Watto


Watto était un marchand et un joueur roublard, qui habitait la planète Tatooine

  Watto est natif de la planète marécageuse de Toydaria et y passa la plus grande partie de sa jeunesse. Il prit part aux côtés de la Confédération Armée Ossiki à la guerre saisonnière qui animait son monde natal. Mais au cours de cette guerre, Watto fut blessé plusieurs fois. Il perdit notamment l'une de ses défenses, excroissance osseuse qui lui sortait de la mâchoire et eut une jambe brisée. Il ne put supporter cette déficience et quitta Toydaria pour rallier la désertique planète de Tatooine. A son arrivée sur la planète, Watto fréquenta les Jawas qui lui parlèrent de gisements de ferrailles fabuleux. Appâté par ce discours, il décida d'apprendre le métier de ferrailleur avec eux, bien qu'il préfère se faire appeler négociant en pièces détachées. Ce sont les Jawas qui lui apprirent la meilleure manière de refourguer un droïde mécano hors d'usage mais aussi de sauter sur toutes les bonnes affaires possibles avant de se faire évincer par un concurrent.

  Après ses premiers succès en affaires, il décida de s'implanter à Mos Espa, ville frontière de Tatooine et ouvrit sa boutique de pièces détachées. Alors que beaucoup disaient que son "échoppe" ne pourrait se développer, Watto fit montre d'un sens des affaires très pointu et son antre devint vite une boutique renfermant un trésor de technologie, que ce soit en droïdes astro-mécanos, en pièces de toutes horizons et de toutes fonctionnalités ou encore, en matériel hors d'usage. Rusé et possessif, il a la passion du pari et mise gros lors des courses de podracers qui se déroulent sur la planète. Ses paris lui permirent d'acquérir beaucoup de serviteurs, droïdes ou humains. C'est d'ailleurs lors d'un pari avec Gardulla la Hutt, qu'il reçut deux esclaves humains, Shmi Skywalker et son fils Anakin.
  
  Watto se rendit vite compte des incroyables facilités du jeune garçon dans la réparation, la construction, l'entretien de droïdes. Mais aussi, qu'il avait la rare faculté, pour un Humain, de pouvoir survivre à une course de pods sans aucunes spécificités liées à son espèce, vitales pour ce type de course. Il se servit donc de lui pour améliorer ses affaires en le faisant travailler dans sa boutique et sur les parcours de course. Toutefois, Watto était un être trop juste pour maltraiter ses esclaves, c'est pourquoi il plaça la famille Skywalker dans un logement modeste, mais confortable; qu'il ne surchargeait pas Shmi ou Anakin de travail, et ces traitements de faveurs n'altéraient en rien le bon développement de ses affaires.

  Lorsque Qui Gon Jinn arriva sur Tatooine, et entra dans sa boutique pour acheter un hyperdrive, il lui rit au nez au moment où celui-ci lui proposa de payer en devises républicaines, alors que sur la Bordure Extérieure, l'argent virtuel ne compte pas. Toutefois, avide de richesse, il accepta le marché de Qui Gon Jinn sur la participation d'Anakin dans une course de pods qui allait bientôt se dérouler. Si Watto gagnait, la nef royale serait à lui, sinon, l'hyperdrive nubian échoirait à Qui Gon Jinn. Watto savait parfaitement que jamais Anakin ne gagnerait et c'est ce qui motiva son accord.

Watto

  
  Watto tenta de tricher lorsque Qui Gon Jinn lui proposa de mettre en jeu la liberté d'Anakin ou de sa mère. Il jeta un dé truqué qui devait obligatoirement voir la liberté de la mère d'Anakin être mise en jeu. Mais le Jedi truqua lui aussi le jeu pour que ce soit Anakin qui puisse partir avec lui. Déçu, mais confiant en son pilote préféré, Sebulba, Watto ne pensait pas perdre. Il se trompait. Anakin remporta la victoire, fut libéré, Qui Gon Jinn emmena son hyperdrive et Watto ne revit plus jamais le Jedi.
  
  Après cette défaite, la faillite le menaçait car il avait parié presque tout sur Sebulba. Il ne se remit jamais de la perte d'Anakin qui était pour lui une source de profits mirobolants. Il rejeta la faute sur d'autres, alors qu'il en était le seul responsable. C'est à partir de ce moment que Watto commença à traiter Shmi avec respect en lui accordant des faveurs qu'il n'aurait jamais concédées auparavant. Il accepta même de céder celle-ci à un agriculteur hydroponique du désert, portant le nom de Cliegg Lars, qui était tombé amoureux de son esclave.
  
  Toutefois, son côté possessif refit surface, il remit à plus tard la transaction, édictant de nombreux délais prétendant avoir encore besoin de Shmi quelques semaines. Il était déchiré entre le désir de conserver son esclave et celui de la voir heureuse, sans aucune contrainte et libre d'elle-même. Il accepta enfin de la céder après qu'Owen Lars ait pris la transaction en main et lui ait donné une forte compensation. Shmi quitta le service de Watto en le remerciant de l'avoir bien traitée. Celui-ci lui confia qu'il avait désactivé sa puce d'auto-destruction un mois après qu'Anakin se soit envolé avec Qui Gon Jinn de peur qu'elle ne veuillent mettre fin à ses jours en s'enfuyant.

Watto


  Lorsque Anakin revint, des années plus tard, sur la planète pour retrouver sa mère, Watto ne le reconnut pas tout de suite mais quand il vit son savoir-faire, il comprit en face de qui il était assis. Il révéla à Anakin qu'il avait vendu sa mère aux Lars et lui indiqua la direction à suivre pour la retrouver. Puis il retourna seul à ses occupations et ne fit plus parler de lui.

Les catégories suivantes peuvent vous intéresser




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Watto
Nom
Watto
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Vendeur / Réparateur
Armes
Goût du risque
Affiliation
Neutre

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
30/07/2014

Nombre de lectures
19 304


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Fiches en relation

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire