de prendre les chasseurs TIE pour se diriger vers le Corvus. Une fois les membres de l'Escouade Inferno dans l'espace, ils découvrirent avec stupeur les débris de l'Étoile de la Mort et l'échec de leur mission.

  L'objectif pour Iden et son escouade était désormais de se replier et de rejoindre l'espace impérial de Vardos. Cependant, les rebelles ne l'entendaient pas de cette oreille et attaquèrent l'escadron d'Iden. Sauf que celle-ci était une impériale avec un entraînement supérieur au combat terrestre mais également au combat aérien. Elle prit les chasseurs rebelles en chasse et les détruisit un à un. Pendant l'affrontement, elle reçut un appel de l'amiral Versio lui demandant de venir à bord de son destroyer, l'Eviscerator. Iden  ordonna à son escouade de se replier et alla retrouver son père  pour écouter son briefing. Ce dernier lui annonça la chose la plus tragique à ses yeux : la mort de l'Empereur. Mais ce dernier avait laissé un message derrière lui, délivré par un droïde un peu particulier : l'Opération Cendres.

Iden Versio

Iden recevant une communication de son père sur Endor
Capture d'écran de Star Wars Battlefront II


3. L'opération Cendres [haut]



  L'opération Cendres était la clé pour un futur stable, et l'escouade d'Iden était indispensable à sa réussite. Cependant, quand elle demanda les cibles, le droïde messager lui répondit qu'elle n'était pas habilitée à les connaître.

  L'Escouade Inferno prit la direction de Fondor afin de sécuriser la première partie de l'opération Cendres : des satellites capables de déstabiliser l'atmosphère d'une planète. Mais les rebelles arrivèrent pour faire échouer les plans de l'Empereur. Iden était à bord du destroyer Dauntless où se trouvaient les satellites expérimentaux et dut le défendre contre les chasseurs rebelles. Elle infiltra ensuite un croiseur MC80 ennemi avec son chasseur et prit la direction de la salle des tourelles à ions qui tiraient sur le Dauntless. Ce ne fut pas compliqué pour Iden de trouver la salle des canons car il s'agissait d'un croiseur similaire à celui où elle avait été détenue auparavant.

  Une fois les canons minés, elle fit exploser ces derniers, qui virevoltèrent dans l'espace et touchèrent une frégate rebelle qui approchait à toute vitesse. La frégate créa un trou dans le croiseur : la dépression aspira Iden qui survécut grâce à son droïde qui ferma les portes juste à temps. Le Dauntless évacua ensuite les lieux et par la même occasion détruisit totalement le croiseur rebelle avec toute sa puissance de feu.

  Le deuxième objectif pour Iden et son escouade était d'assurer la destruction de l'observatoire sur Pillio. L'impériale voulait bien s'en charger, mais ce fut cependant Del Meeko qui s'y attela. Une fois Del de retour, elle briefa son escouade sur leur prochaine mission : extraire la tutélaire Gleb de Vardos. Iden ignorait le lien entre cette extraction et l'opération Cendres mais faisait confiance à l'amiral. Cependant, une fois arrivée sur Vardos, Iden et son escouade découvrirent que le Dauntless libérait les satellites expérimentaux dans l'atmosphère, et il ne comprirent pas pourquoi ; Gideon Hask rappela que les satellites étaient indispensables au succès de leur mission, et Iden comprit immédiatement que l'Empire allait ravager sa planète natale. Cela expliquait pourquoi le droïde messager ne l'avait pas autorisée à connaître le nom de sa cible.

