Viento


Sénateur de la République agissant comme espion pour la CSI.

  Avec son allure aristocratique et son air hautain typique d'un richissime personnage politique, Viento faisait parti de la masse sénatoriale qui constituait le gouvernement de la République Galactique à l'époque de la légendaire Guerre des Clones. Bien que l'on ne connaisse pas avec exactitude quelle planète ou groupement de planètes il représentait au sein du Sénat, cet homme était un farouche partisan de la CSI, et contrairement à certains de ses homologues qui avaient quitté la République pour se mettre directement au service des séparatistes, lui avait gardé son poste à l'assemblée sénatoriale en tant qu'espion.

  Ainsi, sous ses apparences de sénateur innocent et cultivé Viento était un traître, qui plus est un traître faisant partie des rares proches du Suprême Chancelier Palpatine. Une position de force qui lui permettait de consulter les informations circulant dans les hautes sphères du  gouvernement et d'avoir l'oreille de bon nombre de sénateurs. Mais au lieu de semer la zizanie ou de prêcher la bonne parole séparatiste il se contentait de transmettre des informations et de participer à des actes de sabotages sur les vaisseaux personnels de loyalistes républicains. Pour exemple, Viento était présent lors d'une tentative d'assassinat de Palpatine organisée par deux Gardes Sénatoriaux, et il fut également l'un des instigateurs du tragique accident qui  a coûté la vie à l'ex-Chancelier Finis Valorum.

  Viento avait effectivement contacté la femelle Anzati Sajé Tasha, et avec l'aide de Sora Bulq l'avait convaincu d'assassiner Valorum lors de son voyage clandestin et de poser une bombe à l'intérieur du transport Etoile d'Iskin, dans l'optique d'effacer un maximum de preuves. Les retombées de cet acte ne concernèrent nullement le sénateur, car aucune relation ne fut établie entre lui et la mort de l'ex -Chancelier. Par la suite son double jeu fonctionna si bien qu'il avait réussit, on ne sait comment, à obtenir la protection d'un membre de Temple Jedi dénommé K'kruhk. Mais ce que Viento n'avait pas prévu c'était l'intervention d'un Jedi Noir. Quinlan Vos, dans sa quête du second Sith, fut trompé par le Comte Dooku et se chargea de tuer le sénateur Viento pendant son sommeil, et ce malgré la présence de son garde du corps et d'un système de sécurité haute définition. Peut être était-ce une manœuvre pour faire plonger Quinlan Vos dans le Côté Obscur de la Force, ou alors comme le laissait entendre Dooku peut être n'était-ce qu'une simple action visant à se débarrasser d'un sénateur cupide qui avait tenté de le tromper. Rien n'est moins sûr en ce qui concerne Viento, et bien que ses liens avec Palpatine restent ambigus, il est possible que ce dernier ait voulu évincer un élément dérangeant pour ses projets futurs.

  Quoiqu'il en soit, l'enquête qui suivie le meurtre révéla qu'il était effectivement un traître à la solde des séparatistes, ce qui ne l'empêcha en rien d'être inhumé dans un cercueil de carbonite au fin fond des Tombaux Sénatoriaux de Coruscant. Mais même dans la mort Viento ne put trouver un quelconque repos, puisque Quinlan Vos vint piller son esprit des dernières informations qu'il contenait encore.

Informations encyclopédiques
Viento
Nom
Viento
Espèce
Fonctions
Sénateur
Armes
Politique
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
7 928


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Republic 63 : Striking from the Shadows

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.