Fliry Vorru


Homme politique de l'Ancienne République devenu chef de gang

  Ce charismatique homme politique des dernières heures de la République est originaire de la planète Corellia, d'où proviennent les plus célèbres héros qui serviront pour l'Alliance Rebelle. En effet, la République, dirigeant plus des trois quarts de la Galaxie, avait besoin d'hommes aptes à gouverner de la simple planète au système entier et ce fut le cas de Fliry qui obtint le poste de gouverneur planétaire rattaché à la planète Corellia.

  Mais la République fut supplantée par l'Empire Galactique et son Ordre Nouveau, mais comme Fliry tenait à son prestige et à son influence, il demanda le grade de Moff dont le pouvoir ne s'étendrait plus qu'à la simple planète Corellienne mais au système entier. L'Empereur Palpatine accepta son offre, se remémorant les services qu'il avait rendus à la République, donc, implicitement, à l'Empire.

  Mais Vorru, sachant que la Galaxie était placée sous le signe de la tyrannie et de la loi martiale, décida d'oublier sa tolérance, sa compassion propre à un gouverneur de l'Ancienne République et commença à gouverner sur le Système Corellien d'une main de fer. A la tête du système, n'ayant aucun compte à régler avec personne, il se lia avec les contrebandiers et les pirates les plus infâmes de toute la Galaxie. Changeant petit à petit la face du système du fait des pirates qui ternissaient l'image de ce secteur. Transformant son image d'autrefois en celle que nous connaissons maintenant, un secteur très apprécié des pirates où la loi est souvent contournée grâce à des pots de vin savamment donnés et où les appareils hybrides des pirates naviguent sans contrainte.

  Hélas pour Fliry, sa notoriété dans le Secteur Corellien, et même au-delà, commença à éclipser celle de l'Empereur lui-même, qui le considérait à présent non plus comme un serviteur mais comme un rival. Mais ce rival fut vite oublié lorsque le Prince Xizor prit le contrôle du marché de contrebande et de l'activité des pirates en emprisonnant Fliry qui se retrouva esclave dans les mines de Kessel. Ainsi, le puissant homme politique qu'il fut, n'était plus qu'un prisonnier travaillant dans la servitude et dont l'espérance de vie dans les mines de Kessel ne dépassait pas quelques années.

  Plusieurs années après son emprisonnement, Wedge Antilles le libera de sa geôle et passa un marché avec lui : il se rendra sur Coruscant, planète encore Impériale malgré la récente défaite d'Endor, et établira une cellule d'espionnage pour le compte du Gouvernement Provisoire de la Nouvelle République. Sur place, il devra envoyer toutes les informations possibles sur les systèmes de défense de la planète, leur emplacement, leur puissance etc., et en profiter du même coup pour semer le trouble dans les forces de sécurité impériales en réactivant ses anciens contacts dans le Milieu. Fliry accepta et se rendit sur la planète.

  Une fois arrivé, il commença à créer la Cité Impériale de la Milice, une organisation capable de prendre le contrôle des malfrats et des criminels des bas-fonds afin qu'ils travaillent pour la Nouvelle République mais aussi pour dispenser à cette dernière l'envoi sur la planète de ressources militaires autant qu'alimentaires dont elle avait elle-même besoin. Le Conseil Provisoire accepta "l'officialisation" de cette organisation dont Fliry serait le chef. L'organisation devint de plus en plus influente et rivalisa avec la société secrète du Soleil Noir. Vorru avait entre ses mains le seul intermédiaire entre les services d'espionnage et le gouvernement de la Nouvelle République.

  Toutefois, ayant foi en l'Empire, il avait des contacts avec Isard, la nouvelle dirigeante de l'Empire après la mort de Palpatine. Il servait d'agent double, travaillant à la fois pour la République mais aussi pour l'Empire. Trop égoïste pour se contenter d'une place d'intermédiaire, Fliry décida de travailler à son compte, tout en remplissant parfaitement les objectifs que lui avaient confié la Nouvelle République et Isard. Mais peu à peu, il se rapprocha d'Isard et devint son indicateur. Il l'informait des plans de la Nouvelle République, ce qui lui permit de se préparer à la prise de Coruscant et ainsi, de préparer sa fuite.

  Lors de l'attaque de la planète-capitale, informée par Fliry mais aussi par Erisi Dlarit, une autre de ses espionnes, Isard s'enfuit à bord du Lusankya, accueillant à son bord Fliry puis Erisi, les deux traîtres à la Nouvelle République. Elle rallia le Système Thyfferan où elle nomma Fliry au poste de Ministre du Commerce. Mais ses fonctions furent vites perdues lors de l'attaque de Thyffera par l'escadron Rogue. Fliry, redoutant pour sa vie car il était un traître aux yeux de la Nouvelle République, tenta de fuir à bord de sa navette personnelle. Hélas pour lui, Iella Wessiri et Elscol Loro le capturèrent avant qu'il ne puisse fuir. Tentant une nouvelle fois de s'échapper loin des deux personnages, il fut touché par un tir de blaster à la gorge qui aurait dû le tuer si Iella n'avait pas pris soin de mettre le blaster de Loro sur le mode "assommant". Ainsi, il put être amené devant une cour de Justice et jugé pour tous les crimes qu'il avait commis, finissant ses jours dans les prisons républicaines.
Informations encyclopédiques
Fliry Vorru
Nom
Fliry Vorru
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Homme politique
Chef de gang
Armes
Vaisseau
-
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
10 483


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.