Iden Versio

L'Escouade Inferno avec Iden, Del et Gideon
Concept art pour Star Wars Battlefront II


  Frustrée, Iden prit son chasseur pour monter à bord de l'Eviscerator et alla voir son père en demandant pourquoi Vardos était la cible de l'Empire. Il lui répondit froidement qu'il s'agissait des ordres de l'Empereur : malgré la loyauté des habitants de Vardos, Garrick Versio affirma qu'il fallait purger la galaxie de ses maillons faibles pour y répandre la peur et ainsi rappeler qui était aux commandes. Iden ne voulut pas obéir mais son père lui fit comprendre qu'elle n'avait rien à dire et activa les satellites sous ses yeux horrifiés. Obéissante, Iden se mit en route pour Vardos.

  Le Corvus atterrit et l'Escouade Inferno se dirigea vers l'endroit où se cachait Gleb, aux archives. Mais le bâtiment commença à s'écrouler et Del conseilla aux civils de se réfugier sur le Corvus pour être évacués. Hask ne l'entendait cependant pas de cette oreille : les ordres étaient de secourir Gleb et de laisser les civils sur place. Iden ordonna aussitôt à Hask de se calmer et de les laisser emmener les civils hors de la zone. Toutefois, Gideon Hask n'aimait pas du tout la tournure que prenaient les événements et Iden lui rappela que l'Empire se devait de protéger les citoyens. Hask, n'ayant que faire de tels propos, rétorqua qu'il obéissait au nouvel Empire et mit Del en joue : il demanda à Iden si les ordres de faire évacuer les civils étaient toujours les mêmes. Quand cette dernière répondit que oui, Hask considéra cela comme une trahison. Iden tenta de le raisonner, mais elle ignorait que, avant la mission, il avait reçu pour ordre de l'éliminer si elle ne respectait pas à la lettre les directives de l'amiral. Iden devança Gideon, dégaina et tira la première, mettant ainsi Hask à genoux et hors d'état de nuire.

  Iden et Del étaient désormais des traîtres à l'Empire et se mirent aussitôt à chercher un moyen de quitter la planète. Ils partirent donc en direction de leur vaisseau, mais avant, ils neutralisèrent les tourelles antiaériennes, une formalité pour eux. Dans leur avancée, ils trouvèrent un TB-TT qu'ils utilisèrent pour détruire les tourelles et se frayer un chemin jusqu'à une plateforme d'atterrissage. Une fois à bord  du Corvus, Iden et Del prirent la fuite en direction de la Bordure Extérieure. Les deux compagnons se posèrent des questions sur leur avenir et se promirent que quoi qu'il advenait, ils demeureraient l'Escouade Inferno. À la suite de leur discussion, Iden lança un message de détresse à l'Alliance rebelle.

4. Un nouveau départ [haut]



  Les rebelles placèrent donc Iden et Del en prison en attendant l'arrivée du général Lando Calrissian. Après une longue discussion, celui-ci proposa aux deux ex-impériaux d'aider à protéger Naboo de l'opération Cendres. Iden embarqua dans un X-Wing directement pour Naboo afin de détruire le maximum de satellites en orbite. Ensuite, elle s'occupa avec l'aide de son nouvel escadron des boucliers du destroyer impérial Torment et ce fut un succès. Puis elle prévint les rebelles que le protocole impérial exigeait que les soldats se mettent à l'abri dans un endroit sûr, ce qui impliquait que les capsules de sauvetage se dirigeaient vers Theed. L'ex-impériale ordonna aussitôt aux rebelles de foncer le plus rapidement possible vers la capitale de Naboo.

  Au sol, Iden, Del et Shriv Suurgav firent la rencontre de la princesse Leia Organa. La leader de l'Escouade Inferno fit équipe avec le Duro pour réparer les relais de Theed. Une fois ceux-ci réactivés, Iden rejoignit la princesse et Del dans le palais de Theed et enclencha l'impulsion ionique qui désactiva toutes les armes, les vaisseaux, les satellites et les TB-TT à l'extérieur du palais : l'Empire se rendit. Peu après la bataille, la princesse remercia Iden et lui révéla qu'elle savait depuis le début qu'elle faisait partie de l'Escouade Inferno et qu'elle n'en attendait pas moins d'elle.

Iden Versio

Iden, Del, et Shriv rencontrant Leia Organa sur Naboo
Capture d'écran de Star Wars Battlefront II


  Environ six mois passèrent et Leia contacta Iden afin de lui confier une mission particulière : retrouver Han solo. L'ex-impériale prit la direction de Takodana avec le Corvus. Une fois sur place avec Del, elle constata que l'Empire était déjà arrivé et elle engagea le combat afin de secourir Han Solo et Chewbacca. De retour dans le Faucon Millenium, le héros de l'Alliance aida Iden à détruire une frégate de l'Empire qui vint s'écraser dans le lac à côté du château de Maz Kanata.

  De retour dans l'espace, Han monta dans le Corvus pour s'entretenir avec Leia des renseignements qu'il avait obtenus : Garrick Versio avait enclenché des opérations militaires sur Bespin et Sullust. Iden demanda aussitôt la permission de l'arrêter, requête à laquelle Leia donna son feu vert. Han et Chewie partirent de leur côté dans une mission désespérée sur Kashyyyk.

  Iden et Del se rendirent donc d'abord sur Bespin où Gideon Hask , devenu commandant suite à la désertion d'Iden, était en charge des opérations impériales de ravitaillement. Afin d'arrêter Hask, Iden et Del se déguisèrent en stormtroopers et se dirigèrent vers la tour de contrôle de Bespin où se trouvait Hask. Il fut aisé pour des stormtroopers de passer tous les contrôles. Mais une fois dans la salle de contrôle, Hask apparut en hologramme et leur tendit un piège : en effet, Iden et Del  avaient été détectés dès leur sortie de l'hyperespace.

  Maintenant que la base était en alerte et que Hask se trouvait sur un destroyer en orbite, l'objectif pour Iden et Del était de détruire la station de ravitaillement. Les chasseurs se trouvant à l'opposé de la station, Iden prit alors une voiture de la Cité des Nuages et alla détruire le système de ravitaillement des vaisseaux impériaux afin d'infliger un coup dur à l'Empire. Après cette mission, Iden donna des instructions à Lando et Shriv concernant Sullust et attendit avec Del le succès de cette nouvelle opération.

Iden Versio

Iden et son X-Wing sur Bespin
Capture d'écran de Star Wars Battlefront II


5. La bataille de Jakku [haut]



  Une fois la mission de Lando menée à bien, la capture de l'amiral Garrick Versio n'était plus une priorité : en effet, l'amiral Ackbar se trouvait sur Jakku et affrontait les forces impériales rassemblées par Gallius Rax : une victoire de la Nouvelle République pourrait mettre fin à la Guerre Civile Galactique. Une fois dans son X-Wing, Iden rejoignit une partie des forces rebelles au sol qui luttaient contre deux TB-TT. Cependant un autre problème survint :  des chasseurs TIE sortaient en masse d'un destroyer à moitié détruit au sol. Iden s'en alla détruire les portes du hangar du destroyer afin d'empêcher à davantage de chasseurs impérieux de sortir.

  Après cela, la chef de l'Escouade Inferno embarqua de nouveau dans son chasseur car son père l'avait repérée depuis l'Eviscerator. Hask sauta dans son chasseur modifié et partit affronter Iden, mais cette dernière prit le dessus et élimina son ancien compagnon : c'était toutefois ce qu'elle croyait. Ensuite, Iden ordonna à Del de partir avec le Corvus tandis qu'elle allait retrouver son père : Del n'était pas d'accord mais Iden l'obligea à partir. Elle exécuta une manœuvre très risquée en faisant s'écraser son chasseur dans le hangar du destroyer stellaire, puis se précipita au poste de contrôle pour sauver son père. Sur place, l'amiral Versio lui ordonna de partir et de ne pas sombrer avec lui : il ne voulait pas se rendre car il avait voué sa vie à l'Empire. Iden quitta à contrecœur l'Eviscerator dans une capsule de sauvetage en abandonnant Garrick Versio à son triste sort.

  Elle fut retrouvée par Del quelques instant plus tard et l'embrassa, devant le champ de ruines qu'était devenu Jakku. Tous les deux assistèrent à la victoire de la Nouvelle République et à la fin de la guerre avec la signature du Traité de Concordance Galactique.

Iden Versio

Iden, Shriv et Del sur Jakku, après le crash de l'Eviscerator
Capture d'écran de Star Wars Battlefront II


6. Projet : Résurrection [haut]



"Je t'aime Zay, j'aimerais que tu voies ce que je vois."
Les dernières paroles d'Iden Versio à sa fille Zay


  Près de trois décennies passèrent et Shriv reprit contact avec Iden qui était à la recherche de Del, son mari et père de sa fille Zay Versio, porté disparu. Le Duro était particulièrement inquiet car il avait trouvé quelque chose de grave : le Corvus abandonné sur Pillio et la mention d'un certain projet Résurrection. Iden et sa fille prirent aussitôt la direction d'Athulla. Là, les habitants qui pensaient retrouver Del pour le supplier de les aider découvrirent à la place Iden qui n'était pas du tout au courant de la situation : la sécurité Jinata, pour le compte du Premier Ordre, capturait les enfants d'Athulla. Iden et sa fille prirent donc leur chasseur et tentèrent de stopper la flotte de Gleb, qui était en charge de l'opération. Cette dernière finit par se rendre grâce à une astuce de Zay qui avait menacé de faire feu avec tous les missiles à concussion du Corvus, pourtant désarmé depuis des années.

  Shriv découvrit que Gleb avait enfermé Del sur Vardos. Iden mit donc le cap sur sa planète natale qu'elle n'avait pas vue depuis l'opération Cendres. Elle et Shriv prirent le chemin de la tour de Vardos et aperçurent dans le ciel une lueur terrifiante : la base Starkiller avait fait feu sur le système de Hosnian Prime. Une fois dans la tour, Iden constata que Gleb était morte, exécutée par Hask qui l'avait punie pour n'avoir pas su garder le projet Résurrection secret. Surprise que son ancien compagnon soit toujours vivant, elle apprit de celui-ci que le projet Résurrection consistait à kidnapper des enfants et pour en faire des stormtroopers à la loyauté indéfectible envers le Premier Ordre. Gideon Hask révéla également qu'il avait tué Del Meeko : tout ceci avait pour but de piéger Iden afin de lui faire payer sa trahison d'il y a des années de cela, dans ce même lieu, là où elle avait abandonné l'Empire.

  Hask détruisit le Corvus avec son destroyer de classe Resurgent, le Retribution, devant une Iden horrifiée et impuissante, car sa fille se trouvait à bord. Ensuite, Hask ordonna aux stormtroopers d'éliminer Iden et il retourna dans son vaisseau. Iden profita d'une explosion soudaine causée par une grenade d'un résistant de Vardos pour quitter la zone avec Shriv : tous les deux détectèrent ensuite un signal de détresse venant de trois capsules de sauvetage du Corvus.

  Soulagée, Iden retrouva sa fille qui avait réussi à s'échapper à temps et lui annonça la tragique nouvelle de la mort de son père. Puis Iden entra dans une colère noire et ne souhaitait plus rien d'autre que la mort de Hask. Cependant Shriv et Zay invitèrent Iden à plutôt se concentrer sur un moyen de stopper toute cette violence, car c'était probablement que Del aurait voulu. Iden, Zay et Shriv montèrent dans des chasseurs TIE et pénétrèrent dans le destroyer de Hask par l'arrière du vaisseau. Tous les trois accédèrent au poste de contrôle du vaisseau et découvrirent avec horreur que le Premier Ordre possédait assez de vaisseaux pour prendre le contrôle de toute la galaxie. Ils mirent également la main sur les plans d'un cuirassé de classe Mandator IV, le Fulminatrix.

Iden Versio

Iden et Zay à bord du Retribution
Capture d'écran de Star Wars Battlefront II


  Le droïde d'Iden téléchargea tous les plans de ce cuirassé monstrueux afin de les envoyer à la Résistance, l'organisation militaire de Leia Organa à laquelle elle appartenait. Il fallait désormais faire sortir le Retribution de l'hyperespace : Iden et Zay se dirigèrent donc vers la salle des machines et détruisirent une des deux commandes du réacteur pendant que Shriv cherchait une capsule de sauvetage. En chemin vers la deuxième commande, et après avoir éliminé plusieurs stormtroopers, Iden et Zay furent surprises par Hask qui prit la jeune femme en otage. Le commandant du Premier Ordre ordonna à Iden de jeter son arme et de se rendre, ce qu'elle fit. Mais Zay ne voulait que tout se termine ainsi et se mit à se débattre et à tenter de désarmer Hask : ce dernier la précipita dans le vide, et Iden la rattrapa de justesse. Zay lui tendit aussitôt son arme et sa mère tua Hask, pour de bon cette fois.

  Iden fit exploser les charges et le Retribution jaillit brutalement de l'hyperespace juste devant la base Starkiller. Les trois membres de l'Escouade Inferno assistèrent à la destruction de celle-ci. Mais Iden, touchée par Hask, mourut dans les minutes qui suivirent dans les bras de sa fille. Ses derniers ordres furent d'apporter son droïde à la Résistance, et ses dernières paroles furent pour Zay qu'elle aimait plus que tout : en bonne mère, elle rassura sa fille en lui disant que mourir en se battant pour sauver les innocents était une bonne chose.


Actualités en relation

Battlefront II : Déploiement de la mise à jour d'août

On vous en parlait il y a quelques jours : Battlefront II n'a pas encore dit son dernier mot ! Depuis son lancement en novembre 2017, le jeu a multiplié les mises à jour gratuites et fêtera bientôt son deuxième...


Jedi Academy - The Dark Pastime : Retour sur une alpha

J'ai eu la chance, étant le seul traducteur pour la version française, de jouer à une alpha du premier Chapitre de The Dark Pastime, le mod russe d'envergure pour Jedi Knight : Jedi Academy. Avec accord de l'équipe originale...


HoloNet : La Trilogie Riposte contre-attaque !

Les publications de l'HoloNet reprennent ce weekend avec un pack consacré à la trilogie Riposte se déroulant juste après l'Épisode VI et allant jusqu'à la bataille de Jakku. Du travail reste encore à fournir, mais ces 15 nouvelles fiches...


HoloNet : Quatre nouvelles recrues ... cinq nouvelles fiches !

On vous a dit que l'HoloNet prenait sa pause estivale, mais en fait nous ne nous arrêtons jamais ! Nous accueillons aujourd'hui dans l'équipe encyclopédie non pas un, ni deux, ni trois, mais bien quatre nouveaux pigistes...


HoloNet : Un nouveau rédacteur rejoint l'équipe !

L'équipe Star Wars HoloNet est fière d'annoncer que Faie rejoint l'équipe encyclopédie. Bravo à lui et on lui souhaite de partager sa passion avec vous et nous aussi longtemps que possible! Faie est devenu fan de la...


Informations encyclopédiques
Iden Versio
Nom
Iden Versio
Autre(s) nom(s)
Inferno Leader
Espèce
Lieu de naissance
Date de décès
+34 apr. BY
Lieu de décès
À bord du Retribution
Fonctions
Commandante de l'Escouade Inferno
Armes
Vaisseau
Affiliation
Interprété par
Janina Gavankar

Informations administratives
Auteur principal

Co-auteur(s)

Date de création
31/07/2019

Date de modification
31/07/2019

Nombre de lectures
794


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Iden Versio" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.